Motoplanete

ActualitéGrand Prix d’Austin, l'“une des plus belles courses récentes”?

Grand Prix d’Austin, l'“une des plus belles courses récentes”?

Ce week-end, à Austin, le championnat du monde MotoGP repartait de plus belle après l'annulation du Grand Prix d'Argentine. Et les observateurs s'accordent à dire qu'ils ont vu là l'une des courses les plus captivantes depuis un moment.

Week-end accompli pour Maverick Viñales et Aprilia

L'issue des Qualifications avait déterminé l'ordre suivant sur la grille de départ : Viñales, Acosta et Marquez en première ligne, suivis de Bagnaia et Bastianini. Cela dit, tout restait à faire. Le Circuit des Amériques, réputé pour son tracé de 5,5 km alliant rapidité et technicité, comprenant un total de 20 virages (11 à gauche et neuf à droite), pouvait réserver bien des surprises aux pilotes.

Ça n'a pas loupé et Marc Marquez (Gresini Ducati Racing) ne nous gratifiera pas d'une deuxième danse au cours du week-end. Chutant à mi-parcours, il voyait s'envoler ses compatriotes espagnols Acosta, Juan Martin et Viñales. Par la suite, seul Enea Bastianini (Ducati Lenovo Team) a pu se mêler à la lutte et s'intercaler à la 3ᵉ place, devant Jorge Martin (Pramac Ducati), mais derrière Pedro Acosta (Tech3 GasGas KTM) et donc, Maverick Viñales (Aprilia Racing). Déjà vainqueur de la course sprint la veille, le pilote Aprilia réalise un sans-faute à Austin en s'imposant lors du Grand Prix. Un sans-faute, ou presque... Alors parti en pole position, il sortira du premier virage et d'une bataille féroce à la 11ᵉ place !

Finalement, après un départ cataclysmique, "BatMav" (Maverick Batman) verra Sonic brandir le drapeau à damier. "J'ai l'impression d'être à Gotham City !, déclarait-il ensuite. Il signe son 10ᵉ succès en MotoGP, après une disette de 1113 jours remontant au GP du Qatar, en 2021. Vainqueur avec Suzuki, Yamaha et désormais Aprilia, Maverick Viñales rentre dans l'histoire en devenant le premier pilote à triompher avec trois constructeurs différents dans l'ère MotoGP. Il n'a ainsi pu contenir ses émotions à l'arrivée.

https://www.instagram.com/p/C5sklKCNsSX/?igsh=amExZmVudHRiMXZv

Les pilotes français minés

À l'inverse, Austin n'aura pas été joyeux pour les Français Fabio Quartararo (12ᵉ) et Johann Zarco (DNF).

Quartararo qui n'est, pour l'heure, pas en capacité de rivaliser avec le haut de tableau, aspire à avoir "un missile pour 2025". Il est revenu sur sa course : "C'est la première fois qu'on essaye autant de choses".  Encore en phase de tests, il ne faudra donc pas s'attendre à une révolution chez Yamaha lors du prochain Grand Prix, à Jérez (Espagne). Des propos qui laissent même entendre que 2024 est une année de transition et qui ne vont pas non plus atténuer les critiques suite à la récente prolongation du Champion du Monde 2021. Le Niçois affirme comprendre les reproches qui lui sont faits, confiant qu'il était "vraiment prêt à partir pour une autre équipe, i y a quelques mois".

Johann Zarco n'a, quant à lui, pas caché sa frustration suite à des soucis sur sa Honda qui l'ont contraint à s'arrêter lors du GP, après avoir chuté la veille. Il a également donné son avis sur la prolongation de Quartararo, allant à contre-courant de ce qui se dit sur les réseaux : "C'est une tête d'affiche ! Moi, je trouve ça beau."

Ducati et Bagnaia en danger cette saison ?

Actuel 5ᵉ après trois épreuves, Francesco Bagnaia, double tenant du titre, peut-il réellement se sentir menacé ? C'est ce que laisse présager le récent Grand Prix, bien que tout reste à confirmer.

Le vétéran Marc Marquez s'était montré élogieux à l'égard du Rookie Pedro Acosta (Tech3 GasGas KTM) après le Grand Prix du Portugal : il est destiné à devenir un acteur majeur, non seulement de l'avenir, mais aussi du présent du MotoGP. Jusqu'à tutoyer les sommets ? C'est en tout cas ce qu'il a démontré lors des deux dernières sorties.
The Shark (le requin) terminait avec le meilleur temps des ultimes essais libres à Austin avant de monter sur un deuxième podium consécutif, établissant au passage un nouveau record de précocité dans la catégorie reine depuis Marc Marquez (2013). Le pilote de 19 ans affirme avoir vécu "une des courses les plus marrantes de ma vie, même si je n'ai pas gagné !". Cela va sans dire que la concurrence est rude cette saison

Aprilia emmené par Viñales et KTM avec Acosta (Tech3, team satellite de l'équipe officielle KTM), voire Binder (2d au Qatar et gêné par une blessure ce week-end), entendent bien jouer les trouble-fêtes sur le Circuit de Jérez, généralement annoncé comme un tournant à chaque début de saison.

Classement à l'issue des 20 tours du Grand prix des Amériques


Position
Num
Pilote
Team
Temps
Tours
Points
Départ
1
12
Aprilia Racing
41'09.503
20
25
1
2
31
Tech3 GASGAS Factory Racing
41'11.231
20
20
2
3
23
Ducati Lenovo Team
41'12.206
20
16
5
4
89
Prima Pramac Racing
41'14.193
20
13
6
5
1
Ducati Lenovo Team
41'16.895
20
11
4
6
49
Pertamina enduro VR46 MotoGP Team
41'19.483
20
10
8
7
41
Aprilia Racing
41'21.711
20
9
7
8
72
Pertamina enduro VR46 MotoGP Team
41'22.846
20
8
10
9
33
Red Bull Ktm Factory Racing
41'24.434
20
7
17
10
25
Aprilia racing independant team
41'26.159
20
6
13
11
88
Aprilia racing independant team
41'28.045
20
5
14
12
20
Monster Energy Yamaha Motogp
41'32.402
20
4
16
13
43
Red Bull Ktm Factory Racing
41'33.514
20
3
11
14
37
Tech3 GASGAS Factory Racing
41'37.155
20
2
18
15
73
Gresini Racing MotoGP
41'42.358
20
1
12
16
10
Repsol Honda Team
41'43.032
20
0
0
17
42
Monster Energy Yamaha Motogp
20'48.178
10
0
15
18
93
Gresini Racing MotoGP
20'36.524
10
0
3
19
36
Repsol Honda Team
16'40.803
8
0
20
20
21
Prima Pramac Racing
14'29.451
7
0
9
21
5
LCR Honda MotoGP
12'55.867
6
0
19
22
30
LCR Honda MotoGP
12'32.563
6
0
21


Calendrier des courses MotoGP 2024

Voici le calendrier complet des courses sur les 21 circuits de MotoGP, s'étalant jusqu'à mi-novembre :

1 Grand Prix du Qatar (circuit de Losail), 10 mars. Vainqueur : Francesco Bagnaia (Ducati).
2 Grand Prix du Portugal (circuit Internacional do Algarve), 24 mars. Vainqueur : Jorge Martín (Ducati).
Grand Prix d'Argentine (Termas de Río Hondo), 7 avril.
3 Grand Prix des Amériques (circuit des Amériques), 14 avril. Vainqueur : Maverick Viñales (Aprilia)
4 Grand Prix d'Espagne (circuit de Jerez), 28 avril.
5 Grand Prix de France (circuit Bugatti du Mans), 12 mai.
6 Grand Prix de Catalogne (circuit de Barcelona-Catalunya), 26 mai.
7 Grand Prix d'Italie (circuit Mugello), 2 juin.
8 Grand Prix du Kazakhstan (circuit Sokol International Racetrack), 16 juin.
9 Grand Prix des Pays-Bas (TT circuit Assen), 30 juin.
10 Grand Prix d'Allemagne (circuit Sachsenring), 7 juillet.
11 Grand Prix de Grande-Bretagne (circuit Silverstone), 4 août.
12 Grand Prix d'Autriche (circuit de Spielberg), 18 août.
13 Grand Prix d'Aragón (circuit Motorland Aragon), 1er septembre.
14 Grand Prix de Saint-Marin (Misano World Circuit Marco Simoncelli), 8 septembre.
15 Grand Prix d'Inde (circuit international Buddh), 22 septembre.
16 Grand Prix d'Indonésie (circuit Mandalika International Street), 29 septembre.
17 Grand Prix du Japon (circuit Twin Ring Motegi), 6 octobre.
18 Grand Prix d'Australie (circuit Phillip Island Circuit), 20 octobre.
19 Grand Prix de Thaïlande (circuit Chang International), 27 octobre.
20 Grand Prix de Malaisie (circuit Sepang International), 3 novembre.
21 Grand Prix de Valence (circuit Ricardo Tormo), 17 novembre.

Suivre l'actualité

Vous voulez en savoir plus sur l’actualité moto, recevez les informations dans votre boite mail.

Vos données personnelles font l’objet d’un traitement informatique par la société qui gère le site Motoplanete sur le fondement de votre consentement et sont utilisées pour la gestion de vos alertes. Pour en savoir plus et pour exercer vos droits, consultez notre politique de données personnelles.

Indispensables

La sécurité du pilote et les performances de votre moto sont primordiales. Chez nos partenaires 'Motoblouz' et 'la Bécanerie', vous découvrirez tout ce dont vous avez besoin, de l'équipement aux pièces détachées, pour entretenir votre machine à la perfection.

Question du jour

D'où vient ce tableau de bord ?

D'où vient ce tableau de bord ?