Fiche moto ACCUEIL > FICHES MOTO > TRIUMPH > 900 DAYTONA 1993 > Présentation
Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

Une sportive de gentleman

Triumph 900 DAYTONA
 
Triumph

Triumph 900 DAYTONA 1993

Sportive
Fiche créée le 20/01/2009
Triumph 900 DAYTONA

             Une chose est certaine : les machines anglaises ont toujours eu un charme indéfinissable, intrinsèque, quelque chose de plus. Et une autre chose nous interpelle : cette nouvelle Daytona 900 est née avec le même et noble sang. Se différenciant nettement des 750 et 1000 Daytona, la dernière Triumph se présente comme une sportive pleine de charme et de caractère. Il y a avant tout cette robe superbe, admirable, véritable plaisir des yeux intensifié par un jaune teinté d'élégance. Sous sa plastique "so british" se cache un 3 cylindres qui ne l'est pas moins. Ce moulin de 100 ch offre un plaisir non seulement à l'utilisation mais aussi à l'écoute de son chant envoûtant. Les ingénieurs se sont attachés à renforcer ce bruit qui vous remue la colonne vertébrale. Ils ont bossé et optimisé la boite à air et les silencieux afin d'amener le moulin à s'exprimer au mieux de sa belle voix... et sans offenser la loi. C'est beau et plaisant la maîtrise de l'accoustique.
A ce niveau de puissance, ce bouilleur est l'un des plus agréables du marché actuel. Disponible et même énergique dès les 3 000 tr/mn, il se donne avec délectation, se renforçant vers 5 000 trs puis une nouvelle fois à 7 000 trs. S'il vous vient à l'esprit de pousser la Daytona à sa vitesse max, sachez que sa courte démultiplication vous fera attendre plus de 220 km/h au rupteur, à 10 000 trs - Là, vous êtes dans la zone rouge depuis 1 000 trs.
La conduite de l'anglaise n'a pas grand-chose à voir avec les japonaises pur-jus du style GSX-R. La daytona est bien plus conviviale. Les demi-guidons ne sont pas vraiment près du pilote mais les jambes sont à l'aise et placées naturellement. Le confort se distingue agréablement, non seulement par la selle mais aussi par le jeu de suspensions. Triumph s'y est penché avec une grande attention et fournit à sa 900 sportive un amortissement de grande qualité. La Daytona ne s'effraie de rien, avale toutes les imperfections de la route, même sur l'angle, et se paye le luxe de demeurer confortable. En cas d'arsouille, il est tout de même nécessaire de durcir les suspat' pour limiter la plongée lors des freinages appuyés. Mais avant d'en arriver là...

En fait, la Daytona est une bonne sportive (son rayon de braquage conséquent prouve que ce n'est pas une citadine) mais pas une pistarde façon ZXR ou YZF. Avec plus de 260 kg et une géométrie loin d'être radicale, elle jouerai plutôt dans la catégorie des sportives agréables, confortables mais pas destinée à exploser le chrono. Elle manque d'ailleurs d'un peu de garde au sol sur piste. Agile sans être ultra-incisive, précise et stable, la machine se manie avec douceur et vous récompense par une facilité agréable. Elle n'apprécie que modérément d'être bousculée entre les vibreurs, alors mieux vaut la piloter sans brusquerie en profitant de son charme. Pas de violence avec elle, juste de la passion.
La Daytona est une bien belle moto, qu'on s'offrira pour sa beauté, le caractère de sa mécanique et son juste équilibre alliant sport et confort - et non pas pour taper des Replica sur la piste. Elle est aussi plus polyvalente mais n'est pas donnée. Le prix pour rouler différent avec une (très) belle dame.

 

M.B
(inspiré par Moto-journal - photos internet)

Les indispensables pour la moto et le motard
Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.

Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
L'aspect technique de la

Triumph 900 DAYTONA 1993

Triumph 900 DAYTONA
  • Chassis :
  • Cadre : monopoutre en tube d'acier
  • Réservoir : 25 litres
  • Hauteur de selle : 780 mm
  • Longueur : 2152 mm
  • Largeur : 690 mm
  • Hauteur : 1270 mm
  • Empattement : 1490 mm
  • Poids à sec : 225 kg
  • Poids en ordre de marche : 264 kg
  • Train avant :
  • fourche téléhydraulique Ø 43 mm, déb : 150 mm
  • 2 disques Ø 310 mm, étriers 4 pistons
  • Roue AV : 120 / 70 - 17"
  • Transmission :
  • Boite à 6 rapports
  • transmission secondaire par chaîne
  • Train arrière :
  • monoamortisseur, déb : 126 mm
  • 1 disque Ø 255 mm, étrier 2 pistons
  • Roue AR : 160 / 60 - 18"
  • Moteur :
  • 3 Cylindres en ligne, 4 temps
  • Refroidissement : Refroidissement par eau
  • 3 carburateurs Mikuni ∅ 36 mm
  • double ACT
  • 4 soupapes par cylindre
  • 885 cc (76 x 65 mm)
  • 100 ch à 9500 tr/min
  • 8.3 mkg à 6500 tr/min
  • Rapport poids / puissance : 2.25 kg/ch
Ce qu'il faut retenir de la

Triumph 900 DAYTONA 1993

Les plus
  • Design
  • Caractère moteur
  • Tenue de route
  • Suspensions
Les moins
  • Poids certain
  • Prix
  • Démultiplication finale
Ajouter vous aussi un commentaire sur "la Triumph 900 DAYTONA 1993"
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette moto :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :