Motoplanete

Triumph2300 ROCKET III 2009

Présentation Technique à retenir Concurrentes Galerie Millésimes Avis Indispensables Occasions

Extreme limite

Custom

               Surréaliste, fantastique, dingue... Les limites sont franchies, dépassées, explosées ! Le nouveau cruiser Triumph, c'est un pas de monstre dans un monde de rebelles. Honda avait soufflé tout le monde en casant des moteurs énormes dans ces dernières machines : 1 800 cc twin dans la VTX et 1 800 cc 6 cylindres dans la Goldwing. Triumph balaie d'une pichenette ces valeurs références. Le nouveau 3 cylindres anglais cube presque 2 300 cc. Les chiffres annoncés laissent pantois : 142 ch et 20,3 mkg. A l'accélération, la Rocket III pulvérise tout ce qui roule, le pilote se chargeant d'encaisser 1,2 G. Le couple est disponible très tôt : 90% dès 1 800 trs et la valeur max est atteinte 700 trs plus loin. Pour transmettre cette furie, un pneu de malabar de 240 mm. Le moteur, qui loge des pistons du même diamètre que la Dodge Viper, est tout simplement le plus gros moulin moto jamais construit. Triumph ne s'est pas limité à ça ; le design du cruiser est sublime. La moto ne ressemble à aucune autre et le regard double optique y ajoute la patte Triumph inspiré de la Speed Triple. Le coté gauche est impressionnant et fait superbement ressortir la furie dont est capable le bestiau. Le flanc droit parait plus massif, presque d'une fadeur de moteur auto. Fraîchement arrivée sur les customs-dragsters, la fourche est inversée et emprisonne le système de freinage de la 955 Daytona ainsi qu'un maousse pneu de 150 mm. Idéal pour frimer à tous les cafés (racer ?), la Rocket III vous permettra également de ridiculiser les Hayabusa et ZX-12R aussi bien au feu rouge que sur les terrasses des bistrots pendant longtemps ! Car non seulement le moteur est annoncé étonnamment sobre (en fait, seulement au calme - énervé, il boit copieusement), mais le réservoir accueille 25 L, de quoi s'offrir des heures et des heures d'adrénaline.

              Premier uppercut. Le pilote non averti devrait se méfier avant de monter sur ce baril de poudre. Si la main droite vous démange, attendez-vous à 2 sanctions au choix : soit vous vous cramponnez comme un forcené, soit vous faites le drapeau sur la moto. En accélération pure, la Rocket III ridiculise toute la production actuelle. Croyez-en ses 2"8 pour atteindre les 100 km/h. Un record que bien peu d'engins peuvent afficher sTRIUMPH 2300 ROCKET IIIur leur carte de visite. La gueule en impose, les performances explosent. Voici le custom le plus dingue de la planète.

             Quelle oeuvre que ce 3 cylindres conçu par Triumph. Un monument qui suscite l'admiration, force le respect, promet l'exceptionnel... A l'intérieur, l'équipage mobile vit l'enfer. Les énormes gamelles envoient le couple colossal à un robuste vilebrequin de 17 kg. Les pauvres pignons de boite vont devoir digérer la fureur du moulin avant d'infliger la leçon au malheureux pneu arrière.

             Avant de déchainer les enfers, il va falloir mettre le monstre en équilibre. Et c'est là que l'appréhension se transforme en sourire. La machine se relève pratiquement d'un doigt, sans difficulté. Étonnant pour un engin qui atteint le tiers d'une tonne. Typiquement dans l'esprit cruiser américain, la position de conduite nous amène à attraper un guidon large comme la route ; pour les pieds, même combat : bien en avant pour conserver de la garde au sol. La douceur des commandes tranchent avec certains désagréments, comme la forme du sélecteur ou la grosseur des poignées Bon, on se cale sur la confortable selle. On écarte les jambes... et on réveille la bête.
Shocking ! Quel calme. De la part de cette énorme mécanique, on s'attendait à un barouf remuant les tripes. Et non, la sonorité est plutôt réservé, trop poli même pour ce type d'engin. Il faTRIUMPH 2300 ROCKET IIIudra songer à installer des échappements plus libérés (euh, la maréchaussée va peut être râler, non ?!?). Et dans ce cas, le 3 pattes devient hargneux dans ses vocalises. Sans compter que ça lui rajoute de la pêche à bas-régimes.
D'ailleurs, la magie commence ici. Stabilisé sur le ralenti à 500 tr/mn, le propulseur fait preuve d'une souplesse magistrale. On peut se balader sur le dernier rapport sans mouvement d'humeur déplacé. La boite n'est pas très rapide mais d'une grande précision. Glissant sur l'asphalte avec douceur, on conduit avec allégresse, bénéficiant une partie-cycle surprenante d'équilibre. Un engin démesuré mais étonnamment maniable. On en profite pour mesurer le potentiel du bouilleur qui s'agite sous nos fesses. Jusqu'au 2ème chiffre du compte-tours, le muscle est déjà très costaud. entre 2 et 3 000 trs, le couple est pratiquement à son apogée, la puissance consolide ses positions et s'apprete à donner le coup de grâce. L'aiguille passe le 3, c'est trop tard, on vous avait prévenu, la force ultime vient d'arriver
"Bordel, un 747 vient de me percuter par derrière...!" Non, non, c'est le 2ème effet kiss-cool. La poussée du 2,3 L est plus qu'impressionnnante. Les watts déboulent sans vous ménager jusqu'à 7 000 trs. De la dynamite agrémenté de nitroglycériméthanol. Bon, c'est clair : c'est un engin de fou.

            Et ne croyez pas que la machine ne sert qu'à pulvériser les GSX-R et autres fusées Ariane entre 2 feux rouges. Le châssis est remarquable et permet de placer facilement la Rocket. Très stable en courbe, on ne s'inquiète de sa conduite que lorsque les cale-pieds commencent à frotter. Et encore... Aucun danger. Et quel plaisir que d'emmener cette moto dotée d'un superbe équilibre, qui n'est pas sans rappeler une certaine Honda F6C. La fourche effectue un travail convenable et ses étriers de frein sont suffisamment puissants pour calmer ce taureau... tant qu'on le mène comme un cruiser. Ce ne sera pas suffisant pour exploiter tout le potentiel du monstre. Comme toujours chez Triumph, on s'abstiendra de commentaires sur le frein arrière. Quant au confort, il se dégrade rapidement sur terrain douteux. La suspension arrière réagit sèchement, au grand désespoir de vos vertèbres. Sans compter sur les fantastiques reprises de ce power-cruiser qui vous arrachent littéralement les bras.

TRIUMPH 2300 ROCKET IIILes virolos approchent ; la Rocket ne se dégonfle pas. Agile et précise, elle suit parfaitement le rythme, et l'on à vient à le hausser sérieusement. Prudence, car la moto à tendance à élargir la trajectoire et tortiller son derrière. Vous n'aviez pas eu assez d'adrénaline... en voila un peu plus.

            Extravagante, sensationnelle, jouissive, la Rocket III est une réussite incontestée. Hinckley a réussi son coup, en proposant une machine permettant de se délecter du mode cruising et de tenir la dragée haute à bon nombre de sportives sur un départ canon. On prend autant de bonheur à l'un comme à l'autre jeu. Destinée avant tout à l'amérique, l'anglaise s'embourgeoise déjà d'un catalogue d'options et accessoires très fourni. Le pilote sera aux anges, le passager moins. L'essentiel est là : un engin fils de la démesure, engendrant autant de plaisir que de fougue enivrante.

M.B
(photos constructeur)

L'aspect technique

Triumph 2300 ROCKET III 2009
  • Chassis
  • Cadre : multitubulaire en acier
  • Réservoir : 25 litres
  • Hauteur de selle : 740 mm
  • Longueur : 2 480 mm
  • Largeur : 880 mm
  • Hauteur : 1 105 mm
  • Empattement : 1 690 mm
  • Poids à sec : 320 kg
  • Poids en ordre de marche : 357 kg
  • Train avant
  • Fourche téléhydraulique inversée Ø 43 mm, déb : 120 mm
  • 2 disques Ø 320 mm, étriers 4 pistons
  • Roue AV : 150 / 80 - 17
Triumph 2300 ROCKET III 2009
  • Transmission
  • Boîte 5 vitesses
  • Transmission secondaire par cardan
  • Train arrière
  • 2 amortisseurs latéraux, déb : 105 mm
  • 1 disque Ø 316 mm, étrier 2 pistons
  • Roue AR : 240 / 50 - 16
  • Moteur
  • 3 Cylindres en ligne , 4 temps
  • Refroidissement : Refroidissement par eau
  • Injection électronique
  • 2 ACT
  • 4 soupapes par cylindre
  • 2 294 cc (101.6 x 94.3 mm)
  • 142 ch à 5 750 tr/min
  • 20,30 mkg à 2 500 tr/min
  • Rapport poids / puissance : 2,25 kg/ch
  • Crit'air :

Ce qu'il faut retenir

Lesplus

    Lesmoins

      Tarifs

      18 990
      Prix neuf
      Estimation cote occasion : 11 236 €

      Avis

      sur 25 avis d'utilisateurs Lire les avis
      Modèle commercialisé en

      Performances

      Assurez votreTriumph 2300 ROCKET III 2009

      Estimez, calculez et comparez le coût de l'assurance de votre moto.
      Calculez le coût de l'assurance Comparez avec le tarif AMV

      Galerie

      Millésimes

      Avis

      Modèle 2004
      Quoi dire sur cette moto? Hors norme, monstrueuse, envoutante, ennivrante,... Je suis devenu tout simplement addict! Esthétique, sonorité, maniabilité malgré sa masse de 320 kg à vide. Je possède un modèle de 2004 qui totalise 13000 km maintenant. C\'est mon plus beau cadeau de Noël puisque achetée en décembre 2017. Que du bonheur. Je ne dors plus la nuit. Et vivement le réveil que j\'aille faire une petite virée. Répondre à Pat64

      Salut Pat64 J\'envisage sérieusement l\'acquisition d\'une rocket. Après avoir passé en revue tous les essais et avis je pense que c\'est pour mi-janvier. Ton avis m\'a finalement décidé par conte côté conso en mode cool ça donne quoi ? A cinquante carafes j\'ai passé l\'âge du retrait de points !!!! Bonne route et qui sait à bientôt sur la route ! ✌️🐻 Participer à la conversation

      que de sensation avec cette rocket vendu a regret perdu 3points avec , j\'ai voulu rester raisonnable quand on sent la cavalerie l\'envie est trop forte ,en roulant cool 6l, sinon peut monté a 10l si on veut se faire plaisir , j\'ai 59ans et devenu plus raisonnable avec un 1500 intruder a plus V a tous Participer à la conversation

      Le Top !

      Modèle 2004
      Super engin, ma 2004 - 39000 km : une horloge Point faible les amortisseurs arrière un peu compliqué à 2 avec le plein. Répondre à Paris 19

      Modèle 2004
      Je viens d\'investir dans ce monstre! Un truck de malade elle aval les km grave dessus comme une impression que rien ne peut nous arriver! Je sors du guidon d\'une MT01 Yamaha, pourtant impressionnante mais en dessous de la belle!! Comme disais Thierry Roland, maintenant je peux mourir tranquille! Lol Répondre à Rocket 21

      Modèle 2004
      Bonjour,possédant une RocketIII depuis 3 ans j\'ai été et je le suis encore aux anges avec cette machine remarquable,malgré son poids ce n\'est pas un problème en roulant elle en est presque légère sans plaisanter.Je voudrais la changer mais quand j\'ai vu la concurrence même chez les américains l\'on revient vite à ces premiers amours donc je reprendrais le modèle 2013.Salut à tous Répondre à guillou

      salut, la concurrence américaine, très chère par ailleurs, ROUILLE ! et cela même sur les modèles neufs que j\'ai vu pas plus tard que la semaine dernière !!! on vends des motos rouillées ! ne parlons pas de fiabilité, là encore, il y a des problèmes du coté des usa ^^, reste avec la rocket III, rien ne peut se comparer à cette moto, j\'en ai une de 2009 depuis 24h, j\'ai fait même le tour de toulouse avec, je suis pas mort et ça fait les muscles lol ! j\'en ai bien besoin :) Participer à la conversation

      Modèle 2004
      Salut a vous tous, je roule toujours avec ma rocket ( noire les + rapides ) lol, elle totalise aujourdh'ui 4400 kms, ce qui a changer depuis fevrier 2006 c'est que maintenant elle est "full" 40 cv de +, sur les 3 premiers rapports , une rocket d'origine coupe a 5000 t/mn,alors que maintenant ca monte a 7000t/mn ( cartographie changer dans mon ecm.Que du bonheur , ca pousse vraiment velu; 0 a 100 km/h en 2.1 sec, c'est a dire pas le temps de passer la 2 que vous etes deja a 100km/h, a+ bonne route Répondre à lorocket3

      Modèle 2004
      Ca y est, cela fait 5 jours que le belle est dans mon garage avec un rouge cardinal de toute beauté + options jauge à essence et montre; ce qui lui accentue sa gueule de monstre.Au Guidon c'est le PLAISIR TOTAL et je vous raconte pas le nombre de personnes qui se demandent ce que c'est que ce truc de Dingue? En un mot je suis tombé raide dingue de ma moto, un phantasme à l'état pur et qui restera ANTHOLOGIQUE!!!Je ne roulerais plus en Japo.... A plus. Répondre à kenjiro

      Modèle 2004
      jeudi prochain ( 12 janvier ) sera le grand jour pour moi. Actuellement je roule en magnifique bmw r 1200 c independant, ivoire/ peche, mais la sortie de ce monstre m'as incité a changer !!!!Je vais l'essayer donc jeudi, c'est un modele 2005 avec 1250 kms et elle est noire, je vous tiendrais au courrant, salut lolobmw Répondre à lolobmw

      bien dit ! incroyable. Et quelle beauté... Répondre à bob

      Modèle 2004
      Après 2200 km je trouve cette Rocket III époustouflante !!! Le moteur est extraordinaire de couple et de puissance, que du bonheur.Le freinage est excellent, la tenue de route très saine. Les petits virolos de montagne en épingle à cheveux ne sont pas sa tasse de thé. le confort est très bon mais il faut améliorer l'amortisseur arrière avec des Fournalès ou des Progressifs 440. Pour ceux qui veulent un gros gabarit il n'y a pas mieux actuellement et quel moteur ... Répondre à ALEX21

      nouveau amortisseurs de fournales pour ma rockeet, nettement mieux en tenue de route. Répondre à guy

      les sensasions sont uniques ... Ne perdez pas votre temps à imaginer des défauts ou des bonnes raisons de ne pas l'acheter. C'est du rêve à l'état pure, le genre bécane qu'il faudrait pouvoir louer pour ne pas mourrir idiot... Répondre à dad

      Modèle 2004
      Haha .. je jure qu' en la production japonaise, les hypersports suzuki, kawasaki .. bref les 4 patte ou les 2 temps cross ... mais ce missile la, rien qu' a le voir, rien qu' en lisant les perf .. j' avoue que ca rever. magnifique, sportive, et surement tres souple! Meme si elle est chere, ca fait plaisir de pouvoir acheter un reve ! Répondre à com 85

      moto extraordinaire ! c'est tout! Peu de mots suffisent, cela évite les fautes d'orthographe des précédents avis ...... Répondre à dom

      Modèle 2004
      jai recus ma rocket 3 depuis 3 semaine et ca respire grave les mauvaises langues qui dise du mal ni connaisse rien ou non pas les moyen car cette machine c est le top des tops Répondre à olivierD

      Modèle 2004
      comme dirais galilee et pourtant elle tourne . triumph , lautre vision du monde! Répondre à marcel

      Modèle 2004
      Que du vrai dans ce que je lis sur cette moto. F a b u l e u x !!! Tenue de route, maniabilité ( genre GoldWing ), avec un gros truc en + le compte tour, il ne s'arrete pas à 5000 trsm .....lui ... le Bougre...quel bonheur ! Enorme !... Répondre à emocir

      Modèle 2004
      Bonjour, Juste un petit mot pour préciser que depuis quelques jours nous avons développés des combinés amortisseurs pour la TRIUMPH ROCKET III. IMPOSSIBILITE DE TALONER - RESSORT PNEUMATIQUE REGLABLE CONFORT ET MOTRICITE ASSURE. Merci. Appel de phare. J-Y W FOURNALES SUSPENSION SA Répondre à Jean-Yves

      Modèle 2004
      c TRES MOCHE et enorme! On peut meme pas pencher avec cet engin au risque de tout casser et de se mettre dans le decor!!! En + un moteur de 2000cc. D'ou l'utilité??? C absbolument maniable!! Envie d'une bonne bourre?? Eh ben non c pas possible avec ce gabarit enorme Répondre à pelpel

      Modèle 2004
      55 ans. Motard depuis 1967. 10 à 15,000 k's par an. Une Rocket 3 "suisse" c-à-d version libre. Déjâ plus de 2000 k's en 2 mois. Grand bonheur à tous points de vue. Et j'ai eu des Harley, une Valkyrie et plein de sportives avant, dont une Aprilia RSV Factory que la Rocket vient de remplacer. Au prix et au poids d'une Harley Hertitage Deluxe, avec 2 fois et demi plus de CV, un couple de Caterpillar, une accélération de Kawa X10, des gros freins, une tenue de route plus sportive que "cruiser" , une garde au sol correcte (même si j'en aimerais davantage!), un cardan,une finition remarquable... et même du confort (davantage encore avec le tête de fourche livré en option)Hautement recommandée à ceux qui hésiteraient encore. Bonne route! Répondre à Jean-Miche

      Modèle 2004
      Choisir entre marketing japonais,ou delire europeen ?? le premier,est selon moi,plus un phenomene de mode, par rapport au second,qui est plus le fruit d'une passion,au detriment des couts de fabrications, parfoix responsables,des"flops" d'une usine... Répondre à Kit de cha

      Modèle 2004
      le top, l'impression de s'envoyer en l'air, que du bonheur !extra ! Répondre à jacky

      voila 3 semaines que je roule avec la rockeet et vos commentaires sont exacts. Déja au niveau de l'esthetique cette bécane à les courbes d'une nana donc avant de rouler je passa 10 mn à la regarder. Une fois le contact une fois dessus le reve commence c'est une moto géniale de souplesse et de puissance. donc rouler en rockeet car nous n'avons qu'une vie... Répondre à guy

      Modèle 2004
      Encore une fois, un constructeur oublie que les motards sortent parfois avec leur compagne et fait asseoir celle-ci sur le garde-boue arrière. De plus, sans carénage, il doit être difficile de dépasser le 120 sur ce type de bécane... Répondre à motard

      Modèle 2004
      malgrès la cylindré monstrueuse, elle fait guère mieux qu'un Vmax (qui lui coute quand même 7000 euro de moins) Répondre à zrxiste

      Modèle 2004
      SUREALISTE, RIEN A DIRE DE PLUS Répondre à STOOF
      Voir plus de commentaires
      Déposez votre avis sur la Triumph 2300 ROCKET III 2009
      Notez cette moto :

      Indispensables

      Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
      Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.

      Occasions

      Comparateur
      Comparer des motos