Fiche moto ACCUEIL > FICHES MOTO > HONDA > VFR 800 F 2018 > Présentation
Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

Mise à jour

Honda VFR 800 F

Cliquez sur l'image pour la visualiser en grand format

 
Honda

Honda VFR 800 F 2018

Sport-GT
Fiche créée le 02/01/2018
Honda VFR 800 F

         La Honda 800 VFR semble ne craindre ni les années, ni les humeurs. Elle doit cependant se plier comme toutes les autres aux normes. La dernière en date lui ordonne quelques aménagements, suivis de quelques petits changements. Difficiles à distinguer, et de ce fait quasiment transparents. Les plus probants sont l'apparition de catadioptres, la mise en conformité coté émissions polluantes pour satisfaire Euro4, et une insensible sanction d'un kilo pris dans l'opération. Ainsi, le pot est légèrement remanié, avec un style plus discret et un souffle plus propre. La boite à air est modifiée, avec la suppression d'une valve. Hors de ces normes, on note la dispartion du noir sur le cadre et les fourreaux de fourche, l'adoption de valves en L sur les jantes ainsi que l'ajout d'une prise accessoires 12V. Petit bonus coté puissance : la loi de restriction auparavant en vigueur au Japon est passé à la trappe. La VFR gagne un cheval et 0.2 mkg de couple.

         Une très fine mise à jour, nécessaire pour que la plus célèbre sport-GT continue son parcours. Qu'elle peut regarder en souriant, en se glorifiant d'être l'une des plus belles réussites de son constructeur, et tenter de séduire encore. Glissant doucement de l'histoire vers la nostalgie, la 800 VFR aura attendu 2014 pour se donner un coup de fouet. Nouveau design, châssis amélioré et identité préservée, beaucoup est revu pour la maintenir dans son statut de routière sportive légendairement homogène.

         Toute nouvelle, grosse évolution ou dépoussiérage marqué ? La plastique de la VFR nous ferait penser que nous sommes en présence d'une toute nouvelle machine. L'habillage est entièrement nouveau, du phare en X jusqu'à la jante arrière multibranches. Les rétros abritent maintenant les feux de position et les clignos. Les diodes sont présentes pour le phare arrière mais aussi, une première sur une Honda, pour l'éclairage avant.
Indéniablement, l'allure générale est moins sportive, retrouvant ainsi la rigueur et la maturité de la saga VFR. Le tableau de bord modernise ses informations sans véritablement changer ses formes ; il propose désormais en plus le témoin de rapport engagé et des indicateurs de conso.
Et la note qui vous fait tiquer, c'est bien sûr un appendice qu'on croyait avoir oublié depuis 15 ans : le pot d'échappement fixé latéralement. Surprenant que le popotin de miss VFR veuille se débarrasser de ses sorties sous la selle. Une envie de retour aux fondamentaux, avec l'ingratitude de cacher la splendide jante ? Non, un besoin de mincir. Avec ce pot, l'édition 2014 s'est débarrassée de 7 kgs. Enorme !

         Et ce n'est le seule endroit où la machine se met au régime. Honda a également grappillé 3 kgs sur la boucle arrière, à présent en alu. C'est la première fois depuis qu'elle cube 800 que la VFR perd du poids. Et pas ingrate pour un sou, elle en profite pour enrichir son équipement.  L'ABS est toujours présent, sauf qu'il a un nouveau copain au niveau des capteurs : le contrôle de traction, déconnectable de surcroit. Songez que l'hypersport CBR 1000 RR n'y a même pas droit.
La fourche HMAS de 43 mm, pourvue d'un réglage de la précharge, revoit ses fourreaux afin d'accueillir une paire d'étriers radiaux à 4 pistons. Honda met ainsi à jour le train avant sans toutefois lui offrir une fourche inversée que l'on peut voir sur tant de modèles, parfois moins sportif et / ou moins noble. Cependant, la différence de couleur entre les fourreaux noirs et les supports d'étriers gris métal font remarquablement bien illusion. Dommage, le freinage couplé CBS disparait. On se consolera avec ses nouveaux disques de frein, plus gros, passant de 296 à 310 mm.
L'un des gros atouts de la VFR, c'est le coté suave, mystérieux et subliminal de son monobras, partie intégrante de son identité depuis 1990. Y toucher s'avère un exercice délicat voire périlleux. Avec finesse et une certaine incisivité, Honda greffe un nouveau Pro-Arm, relié à un amorto réglable en précharge et détente. De nouvelles jantes, tout simplement superbe, avec des bâtons très fins, complètent le renouvellement du style.

         Enlevons tout ça et observons les entrailles de la VFR 6ème génération. Si la mutation est saisissante à l'extérieur, elle est beaucoup plus sage à l'intérieur. Le cadre en aluminium à double longerons "Pivotless" ne change pas d'un boulon. La seule modification des entrailles de la VFR concerne le V4. Changement  de cylindrée ? De puissance ? De technique ? Non, juste un réglage au niveau du V-Tec pour rendre plus souple la transition entre les modes 2 soupapes ou 4 soupapes par cylindre. Ainsi qu'une petite mise à jour du diagramme de distribution et du temps d'ouverture des soupapes – afin d'améliorer le muscle à bas et mi-régimes. Désormais, la puissance maxi de 107 ch est obtenue à 10 250 tr/mn, soit 250 trs plus bas que sur la génération précédente. Quant au couple, espérons que sa disponibilité soit renforcé en bas ; parce qu'en haut, à 8 500 trs, on a perdu quelques grammes de mkg (7.9 contre 8).

         Avec cette nouvelle génération, la 800 VFR renouvelle sa robe tout en gardant l'essentiel au niveau châssis et moteur. Avec l'allégement général, la VFR conservera ainsi sa formidable homogénéité et son gout prononcé pour tout faire, de la route au sport en passant par le quotidien. La version 2014 - 2018 inaugure un rappel automatique des clignotants, prenant en compte la différence de vitesse des roues pour se désactiver. Les poignées chauffantes à 5 positions sont en série, et pour les sportifs, un shifter est dispo dans le rayon des options. On se réjouit que Honda perpétue la lignée VFR et la fasse évoluer, mais quand le constructeur se décidera t'il à faire LA vfr que tout le monde attend : celle avec un V4 sans ce V-Tec qui sert à pas grand-chose, d'une cylindrée de 1000 cm3, pourvu d'un généreux 140-150 chevaux sans être débordant. Le reste est au top depuis de 20 ans et n'a jamais été égalé.

M.B - photos constructeur

Les indispensables pour la moto et le motard
Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.

Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
L'aspect technique de la

Honda VFR 800 F 2018

Honda VFR 800 F
  • Chassis :
  • Cadre : double poutre en aluminium
  • Réservoir : 21.5 litres
  • Hauteur de selle : 789 / 809 mm
  • Longueur : 2134 mm
  • Largeur : 748 mm
  • Hauteur : 1203 mm
  • Empattement : 1460 mm
  • Poids en ordre de marche : 243 kg
  • Train avant :
  • Fourche téléhydraulique inversée Ø 43 mm, déb : 108 mm
  • 2 disques Ø 310 mm, étriers radiaux 4 pistons
  • Roue AV : 120 / 70 - 17"
  • Transmission :
  • Boîte 6 vitesses
  • Transmission finale par chaîne
  • Train arrière :
  • Monobras oscillant Pro-Arm monoamortisseur, déb : 120 mm
  • 1 disque Ø 256 mm, étrier 2 pistons
  • Roue AR : 180 / 55 - 17"
  • Moteur :
  • 4 Cylindres en V à 90°, 4 temps
  • Refroidissement : Refroidissement liquide
  • Injection PGM-FI
  • 2 ACT distrib variable
  • 4 soupapes par cylindre
  • 781 cc (72 x 48 mm)
  • 107 ch à 10250 tr/min
  • 7.9 mkg à 8500 tr/min
Ce qu'il faut retenir de la

Honda VFR 800 F 2018

Les plus
  • Compromis sport-GT
  • Freinage
  • Adoucissement du V-Tec
Les moins
  • Toujours pas de nouveau V4
  • Disparition du CBS
  • Prix
Ajouter vous aussi un commentaire sur "la Honda VFR 800 F 2018"
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette moto :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :