Fiche moto ACCUEIL > FICHES MOTO > KAWASAKI > ZX-6R 600 1999 > Présentation
Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

Piste ou route, elle se régale

Kawasaki ZX-6R 600

Cliquez sur l'image pour la visualiser en grand format

 
Kawasaki

Kawasaki ZX-6R 600 1999

Sportive
Fiche créée le 23/03/2009
Kawasaki ZX-6R 600

            L'évolution des machines de sport s'oriente vers toujours plus d'efficacité, parfois au détriment des applications routières. Il n'y a qu'à voir la GSX-R 600 : une pistarde grisante et bluffante sur circuit mais pas vraiment adaptée à un usage routier. Plus de spécialisation rapproche de l'exclusivité. La ZX-6R nouvelle génération fait un joli pied de nez à ces apitoiements. La Ninja évolue pour gagner du championnat sans se séparer de ses aptitudes routières. Chapeau bas, Mr Kawa.

            Première étape : la silhouette. Cette seconde mouture de la 600 Ninja semble avoir mûri sans renier ses origines. L'esprit de famille est conservé, avec une tendance inspirée de la nouvelle ZX-9R. Plus fine, à la fois musclée et sprinteuse, elle évolue sans bouleverser, comme pour mieux cacher les profonds changements qui ont opéré en son sein.
De l'extérieur, le moteur semble ne pas avoir changé. Et pour cause : Distribution, carters, boite n'ont pratiquement pas été modifiés. Mettons nous à la place de l'air frais pour mieux comprendre ce qui a été fait -> Aspiré par un Ram Air optimisé puis circulant avec plus d'efficacité dans les conduits, le comburant arrive sur une rampe de carburateurs Mikuni (remplaçant les Keihin) de 36 mm équipé d'un système K-tric. Ce dernier communique au boîtier d'allumage des infos sur l'ouverture des gaz. Le boîtier choisit alors une courbe pré-mémorisée afin d'optimiser l'avance à l'allumage. Plus que la recherche de puissance, les motoristes se sont ensuite concentrés sur une fiabilisation du moulin. Divers aménagements permettent au moteur d'être à la fois plus efficace, plus léger et plus costaud.
Le moulbif est l'expression de la joie de vivre. Fougueux, expressif, puissant, sa poussée est forte mais également progressive et tout de suite réactive. Où que soit l'aiguille du compte-tours, il y a toujours une réponse à la poignée de gaz.

            Pour exploiter ce bouilleur, Kawa s'est également bien concentré sur le châssis. C'est même là que la machine a le plus évolué car entre la version 95 et la 98, quasiment aucune pièce n'est semblable. L'élément le plus flagrant est la fourche, qui passe de 41 à 46 mm de diamètre, plus droite de 1/2°, avec un déport des tés inférieur de 5 mm. Cela entraîne une réduction de 15 mm de l'empattement. Les longerons du cadre, la colonne de direction et d'autres éléments sont renforcés, comme en témoigne l'axe des roues qui passent à 25 mm. Outre le bras oscillant à la structure différente, on note le changement du système de freinage : les disques sont plus fins de 0,5 mm et les étiers sont des Tokico à 6 pistons (4 précédemment). Beaucoup d'éléments ont été allégés, comme la fourche, les roues, le bras oscillant, l'instrumentation (légèrement différente avec des petits compteurs digitaux), le carénage, etc...

Que l'on soit sur la piste ou sur la route, la ZX-6R a gagne en efficacité. Un avant plus léger et plus rigide permet des changements d'angle plus rapides ainsi qu'un meilleur controle sur les gros freinages, et les suspensions sont revues pour plus de rigueur. Plongeant dans le virage avec plus d'aisance, la petite Ninja se paye le luxe d'être sereine et très efficace sur le circuit tout en étant l'une des meilleures (si ce n'est la meilleure) 600 sport du marché. Face à une CBR ou une GSX-R, elle joue gagnant sur tous les tableaux. Comme nous le disions au début, la plupart du temps, optimiser une machine pour la piste la rend plus exclusive et ce au détriment du confort et de l'agrément sur route. La nouvelle ZX-6R n'a pas eu à faire ce choix : elle est meilleure partout.

M.B - photos Internet

Les indispensables pour la moto et le motard
Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.

Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
L'aspect technique de la

Kawasaki ZX-6R 600 1999

Kawasaki ZX-6R 600
  • Chassis :
  • Cadre : périmétrique en aluminium
  • Réservoir : 18 litres
  • Hauteur de selle : 810 mm
  • Longueur : 2025 mm
  • Hauteur : 1160 mm
  • Empattement : 1400 mm
  • Poids à sec : 176 kg
  • Poids en ordre de marche : 203 kg
  • Train avant :
  • Fourche téléhydraulique Ø 46 mm, déb : 120 mm
  • 2 disques Ø 300 mm, étriers 6 pistons
  • Roue AV : 120 / 60 - 17"
  • Transmission :
  • Boite 6 vitesses
  • Transmission secondaire par chaîne
  • Train arrière :
  • Monoamortisseur, déb : 135 mm
  • 1 disque Ø 230 mm, étrier 1 piston
  • Roue AR : 170 / 60 - 17"
  • Moteur :
  • 4 Cylindres en ligne, 4 temps
  • Refroidissement : Refroidissement liquide
  • 4 carbus Ø 36 mm
  • 2 ACT
  • 4 soupapes par cylindre
  • 599 cc (66 x 43.8 mm)
  • 106 ch à 12000 tr/min
  • 6.7 mkg à 10000 tr/min
  • Rapport poids / puissance : 1.66 kg/ch
Ce qu'il faut retenir de la

Kawasaki ZX-6R 600 1999

Les plus
  • Moteur
  • Partie-cycle
  • Comportement général
Les moins
  • Position de conduite en ville
  • Rayon de braquage
  • Boite pas toujours précise
Ajouter vous aussi un commentaire sur "la Kawasaki ZX-6R 600 1999"
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette moto :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :