Motoplanete

Moto-Guzzi750 V7 III Rough 2020

Présentation à retenir Technique Concurrentes Galerie Millésimes Avis Indispensables Occasions

I'm a rough girl...

Roadster

Loin des fureurs et folies des ruelles sombres, la Guzzi V7 III attache plus d'importance aux promenades sans esbroufes, au chant des twins sur les arbres, aux effluves d'air chaud qui caressent les narines après pris quelques calories dans les ailettes des culasses. Un petit bout de dolce vita à consommer sauce Mandello.
Mais parfois, l'esprit s'égare, l'envie de mâcher de la terre excite les dents, le ton devient plus rustre. Et c'est ainsi que la petite Guzzi devient Rough. Une version pour les amateurs de patate sèche et de métal sans beurre.

N'allez pas croire non plus que c'est un scrambler ou une tentative d'enduro de Guzzi. Simplement un mélange d'accessoires plus 'rugueux'. La principale originalité provient de la monte de pneus à sculptures sur des jantes à rayons. Pour la base, c'est une Stone à laquelle on a rajouté les caches latéraux en aluminium de la Racer, une selle spécifique avec boudins et surpiqures, un garde-boue avant long et fin, celui de l'arrière raboté, et une touche de noir pour le cerclage du phare.
De quoi offrir à la moto, selon la marque, un style country-citadin. Autrement dit, une chemise à carreaux, une bêche et un castor sur l'épaule pour aller à l'agence du centre.

M.B - Photos constructeur

Ce qu'il faut retenir

Lesplus

    Lesmoins

      Tarifs

      8 999
      Prix neuf
      Comparer les crédits

      Assurez votreMoto-Guzzi 750 V7 III Rough 2020

      Estimez, calculez et comparez le coût de l'assurance de votre moto.
      Calculez le coût de l'assurance Testez le tarif du specialiste assurance moto

      Avis

      sur 2 avis d'utilisateurs Lire les avis
      Modèle commercialisé en

      Performances

      L'aspect technique

      Moto-Guzzi 750 V7 III Rough 2020
      • Chassis
      • Cadre : double berceau tubulaire en acier
      • Réservoir : 21 litres
      • Hauteur de selle : 770 mm
      • Longueur : 2 185 mm
      • Largeur : 800 mm
      • Hauteur : 1 110 mm
      • Empattement : 1 463 mm
      • Poids à sec : 189 kg
      • Poids en ordre de marche : 209 kg
      • Train avant
      • Fourche téléhydraulique Ø 40 mm, déb : 130 mm
      • 1 disque Ø 320 mm, étrier 4 pistons
      • Roue AV : 100 / 90 - 18
      Moto-Guzzi 750 V7 III Rough 2020 technique
      • Transmission
      • Boîte à 6 rapports
      • secondaire par cardan
      • Train arrière
      • 2 amortisseurs latéraux, déb : 93 mm
      • 1 disque Ø 260 mm, étrier 2 pistons
      • Roue AR : 130 / 80 - 17
      • Moteur
      • Bicylindre en V à 90° , 4 temps
      • Refroidissement : Refroidissement par air
      • Injection Ø nc
      • culbuté
      • 2 soupapes par cylindre
      • 744 cc (80 x 74 mm)
      • 52 ch à 6 200 tr/min
      • 6,20 mkg à 4 900 tr/min
      • Rapport poids / puissance : 3,63 kg/ch
      • Compression : 10.2 : 1
      • Crit'air :
      • Moto accessible au permis A2 ou bridable à 47.5ch / 35 Kw

      Galerie

      Millésimes

      Avis (2)

      Se prononce Roouuaafff Olaf.

      Baltimore Modèle 2019
      Exit la chemise à carreaux, la bêche et le castor, cette V7 Rough n’est assurément pas un vrai Scrambler, mais son look est une vraie réussite. L’accastillage est superbe, les garde-boue en alu brossé sont magnifiques, les caches-latéraux en alu peint sont quand même plus qualitatifs que ceux de la version Stone, et la petite barre transversale du guidon fait son effet. Et puis, il y a ces jantes magnifiques, noires et logotées « Moto Guzzi » renforçant l’aspect brut de fonderie de cette moto, chaussées de Pirelli MT60 qui offrent un bien meilleur grip que leurs homologues Demon, en plus du look. Bien plus que pour aller à l’Agence du centre, cette moto est une véritable invitation à la balade enjouée, voire aux voyages. Il est simplement dommage que Moto Guzzi n’ait pas poussé le bouchon un peu plus loin en équipant cette machine d’amortisseurs plus performants pour l’arrière, et d’un espace de rangement sous la selle, voire d’un cache-latéral droit sur charnières pour accéder rapidement à son contenu. J’aurais aussi aimé un passage du câblage plus discret pour le feu arrière, mais dans l’ensemble la finition est très soignée. En dehors de cet amortissement perfectible, cette moto offre un excellent comportement, le châssis est rigide et ne donne jamais l’impression d’être à la limite, même avec un pilotage dynamique (j’ai bien précisé dynamique pas sportif). Conclusion : Son look exploite toutes les ficelles du genre, mais le résultat est très cohérent, les Triumph et autres Yamaha 950 ne sont pas plus Scrambler que ta grand-mère est pilote de Grass-Track. Répondre à Baltimore

      Moto super

      johan Modèle 2019
      Je roule en Guzzi depuis 1992 et maintenant depuis décembre 2017 avec une V 7 III spécial bleu, elle est extraordinaire et consommant peu à 80 je fais du 3.2-3.3 L aux 100 et sur autoroute à 130-140 compteur je fais du 4.4-4.5 aux 100. Moteur coupleux mais au dessus des 2000 tours. Moto confortable pour moi en solo. Il est rare que je loupe le point mort et les vitesses passe sans bruit ni glong. Répondre à johan
      Voir plus de commentaires

      Indispensables

      Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
      Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.

      Occasions

      Comparateur
      Comparer des motos