Motoplanete

HondaDream type D 1949

La pierre angulaire

Roadster

Honda est certainementle plus connu des constructeurs moto dans le monde. Pas le plus ancien, car l’entreprisefut créée après la deuxième guerre mondiale - les plus vieilles marques, européenneset américaines, quant à elles, sont nées bien avant : La première moto Peugeot date de 1901 mais le Lion produisait déjàun tricycle à moteur DeDion-Bouton en 1898, Indian débarque en 1901, Triumph en 1902,Harley en 1903…

Dans l’archipelJaponais, la moto naquit avec la NS de Nazaro Shimazu. Honda n’est ainsi ni leprécurseur de la moto dans son pays ou dans le monde... Mais le travail de sonfondateur Soichiro, sa capacité d’innovation, la qualité de ses produits, sessuccès en compétition et sa fiabilité en ont fait une marque incontournable.

Lapremière production de Honda n’est pas encore tout à fait une moto. Le modèle Ade 1947 s’apparente davantage à un vélo enrichi de la greffe d’un moteurauxiliaire. Mais il ne faudra pas attendre longtemps pour voir arriver la toutepremière moto construite en interne. En 1949, 20 ans avant le raz-de-marée CB750, Honda met véritablement la roue dans le monde de la moto avec la DREAMtype D.

Construiteavec un cadre en tôles embouties comme les motos des années 20, La Dream étaitpropulsée par un monocylindre 2 temps refroidi par air de 98 cm3. Cette petite moto n’avaitpas d’embrayage. A la place, un système semi-automatique s’occupait de gérerle passage entre les 2 vitesses. Les débutants pouvaient ainsi facilement la prendre en main.Cependant, si le pilote voulait garder le premier rapport pour par exemple grimperune côte, il était nécessaire de garder appuyé le «sélecteur». Lesorteils se lassaient vite de la contrainte.

Sa carrièrea rencontré plusieurs écueils, dont la gêne auditive produite par sa motorisation.Le bruit cinglant du 2-temps, apprécié ou décrié encore aujourd’hui, apoussé Honda a développé une motorisation 4-temps, qui sera adoptée sur lemodèle suivant: la Dream type E. Après, la marque ne produira plus que du4T pendant plus de 20 ans.

Les ventesde la type E connurent immédiatement le succès. Dès lors, Honda n’aura de cessede perfectionner ses modèles, de défricher de nouvelles solutions et de s’impliqueravec une rigueur impitoyable. Les tentatives audacieuses n’ont pas toujoursconnu la gloire, certains modèles se sont plantés, d'autres devinrent des succès incroyables (RC 30, 900 CBR, 750 VFR, 1500 Goldwing, CB 500, etc); mais aujourd’hui, quelnom vous vient immédiatement à l’esprit quand don vous demande qu’elle est lamarque de moto la plus sérieuse? Tout ceci a commencé avec la Dream.

M.B. - Photos constructeur

Ce qu'il faut retenir

Assurez votreHonda Dream type D 1949

Estimez, calculez et comparez le coût de l'assurance de votre moto.
Calculez le coût de l'assurance Testez le tarif du specialiste assurance moto

Avis

sur 0 avis d'utilisateurs
Modèle commercialisé en

Performances

Fiche technique

Honda Dream type D 1949
  • Châssis
  • Cadre : structure en tôles emboutis
  • Réservoir : 7 litres
  • Longueur : 2 070 mm
  • Largeur : 740 mm
  • Hauteur : 970 mm
  • Poids à sec : 80 kg
Honda Dream type D 1949 technique
  • Transmission
  • boîte à 2 rapports , semi-automatique
  • secondaire par chaine

Concurrentes

Retrouvez d'autres Roadster de 1949

Galerie

Millésimes

Comparer

Comparer la Dream type D face à ses concurrentes
Comparateur
Comparer des motos

Avis

Déposez votre avis sur la Honda Dream type D 1949
Notez cette moto :

Indispensables

Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire Motoblouz, avec des milliers de références disponibles.

Occasions

Nous n'avons aucune occasion relative à ce modèle, mais affinez votre recherche et trouvez le modèle qui vous correspond.

Actus