Motoplanete

TriumphTE-1 prototype 2022

Présentation à retenir Technique Concurrentes Galerie Millésimes Comparer Avis Indispensables Occasions

Génèse d'une e-speed

Roadster

Les projets de moto électrique fourmillent dans tous les sens. Mais de là à venir concurrencer les gros cubes abreuvés d’essence, il y a encore un Everest à gravir. Peu de grands constructeurs proposent quelque chose de concret et de concurrentiel. Harley avec sa Livewire... et quoi d’autre ?!?
Triumph bosse ardemment pour proposer sa solution. Sous les traits d’un streetfighter à priori très aguerri.

La marque anglaise prépare son prochain roadster électrique sous la forme d’un prototype très avancé, baptisé TE-1. L’engin ressemble fortement à la Speed Triple RS, et propose quasiment le même type de châssis. Son niveau de puissance est également similaire, avec presque 180 chevaux. Mais sa motorisation à électrons devrait fournir un couple démentiel. Pour quand sur la route ? Cela est encore flou. Mais le développement approche de son issue finale.

La phase 3 du projet TE-1 a maintenant atteint son terme, avec la finalisation du prototype de moto de démonstration. Intégrant pour la première fois les innovations finales issues du travail des différents partenaires du projet, le prototype de moto de démonstration est constitué des éléments suivants.

- Triumph : le châssis final, dont le cadre, la boucle arrière, le cockpit, les flancs et les roues ; le système de transmission finale, comprenant la transmission et la transmission par courroie Gates Carbon ; l’électronique ; la fourche inversée Öhlins ; un prototype de combiné de suspension arrière unique Öhlins ; des étriers monobloc Brembo M50 ; et le logiciel de contrôle Triumph.

- Williams Advanced Engineering : la version finale du prototype de bloc-batterie WAE qui intègre un bloc de cellules dédié optimisant le centre de gravité, une unité de contrôle de véhicule, un convertisseur CC-CC, un système de refroidissement intégré, un port de recharge et des couvercles stylés en carbone.

- Integral Powertrain : le prototype de groupe motopropulseur final, doté d’un onduleur intégré évolutif et d’un moteur combiné avec technologie de commutation en carbure de silicium et système de refroidissement intégré.

- WMG, University of Warwick : réalisation de la simulation finale des essais pré-conditions réelles, tous les résultats indiquant que le projet devrait produire les performances et la durabilité attendues.

Triumph TE-1 prototype 2022 Cette phase a débouché sur des succès clés, notamment des résultats d’essais supérieurs aux niveaux et objectifs fixés par l’UK Automotive Council pour 2025, avec une plate-forme très prometteuse pour l’avenir des performances des motos électriques. L’objectif global du projet TE-1 est de faire avancer les performances des motos électriques, afin d’informer la future offre électrique de Triumph, en stimulant l’innovation et les capacités et en ouvrant de nouveaux droits de propriété intellectuelle, ainsi qu’en améliorant la crédibilité et la renommée de l’industrie et du design britannique.

L’équipe TE-1 de Triumph a commencé la phase 3 en construisant une moto initiale rassemblant pour la première fois la batterie, l’onduleur, le moteur et le châssis sur une même machine. À partir de cette plate-forme, tous les partenaires du projet ont collaboré pour optimiser l’intégration logicielle de tous ces systèmes complexes. Des centaines d’heures d’essais approfondis ont permis de veiller à ce que toutes les fonctionnalités et tous les aspects logiciels fonctionnent précisément et intuitivement, conformément aux attentes des clients. Les simulations en conditions réelles effectuées chez WMG ont permis de valider cela, notamment les tests approfondis sur banc d’essai du groupe motopropulseur et les simulations visant à évaluer des éléments de sécurité essentiels pour le fonctionnement du moteur et le contrôle du véhicule. Des essais de longévité ont aussi été réalisés sur la transmission primaire pour assurer une compréhension totale des différences fondamentales dans l’application de la charge du moteur électrique pour les cas d’usage du véhicule et l’efficience, ainsi que des conséquences pour la durée de vie des engrenages. En parallèle de ce travail, le design du châssis sur mesure, dirigé par Triumph, s’est attaché à respecter du mieux possible les intentions esthétiques développées lors de la phase 2. La phase 3 du projet est maintenant terminée et débouche sur un prototype de moto de démonstration TE-1 assemblé dont les photos sont dévoilées aujourd’hui pour la première fois.

Après la finalisation de la phase 2 du programme en mars 2021, qui a permis la livraison d’une batterie testée sur banc d’essai, Williams Advanced Engineering vient de terminer la phase 3 qui comprenait quelques points critiques pour le projet.

Triumph TE-1 prototype 2022 Outre la prise en charge de plusieurs solutions matérielles et logicielles, en particulier l’intégration du logiciel de contrôle de Triumph et du système de gestion de batterie et de contrôleur de WAE, l’équipe a amélioré l’intégration des solutions mécaniques et électriques, en optimisant la disposition de la batterie afin d’équilibrer les masses et le positionnement au sein du châssis.

La moto de démonstration est actuellement soumise à une étape finale de validation et d’étalonnage de la batterie qui doit confirmer que ses performances sont conformes à la puissance de référence attendue et aux objectifs de densité d’énergie, tout en assurant au motard des performances inaltérées quand la charge est faible.

Dyrr Ardash, directeur Partenariats stratégiques, Williams Advanced Engineering: « En créant la batterie de zéro, nous n’avons fait aucune concession sur sa conception et nous avons pu repousser les limites des technologies actuelles pour offrir des performances et surtout, de l’autonomie. »

« Nous sommes très heureux de participer à ce projet et de livrer ce que nous nous étions fixé : un moteur et un onduleur évolutifs ultra-intégrés, sans câble de phase, barre omnibus ni circuits de refroidissement distincts. Dans le cadre du projet TE-1, le moteur atteint des densités de puissance de pointe et continue de 13 kW/kg et 9 kW/kg respectivement, soit 60 % de plus que les nouveaux objectifs d’APC Technology pour 2025. Ces résultats ont été rendus possibles grâce à l’utilisation de matériaux et de processus compatibles avec la production automobile de masse et d’une plate-forme moteur évolutive en longueur.

« Le concept de l’onduleur, qui est également évolutif en modulant le nombre d’échelons de puissance en carbure de silicium pour différents diamètres de moteur, est vraiment performant. L’unité TE-1 peut générer plus de 500 kW, ce qui nous permet d’optimiser cette plate-forme pour la production.»

Triumph TE-1 prototype 2022 La phase 4 du projet

Avec la finalisation du prototype de moto de démonstration, la phase d’essais en conditions réelles du projet TE-1 peut commencer (phase 4). Ces 6 prochains mois, le prototype de moto de démonstration sera soumis à un vaste programme d’essais en conditions réelles au sein des installations de pointe de Triumph :

Test sur banc d’essai – évaluation fonctionnelle de base incluant :

- Étalonnage de l’accélérateur
- Cartographie des performances du groupe motopropulseur
- Puissance et couple
- Évaluation de l’autonomie et de la consommation de batterie
- Développement des modes de conduite
- Validation des fonctions logicielles
- Optimisation thermique

Essais sur piste – incluant l’évaluation dynamique par le pilote, avec :

- Maniabilité
- Accélération
- Freinage et stratégie de régénération en freinage
- Antipatinage
- Contrôle de dérive de roue avant

Le programme d’essais a été conçu afin d’orienter le travail final de réglage et d’étalonnage du prototype de moto de démonstration.

Triumph TE-1 prototype 2022 Après la phase 4

À la fin de la phase d’essais en conditions réelles le prototype de moto de démonstration sera équipé de son carénage définitif et de sa peinture en prévision de la démonstration dynamique sur piste et de la présentation aux médias. Les résultats complets du projet, y compris les spécifications finales et les résultats des essais, seront alors publiés. Des informations et des données clés sur les objectifs atteints par le projet TE-1 en matière d’innovation seront aussi dévoilées, ainsi que les nouveaux standards établis pour toute l’industrie motocycliste, y compris en termes de performances finales d’autonomie et de batterie.

Crédits infos et images : Triumph

Ce qu'il faut retenir

Assurez votreTriumph TE-1 prototype 2022

Estimez, calculez et comparez le coût de l'assurance de votre moto.
Calculez le coût de l'assurance Testez le tarif du specialiste assurance moto

Avis

sur 0 avis d'utilisateurs Lire les avis
Modèle commercialisé en

L'aspect technique

Triumph TE-1 prototype 2022
  • Chassis
  • Cadre : périmétrique en aluminium
  • Poids à sec : 220 kg
  • Train avant
  • Fourche téléhydraulique inversée Öhlins Ø nc
  • 2 disques Ø nc, étriers radiaux Brembo 4 pistons
  • Roue AV : 120 / 70 - 17 → Commander ce type de pneu
Triumph TE-1 prototype 2022 technique
  • Transmission
  • secondaire par courroie

Concurrentes

Galerie

Millésimes

Comparer

Comparer la TE-1 prototype face à ses concurrentes
Comparateur
Comparer des motos

Avis

Déposez votre avis sur la Triumph TE-1 prototype 2022
Notez cette moto :

Indispensables

Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire Motoblouz, avec des milliers de références disponibles.

Occasions

Nous n'avons aucune occasion relative à ce modèle, mais affiner votre recherche et trouver le modèle qui vous correspond.

Actus