Motoplanete

ApriliaFV2 1200 2008

Présentation à retenir Technique Concurrentes Galerie Millésimes Avis Indispensables Occasions

La machine du savant-fou

Roadster

Ce prototype FV2, c'est du truc de dingue en concentré. Un engin échappé du laboratoire d'un savant totalement citrouillé du bocal. Avec ce proto majestueux tout autant que spectaculaire, Aprilia lève une partie du voile de ses futurs réalisations. A commencer par son gros V-twin.

Le 1200 encapsulé dans la FV2 s'appuie sur la base du moteur de la RSV-R 1000. Un bicylindre réputé qui gonfle ici à 1196 cm3. Annoncé pour 134,5 ch, l'atout principal de ce bouilleur sera plus son gros couple, 10,5 mkg, disponible à son maximum dès 4 000 tr/mn. Voila de quoi annoncer la couleur s'il était décidé de lâcher cette bête dans les rues infestées de street-fighters japonais.

On n'ose en rêver mais ce serait un régal de voir cet engin se fritter aux ténors de la catégorie. Sa silhouette ramassée, tout d'un bloc, tendue au maximum sur son torse, est une intense expression de la bestialité. Impossible de ne pas être captivé ; un monstre... une bête... un paquet de muscle regorgeant de technique. L'électronique et le carbone sont partout. Ce matériau compose le cadre, les bras de fourche à la structure très particulière, le bras oscillant, et se mêle à des composés d'alu pour soutenir la selle.
Chaque élément renforce l'aspect démoniaque et savoureux de la machine. Le radiateur avec ses durites tressées vous ferait presque transpirer. Un léger coup d'oeil dévié et c'est l'oreille qui n'attend plus que la furie des pots mégaphones latéraux ; installés comme sur les voitures de sport américaines (Viper en tête). La monte pneumatique n'est rien de moins que des Pirelli Diablo Superbike, de la chaussure de compèt' où les sculptures ne sont que décoratives...

Moto d'abord, cyborg surtout. Faisant office de tableau de bord, on découvre devant le té de fourche en alu taillé dans la masse une... PSP. Les puces en silicone fourmillent également dans les suspensions (réglables électroniquement), au niveau de l'ABS dernier cri, et il en faudra aussi pour gérer le contrôle de traction, le Ride By Wire...

Pesant à peine 160 kg à sec, doté d'un gros moulbif et d'une gueule dévastatrice, la FV2 1200 mériterait de venir bousculer les bandes de street-fighters actuelles. Ce n'est hélas qu'un concept-car, mais tellement avancé et abouti qu'on peut espérer une suite. Ce qui est sûr, c'est que son moteur viendra bientôt équipé certains modèles de la gamme Aprilia. En attendant, souhaitons que l'enthousiasme se fasse sentir jusqu'à Noale pour convaincre la marque de donner vie à la FV2.

M.B. - Photos constructeur

Partager

Ce qu'il faut retenir

Lesplus

    Lesmoins

      Tarifs

      50 000
      Prix neuf (estimation Motoplanete)
      Comparer les crédits

      Assurez votreAprilia FV2 1200 2008

      Estimez, calculez et comparez le coût de l'assurance de votre moto.
      Calculez le coût de l'assurance Comparez avec le tarif AMV

      Avis

      sur 4 avis d'utilisateurs Lire les avis
      Modèle commercialisé en

      Performances

      L'aspect technique

      Aprilia FV2 1200 2008
      • Chassis
      • Cadre : structure en carbone
      • Poids à sec : 160 kg
      • Train avant
      • Fourche double bras en carbone
      • 2 disques Ø nc, étriers radiaux 4 pistons
      • Roue AV : 120 / 70 - 17
      Aprilia FV2 1200 2008
      • Transmission
      • Boite à 6 rapports
      • Transmission secondaire par chaine
      • Train arrière
      • Mono-amortisseur Öhlins
      • 1 disque Ø nc, étrier 2 pistons
      • Roue AR : 190 / 55 - 17
      • Moteur
      • Bicylindre en V à 90° , 4 temps
      • Refroidissement : Refroidissement liquide
      • Injection Ø 52 mm
      • 2 ACT
      • 4 soupapes par cylindre
      • 1 196 cc (106 x 67.8 mm)
      • 135 ch à 9 500 tr/min
      • 10,50 mkg à 4 000 tr/min
      • Rapport poids / puissance : 1,19 kg/ch
      • Crit'air :

      Galerie

      Millésimes

      Avis

      Modèle 2008
      il est magnifique ce concept bke serieux!!! aaah si seulement il sortait des chaines aprilia pour fermer la gueule au jap... Répondre à pole posic

      Modèle 2008
      C'est une concept-bike, donc certains éléments n'ont pas encore leur côté fonctionnel, mais je me demande quel est le débattement réel de cette fourche. Par ailleurs vous indiquez dans l'article que le moteur 1200 est dérivé de la RSV (twin rotax en vé à 60°)alors qu'on devine un twin à 90° comme la Shiver, donc plutôt moteur 100% Aprilia.Le rotax, pointu pour un twin, a fait ses preuves en terme de fiabilité, là il faut attendre... Répondre à billyguzzi

      je la trouves tres bien reussie et tres aboutie en tant que concept ! elle degage un quelque chose de viril, de feroce, d'attaque ; tout ce qui symbolise un roadster moderne quoi ! de plus, ces performances sont reellement au rdv avec un couple demoniaque ! maintenant esperons que contrairement au v-max de yamaha, cette aprilia deviennent realite et surtout qu'elle reste assez fidele au concept (pour ce qui est de l'echappement, je supposes que ce sera different et peut etre pas si reussit comme sur d'autres motos récentes ...) et tout ca pour un prix serre ! Répondre à manu

      Modèle 2008
      whaoo! dit nous monsieur aprilia,quand es qu'on l'essai ce petit bijou? et surtout continuer à nous faire rêver... Répondre à tuono44
      Voir plus de commentaires
      Déposez votre avis sur la Aprilia FV2 1200 2008
      Notez cette moto :

      Indispensables

      Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
      Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.

      Occasions

      Comparateur
      Comparer des motos