Motoplanete

Fiche moto Morini750 Corsaro Sport 2025 Une autre définition

Roadster

Une sportive mid-size, pas trop radicale, avec un V-Twin dans le bide et presque 100 ch dans les tuyaux… On verrait bien ce genre d’engin sortir de chez Ducati, voire chez Suzuki si le moteur de la SV-S eusse été gonflé en 800.
Mais non ; il s’agit de la prochaine Moto-Morini Corsaro 750 Sport. Une sang-mêlé italo-chinoise qui a bien compris que plaire au marché nécessitait de croire (ou de faire croire) à une bonne dose de passion, une louche de sport, l’habit qui va avec et de quoi présenter des gages de qualité.

Futuriste, tendu, menaçant, le carénage de cette machine est indéniablement percutant et valorisant. Surtout dans ce rouge qui arrache la rétine. Morini a fait travailler son bureau de design italien, ce qui donne un résultat bien plus aguicheur qu’une étude stylistique made in China. Si la fièvre est sur sa peau, son corps est d’une autre verve.

Car la Sport est une version « jogging » de la 750 Corsaro. Comme il est très répandu maintenant, le roadster est habillé pour en faire une simili-sportive. La concurrence a tracé le chemin depuis quelque temps : la Suzuki GSX-8S devient la GSX-8R, la Kawasaki Z 650 bascule en Ninja 650, les Honda CB 500 Hornet et CB 650 R se mutent en CBR 500 R et CBR 650 R – y en a plein des comme ça.

Morini 750 Corsaro Sport 2025 - 1Morini 750 Corsaro Sport 2025 - 1
Morini 750 Corsaro Sport 2025 - 2Morini 750 Corsaro Sport 2025 - 2Morini 750 Corsaro Sport 2025 - 3Morini 750 Corsaro Sport 2025 - 3Morini 750 Corsaro Sport 2025 - 4Morini 750 Corsaro Sport 2025 - 4Morini 750 Corsaro Sport 2025 - 5Morini 750 Corsaro Sport 2025 - 5Morini 750 Corsaro Sport 2025 - 6Morini 750 Corsaro Sport 2025 - 6

Morini a pris soin d’aller un peu plus loin qu’une simple robe. En rehaussant la selle de 20 mm (à 840 mm), en installant des demi-guidons sous le té de fourche, et en repositionnant les cale-pieds (quelques petites cm plus en haut et en arrière), la Corsaro Sp imprimera une position de conduite franchement basculée sur l’avant. Plus contraignante mais permettant une conduite bien plus incisive.

De toutes les sportives de sa catégorie, la 7-et-demi Corsaro Sport sera la seule propulsée par un V-twin. Un choix décalé par rapport à la tendance actuelle des bicylindres parallèle mais gratifiant en de nombreux points : le caractère de cette mécanique est quasiment toujours enchanteur, le bloc est plus étroit, ça ronronne dans le cadre, un meilleur équilibrage et une belle distribution du couple. Par contre, il est plus encombrant dans le sens de la longueur.
Ce berlingot est anglé à 87° car issu du gros 1200 mais ramené à 749 cm3. Il disposera de 96 chevaux – valeur en devenir d’abaissement car la limite pour être bridable en A2 est de 95 bourrins. Comme la Sport est annoncée dispo en A2, les 70 kW devront être validés pour l’arrivée de la moto. Double particularité, le vilebrequin est ici contrarotatif (pour améliorer l’agilité) et la lubrification se fait par carter sec (pour encore plus de compacité).

Moto-Morini 750 Corsaro Sport Moteur et partie-cycle sont communs entre le roadster Corsaro et la sportive. Une fourche inversée aux multiples réglages se fixe à une structure en aluminium, elle-même reliée à un treillis tubulaire secondaire en acier. Le bras oscillant est également en alu, contrôlé par un mono-amortisseur. Quelques belles pièces montrent le sérieux que Morini accorde à sa Corsaro : freins Brembo Stylema, disques de 320 mm, commandes manuelles Brembo, bocaux de frein et d’embrayage sport, double silencieux gravés du nom du constructeur, té de fourche ajouré, pneus Pirelli Diablo Rosso IV… Le gommard arrière est plus large de 10 mm que sur le roadster. Inutile mais plus valorisant dans les specs.

La technologie digitale n’est pas en reste. Morini a installé dans le cockpit un écran TFT couleur et dans les entrailles quelques assistances. Le détail n’a pas été communiqué mais des indices révèle l’ABS, un contrôle de traction, plusieurs Modes de conduite, un régulateur de vitesse… et le reste sera dévoilé dans quelques mois.
Coté performances, la Corsaro Sport avance plus de 210 km/h en vitesse de pointe et un poids sous les 200 kg.
Cette Moto-Morini est pleine de promesses, et son équipement enthousiasmant. Si le prix parvient à rester fidèle à la politique tarifaire chinoise, elle devrait intéresser plus que des curieux.

M.B - Photos constructeur

Ce qu'il faut retenir

Fiche technique

Morini 750 Corsaro Sport 2025
  • Châssis
  • Cadre : structure tubulaire en acier + platines en alu
  • Hauteur de selle : 840 mm
  • Longueur : 2 170 mm
  • Largeur : 780 mm
  • Hauteur min : 1 140 mm
  • Empattement : 1 462 mm
  • Poids à sec : 200 kg
  • Train avant
  • Fourche téléhydraulique inversée Ø nc
  • Réglage de la précharge, de la compression et de la détente
  • Freinage 2 disques Ø 320 mm, fixation radiale, étrier 4 pistons (Stylema monobloc)
  • Roue AV : 120 / 70 - 17 → Commander ce type de pneu
Morini 750 Corsaro Sport 2025 technique
  • Transmission
  • boîte à 6 rapports , manuelle
  • Train arrière
  • Mono-amortisseur
  • Réglage de la précharge
  • Freinage 1 disque en pétale Ø 220 mm, étrier simple piston
  • Roue AR : 190 / 55 - 17 → Commander ce type de pneu
  • Moteur
  • Bicylindre en V à 87° , 4 temps
  • Refroidissement : liquide
  • Injection
  • 2 ACT
  • 749 cc (Alésage * course: 90 x 58,9 mm)
  • 96 ch
  • Rapport poids / puissance : 2.08 kg/ch
  • Crit'air :
  • Options / équipements
  • Assistance au freinage : ABS
  • Contrôle de traction
  • Indicateur de vitesse engagée
  • Jantes aluminium
  • Moto accessible au permis A2 ou bridable à 47.5ch / 35 Kw

Galerie

Millésimes

2025

Concurrentes

Retrouvez d'autres Roadster de 2025

Comparer

Comparer la 750 Corsaro Sport face à ses concurrentes
Comparateur
Comparer des motos

Avis (2)

français Modèle 2025
Bonjour j adore quel est son prix Note : 4/5
français Modèle 2025
Très belle machine maintenant il faudrait l'essayer merci Note : 4/5
français
Le prix n'a pas encore été communiqué - il sera certainement annoncé à l'EICMA (novembre 2024) ou au premier trimestre 2025. Note : 4/5
Déposez votre avis sur la Morini 750 Corsaro Sport 2025

Indispensables

Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez nos partenaires Motoblouz et la Bécanerie, avec des milliers de références disponibles.

Occasions

Nous n'avons aucune occasion relative à ce modèle, mais affinez votre recherche et trouvez le modèle qui vous correspond.
Suivre l'actualité

Soyez notifié par email lorsqu'une nouvelle fiche est publiée dans cette catégorie.

Vos données personnelles font l’objet d’un traitement informatique par la société qui gère le site Motoplanete sur le fondement de votre consentement et sont utilisées pour la gestion de vos alertes. Pour en savoir plus et pour exercer vos droits, consultez notre politique de données personnelles.

Actus