Fiche moto ACCUEIL > FICHES MOTO > KAWASAKI > 1200 ZX-12R 2006 > Présentation
Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

Le démon se bonifie

Kawasaki 1200 ZX-12R
 
Kawasaki

Kawasaki 1200 ZX-12R 2006

Sportive
Fiche créée le 04/01/2009
Kawasaki 1200 ZX-12R

          Extérieurement, peu de choses changent sur la ZX-12R : une prise d'air plus volumineuse mais mieux dessinnée, une bulle plus haute, des rétros plus petits... mis à part ça, les évolutions sont surtout internes et la grosse kawa change radicalement de comportement. Mais Kawa a su préserver l'essentiel, à savoir son superbe moteur qui vous offre pas moins de la bagatelle de 178 bourrins. Avec celui de la R1 et de celui de l'Hayabusa, c'est l'un des 4 cylindres les plus expressifs du marché. Il a été très peu modifié (nouvelle cartographie, vilo avec plus d'inertie, embrayage renforcé...) et on ne s'en plaindra pas. L'accélération offre un excellent feeling et se montre facile à doser. La puissance disponible est énorme et permet de gicler des virages mais suffisament docile pour accélérer très tôt dans la courbe. Pour contenir tant de fougue, le chassis se doit d'être imperturbable. Et sur ce point, on ne pouvait retenir une certaine apréhension en se rappelant l'ancienne 12R. Elle se montrait lourde et marquait trop le pas lors des changements d'angle - sans compter qu'elle avait tendance à élargir la trajectoire. Un manque de vivacité que ne connait pas sa concurrente directe, la Suzuki 1300 gsx-r. La première ZX-12R argumentait pourtant un élément unique : un cadre monocoque en alu censé offrir stabilité à haute vitesse et agilité dans les petites enfilades. S'il n'y a rien à dire sur la stabilité, on ne pouvait être réellement satisfait du reste. Avec cette nouvelle mouture, ces rancoeurs partent aux oubliettes. La géométrie de la machine évolue : l'angle de colonne est plus ouvert, la chasse augmente, la rigidité s'est accru et une foule de petits détails transfigure le pilotage de la machine.

          Désormais plus incisive, la 12R 2002 a gagné en facilité, en efficacité et en agressivité. La position de conduite, plus proche d'une sport-GT, permet de négocier les changements d'angle presque à la perfection ; il ya toujours une légère résistance pour redresser la moto - cependant, aucun rapport avec l'ancienne où il fallait se battre. Bien sûr, un tel monstre ne se pilote pas comme les dernières hypersport... le poids respectable et la puissance colossale laisse peu de place à l'improvisation. L'efficacité ne s'acquiert que par l'anticipation. Le train avant rassure par sa précision mais il faut veiller à ne pas trop sortir vers l'extérieur lors de grosses accélérations sur l'angle. Rien d'exceptionnel pour une machine de ce gabarit et moins prononcé que sur le millésime précédent. L'autre grande amélioration provient des suspensions. Désormais plus confortables, elles conservent la stabilité de la machine. L'on peut toujours reprocher à Kawa de conserver l'énorme pneu de 20 cm. OK, ça en jette, mais ca grève un peu la maniabilité. A la fois plus rigide, plus précise, plus agile, et moins cher (désormais presque au même tarif que l'Hayabusa), la ZX-12R a très bien évolué. Elle récupère le meilleur de la première génération et affiche un comportement rigoureux. Une machine certes un peu marginale mais qui mérite qu'on la découvre ou la redécouvre.

          Comme ses frangines, la 12R fait confiance aux étriers radiaux. A partir de 2004, la très grosse Ninja ne s'encombre plus d'étriers à 6 pistons à fixation standard ; les pinces sont maintenant des 4 pistons à fixation radiale.

M.B
(inspiré par l'article de E. Malherbe - Moto-journal n° 1 516
photos constructeur)

Les indispensables pour la moto et le motard
Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.

Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
L'aspect technique de la

Kawasaki 1200 ZX-12R 2006

Kawasaki 1200 ZX-12R
  • Chassis :
  • Cadre : monocoque en aluminium
  • Réservoir : 19 litres
  • Hauteur de selle : 810 mm
  • Longueur : 2085 mm
  • Largeur : 740 mm
  • Hauteur : 1200 mm
  • Empattement : 1450 mm
  • Poids à sec : 210 kg
  • Poids en ordre de marche : 250 kg
  • Train avant :
  • Fourche téléhydraulique inversée , déb : 120 mm
  • 2 disques Ø 320 mm avec étriers radiaux 4 pistons
  • Roue AV : 120 / 70 - 17"
  • Transmission :
  • Boîte 6 vitesses
  • Transmission secondaire par chaîne
  • Train arrière :
  • Monoamortisseur, déb : 140 mm
  • 1 disque Ø 230 mm, étrier 2 pistons
  • Roue AR : 200/50 - 17"
  • Moteur :
  • 4 Cylindres en ligne, 4 temps
  • Refroidissement : par eau
  • Injection
  • Double ACT
  • 4 soupapes par cylindre
  • 1199 cc (83 x 55,4 mm)
  • 178 ch
  • 13 mkg à 7500 tr/min
  • Rapport poids / puissance : 1.18 kg/ch
Ce qu'il faut retenir de la

Kawasaki 1200 ZX-12R 2006

Les plus
  • Caractère moteur explosif
  • Freinage
  • Partie-cycle
Les moins
  • Poids
  • Expérience indispensable
  • Esthétique timide
Ajouter vous aussi un commentaire sur "la Kawasaki 1200 ZX-12R 2006"
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette moto :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :