Motoplanete

Fiche moto YamahaTDR 240 1992 Fusion de sports

Trail

La TDR 240 est très souvent présentée comme le premier supermotard de série. En 1987 lorsque la première mouture est présentée, le terme de supermotard n'est pas encore d'actualité. Tout juste parle-t-on de supermotard, lorsque l'on parle de compétition mixte terre-bitume dans laquelle sévit une tripotée de moto de cross équipée de pneus de sportive et de freins améliorés.

La TDR ne colle pas tout à fait à ce modèle. Il s'agit plutôt d'une moto-concept étudiée pour le fun. Une sportive à la position et à l'esthétique plus ou moins trail.

Yamaha a entamé le développement de ce modèle en 1985. L'objectif pour les ingénieurs était de lancer une moto «plaisir» polyvalente qui rompait avec la production sportive de l'époque, mais qui restait en phase avec l'esprit sportif. Pour cela, les ingénieurs ont cherché à étudier et tirer le meilleur de plusieurs modèles Yamaha existants. Ainsi, 4 motos ont servi d'éléments de comparaison et d'inspiration: La TZR 250, la RD 250 LC, la DTR 200 et le XT 225. L'idée était d'étudier chacun des modèles sur différents terrains afin de conserver leurs points forts. Yamaha ira, même, jusqu'à tester la TZR sur terre et le XT sur un anneau de vitesse.

Yamaha TDR 240 1992 - 1Yamaha TDR 240 1992 - 1
Yamaha TDR 240 1992 - 2Yamaha TDR 240 1992 - 2Yamaha TDR 240 1992 - 3Yamaha TDR 240 1992 - 3Yamaha TDR 240 1992 - 4Yamaha TDR 240 1992 - 4Yamaha TDR 240 1992 - 5Yamaha TDR 240 1992 - 5

Photo de la TDR 240 1992 La partie-cycle, contrairement à ce qu'on pourrait croire, est surtout d'inspiration route. Les parties-cycles trail n'apportaient pas une stabilité à haute vitesse suffisante pour être retenue dans le cahier des charges. L'inspiratrice dominante est donc la RD 250 LC au cadre tubulaire à double berceau. Toutefois, la section des tubes d'acier a été augmentée et la géométrie retravaillée pour accroître la maniabilité. A ce cadre est associée une fourche spécifique qui est plus longue qu'une fourche de sportive, mais s'en rapproche concernant le débattement. Avec 160 mm de débattement, on est loin des 270 mm d'un DTR 200. La partie freinage est excellente. Avec un disque de 320 mm à l'avant pincé par un étrier 4 pistons, le contraire serait étonnant.

Coté motorisation, le choix s'est porté sur le moteur de la TZR (en version 240cc pour certains pays dont la France, 250cc pour les autres) beaucoup plus puissant et pointu que les motorisations trails testées. Certes, sous les 7.000 tours/min, le bicylindre 2 temps à valve YPVS est lymphatique, mais passé ce cap il est pur plaisir (sauf au moment du passage à la pompe). Les 44 chevaux sont bien aidés par le faible poids (136 kg à sec).

A sa sortie, ce nouveau concept fait tout de suite l'unanimité. C'est nouveau et bourré de sensations: Que demander de plus? Et s'il n'est pas vraiment un supermotard, ce Fun-Bike sera l'initiateur de cette nouvelle gamme. Gilera repris le concept quelques années après la sortie du TDR sur la base d'un vrai trail cette fois-ci: la 600 NordWest.

Tanthallas - Photos constructeur

Photo de la TDR 240 1992

Ce qu'il faut retenir

Tarifs

France 4 382 € en France métropolitaine
* Tarif équivalent à 6,45 x le SMIC français de 1992
Calculez un crédit pour cette moto

Avis

sur 8 avis d'utilisateurs
Modèle commercialisé en

Performances

Fiche technique

Yamaha TDR 240 1992
  • Châssis
  • Cadre : Double berceau en tubes d'acier
  • Réservoir : 14 litres
  • Hauteur de selle : 820 mm
  • Longueur : 2 145 mm
  • Largeur : 785 mm
  • Hauteur min : 1 215 mm
  • Empattement : 1 385 mm
  • Poids à sec : 136 kg
  • Poids en ordre de marche : 159 kg
  • Train avant
  • Fourche téléhydraulique Ø nc, déb : 160 mm
  • Freinage 1 disque Ø 320 mm, étrier 4 pistons
  • Roue AV : 100 / 90 - 18 → Commander ce type de pneu
Yamaha TDR 240 1992 technique
  • Transmission
  • boîte à 6 rapports

Galerie

Millésimes

1988

1989

1990

1991

1992

Concurrentes

Retrouvez d'autres Trail de 1992

Comparer

Comparer la TDR 240 face à ses concurrentes
Comparateur
Comparer des motos

Avis (8)

français loupy-78 Modèle 1988
super machin je l'ai depuis environ 5 ans et ai terminer la restauration moteur l'année dernière franchement super fun a conduire mais très pointue par contre impossible de trouver un train de pneus d'origine Metzeler les possède toujours mais aucun revendeur ne peut me les fournir c'est compliqué surtout que je voudrais la laisser d'origine Note : 4/5
français Nitro Modèle 1988
J'en ai possèdé une avec laquelle j'ai fait le cht de France des rallyes.
Je l'ai adoré et si j'en retrouve une à retaper je n'hesiterai pas.
Quelques rectifications s'imposent néanmoins :
- en 250, ma consommation etait de l'ordre de 5l, pas du tout 8 ou 9. Et j'envoyai.
- la partie cycle est très passable en vrai, pneus étroits, amortisseur très moyen, fourche pas assez rigide, train avant qui se verrouille au freinage... bref, du fun mais fallait s'en occuper et pas beaucoup d'efficacité, mais moto hyper attachante.
Note : 5/5
français Modèle 1992
Voila je suis trés intéressé par la 240 TDR de yamaha, peut on la conduire avec un permis B ou A 1?
Cordialement Motozing2.0
Note : 4/5
français Espadon 7 Modèle 1988
J'ai eu cette moto en 96 donc je garde toujours de bon et grands moment malgré le moteur pointu c'est un régal j'en ai retrouvé une d'occasion cette année et malgré tout je de temps reste toujours pour moi une bonne alternative face en moto soi-disant moderne Note : 5/5
français Pat 49 Modèle 1988
Tous simplement génial j'ai revendu la mienne il y a 4 ans et je le regrette tous les jours je voulais retrouver und autre mais vu les prix maintenant je préfère prendre une plus récente. Note : 5/5
français Cédrik Modèle 1990
Je roule depuis mes 13 ans j’en ai 49. J’ai eu de tout en passant par la XT600 la TDM 850
Ducati 916 et monster S4rs Multistrada 1200 avec le kit perf, 750 gsxr, 1200 Bandit, 1000 Gts, Cbr 600 et 1100, speed triple 955 et 1050 etc....
Une cinquantaines de moto au minimum dont une ribambelle de 2 temps 125 Rdx, 125 et 200 Mtx, 240 Rh, 350 Rdlc, 500 Rg et cette fameuse Tdr que j’ai acheté en 1996 et que j’ai gardé jusqu’en 2006 je m’apprête à en racheter une en 2020 à 49 ans..... Pourquoi ?
C’est la moto la plus délirante et la plus marrante que j’ai eu à conduire qui remonte les bretelles à bien plus gros qu’elle pour qui a le potentiel pour l’emmener fort sur des routes à virages !!!! Attention c’est un piège à con elle envoi sévère jusqu’à 190 km/h avec un freinage de dingue pour peu qu’elle soit chaussée en jante de 17 avec une ligne d’ech complète Jolly Moto le top mais le plus chère pour un 2 temps. Là c’est bien plus de 200 qu’elle accroche dans un bruit d'abeille qui rentre dard, dard à la ruche. Impossible de n’a pas craquer en l’essayant.
Elle devrait être remboursé par la sécurité sociale cette moto tellement elle m’est la frite et la bonne humeur à son guidon..... et j’adore puer la mob sa me rappelle mes 14 ans
Note : 5/5
français Modèle 1992
Extraordinaire ! Note : 5/5
Ma moto fétiche, que je ne vendrais pour rien au monde, vraiment d\'un et joueur, un pur plaisir à chaque sortie, petite puissance mais sensations garanties, bref, si vous hésitez, essayez la vous l\'adopterez, a condition d\'en trouver une.... Note : 5/5
Déposez votre avis sur la Yamaha TDR 240 1992

Indispensables

La sécurité du pilote et les performances de votre moto sont primordiales. Chez nos partenaires 'Motoblouz' et 'la Bécanerie', vous découvrirez tout ce dont vous avez besoin, de l'équipement aux pièces détachées, pour entretenir votre machine à la perfection.
Suivre l'actualité

Soyez notifié par email lorsqu'une nouvelle fiche est publiée dans cette catégorie.

Vos données personnelles font l’objet d’un traitement informatique par la société qui gère le site Motoplanete sur le fondement de votre consentement et sont utilisées pour la gestion de vos alertes. Pour en savoir plus et pour exercer vos droits, consultez notre politique de données personnelles.

Actus