Motoplanete

NCRMillona 16 2010

Présentation Technique à retenir Concurrentes Galerie Millésimes Avis Indispensables Occasions

Un guêpard échappé du MotoGP

Sportive

          Il y en a pour qui l’extrême ne suffit pas – c’est le cas du préparateur italien NCR, qui présente cette surréaliste M16 (pour Millona 16), cousine de l’exceptionnelle Ducati Desmosedici RR. Cette dernière, je vous le rappelle, n’est rien de moins qu’une authentique MotoGP homologuée pour la route, avec le même moteur et le même châssis que la machine qui évoluait dans le plus prestigieux championnat du monde à l’époque des 1000 cc. Un V4 de 200 chevaux au vilebrequin et un châssis de course, le rêve.

          Les ateliers NCR se sont dits : « Ben, on va faire mieux ! Mais différent ». Alors, ils ont pris une Desmosedici et lui ont offert une cure de sveltesse. Le design ? Bien plus minimaliste, plus fin, presque café-racer. Débarrassée de son bas de carénage, dotée d’un arrière incroyablement fin en cul de guêpe, la M16 a le profil d’un guépard. On dirait presque que la Desmosedici a fusionné en partie avec une SVS 650 première génération, tant sa silhouette est devenue légère. Et ce n’est pas que visuel. Le poids annoncé de cet engin est tout simplement incroyable : 145 kg. Du jamais vu sur une machine de ce calibre. C’est même encore plus léger qu’une MotoGP qui ne peut descendre sous les 150 kg. Et dire qu’il y a maintenant 200 chevaux à la roue arrière (soit 10 % de plus minimum au vilo).

          Le V4 se devait d’être encore plus performant et NCR lui a donné plus de power. Il développe maintenant quasiment la puissance d’une machine de Superbike. Mais le plus étonnant, c’est la préparation châssis : du travail d’orfèvre. NCR a carrément dégagé le cadre pour en implanté un de sa propre fabrication. C’est à présent un cadre monocoque en carbone qui enserre le bouilleur italien. Franchement, chapeau bas. Tant qu’on y est à travailler la fibre noire, autant se lâcher ! Le bras oscillant maison, les roues, le demi-carénage, le réservoir et la selle autoporteuse ont tous été fabriqués en carbone par NCR – je t’explique même pas tout le poids que tu gagnes. Par contre, l’ensemble va être tellement rigide… la moto sera-t-elle encore pilotable tant le châssis réagira vite ?

          Pour la suspension, c’est la suède (comme toujours dans le haut de gamme) qui a été réquisitionné. La fourche est une Öhlins inversée pressurisée FGR 000, un modèle issu du MotoGP et du SBK, successeur de la célèbre FGR 900. Elle est plus rigide et plus légère, et bien évidement réglable dans tous les sens. L’amorto arrière est lui aussi un Öhlins, un TTX qui est tout simplement le top. Brembo s’est occupé du freinage, avec des étriers radiaux monoblocs en titane à 4 pistons et des disques en carbone. Mieux, c’est….. ben, y a pas mieux !

          S’il vous en faut encore un peu pour vous assommer, sachez que la ligne d’échappement, les platines reculées, le bouchon de réservoir, les demi-guidons, le té de fourche, la colonne de direction et la visserie sont intégralement en titane, que l’électronique de bord est 100% NCR, avec un câblage dérivé de la compétition. Les fonctions embarqués pourront être le contrôle de traction, la télémétrie avec acquisition de données, gestion de plusieurs cartographies… Pourront ? Pourquoi parler au futur ? Parce que la NCR Millona 16 ne sera construite que sur commande. Ce qui veut dire que le client pourra s’autoriser encore plus de délire. Mais pour quel prix ? Je vous ai laissé une estimation, mais je vous confie que tous les délires peuvent être permis face à un engin pareil.

M.B - Photos constructeur

Le site du constructeur : http://www.ncrfactory.com/

L'aspect technique

NCR Millona 16 2010
  • Chassis
  • Cadre : treillis tubulaire en tube d'acier
  • Réservoir : 15 litres
  • Empattement : 1 430 mm
  • Poids à sec : 145 kg
  • Train avant
  • Fourche téléhydraulique inversée Öhlins FGR 000 Ø 43 mm
  • 2 disques Brembo Ø 320mm, étriers radiaux monoblocs 4 pistons
  • Roue AV : 120 / 70 - 17
NCR Millona 16 2010
  • Transmission
  • Boite à 6 rapports
  • Transmission secondaire par chaine
  • Train arrière
  • Mono-amortisseur Öhlins TTX
  • 1 disque Brembo Ø 220 mm, étrier à 2 pistons
  • Roue AR : 190 / 55 - 17
  • Moteur
  • 4 Cylindres en L à 90° , 4 temps
  • Refroidissement : Refroidissement liquide
  • Injection Ø 50 mm
  • 2 ACT, desmodromique
  • 4 soupapes par cylindre
  • 989 cc (86 x 42.56 mm)
  • 200 ch
  • Rapport poids / puissance : 0,73 kg/ch
  • Crit'air :

Ce qu'il faut retenir

Lesplus

    Lesmoins

      Tarifs

      135 000
      Prix neuf

      Avis

      sur 2 avis d'utilisateurs Lire les avis
      Modèle commercialisé en

      Performances

      Assurez votreNCR Millona 16 2010

      Estimez, calculez et comparez le coût de l'assurance de votre moto.
      Calculez le coût de l'assurance Comparez avec le tarif AMV

      Galerie

      Millésimes

      Avis

      Modèle 2010
      Elle est geniale car elle a un style de roadster et en fait c\'est une sportive. J\'ai mis 4 parce que le prix est trop elevé : 135000€!!!!!!!!! Répondre à Muser

      !!!!! AVIONESQUE !!!!!! Répondre à flox
      Voir plus de commentaires
      Déposez votre avis sur la NCR Millona 16 2010
      Notez cette moto :

      Indispensables

      Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
      Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.

      Occasions

      Comparateur
      Comparer des motos