Motoplanete

Indian1811 CHIEFTAIN 2019

Présentation à retenir Technique Concurrentes Galerie Millésimes Comparer Avis Indispensables Occasions

Troublante cavalcade

Routière & GT

Une fois repris en main par Polaris, Indian s'est tranquillement refait une identité et une gamme. D'abord un énorme moteur, ensuite une Chief et une Chieftain pour baliser le terrrain en 2014. Se sont rapidement greffées les Roadmaster et un autre moulin pour la 1133 Scout. Et tout s'est étendu.
Les évolutions se sont enchainées, accélérées même. Mais le design est demeuré presque inchangé en une demi-décennie. Aujourd'hui vient le temps pour la Chieftain de se refaire la face.

Et pas que. Comme certaines productions, le changement commençait à pousser discrètement en dehors du classicisme local. Une grande roue, associé à un garde-boue avant plus 'custom' que 'Indian', commença l'élagage des esprits. 2019 lâche la bride. Ce n'est pas une nouvelle Chieftain mais presque une nouvelle identité avec sa silhouette franchement revue.
La tête de fourche en déguste la plus grande partie. Délaissant son coté Streamliner, elle s'affine, s'aiguise, s'allège, reste mastoc dans son approche puis épure son visage technique. Adieu les phares additionnels, les grands clignos et le pavois de chrome. L'esprit de la machine en changerait presque. Dommage que ce nouveau dessin la rapproche nettement d'une.... Harley Street Glide.
L'assise se conçoit maintenant avec une selle Rogue, alors que la poupe perd ses belles hanches rondes pour des valises au style plus conformiste. Avec tout ça, la Chieftain change de personne mais absolument pas de personnalité. Sa mission est d'ailleurs renforcée avec un moteur apte à surprendre les habitués.

Indian 1811 CHIEFTAIN 2019 Dans un custom ricain, le berlingot doit avoir deux cylindres, beaucoup de cubage, peu de régime et du couple très gras et très caractériel. Le Thunderstroke sait faire tout ça ; ses deux rivales favoris (le Harley M8 et le S&S) aussi. La firme a donc monté le niveau d'un cran. Peut-être bien qu'un ingénieur s'est promené dans un rassemblement de motos européennes et japonaises et s'est interrogé sur la technologie embarqué puis s'est exprimé :
"- C'est quoi ça ?
- Ca ? C'est un shifter. On peut passez les rapports plus vite sans toucher à l'embrayage.
- Ah ouais (m'en fous). Et ça ?
- Ben, un slider. Pour éviter de massacrer la rotule et le cuir quand tu mets de l'angle.
- Ah bon (comprends pas) ? Et ça ?
- Tu débarques d'où, cezig... ?!? Ca, c'est pour changer de mode de conduite, et permettre à ton moteur de modifier sa façon de gérer la puissance."

Bingo !!! Ca a fait tilt. Une marmite de neurones plus tard, le bicylindre de 1811 cm3 reçoit un contenu additionnel qui va bien. Et les Indian sont à présent pourvues de trois cartographies d'injection.
- Tour, pour offrir une accèl progressive et une douceur de conduite optimale.
- Standard, définissant une commande des gaz encore réactive et une puissance délivrée de manière équilibrée et progressive.
- Sport, vivifié d'une réponse instantanée de l'accélérateur et d'une distribution de la puissance plus musclée pour des accélérations encore plus prononcées.
On s'arrête là ? Non, s'agit de vraiment marquer le coup. Une fonction permet de couper le cylindre arrière lorsque la moto est à l'arrêt (feu rouge par exemple). Certaines voitures ont ce système pour économiser du carburant quand le propulseur est peu sollicité. Pour l'Indian, il s'agit de limiter les dégagements thermiques vers le conducteur, histoire d'offrir un peu plus de confort. Bien que enrichi de technologie, le bloc demeure toujours aussi interpellant, tant il se gausse d'élégance et de prestance. Ce bloc séduit avant même qu'on le mette en route.

La Chieftain, c'est un avant de locomotive, deux soutes à bagages et de l'équipement pour envisager de longues heures de route. On trouve à bord la console d'info-divertissement 'Ride Command', l'ABS, le régulateur de vitesse, le pare-brise à réglage électrique, le démarrage sans clé, les valises verrouillables à distance, une prise 12V, l'affichage de la pression des pneus, 100 W de son, un égaliseur dynamique qui s'ajuste automatiquement au bruit de la route, du vent et du moteur, 2 soutes de chargement et de l'horizon plein les bielles.

M.B - Photos constructeur

Ce qu'il faut retenir

Lesplus

  • Tourer de prestige
  • Equipement
  • Moteur avec trois personnalité

Lesmoins

  • Tarif conséquent
  • Design moins singulier

Tarifs

28 390
Prix neuf
Financer votre moto

Assurez votreIndian 1811 CHIEFTAIN 2019

Estimez, calculez et comparez le coût de l'assurance de votre moto.
Calculez le coût de l'assurance Testez le tarif du specialiste assurance moto

Avis

sur 0 avis d'utilisateurs Lire les avis
Modèle commercialisé en

Performances

L'aspect technique

Indian 1811 CHIEFTAIN 2019
  • Chassis
  • Cadre : en aluminium moulé
  • Réservoir : 20.8 litres
  • Hauteur de selle : 650 mm
  • Longueur : 2 506 mm
  • Largeur : 1 022 mm
  • Hauteur : 1 529 mm
  • Empattement : 1 668 mm
  • Poids à sec : 358 kg
  • Train avant
  • Fourche téléhydraulique Ø 46 mm, déb : 119 mm
  • 2 disques Ø 300 mm, étriers 4 pistons
  • Roue AV : 130 / 60 - 19
Indian 1811 CHIEFTAIN 2019 technique
  • Transmission
  • Boite à 6 rapports
  • Transmission secondaire par courroie
  • Train arrière
  • Mono-amortisseur, déb : 114 mm
  • 1 disque Ø 300 mm, étrier à 2 pistons
  • Roue AR : 180 / 60 - 16
  • Moteur
  • Bicylindre en V à 49° , 4 temps
  • Refroidissement : Refroidissement par air
  • Injection Ø 54 mm
  • culbuté
  • 2 soupapes par cylindre
  • 1 811 cc (101 x 113 mm)
  • 84 ch
  • 15,30 mkg à 2 100 tr/min
  • Rapport poids / puissance : 4,26 kg/ch
  • Compression : 9.5 : 1
  • Crit'air :

Galerie

Millésimes

2018

Agrandir ou voir la fiche de la 1811 CHIEFTAIN 2018

2019

Agrandir ou voir la fiche de la 1811 CHIEFTAIN 2019

Comparer

Comparer la 1811 CHIEFTAIN face à ses concurrentes

Consommation

Indian 1811 CHIEFTAIN 2019 Non communiqué
BMW K 1600 B 2019 : 5,70 l/100km
Harley-Davidson 1745 STREET GLIDE FLHX 2019 : 5,90 l/100km
Harley-Davidson 1745 ROAD GLIDE FLTRX 2019 : 5,90 l/100km

Couple

Indian 1811 CHIEFTAIN 2019 : 15,30 mkg
BMW K 1600 B 2019 : 17,80 mkg
Harley-Davidson 1745 STREET GLIDE FLHX 2019 : 15,30 mkg
Harley-Davidson 1745 ROAD GLIDE FLTRX 2019 : 15,30 mkg

Puissance

Indian 1811 CHIEFTAIN 2019 : 84 ch
BMW K 1600 B 2019 : 160 ch
Harley-Davidson 1745 STREET GLIDE FLHX 2019 : 90 ch
Harley-Davidson 1745 ROAD GLIDE FLTRX 2019 : 90 ch

rapport Poids / Puissance

Indian 1811 CHIEFTAIN 2019 : 4 kg/ch
BMW K 1600 B 2019 Non communiqué
Harley-Davidson 1745 STREET GLIDE FLHX 2019 : 4 kg/ch
Harley-Davidson 1745 ROAD GLIDE FLTRX 2019 : 4 kg/ch

Vitesse

Indian 1811 CHIEFTAIN 2019 : 160 km/h
BMW K 1600 B 2019 : 200 km/h
Harley-Davidson 1745 STREET GLIDE FLHX 2019 : 160 km/h
Harley-Davidson 1745 ROAD GLIDE FLTRX 2019 : 170 km/h
Comparateur
Comparer des motos

Avis

Déposez votre avis sur la Indian 1811 CHIEFTAIN 2019
Notez cette moto :

Indispensables

Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire Motoblouz, avec des milliers de références disponibles.

Actus