Motoplanete

HondaVFR 750 F RC 24 1988

Présentation Technique à retenir Concurrentes Galerie Millésimes Avis Indispensables Occasions

Vraie Fée de la Route

Sport-GT

                Après le bouleversement instauré par Suzuki avec sa GSX-R, on s'attendait à ce que Honda réplique par une machine musclée et virile. Et là, ce fut une surprise que la découverte de cette toute nouvelle VFR 750. Ce n'est pas un missile sol-sol course replica mais une belle, élégante, et presque timide sportive. Une moto qui se veut la remplaçante de la VF-F mais pas seulement. Cette ligne discrète et charmante lui permet d'élargir sa clientèle au-delà du clan des sportives pures, et ses qualités dynamiques en font également un redoutable engin aux performances décoiffantes.

                Taquine, c'est une moto en robe du soir qui cache des dessous mécaniques affriolants. Le HRC exerce son influence jusque dans les machines de route et cela se devine. Le cadre périmétrique fait notamment penser à celui de la RVF, avec sa structure en aluminium qui relie colonne de direction et platines d'ancrage en fonderie d'alu. Le bras oscillant, lui aussi en alu, est d'aspect classique. La course à l'armement et à l'innovation nous aurait presque fait espérer pendant un instant un monobras… Ce que attire le plus l'attention, c'est bien évidemment son moteur. Issu de la VF-F mais profondément remanié, ce V4 est une petite merveille. Sa distribution est désormais assurée par une cascade de pignons, comme sur la VF 1000 R. L'admission a été revue, avec des conduits plus droits et des carbus de 34 mm (+ 2 mm). Le moteur a aussi fait l'objet d'une grosse chasse au poids, d'une modification du calage de vilebrequin (il passe de 360 à 180°), de l'ajout d'un sixième rapport de boite et de la volonté d'une optimisation générale poussée. Ainsi, le moteur est non seulement plus léger mais aussi plus puissant, plus accessible mécaniquement et plus fiable. Créée avec beaucoup de soins, la VFR est une moto aboutie, développant 15 ch de plus que la VF-F pour une vingtaine de kilos de moins. Comment se place t'elle par rapport à la concurrence des 3/4 de litre ? Exactement à mi-chemin entre une Yamaha FZ et une Suzuki GSX-R. A l'usage, les places ne sont pas vraiment les mêmes.

                Ce qui bluffe le plus sur cette nouvelle Honda, c'est sa facilité et sa faculté d'adaptation pour le milieu urbain. Non seulement son moulin est d'une admirable souplesse mais elle se balade en ville d'une superbe manière. Rien à redire, ni sur ses évolutions, ni sur la position de conduite. Bien plus naturelle que l'on ne pourrait s'y attendre, et même mieux que sur la majorité des sportives, elle permet au pilote d'être tout à son aise. Une moto pareille dans la ville, ce n’est pas tous les jours que ça se rencontre.
Très disponible, le moteur est d'une docilité bienvenue et plus qu'appréciable pour se faufiler entre les buildings et les bagnoles. Ce n'est pas pour autant que c'est un lymphatique. Pour un 750, ce bloc dispose d'une plage d'utilisation surprenante. Disponible dès 4000 tr/mn, il mêle progressivité et puissance jusqu'à 11 000 trs, soit 7 000 trs utilisables. La poussée se fait sans temps mort, sans déborder le pilote, permettant de favoriser au mieux la motricité et l'utilisation du bouilleur. Oui mais voila... Si sa courbe de puissance est plutôt bien arrondie, ce polissage n'offre pas vraiment de caractère au V4. Bien sur, il y a le bruit, qui rappelle par moment celui de certains twin italien. Le moteur Honda est enthousiasmant par sa disponibilité et surclasse même la concurrence par ses performances - il lui manque juste un grain de folie pour qu'on ait l'ivresse, et d'un peu plus de promptitude dans les changements de rapports. Par contre, sur un tour de circuit, elle est tout le temps devant.
Et c'est encore mieux sur le plan du comportement routier. On savait déjà que la VFR se maniait avec une aisance déconcertante ; elle se montre d'une sécurité royale. On peut sortir la grosse attaque, tenter de la mettre en forte contrainte, prendre des grandes courbes à la vitesse du son... la Honda ne bronche pas d'un sourcil. Et même en cas de surprise, la moto laisse toujours de la marge pour s'improviser une sortie salvatrice. Vous voulez jouer avec elle ? Elle est la première à en demander.
Le seul reproche que l'on peut faire à cette nouvelle 750 sport (mis à part son manque de caractère), c'est sur le jeu de suspensions. Cela n'affecte pas méchamment la tenue de route, mais ça cahote sur les petites aspérités, ça peut bouger sur les grosses, et surtout, ça déglingue le confort. Attention, ce n'est pas un bout de bois, mais ça n'est pas au diapason de la machine. Devant tant de talents et d'homogénéité, on pensait piloter une sportive doublée d'un tapis volant. C'est convenable mais on s'attendait à mieux. Vous trouvez que je chipote ? C'est possible. Il est temps de me planquer derrière la bulle, protégé par un carénage efficace juste ce qu'il faut.

                Nous imaginions une sportive pour déboulonner la GSX-R - Honda nous propose une moto qui va faire encore mieux. Efficacité, facilité, polyvalence, tout ça concentré dans une machine élégante, à la fois joueuse et sérieuse, et surtout très polyvalente... La VFR 750 devrait se faire une jolie réputation.


                N.D.L.R : La suite, vous la connaissez. La VFR est devenue l'une des plus formidables sport-GT de l'histoire de la moto. Ce n'est cependant qu'avec la génération suivante qu'elle gagnera sa véritable identité, avec notamment l'apparition du monobras.

M.B
(photos internet)

L'aspect technique

Honda VFR 750 F RC 24 1988
  • Chassis
  • Cadre : en fonderie et tubes d\'aluminium
  • Réservoir : 20 litres
  • Hauteur de selle : 795 mm
  • Longueur : 2 175 mm
  • Largeur : 730 mm
  • Hauteur : 1 170 mm
  • Empattement : 1 480 mm
  • Poids à sec : 203 kg
  • Poids en ordre de marche : 226 kg
  • Train avant
  • Fourche téléhydraulique Ø 41 mm , déb : 140 mm
  • 2 disques Ø 276 mm, étriers 2 pistons
  • Roue AV : 110/80 - 17
Honda VFR 750 F  RC 24 1988
  • Transmission
  • à 6 rapports
  • finale par chaine
  • Train arrière
  • Monoamortisseur, déb : 115 mm
  • 1 disque Ø 256 mm, étriers 2 pistons
  • Roue AR : 140/80 - 17
  • Moteur
  • 4 Cylindres en V , 4 temps
  • Refroidissement : Refroidissement liquide
  • 4 carburateurs de 36 mm
  • 2 ACT
  • 4 soupapes par cylindre
  • 748 cc (70 x 48,6 mm)
  • 105 ch à 10 500 tr/min
  • 7,50 mkg à 8 500 tr/min
  • Rapport poids / puissance : 1,93 kg/ch
  • Crit'air :

Ce qu'il faut retenir

Lesplus

    Lesmoins

      Tarifs

      6 600
      Prix neuf

      Avis

      sur 11 avis d'utilisateurs Lire les avis
      Modèle commercialisé en

      Performances

      Assurez votreHonda VFR 750 F RC 24 1988

      Estimez, calculez et comparez le coût de l'assurance de votre moto.
      Calculez le coût de l'assurance Comparez avec le tarif AMV

      Concurrentes

      Galerie

      Millésimes

      Avis

      Modèle 1986
      très bonne bécane, puissante et confortable...bémol: rétros peu larges et direction peu maniable.....autrement, superbe et belle Répondre à magdo18

      la batterie de mon vfr bou ??????

      Modèle 1986
      Bonjours , je me refait un vfr rc24 de 1986 ,dont j ai changez la batterie et j ai un problème elle ce met a bouillir quand je met la machine en route , la batterie est toute neuve , y a t'il quelqu un qui pourrai me dire si ce n'est pas mon régulateur qui charge trop la batterie . merci d'avance Répondre à mike2956

      Bonjour en réponse pour une batterie qui se met à bouillir la seule cause est le régulateur de tension. Bonne route .... Participer à la conversation

      c est ton régulateur qui est mort Participer à la conversation

      Saluts a tous jai ht hier ma premiere moto, une honda 750 vfr de 1986 sur les conseils de potes motards affichant 41000 km au compteur je pense lavoir lgts saut si ....une seule remarque sur la direction que je trouve assez raide avec cette jante de 16 bref jaimerai avoir des avis et des conseils pour la conserver en bon etat je parle nivo pilotage et oui quan on comence on a besoin des potes ! Salut a tous a bientoz Répondre à yoan

      Bonjour, Je viens aussi d\'acheter une VFR 750 de 1986, 51000 km, entièrement d\'origine, je la trouve super. La tenue de route est bonne mais me surprend un peu :la jante de 16 donne une impression en effet de raideur à vitesse normale mais aussi de grande légèreté dans les virages à basse vitesse \"ronds points\" ce qui fait que j\'hésite à pencher. Sinon c\'est une bécane que je trouve confortable, peu gourmande, coupleuse et qui sur le plan esthétique ne dépareille pas trop par rapport aux autres motos, à part la largeur de son pneu arrière, mais ce n\'est pas important . Participer à la conversation

      Modèle 1986
      Bonjour Je possède une honda vfr 1986 que j`ai acheté neuve le 13 décembre 1985 et que j`ai pris possestion en avil 1986. Aujourd`hui je suis rendu à 169230klm, et elle marche toujours comme une neuve. P.S. (quelle machine) André Répondre à honda vfr 1986

      Modèle 1986
      Rien a dire sur mon avion de chasse modèle 96 prèparation admission polis que du bhonneure ca pèche de suite y et rajouter une entrè d aire forcè sur la boite a air ca dècoife des 120 km sur les carbues suis passer a 140 au lieu de 125 la consos en souffre un peut mais que dire a part que ces que du "bohnneur" elle arrive a 70000 km "l arme appsolue sur petite route montagne ect ..ect ..ect quand on roule avec diffèrent autre motos on voie la diffèrence on a toujours l inprèssion que les autre ce traine !!!!! EN GROS UN AVION DECHASSE bayyyyy Répondre à didier3449

      Modèle 1986
      Salut à tous, Mon VFR 750, je l'ai depuis 1996 et il totalise 100650 km. Toute d'origine sauf le régulateur redresseur que j'ai déjà changer 2 fois. Mon carènage se déglingue aussi un peu. Répondre à Foussi

      Modèle 1986
      Bonjour à tous, 11 juin 2006. Mon histoire VFR est a peu près la même que GASTON (a quelques chiffres près!): mon VFR 88, je l'ai depuis 13 ans et totalise 95 000 kms. En plus des galets d'entraînement du démarreur(2001),je suis en train de faire retaper le carénage qui se déglingue un peu et l'échappement. Et c'est tout. Répondre à Chouch

      j'ai le modele 86 .pourquoi honda na rien fait pour les regulateurs redresseurs. domage pour sa fiabilite.4regulateurs depuis Répondre à ludo

      Modèle 1986
      Il y a 19 ans de ça, je passais d'une mobylette à la VFR (blanc nacré = magnifique)et terminais tout droit dans le maquis qlq mois après avoir eu mon permis en poche. Par notalgie, j'en ai racheté une et fait remplacer le moteur dans une casse. les performances sont tjs au rendez-vous même si le moteur est un peu creux à bas régime comparé à ma Z 750.Mais tomber 2 rapports pour doubler un camion (un suffirait) sur une nationale est un vrai régal, d'autant plus qu'avec un devil le son est envoutant. je trouve la boîte de vitesse même plus précise que sur la Z pour dire 19 ans après...Le seul témoin de l'âge reste le pneu arrière en 130/18! J'attends avec impatience le V5 dont on nous a parlé. Répondre à Nicolas

      Modèle 1986
      Bonjour à tous. Mon VFR 88, je l'ai depuis 11 ans et il me convient toujours très bien. Le moteur est beaucoup plus agréable a bas/moyens régimes que le 1986-87 car HONDA l'avait calé et réglé différemment. Il totalise 86 000 kms et à part l'entretien courant, je n'ai changé que les galets d'entraînement du démarreur(au demeurant faits pour s'user). Bonne route. Répondre à gaston

      Modèle 1986
      Salut à tous,je suis l'heureux possesseur d'un vfr année 88 (830000 km),lors de son achat il y a deux ans, j'ai été particulièrement imprèssionné par ces pèrformances, sa tenue de route,et son confort légendaire,le moteur v4 lui est un phénomène de longévité,car il n'est pas rare de voir des vfr avoir dépassé les 100000 km et encore parfaitement fiable,à part la roue libre de demarreur qui s'use (bruit et blocage au démarrage à chaud),et les ressorts d'embrayage qui s'écrasent (patinage), le rèste de la mécanique n'est que rarement bon à restaurer.Je ne regrète pas mon achat,la vfr dans toute sa carrière rèste pour moi un exemple de moto polyvalente et sécurisante,tout en ayant quelque instinct de sportivité qu'elle assume parfaitement. Répondre à bestsoluti
      Voir plus de commentaires
      Déposez votre avis sur la Honda VFR 750 F RC 24 1988
      Notez cette moto :

      Indispensables

      Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
      Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.

      Occasions

      Comparateur
      Comparer des motos