Fiche moto ACCUEIL > FICHES MOTO > MORINI > 350 GT / Strada / Sport 1972 > Présentation
Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

Morini 350 GT / Strada / Sport

Cliquez sur l'image pour la visualiser en grand format

 
Morini

Morini 350 GT / Strada / Sport 1972

Roadster
Fiche créée le 18/04/2019
Morini 350 GT / Strada / Sport

          A l'orée des années 70, Moto Morini effectua un de ses plus étonnants virages. Alors que son Fondateur Alfonso Morini avait tiré sa révérence quelques années plus tôt (décédé le 30 juin 1969), la marque, reprise par sa fille Gabriella et renforcée par l'embauche du designer Franco Lambertini (ex-Ferrari), développe un moteur qui portera haut ses couleurs pendant plus de 20 ans.

          Les ingénieurs motoristes conçoivent une architecture la plus souple possible afin de développer une gamme complète de moteurs. Ainsi, cette base permit le développement de moteurs V2 de 250 à 500cc, mais également de monocylindres de 125 et 250cc. Ces derniers étant tout simplement amputés de leur cylindre arrière.

          Le V2 longitudinal a un angle de 72°. Ce choix est imposé par le cahier des charges ; les concepteurs souhaitant un moteur équilibré, ne vibrant pas excessivement (gage de fiabilité) et également un moteur qui ne soit pas trop encombrant (permettant de concevoir des motos à l'empattement plutôt court). Ce moteur doit être fiable, simple, performant mais également économique tant en coûts de développement qu'en coûts de production. Le choix s'est donc porté sur une culasse avec 2 soupapes par cylindre.

          En 1972, ce moteur tout d'abord décliné en 350cc équipe une petite routière : la GT. Elle prendra dès l'année suivante le nom de "Strada" et sera déclinées en version "Sport" en 1974. Et cette moto en d'entrée une réussite. Le style est plutôt sobre, mais de bon goût. Sans avoir l'exubérance de certaines de ses concurrentes, beaucoup de regards se retournent à son passage.

          La partie-cycle est, comme son moteur, de conception simple. Le maître mot étant, ici encore, d'employer des techniques éprouvées. Le cadre est un double berceau en tube d'acier et à l'empattement court. Les suspensions sont signées Marzocchi et les jantes à rayons sont associées à des freins à tambours. Par la suite, le modèle Sport et certaines Strada (sous l'appellation T) gagneront des jantes Grimeca et un frein à disque à l'avant. La moto est petite et l'empattement court lui donne une vraie agilité.

          Le moteur de la GT et des premières Strada développe 35 chevaux. Celui-ci est vif et enthousiaste dans les hauts régimes. De surcroît, il est très sobre. En conduite tranquille, le 350 se satisfait d'un peu plus de 4 litres au 100 kms. Il fait de la GT et des premières Strada des modèles d'économie en ces temps de crise pétrolière.

          Le modèle Sport a droit à un régime de faveur. Apparu en 1974, il bénéficie d'un arbre à cames plus agressif et d'un taux de compression qui passe de 10:1 à 11:1. Il gagne ainsi 4 chevaux pour une puissance maxi culminant à 39 chevaux. Ces modifications apporte un plus en vitesse de pointe et en accélération, mais ne change pas véritablement le comportement général de la moto. Elle doit beaucoup plus son appellation Sport à sa ligne et à quelques accessoires indispensable à toute bonne sportive de l'époque. Ainsi elle gagne une paire de bracelets fixés sous le té de fourche supérieur, une selle spécifique ainsi qu'un frein avant ventilé plus efficace que celui des GT et Strada.

          Moto Morini utilisera pour de nombreux modèles, jusque dans les années 80, cette base fiable et efficace qui ne fut remplacée qu'en 1988 par la 350 Dart conçu en collaboration avec Cagiva (suite au rachat de Moto Morini par les frères Castiglione en 1987), mais toujours avec le moteur 350cc (gonflé à 400cc en 1990).

          Ce V2 de 350cc servira également à la gamme trail notamment pour la propulsion des modèles Kanguro et pour les Custom Excalibur et New York; le moteur se parant pour l'occasion de carter chromés.

Tanthallas - Photos: Constructeur

Les indispensables pour la moto et le motard
Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.

Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
L'aspect technique de la

Morini 350 GT / Strada / Sport 1972

Morini 350 GT / Strada / Sport
  • Chassis :
  • Cadre : Double berceau en tubes d'acier
  • Réservoir : 14 litres
  • Longueur : 2060 mm
  • Empattement : 1390 mm
  • Poids à sec : 144 kg
  • Train avant :
  • Fourche téléhydraulique Ø nc
  • 1 tambour Ø 200 mm
  • Transmission :
  • Boite à 6 rapports
  • secondaire par chaîne
  • Train arrière :
  • 2 amortisseurs latéraux
  • 1 tambour Ø 160 mm
  • Moteur :
  • Bicylindre en V à 72°, 4 temps
  • Refroidissement : par air
  • 2 carburateurs Ø 25 mm
  • culbuté
  • 2 soupapes par cylindre
  • 343 cc (62 x 57 mm)
  • 35 ch à 8600 tr/min
  • 3.28 mkg à 5900 tr/min
  • Rapport poids / puissance : 4.11 kg/ch
Ce qu'il faut retenir de la

Morini 350 GT / Strada / Sport 1972

Les plus
  • Caractère Joueur
  • Maniabilité
  • Consommation
Les moins
  • Gabarit
  • Protection
Ajouter vous aussi un commentaire sur "la Morini 350 GT / Strada / Sport 1972"
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette moto :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :