Fiche moto ACCUEIL > FICHES MOTO > HONDA > VFR 750 F RC 24 1988 > Présentation
Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

Vraie Fée de la Route

Honda VFR 750 F  RC 24
 
Honda

Honda VFR 750 F RC 24 1988

Sport-GT
Fiche créée le 04/01/2009

                Après le bouleversement instauré par Suzuki avec sa GSX-R, on s'attendait à ce que Honda réplique par une machine musclée et virile. Et là, ce fut une surprise que la découverte de cette toute nouvelle VFR 750. Ce n'est pas un missile sol-sol course replica mais une belle, élégante, et presque timide sportive. Une moto qui se veut la remplaçante de la VF-F mais pas seulement. Cette ligne discrète et charmante lui permet d'élargir sa clientèle au-delà du clan des sportives pures, et ses qualités dynamiques en font également un redoutable engin aux performances décoiffantes.

                Taquine, c'est une moto en robe du soir qui cache des dessous mécaniques affriolants. Le HRC exerce son influence jusque dans les machines de route et cela se devine. Le cadre périmétrique fait notamment penser à celui de la RVF, avec sa structure en aluminium qui relie colonne de direction et platines d'ancrage en fonderie d'alu. Le bras oscillant, lui aussi en alu, est d'aspect classique. La course à l'armement et à l'innovation nous aurait presque fait espérer pendant un instant un monobras… Ce que attire le plus l'attention, c'est bien évidemment son moteur. Issu de la VF-F mais profondément remanié, ce V4 est une petite merveille. Sa distribution est désormais assurée par une cascade de pignons, comme sur la VF 1000 R. L'admission a été revue, avec des conduits plus droits et des carbus de 34 mm (+ 2 mm). Le moteur a aussi fait l'objet d'une grosse chasse au poids, d'une modification du calage de vilebrequin (il passe de 360 à 180°), de l'ajout d'un sixième rapport de boite et de la volonté d'une optimisation générale poussée. Ainsi, le moteur est non seulement plus léger mais aussi plus puissant, plus accessible mécaniquement et plus fiable. Créée avec beaucoup de soins, la VFR est une moto aboutie, développant 15 ch de plus que la VF-F pour une vingtaine de kilos de moins. Comment se place t'elle par rapport à la concurrence des 3/4 de litre ? Exactement à mi-chemin entre une Yamaha FZ et une Suzuki GSX-R. A l'usage, les places ne sont pas vraiment les mêmes.

                Ce qui bluffe le plus sur cette nouvelle Honda, c'est sa facilité et sa faculté d'adaptation pour le milieu urbain. Non seulement son moulin est d'une admirable souplesse mais elle se balade en ville d'une superbe manière. Rien à redire, ni sur ses évolutions, ni sur la position de conduite. Bien plus naturelle que l'on ne pourrait s'y attendre, et même mieux que sur la majorité des sportives, elle permet au pilote d'être tout à son aise. Une moto pareille dans la ville, ce n’est pas tous les jours que ça se rencontre.
Très disponible, le moteur est d'une docilité bienvenue et plus qu'appréciable pour se faufiler entre les buildings et les bagnoles. Ce n'est pas pour autant que c'est un lymphatique. Pour un 750, ce bloc dispose d'une plage d'utilisation surprenante. Disponible dès 4000 tr/mn, il mêle progressivité et puissance jusqu'à 11 000 trs, soit 7 000 trs utilisables. La poussée se fait sans temps mort, sans déborder le pilote, permettant de favoriser au mieux la motricité et l'utilisation du bouilleur. Oui mais voila... Si sa courbe de puissance est plutôt bien arrondie, ce polissage n'offre pas vraiment de caractère au V4. Bien sur, il y a le bruit, qui rappelle par moment celui de certains twin italien. Le moteur Honda est enthousiasmant par sa disponibilité et surclasse même la concurrence par ses performances - il lui manque juste un grain de folie pour qu'on ait l'ivresse, et d'un peu plus de promptitude dans les changements de rapports. Par contre, sur un tour de circuit, elle est tout le temps devant.
Et c'est encore mieux sur le plan du comportement routier. On savait déjà que la VFR se maniait avec une aisance déconcertante ; elle se montre d'une sécurité royale. On peut sortir la grosse attaque, tenter de la mettre en forte contrainte, prendre des grandes courbes à la vitesse du son... la Honda ne bronche pas d'un sourcil. Et même en cas de surprise, la moto laisse toujours de la marge pour s'improviser une sortie salvatrice. Vous voulez jouer avec elle ? Elle est la première à en demander.
Le seul reproche que l'on peut faire à cette nouvelle 750 sport (mis à part son manque de caractère), c'est sur le jeu de suspensions. Cela n'affecte pas méchamment la tenue de route, mais ça cahote sur les petites aspérités, ça peut bouger sur les grosses, et surtout, ça déglingue le confort. Attention, ce n'est pas un bout de bois, mais ça n'est pas au diapason de la machine. Devant tant de talents et d'homogénéité, on pensait piloter une sportive doublée d'un tapis volant. C'est convenable mais on s'attendait à mieux. Vous trouvez que je chipote ? C'est possible. Il est temps de me planquer derrière la bulle, protégé par un carénage efficace juste ce qu'il faut.

                Nous imaginions une sportive pour déboulonner la GSX-R - Honda nous propose une moto qui va faire encore mieux. Efficacité, facilité, polyvalence, tout ça concentré dans une machine élégante, à la fois joueuse et sérieuse, et surtout très polyvalente... La VFR 750 devrait se faire une jolie réputation.


                N.D.L.R : La suite, vous la connaissez. La VFR est devenue l'une des plus formidables sport-GT de l'histoire de la moto. Ce n'est cependant qu'avec la génération suivante qu'elle gagnera sa véritable identité, avec notamment l'apparition du monobras.

M.B
(photos internet)

Les indispensables pour la moto et le motard
Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.

Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
L'aspect technique de la

Honda VFR 750 F RC 24 1988

Honda VFR 750 F  RC 24
  • Chassis :
  • Cadre : en fonderie et tubes d'aluminium
  • Réservoir : 20 litres
  • Hauteur de selle : 795 mm
  • Longueur : 2175 mm
  • Largeur : 730 mm
  • Hauteur : 1170 mm
  • Empattement : 1480 mm
  • Poids à sec : 203 kg
  • Poids en ordre de marche : 226 kg
  • Train avant :
  • Fourche téléhydraulique Ø 41 mm , déb : 140 mm
  • 2 disques Ø 276 mm, étriers 2 pistons
  • Roue AV : 110/80 - 17"
  • Transmission :
  • à 6 rapports
  • finale par chaine
  • Train arrière :
  • Monoamortisseur, déb : 115 mm
  • 1 disque Ø 256 mm, étriers 2 pistons
  • Roue AR : 140/80 - 17"
  • Moteur :
  • 4 Cylindres en V, 4 temps
  • Refroidissement : Refroidissement liquide
  • 4 carburateurs de 36 mm
  • 2 ACT
  • 4 soupapes par cylindre
  • 748 cc (70 x 48,6 mm)
  • 105 ch à 10500 tr/min
  • 7.5 mkg à 8500 tr/min
  • Rapport poids / puissance : 1.93 kg/ch
Ce qu'il faut retenir de la

Honda VFR 750 F RC 24 1988

Les plus
Les moins
Ajouter vous aussi un commentaire sur "la Honda VFR 750 F RC 24 1988"
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette moto :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :