Motoplanete

SuzukiRG 500 GAMMA 1985

Présentation à retenir Technique Concurrentes Galerie Millésimes Avis Indispensables Occasions

Le GP dans tes pognes

Sportive

La magie commence avant même d'avoir mis en route. Ou plutôt l'ivresse. En s'approchant, le pilote n'a pas pris garde et la RG 500 l'a tout de suite mordu. Quelques secondes et il ne voit plus le phare et les clignos. Il ne reste plus que la meule de course. La Gamma, superbe, nous assomme d'admiration. Rarement une moto n'aura autant ressemblé à une machine de circuit. Un petit tour du propriétaire et le venin s'enfonce plus profondément encore. La main caresse le cadre tout alu, un frisson secoue les vertèbres à la vue des 4 échappements... la visite se termine en bavant sur la finition. Chez Suzuki, ils ont fait du sacré bon boulot.
Il est temps de s'aligner sur la grille de départ. Lawson, Gardner, Spencer, Sarron... Tous attendent de voir notre jeune hypnotisé en découdre sur le tarmac brûlant. Ca va saigner ! Plus qu'à mettre en route et les 4 cylindres 2 T vont hurler. Juste le temps de...

Merde, faut déplier le kick d'abord. L'esprit revient à la raison. Et oui, la RG 500 semble vraiment sortie du paddock. Mais pour la lancer, un petit coup de jarret rappelle que c'est une moto de série. Une petite part de rêve en vente libre qui vient concurrencer directement et sans ménagement les Yamaha 500 RDLC et Honda NS 400 R. Un aller simple et le moulin miaule. On peut s'élancer pour une séance de GP perso.
Tête dans le guidon et bave aux lèvres ? Pas tout de suite. La Suzuki commence par vous accueillir avant de lancer l'attaque. La position de conduite, bien que les jambes soient assez repliées, n'est pas radicale. Sport mais raisonnable, tout comme la prise en main. La moto se laisse emmener sans effort mais se montre moins agile que sa concurrente de chez Honda. Aucune importance ; le moulin de la RG monopolise toute l'attention du pilote. Par son caractère exclusif ? Non, par sa civilité et son éducation. Il ne vibre presque pas, ménage sa voix tout en la laissant mélodieuse et fait preuve de volonté dès les bas régimes. Ce 4 cylindres en carré... en quoi ? Ah oui, que je vous explique un peu cette mécanique :

SUZUKI RG 500 GAMMALe moteur de la RG 500 Gamma est un 4 cylindres d'une conception un peu particulière, même marginale par rapport aux architectures principales que sont les blocs en ligne ou en V. C'est pourtant le type de motorisation retenu par Suzuki depuis 10 ans pour ses 500 de GP. En fait, il s'agit de 2 bancs de 2 cylindres accouplés en parallèle. Chaque banc entraîne son propre vilebrequin, qui lui-même transmet le mouvement à un arbre intermédiaire. La boite, de dimension très réduite, peut être extraite du moteur en quelques minutes sans avoir besoin de sortir le moulin. On y trouve un système de valves et de chambres d'expansion annexes baptisé AEC qui permet de gagner du souffle à bas et mi régimes. Un procédé pas très éloigné de l'YPVS de Yamaha. Du coté de la carburation, une astuce permet de gaver le moteur. La technique ressemble au V-boost de la V-Max. Les carburateurs des cylindres opposés sont reliés l'un à l'autre - du coup, en phase d'aspiration, l'un récupère les gaz que l'autre n'utilise pas. Double dose pour le cylindre receveur. Tout pour agiter les pistons ; et ils aiment ça !

Volontaire à bas régimes, le bouilleur envoie progressivement la sauce. Après 5 000 tr/mn, on dispose de suffisamment de watts pour se faire plaisir. Mais le meilleur reste à venir. L'aiguille file vers la zone rouge en même temps que la moto vous emmène à toute vitesse. Certains s'attendent à ce que l'effort faiblisse une fois passé le chiffre 10 ; C'est ça, crois-y ! Le propulseur Suz trouve là toute sa vigueur. Après 10 000 trs, le moteur pète un plomb et s'injecte de l'adrénaline pure dans les pistons. Il hurle toute sa vigueur et bondit encore plus fort. Les 12 000 trs passés, ses forces le lâchent mais il poursuit quand même pendant encore 1 000 trs. Des watts, et de la fierté jusqu'au bout !

La moto file aussi vite que le vent. Et si la 500 Gamma revendique la même vitesse de pointe que la nouvelle 750 GSX-R, elle se glorifie d'une tenue de route bien meilleure à haute vitesse. Pourtant, le dessin de la partie-cycle n'est pas très éloigné de celui de la 750. Un magnifique cadre double berceau en alliage d'alu abrite le moteur et maintient une fourche de conception assez proche de celle de la GSX-R. Mais la RG 500 possède un système Full-Floater comme suspension arrière et elle ne pèse que 154 kg à sec.
Face à la NS 400 R, la Suzuki est un peu moins rigoureuse mais son comportement routier est très homogène et se plie sans contrainte aux caprices du pilote. Freinage à la limite (franchement moyen pour une machine de ce gabarit – c’est LE point faible de cette bécane), entrée en courbe violente, sortie en grosse patate, la moto accepte sans rechigner et c'est tout juste si elle pompe un petit peu de l'arrière. Sur les grosses phases d'accélération ou de freinage, l'assiette de la moto varie très peu : cabrage ou plongée inopportunes, la Suz ne connaît pas. De bonnes suspensions, un système PDF sur la fourche remplaçant l’anti-plongée, des masses bien réparties, un moteur qui pète le feu et voila comment une replica vous propulse dans l'univers de Roberts et Mamola. Sauf que les machines de GP n'ont pas des pneus aussi étroits. Un 120 à l'arrière en monte d'origine sur une jante qui "n'en mène pas large", ce n'est pas très sérieux et ça limite les possibilités dynamiques. Mais vous savez quoi...

Cette moto est tellement géniale qu'elle va marquer sérieusement sa génération. Face à la 500 RDLC et à la NS 400 R, elle dispose de très sérieux atouts. En fait, la lutte est même inégale et la RG 500 Gamma est d'ores et déjà lancé sur les rails du succès. En bout de ligne droite, le drapeau à damier, juste après un petit intérieur à Spencer... Ce n'est qu'un rêve ; mais n'est-ce pas fantastique quand il se produit les yeux ouverts ?!?

M.B
(photos internet)

Partager

Ce qu'il faut retenir

Lesplus

    Lesmoins

      Tarifs

      6 200
      Prix neuf
      Comparer les crédits

      Assurez votreSuzuki RG 500 GAMMA 1985

      Estimez, calculez et comparez le coût de l'assurance de votre moto.
      Calculez le coût de l'assurance Comparez avec le tarif AMV

      Avis

      sur 18 avis d'utilisateurs Lire les avis
      Modèle commercialisé en

      Performances

      L'aspect technique

      Suzuki RG 500 GAMMA 1985
      • Chassis
      • Cadre : double poutre en tubes d'alu
      • Réservoir : 22 litres
      • Hauteur de selle : 770 mm
      • Longueur : 2 100 mm
      • Largeur : 695 mm
      • Hauteur : 1 185 mm
      • Empattement : 1 425 mm
      • Poids à sec : 154 kg
      • Poids en ordre de marche : 181 kg
      • Train avant
      • Fourche téléhydraulique Ø nc, déb : 140 mm
      • 2 disques Ø 260mm, étriers 4 pistons
      • Roue AV : 110 / 90 - 16
      Suzuki RG 500 GAMMA 1985
      • Transmission
      • Boite à 6 rapports
      • Transmission secondaire par chaine
      • Train arrière
      • Mono-amortisseur, déb : 130 mm
      • 1 disque Ø 210 mm, étrier à 2 pistons
      • Roue AR : 120 / 90 - 17
      • Moteur
      • 4 Cylindres en carré , 2 temps
      • Refroidissement : Refroidissement liquide
      • Alimentation par valves rotatives
      • 498 cc (56 x 50.6 mm)
      • 95 ch à 9 500 tr/min
      • 7,30 mkg à 9 000 tr/min
      • Rapport poids / puissance : 1,62 kg/ch
      • Crit'air :

      Concurrentes

      Galerie

      Millésimes

      Avis

      Modèle 1985
      je l\'ai acheté en 1990 d\'occase sans en savoir plus et depuis , se n\'est que de bon souvenirs après l\'avoir prise en main et des réglage fait par une équipe qui avait couru avec. Que du bonheur. Frein moyen mais améliorait en montant des plaquettes de compétitions ... je sait par expérience qu\'on peut laisser pas mal de motos derrières si on ce la donne Répondre à francois 17

      Modèle 1985
      J\'ai toujours le regret de ne pas en avoir acheté une à l\'époque !! Les motos actuelles paraissent bien fades à côté de ce pur sang !! Répondre à alain81

      Modèle 1985
      J\'ai eu en même temps la 500 RG Gamma (1989) et une 500 RDLC. Le moteur de la Suzuki était plus coupleux et plus puissant que celui de la Yam ; Le gros défaut de la Gamma était la taille des jantes et des pneus (les jantes ne permettaient pas de mettre des pneus plus larges); sinon c\'était du bonheur à l\'état pur (j\'ai eu dix-huit deux temps sur vingt motos) ; le freinage était tout à fait correct sur le modèle 89. Répondre à Nidrey

      jante arriere

      Modèle 1985
      bonjours a vous je souhaite savoir le poids de la jante arrière nue . Répondre à roverman40

      J en est une ds mon sous sol

      Modèle 1985
      Elle fait dodo avec c est 3700km....comme une dame du printemps...un jour elle en sortira surement pour entendre encore une fois son moteur , avec son sons unique...................... Répondre à denu123

      Modèle 1985
      J\'en ai acheté une en 92 et elle m\'a fait oublier toutes les autres motos ! j\'ai du faire 50000km avec. Pour moi, c\'est la moto ultime en sensations :la poussée ,la violence,le bruit et la partie-cycle très bof font qu\'on a jamais l\'impression de la maitriser totalement ! C flippant et très fascinant ,un vrai trip !! J\'ai arrêté de rouler avec pendant 10ans.. et je l\'ai refaite entièrement niveau moteur .Résultat ,20ans après son achat,c\'est même mieux que dans mes souvenirs ,fantastique tout simplement .... Ps: je trouve étonnant l\'avis de Norbert ,en 92 un pote avait un gsxr 1100 libre et bien en descendant du rg ,il trouvait son gex bien fade ,il paraissait \"mou\" face au gamma ! Répondre à Jap80

      Modèle 1985
      des souvenirs Répondre à philippe

      Modèle 1985
      Moi, j\'en ai une et je ne suis pas près de la vendre. C\'est du plaisir pur passé 7000 trm. Répondre à Serions

      Modèle 1985
      J\'ai possédé cette moto en 88jusqu\'à 92 et autant sur route que sur la piste de Nogaro je n\'ai jamais retrouvé quelque chose d\'aussi violent depuis. Il semble qu\'il n\'en existe plus aucune sur le marché car j\'en cherche une depuis quelques années mais rien. Si vous m\'en connaissez une... Répondre à serge

      pour oublier le 2 temps, il y a la Yamaha Vmax 1200 145 hp et les nouvelle Vmax de 200 hp qui son des moto très violente. Participer à la conversation

      j'ai 17 ans et mon pere en a une meme pa 5000km et je la trouve encore tro tro belle pour une moto de plus de 15ans ! ! ! é quelle bruit ! ! ! Répondre à polo

      Modèle 1985
      Avec regret je divorce: elle en veut toujours plus et je ne peus plus lui en donner. Elle est rouge et noire, majeure (19 ans)un amortisseur olhins et 42000 kms . Je ne la tiens plus, des qu'elle entend la r6 du voisin qui la nargue ,me dit elle. Elle pleure et cela me rend malheureux . Je la cede avec une jupe blanche (carenage sabot en poly neuf non monté)ces croquettes (2l de belray) sa litière (capot de selle). Celui qui l'adoptera devra être doux et félé. Que dire de plus? Le remord me ronge déjà. C'est une élastique à virage, avec un couple (comme nous avant) de 750 et un bruit aussi beau qu'un concert de U2 . Elle fait peur aux R1, un peu comme un chat qui avance vers un berger allemand . Et puis, il y a tous ces souvenirs (balades, rencontres, réconnaissance des anciens de notre siecle, jeux avec les scooters qui croient qu'elle est des leurs, surprises de se faire controler par les gendarmes qui en fait m'arrétaient pour mieux la voir ,l'entendre et la toucher) Adieu ma belle. Vole vers le prochain feu rouge et pourris les tous . Répondre à rgmathieu

      Modèle 1985
      J'ai aussi la chance de posséder un 500 Gamma depuis 15 ans maintenant. Je suis d'acord avec norbert pour la tenue de route tres bof en grande courbe mais ... on n,'achéte pas un RG pour faire de l'autoroute à donf car alors gare à la casse et à la conso ! Moi j'habite à grenoble au pied de la chartreuse et du vercors et bien avec une dent de moins en sortie de boite et tout le reste d'origine hormis freins pneus et amortisseurs, je l' attends avec son rail pour autoroute le Norbert ! Mais je m'emporte normal je suis 2 temps pour la vie même si depuis 2002 j'ai perdu beaucoup de mes illusions certes un gros 4 en ligne 4 temps et quand même plus facile à dompter moi j'ai mis plus de 5 ans avant de vraiment comptrendre le 500 rg alors lui en 3 moi il n'a qu'eu le temps de se dégouter Répondre à h2 maniaqu

      Modèle 1985
      je suis jeune motard je roule des foit avec le 500 XT de 1986 de mon pere et je sais un truc la premierre moto que j'achete sa serra un 500 rg prk parce que vive les cylindre a trous voila tout tatick si tu as une video donne un lien merci Répondre à vincent

      Modèle 1985
      J'en possède une depuis sa sortie, une rg 500 walter wolf racing réplica. Franchement désuète version cycle.... Par contre, apres un peu d'attention elle affiche 170 ch. 141 kg a sec et ne fait qu'une bouché de n'importe qu'elle 750 débridé sur le marché 2005. Preuve a l'appuie!!! Le gros cube qui avec du panache en prime!!!! Elle fait le 0 - 150 en en 4.4 secondes.... Sa pète, sa pue, sa vibre et je suis toujours amoureux!!!! Répondre à tatick

      Modèle 1985
      bonjour moi , je n'ai pas eu la chance d'en essayer une , mais j'ai eu un 350 RDLC 4 LO (49ch) et quand j'ai voulu en acheter une , mon cousin a dit a mon amie " c'est comme le 350 , avec 2 X plus de puissance ! " resultat, j'ai eu un 1100 gsxr pendant 10 ans et meme si je suis toujours en 2 temps avec un WR 250 yamaha , je ne dessespere pas m'en trouver une un jour , avec des freins de 750 gsx/r et meme avec la fourche carrement a+ Répondre à Stanis

      Modèle 1985
      Je me rapelle en avoir acheté une en 89.Très décu : car tenue de route tres bof en grande courbe rapide et surtout manque de sensations.oui ca montait dans les tours mais c est tout.Du coup 3 mois après j achetais le 1100 gsxr new 89...et là : oui! Répondre à Norbert

      Modèle 1985
      La RG500 Gamma est un vieux mythe. Un moto qui m'a fait rêver, sortie tout juste lorsque je découvrais la moto!!! Toutefois, c'est une moto d'un autre temps... inadaptée à notre époque. Le 2 temps pollue bien trop, n'a plus l'avantage de la puissance ou du poids... Mais La RG a encore une ligne fantastique!!! et attire encore l'oeil. Répondre à Tanthallas

      Jolie, jolie ! Dommage qu‘on fasse plus des motos deux temps, Yamaha RDL 350 et 500, Yam GT500, Kawa 550 et Suz GT 550, 750 et la Gamma 500 ….. Les fabricants devraient reconsidérer ça ! Répondre à Clot
      Voir plus de commentaires
      Déposez votre avis sur la Suzuki RG 500 GAMMA 1985
      Notez cette moto :

      Indispensables

      Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
      Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.

      Occasions

      Comparateur
      Comparer des motos