Motoplanete

Fiche moto Morini750 Corsaro 2025 Eddie Brock en 7-et-demi

Roadster

Pour les amateurs de motos italiennes à fort tempérament, le nom de Corsaroévoque une moto plus que généreuse en sensations, avec un moteur sévèrement burné ; pour le début du XXIème siècle. Pour les nostalgiques et arpenteurs du passé, la Corsaro 125 écrivit de belles pages du sport et du paysage italien dans les années 60.

Le temps est-il venu pour une nouvelle génération et surtout un nouveau visage de Corsaro ? C’est en tout cas ce que semble croire l’orientation sino-cratique de la marque. Avec une toute nouvelle cylindrée tant pour Morini que pour la Corsaro : 750 !

Ce roadster au profil agressif vient chatouiller nombre de streetfighters déjà bien implantés. Mais comme la clientèle y est vaste, énergique, et friande de motos percutantes – en design tant qu’un moteur ou vice-versa - autant essayer d'en séduire une poignée. Sur le plan de l’impact rétinien, c’est réussi. La face avant éructe de la menace à tout va, exhalant une tronche de Venom (univers Marvel) tout aussi sombre et machiavélique.

Morini 750 Corsaro 2025 - 1Morini 750 Corsaro 2025 - 1
Morini 750 Corsaro 2025 - 2Morini 750 Corsaro 2025 - 2Morini 750 Corsaro 2025 - 3Morini 750 Corsaro 2025 - 3Morini 750 Corsaro 2025 - 4Morini 750 Corsaro 2025 - 4Morini 750 Corsaro 2025 - 5Morini 750 Corsaro 2025 - 5Morini 750 Corsaro 2025 - 6Morini 750 Corsaro 2025 - 6

Le réservoir, très large et très plat, surprend activement avec son échancrure très prononcée. On apprécie des éléments qualitatifs ou d’apparat, témoignant d’un souci de finition, comme les commandes manuelles Brembo, les bocaux sport, le sabot moteur, le té de fourche inférieur à triple fixation, le logo Morini incrusté dans la selle passager, ou encore les petits échappements de part et d’autre.

Coté moteur, les promesses se veulent à l’image d’une moto au charme italien. Contrairement à la majorité des constructeurs optant pour une architecturede type bicylindre parallèle, Morini préserve le schéma plus noble d’un V-twin. Autre élément remarquable, le vilebrequin est ici controrotatif, comme sur les trois-cylindres MV-Agusta ; ce qui compense l’effet gyroscopique des roues et améliore l’agilité.

Ce moteur est inédit mais pas inconnu. Il dérive du gros 1200, installé depuis 20 ans sur les gros modèles de Trivolzio ; et reconduit en version modernisée sur les 1200 X-Cape et Milano. Il passe de 1187 cm3 à 749 cm3, montre des côtes super-carrées de 90 mm par 58,9 mm (signe d’un appétit pour les haut-régimes) et établit sa puissance à 96 chevaux. Cette valeur sera certainement ramenée un cheval plus bas lors de sa commercialisation afin de s’assurer d’une compatibilité A2. Car la 750 Corsaro voudra plaire aux amateurs de roadsters mid-size mais aussi à la nouvelle génération de motards, aimant le démonstratif. Outre sa disposition en V qui le rend étroit, le bloc adopte une lubrification par carter sec, lui permettant d’être un peu plus compact.

Moto-Morini 750 Corsaro La « petite » Corsaro est annoncée sous les 200 kilos. Son gabarit compact tant que ramassé laisse facilement imaginer ce poids. Au point de vue de la partie-cycle, C’est tout aussi intéressant. Deux maousse pièces d’aluminium s’installent entre les épaules et le réservoir puis sont unies à une structure tubulaire minimaliste en acier. Le train avant semble sérieux avec une fourche inversée aux multiples réglages (avec ses capuchons anodisés rouge, on dirait une Mupo) et des étriers de frein Brembo Stylema à fixation radiale. En mordant des disques de 320 mm, ils annoncent un freinage de haut niveau et sportif. Comme toujours dans la catégorie, l’arrière est bien plus timide avec un disque de 220 mm, secondé d’un étrier mono-piston. Le bras oscillant en aluminium participe également à la sensation de qualité et l’harmonie / efficacité de la partie-cycle. Le choix des pneus est également très latin avec une monte Pirelli, des Diablo Rosso IV.

Morini n’a pas soufflé mot sur l’électronique de ce modèle. Tant mieux, cela permet de laisser plus de champ pour apprécier l’essentiel. Mais n’en doutons pas, elle sera bien présente. Ecran TFT, ABS, contrôle de traction et feux à LEDs seront de la partie. Le reste, c’est certainement à l’EICMA 2024 que nous le découvrirons. Car la 750 Morini ne posera pas ses roues avant 2025. Elle sera accompagnée d’une version Sport, au carénage très dynamique.

M.B - Photos constructeur

Ce qu'il faut retenir

Tarifs

France 8 500 € en France métropolitaine
(estimation Motoplanete)
* Tarif équivalent à 5,92 x le SMIC français de 2025
Calculez un crédit pour cette moto

Avis

sur 2 avis d'utilisateurs
Modèle commercialisé en

Performances

Fiche technique

Morini 750 Corsaro 2025
  • Châssis
  • Cadre : structure tubulaire en acier + platines en alu
  • Hauteur de selle : 820 mm
  • Longueur : 2 170 mm
  • Largeur : 855 mm
  • Hauteur min : 1 250 mm
  • Empattement : 1 462 mm
  • Poids à sec : 200 kg
  • Train avant
  • Fourche téléhydraulique inversée Ø nc
  • Réglage de la précharge, de la compression et de la détente
  • Freinage 2 disques Ø 320 mm, fixation radiale, étrier 4 pistons (Stylema monobloc)
  • Roue AV : 120 / 70 - 17 → Commander ce type de pneu
Morini 750 Corsaro 2025 technique
  • Transmission
  • boîte à 6 rapports , manuelle
  • Train arrière
  • Mono-amortisseur
  • Réglage de la précharge
  • Freinage 1 disque en pétale Ø 220 mm, étrier simple piston
  • Roue AR : 180 / 55 - 17 → Commander ce type de pneu
  • Moteur
  • Bicylindre en V à 87° , 4 temps
  • Refroidissement : liquide
  • Injection
  • 2 ACT
  • 749 cc (Alésage * course: 90 x 58,9 mm)
  • 96 ch
  • Rapport poids / puissance : 2.08 kg/ch
  • Crit'air :
  • Options / équipements
  • Assistance au freinage : ABS
  • Moto accessible au permis A2 ou bridable à 47.5ch / 35 Kw

Galerie

Millésimes

2025

Concurrentes

Retrouvez d'autres Roadster de 2025

Comparer

Comparer la 750 Corsaro face à ses concurrentes
Comparateur
Comparer des motos

Avis (2)

français Modèle 2025
C'est un moteur à 90° et il n'a vraiment rien à voir avec le moteur V1200 à 87° hormis des côtes super carrées. 2 demi-carters, cylindres rapportés, carter sec, vilo contre rotatif... C'est un nouveau moteur, qui ne semble pas être issu d'une copie, et c'est assez remarquable pour un constructeur aujourd'hui ! Note : 5/5
français Modèle 2025
Je sais pas, ça fait très chinois comme moto. 200kg à sec ça fait un joli enbonpoint. Note : 2/5
Déposez votre avis sur la Morini 750 Corsaro 2025

Indispensables

La sécurité du pilote et les performances de votre moto sont primordiales. Chez nos partenaires 'Motoblouz' et 'la Bécanerie', vous découvrirez tout ce dont vous avez besoin, de l'équipement aux pièces détachées, pour entretenir votre machine à la perfection.

Occasions

Nous n'avons aucune occasion relative à ce modèle, mais affinez votre recherche et trouvez le modèle qui vous correspond.
Suivre l'actualité

Soyez notifié par email lorsqu'une nouvelle fiche est publiée dans cette catégorie.

Vos données personnelles font l’objet d’un traitement informatique par la société qui gère le site Motoplanete sur le fondement de votre consentement et sont utilisées pour la gestion de vos alertes. Pour en savoir plus et pour exercer vos droits, consultez notre politique de données personnelles.

Actus