Motoplanete
Présentation à retenir Technique Concurrentes Galerie Millésimes Comparer Avis Indispensables Occasions

Jeune découverte

Cross

La PW est certainement le modèle de moto le plus connu pour les très jeunes motards. Une véritable institution, voire une évidence pour certains quand il s’agit d’initier les minots au deux-roues motorisés.

Toute petite, toute mignonne, elle a tout pour plaire. De par son gabarit vraiment adapté aux plus jeunes, sa facilité d’utilisation, et surtout, c’est vraiment une moto, pas un tromblon à coulisse avec deux roues.

La formule est épatante dès le départ. Comme la PW est grande comme 3 pommes et pas plus lourde qu’un bon vélo d’appartement, un parent peut presque se balader avec elle sous le bras. Puis, hop, on la glisse dans le coffre de la voiture. Après, le gamin peut vraiment prendre le statut de mini-pilote. La Yam ne fait pas semblant: pneus à crampons, carbu, monocylindre à faire craquer à coup de kick, les vapeurs d’essence, un accélérateur et des freins à gérer – c’est bel et bien une bécane au format de poche.

Mais pas de panique pour les parents (plus ou moins) anxieux. La PW 50 mâche une partie du boulot; surtout les morceaux de technique un peu compliqué. Déjà, la boite de vitesses est complètement automatique. Ce qui permet au jeune de se concentrer sur sa conduite. La salade des vitesses, ce n’est pas pour tout de suite et ce n’est pas la peine de se prendre la tète avec. Les 3 rapports passent tout seul grâce à un embrayage centrifuge.
Ensuite, une vis permet de régler l’ouverture de la poignée d’accélération, limitant ainsi la fougue du mono 2-temps. On peut ainsi progressivement libérer la puissance au fur et à mesure de l’apprentissage et du degré d’assurance du minot.

Yamaha PW 50 Comme la selle est à seulement 47,5 cm du sol, la prise en main ne sera pas impressionnante. Au départ, tout ce qu’on à faire, c’est saisir le guidon, bien faire comprendre qu’il faut juste s’occuper des freins avec les deux commandes au guidon, ne pas accélérer quand on freine, et mettre du gaz comme on le sent. La moto est facile, pas piégeuse pour un sou, légère et très amusante. Un peu de prudence au départ quand même. Le comportement mécanique est grisant pour la plupart, mais peuvent intimider les impressionnables. Bien s’assurer que l’enfant soit à l’aise pour ne pas se faire surprendre. Ce n’est pas une draisienne.
La PW 50 réagissant aux mêmes règles physiques que n’importe qu’elle autre moto, elle demandera par la suite le même apprentissage technique pour mieux en profiter. Le regard, les appuis, la gestion de la puissance, le mouvement des suspensions, etc...

Yamaha a aussi prévu de simplifier l’entretien de son jouet fétiche. Inutile de se prendre la tête à faire du mélange: la PW a un réservoir d’huile séparé et s’occupe de gérer le cocktail. La transmission par cardan évite les projections de graisse, de se salir les mains... ou de se les coincer dans la chaine.

Extrêmement populaire, la PW 50 est aussi une moto tellement bien née qu’elle n’a quasiment pas changé depuis sa naissance en 1980 aux Etats-Unis – Elle arriva en France un an plus tard. Le design et les solutions techniques sont les mêmes depuis 40 ans. Seules quelques pièces d’habillage seront retouchées en 1984. La déco se renouvelle quasiment chaque année, comme toutes les machines de cross.

Avec son petit moteur refroidi par air, un cadre en acier très simple, des freins à tambour et une conception axée sur l’essentiel, la PW a commencé sa carrière avec un autre argument choc: le prix. En plus d’être LA moto d’initiation pour les enfants, elle n’était pas cher. Le tarif a depuis pris (un peu trop) la grosse tête.

M.B - Photos constructeur

Ce qu'il faut retenir

Tarifs

2 100
Prix neuf (estimation Motoplanete)
Financer votre moto

Assurez votreYamaha PW 50 2023

Estimez, calculez et comparez le coût de l'assurance de votre moto.
Calculez le coût de l'assurance Testez le tarif du specialiste assurance moto

Avis

sur 0 avis d'utilisateurs Lire les avis

Remplace

PW 50 2022
PW 50 2022
Modèle commercialisé en

Performances

L'aspect technique

Yamaha PW 50 2023
  • Chassis
  • Cadre : poutre en tube d'acier
  • Réservoir : 2 litres
  • Hauteur de selle : 475 mm
  • Longueur : 1 245 mm
  • Largeur : 610 mm
  • Hauteur : 705 mm
  • Empattement : 855 mm
  • Poids à sec : 39 kg
  • Poids en ordre de marche : 41 kg
Yamaha PW 50 2023 technique
  • Transmission
  • Boite à 3 rapports , automatique par embrayage centriguge
  • secondaire par cardan
  • Train arrière
  • Moteur oscillant + double amortisseur, déb : 50 mm
  • 1 tambour Ø 80 mm
  • Roue AR : 2.50 - 10 → Commander ce type de pneu
  • Pression : 1 bars
  • Moteur
  • Monocylindre en ligne , 2 temps
  • Refroidissement : par air
  • 1 carburateur Ø 12 mm
  • 49 cc (40 x 39.2 mm)
  • 3 ch à 5 500 tr/min
  • 0,40 mkg à 4 500 tr/min
  • Rapport poids / puissance : 13 kg/ch
  • Compression : 6 : 1
  • Crit'air :

Concurrentes

Galerie

Millésimes

2022

Agrandir ou voir la fiche de la PW 50 2022

2023

Agrandir ou voir la fiche de la PW 50 2023

Comparer

Comparer la PW 50 face à ses concurrentes
Comparateur
Comparer des motos

Avis

Déposez votre avis sur la Yamaha PW 50 2023
Notez cette moto :

Indispensables

Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire Motoblouz, avec des milliers de références disponibles.

Occasions

Nous n'avons aucune occasion relative à ce modèle, mais affiner votre recherche et trouver le modèle qui vous correspond.

Actus