Motoplanete

KTM300 EXC 2017

Présentation à retenir Technique Concurrentes Galerie Millésimes Avis Indispensables Occasions

Sortie musclée

Enduro

Un gros 2-temps pour les guerriers. La KTM 300 EXC pourrait bien créer la surprise dans une confrontation avec des 4 temps. Couple ahurissant, technologie de pointe, châssis ultra-léger prêt à se montrer à la hauteur des circonstances : cette 300 cm3 est taillée pour le combat.

MOTEUR

Le règne de la 300 EXC ne fait que commencer. L'architecture du moteur entièrement repensée est particulièrement prometteuse : nouveau montage d'arbre garantissant une meilleure centralisation des masses, nouveau cylindre à contrôle d'échappement avec double valve d’échappement TVC, nouvel arbre d'équilibrage permettant d'atténuer les vibrations, nouveau démarreur électrique parfaitement intégré, boîte de vitesse à 6 rapports remaniée et embrayage DDS hydraulique. Vigoureux, ce moteur compact à 2 temps atteint de nouveaux sommets en termes de puissance et de couple et reste le choix idéal pour les pilotes attentifs à leur budget et aux frais d'entretien

CYLINDRE

Le cylindre de la 300 EXC, d'un alésage de 72 mm, profite de tout nouveaux orifices et d'un contrôle d'échappement entièrement repensé. Grâce à un mécanisme sophistiqué pour les canaux d'échappement du support latéral, le déploiement de puissance se fait en douceur. Il est possible, en outre, de modifier le caractère du moteur en l'espace de quelques secondes en jouant sur les deux ressorts du contrôle d'échappement prévus à cet effet. Quel que soit l'état de la piste, tu as l'assurance de trouver les réglages les plus adaptés. Rien n'a été laissé au hasard : les nouvelles chemises d'eau à l'intérieur du cylindre et de la culasse ont pour effet de mieux dissiper la chaleur. Ultra-légères, les deux pattes de fixation latérales de la culasse ont été retravaillées pour donner plus de rigidité à l'ensemble moteur-cadre et limiter les vibrations.

CARTER MOTEUR

Pour améliorer la centralisation des masses, les ingénieurs ont choisi de relever l'arbre d'embrayage et le vilebrequin de 8 et 27 mm respectivement à l'intérieur des tout nouveaux carters moteur moulés, ce qui se traduit par une tenue de route exceptionnelle. Cette astuce a permis, en outre, de dégager de la place pour installer un arbre d’équilibrage, pour tu puisses avaler les kilomètres à toute allure et en toute décontraction. Autre innovation intéressante pour maintenir le moteur aussi radieux qu'aux premiers jours : de nouveaux caches moteur avec une structure de surface élaborée, destinée à réduire l'usure causée par les bottes du pilote.

VILEBREQUIN

La course du piston de 72 mm est restée la même, mais tout le reste a changé. Rééquilibré et modernisé, le moteur bénéficie d'un nouvel arbre d'équilibrage qui supprime les vibrations, mais procure toujours autant de sensations. Comme ce moteur possède un rotor plus lourd, son inertie est plus importante que le modèle SX, mais il apporte un surplus de puissance appréciable pour se tirer des situations les plus improbables.

ARBRE D'ÉQUILIBRAGE

Les mains ou les pieds engourdis ne sont pas une fatalité. La nouvelle conception du moteur a rendu possible l'utilisation d'un arbre d'équilibrage latéral qui contribue à réduire considérablement le niveau de vibration (50 % en moins au niveau du guidon et des repose-pieds). Cela a évidemment un effet bénéfique sur l'agrément de conduite.

CARBURATEUR

À compter de l'AM 2017, tous les modèles KTM à 2 temps seront équipés du nouveau carburateur MIKUNI TMX au lieu du carburateur Keihin habituel. Ce carburateur de 38 mm à boisseau plat permet une nette amélioration et un meilleur dosage de la puissance sur toute la plage d'utilisation. Il est, en outre, moins sensible aux changements d'altitude et aux variations de température.

DÉMARREUR ÉLECTRIQUE

Le moteur à 2 temps de 300 cm3 est équipé d'un nouveau démarreur électrique bien à l'abri en dessous du moteur. Le mécanisme est moins complexe et encore plus fiable que son prédécesseur. Et comme il est alimenté par une batterie lithium ion ultra-puissante, il ne risque pas de se décharger de sitôt.

BOÎTE DE VITESSE

Même si cette nouvelle boîte de vitesse spéciale enduro à 6 rapports fournit les mêmes rapports de démultiplication que sa devancière, les ingénieurs se sont attachés à rendre le passage des vitesses encore plus doux et plus précis. Comme la sécurité est également un paramètre essentiel, le sélecteur adopte un nouveau design « zéro saleté » qui évite le blocage de l'articulation du levier par encrassement. Car même les amateurs de terrains gras voient la boue d'un mauvais œil lorsqu'elle se loge aux mauvais endroits.

EMBRAYAGE

La 300 EXC utilise un embrayage DDS (Damped Diaphragm Steel) développé par KTM ; il est doté d'une cloche d'embrayage en acier sans usure et de disques d'embrayage offrant une très grande résistance à la chaleur. Ce design se distingue par l'emploi d'un ressort diaphragme à la place des habituels ressorts hélicoïdaux, conférant à l'embrayage une plus grande souplesse. Le ressort diaphragme laisse également suffisamment de place pour un système d'amortissement intégré au moyeu d'embrayage, de façon à favoriser la traction et la durabilité. La cloche d'embrayage a gagné en légèreté, la noix d'embrayage a été retravaillée et le plateau de pression contribue à optimiser l'alimentation en huile et le refroidissement. Le mécanisme d'embrayage hydraulique signé Brembo joue un rôle essentiel dans la progressivité et le fonctionnement de l'embrayage.

ÉCHAPPEMENT

La chambre de combustion a fait l'objet de toutes les attentions pour dégager encore plus de puissance. Grâce à la mise en œuvre de processus de production 3D de pointe, ce moteur est une merveille de précision, d'explosivité et de solidité.

CADRE

Le cadre en acier au chrome-molybdène de haute technologie, modèle de légèreté, de souplesse et de maniabilité, offre une excellente stabilité et s'avère d'une précision diabolique dans les virages. Grâce à sa grande rigidité en torsion et sa faible rigidité longitudinale, ce cadre permet une meilleure absorption de l'énergie générée par les suspensions avant et arrière lors d'un saut ou du franchissement d'une bosse. La conduite est plus confortable et moins éprouvante. Les pattes de fixation qui assurent la liaison entre la culasse et le cadre sont toujours aussi légères. Montées latéralement, elles contribuent à limiter le niveau de vibration. Deux inserts filetés ont été prévus dans les tubes du berceau inférieur pour rajouter un sabot, en cas de besoin. Les ingénieurs peuvent être fiers de leur travail, car le cadre accuse désormais un kilo de moins que le plus léger des cadres concurrents disponibles aujourd'hui sur le marché. Tout a été fait également pour faciliter son entretien et libérer de la place pour le réservoir et les autres composants. La partie arrière du cadre ultra-légère, composée de profilés en aluminium stables, accuse moins de 900 grammes sur la balance.

BRAS OSCILLANT

Le nouveau design permet d'optimiser la position de l'amortisseur PDS pour une entrée en action encore plus progressive. Outre un gain de poids intéressant (-220 g), la fonte d'aluminium possède un comportement en flexion idéal. Le procédé de moulage monobloc élimine les imperfections inhérentes au soudage et garantit une qualité de fabrication plus homogène, mais aussi plus soignée.

REPOSE-PIEDS

Les repose-pieds sophistiqués "zéro saleté" évitent l'encrassement du sélecteur de vitesse même lors des passages dans des ornières profondes. Pour favoriser la garde au sol, le sélecteur de vitesse des modèles EXC a été relevé de 6 mm par rapport à celui des versions SX.

SUSPENSION AVANT

Autre nouveauté intéressante sur cette moto : la fourche inversée WP XPlor 48 à circuits d'amortissement séparés, développée par WP en collaboration étroite avec KTM. Pourvue chacune d'un ressort, chaque jambe de fourche possède une fonction différente : la jambe gauche s'occupe de l'amortissement en compression alors que la jambe droite gère le rebond. Pour peaufiner chacun de ces réglages, il suffit de tourner la molette à 30 crans prévue à cet effet au dessus du plongeur. Pour limiter les risques de talonnage, la fourche est dotée d'une butée hydraulique étanche plus longue. Matériaux de haute qualité, processus de production ultra-sophistiqué, débattement de 300 mm, gain de poids de 200 g par rapport au modèle précédent : rien n'a été laissé au hasard pour que la nouvelle fourche XPlor 48 soit le nec le plus ultra en termes de réactivité et d'amortissement. Disponible en option, le nouvel ajusteur de précontrainte permet de régler le triple ressort de pression sans le moindre outil.

FREINS

Plus réactifs, plus efficaces et plus puissants que jamais, les freins Brembo feront face à toutes les situations. Ces petits bijoux de technologie sont associés à des disques Wave réputés pour leur légèreté. Pour un meilleur dosage du freinage, la pédale de frein arrière a été allongée de 10 mm et le piston de l'étrier de frein est désormais plus petit. La durite de frein avant en inox dispose désormais d'une gaine de protection avec un guide-câble pour le fil du compteur. Mieux vaut bénéficier d'une puissance de freinage optimale quand on a l'intention de pousser sa machine.

SUSPENSION ARRIÈRE

La moto est équipée d'un tout nouvel amortisseur PDS XPlor développé par WP. Véritable marque de fabrique de KTM, le système d'amortissement progressif (PDS) a largement fait ses preuves. Comme l'amortisseur est relié directement à la partie supérieure du bras oscillant, il permet de s'affranchir du système à biellettes. Ce set-up a été revu en gardant à l'esprit la nouvelle architecture du cadre et du bras oscillant. Il repose sur une géométrie irréprochable et sur un amortissement encore plus progressif. Le corps, entièrement remanié lui aussi, dispose d'un piston plus petit et d'une chambre plus grande. Pour gagner de précieux grammes, le diamètre du piston a été ramené de 50 à 46 mm, la longueur totale a été réduite de 2,5 mm et la course de l'amortisseur a perdu 4 mm. Comme l'amortisseur a été rapproché de 5 mm de l'axe central, les charges qui s'exercent sur le bras oscillant et le cadre sont pratiquement symétriques. Cela a permis, en outre, de libérer de la place pour l'échappement. Le deuxième piston, associé à une butée de fin de course en forme de coupelle (au lieu d'une butée à aiguille), est supporté par un ressort à action progressive. Les talonnages en fin de course appartiennent définitivement au passé. Cette pièce a été allégée de plus de 600 grammes. Avec ses différents composants usinés et anodisés et son jeu de couleurs caractéristique de la marque WP (chambre noire, ressort blanc et corps argenté), cet amortisseur ultra-sophistiqué fait forte impression.

GUIDON

Pour ce qui est des guidons, les ingénieurs KTM ont toujours su dans quelle direction aller. Profilé et fabriqué en aluminium haute résistance, ce guidon NEKEN ne déroge pas à la règle. Il dispose d'un mécanisme innovant de réponse des gaz, d'un cintre robuste en aluminium et d'un système de réglage de garde ultra-simple. À droite : une poignée vulcanisée ODI ; à gauche : la poignée lock-on ODI aussi confortable que pratique, grâce à son système de montage sans colle, ni fil de fer.

TÉS DE FOURCHE

La nouvelle génération est dotée de tés de fourche forgés avec un décalage de 22 mm qui permettent un meilleur maintien de la fourche et un comportement encore plus précis du train avant. Quatre positions sont possibles pour avancer ou reculer le guidon de façon à avoir une parfaite prise en main.

ROUES

En matière de roues, les ingénieurs KTM en connaissent un rayon. Dotées de moyeux usinés CNC ultra-légers et de jantes Giant haut de gamme, ces roues garantissent un maximum de stabilité malgré un poids limité. Pour couronner le tout, elles sont équipées des pneus Maxxis de dernière génération. Outre une meilleure résistance aux crevaisons, le pneu arrière présente un profil et une structure interne étudiés spécialement pour améliorer l'adhérence dans des conditions humides. Quel que soit le terrain, ces pneus offrent une motricité maximale.

RÉSERVOIR D'ESSENCE

Grâce à son plastique transparent, le réservoir ultra-léger en polyéthylène d'une capacité de 9,5 litres permet de savoir en permanence, et d'un simple coup d'œil, combien il reste de carburant. Pour faire le plein, il suffit d'appuyer sur le bouton orange au centre du bouchon pour ouvrir le réservoir en un éclair.

BOÎTIER DE FILTRE À AIR

Pourvu de nouveaux snorkels d'admission, le boîtier de filtre à air a lui aussi été remanié pour mieux protéger le filtre à air contre l'encrassement et garantir un débit d'air optimal, en toute quiétude. La cage dans laquelle est logée le nouveau filtre à air Twin Air extra-large est totalement rigide, ce qui permet de mieux maintenir le système en place. Le design est tellement simple que tu pourrais remplacer le filtre même avec le visage couvert de boue. Et ce, sans l'aide d'aucun outil. Et en l'espace de quelques secondes.

SELLE

Taillée sur mesure pour offrir une surface d'appui confortable en enduro, cette selle ultra-résistante a été abaissée de 10 mm pour permettre au pilote de garder une parfaite maîtrise de la moto, même sur les terrains les plus exigeants.

SYSTÈME DE REFROIDISSEMENT

Le système de refroidissement KTM éprouvé fait circuler le liquide de refroidissement de la culasse à travers le triangle du cadre jusqu'aux nouveaux radiateurs WP en aluminium, équipés d'un nouveau système de bouchon et faits d'un alliage plus rigide. Son incroyable efficacité tient à la meilleure gestion du flux d'air interne et aux progrès réalisés en matière de ventilation grâce aux calculs CFD (simulation numérique de la mécanique des fluides). Bien pensés, les protège-radiateurs intégrés à la partie avant des spoilers sont particulièrement utiles en cas de choc.

BATTERIE ET FAISCEAU DE CÂBLES

Le démarreur électrique est désormais associé à une batterie ultra-compacte lithium ion annoncée à 495 g, soit 1 kg de moins qu'une batterie conventionnelle, bien qu'elle soit trois fois plus puissante. Pour éviter d'être gêné par le circuit électrique lors de la dépose de la partie arrière du cadre, la batterie et le faisceau de câbles sont désormais regroupés dans un compartiment au-dessus du boîtier de filtre à air.

CARÉNAGE

Les pilotes d'usine KTM ont collaboré au design de la moto avec les spécialistes R&D KTM et l'agence de design Kiska, avec un seul mot d'ordre : créer une harmonie parfaite entre le pilote et la machine. Autant le dire tout de suite, le résultat est convaincant. L'ergonomie et les points de contact pour le pilote ont été particulièrement soignés pour une liberté de mouvement maximale. La selle abaissée offre un confort supérieur, notamment au niveau de la coque arrière. La forme particulière des garde-boue avant et arrière est un parfait exemple de design intelligent : grâce à une structure et un montage bien pensés, ces garde-boue garantissent une stabilité maximale, tout en étant plus légers. Mieux encore : ils restent propres plus longtemps. La plaque phare est également un modèle d'ergonomie.

Crédits infos et médias : KTM

Partager

Ce qu'il faut retenir

Lesplus

    Lesmoins

      Tarifs

      8 655
      Prix neuf
      Estimation cote occasion : 6 307 €
      Comparer les crédits

      Assurez votreKTM 300 EXC 2017

      Estimez, calculez et comparez le coût de l'assurance de votre moto.
      Calculez le coût de l'assurance Comparez avec le tarif AMV

      Avis

      sur 2 avis d'utilisateurs Lire les avis

      Remplace

       0
      0
      Modèle commercialisé en

      L'aspect technique

      KTM 300 EXC 2017
      • Chassis
      • Cadre : Cadre tubulaire central en acier au chrome-molybdène
      • Réservoir : 9.5 litres
      • Hauteur de selle : 960 mm
      • Empattement : 1 482 mm
      • Poids à sec : 100 kg
      • Train avant
      • Fourche téléhydraulique inversée WP Ø 48 mm, déb : 300 mm
      • 1 disque Ø 260 mm, étrier 2 pistons
      • Roue AV : 80 / 100 - 21
      KTM 300 EXC 2017
      • Transmission
      • Boite à 6 rapports
      • Transmission secondaire par chaîne
      • Train arrière
      • Mono-amortisseur WP, déb : 310 mm
      • 1 disque Ø 220 mm, étrier 1 piston
      • Roue AR : 140 / 80 - 18
      • Moteur
      • Monocylindre en ligne , 2 temps
      • Refroidissement : par eau
      • Carburateur Ø 38 mm
      • 293,20 cc (72 x 72 mm)
      • 55 ch
      • Rapport poids / puissance : 1,82 kg/ch
      • Crit'air :

      Concurrentes

      Galerie

      Millésimes

      Avis

      Modèle 2012
      Une bonne moto pour la rando ou pour la course mais attention sur une journée elle devient physique , pour le franchissement prévoir un ventilo elle a tendance à chauffer assez vite . Répondre à fredo

      Modèle 2012
      Je viens de recevoir la mienne , une balle , mais attention , un jouet physique si on veut ouvrir grand ...... mais quel jouet ... et serieusement , chez Ktm ca rigole pas , suivi tech , pieces et accessoires .... alors si vous hesiteiz encore avec une espagnole par exemple , n hésitez plus . et bon bon tres bon ride . Répondre à jpb77820
      Voir plus de commentaires
      Déposez votre avis sur la KTM 300 EXC 2017
      Notez cette moto :

      Indispensables

      Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
      Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.

      Occasions

      Comparateur
      Comparer des motos