Fiche moto ACCUEIL > FICHES MOTO > INDIAN > 999 SCOUT Sixty 2017 > Présentation
Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

Parole de scout

Indian 999 SCOUT Sixty

Cliquez sur l'image pour la visualiser en grand format

 
Indian

Indian 999 SCOUT Sixty 2017

Custom
Fiche créée le 27/07/2016
Indian 999 SCOUT Sixty

          Une fois repris par le groupe Polaris, Indian s'est vu offrir une très belle renaissance, avec des machines de haut rang, au positionnement premium+ et aux tarifs élitistes. A présent que la réputation est ancrée, il est temps de songer à élargir le terrain de conquêtes. Indian veut maintenant faire du volume et toucher plus de public. Pour ça, pas de secret, faut proposer une machine d'entrée de gamme à un prix abordable. La recette d'Indian ? Prendre une Scout, la descendre en cylindrée, casser le prix, faire quelques ajustements au niveau du matos proposé, et voici la Scout Sixty. Moins de cm3, moins de watts, moins d'euros mais pas moins Indian. Et pour élargir encore plus sa clientèle, la Scout Sixty est désormais bridable en 35 Kw pour le permis A2. 2017 apporte aussi son lot de correctifs avec de nouveaux amortisseurs, une meilleure intégration du câblage, des échappements redessinés pour améliorer la position de conduite, du mieux au niveau du verrouillage de la direction, et un cache de chaque coté de l'axe du bras oscillant.

          Sans transition, pourquoi ce nom de Sixty ? Parce que son moteur cube une soixantaine de Cubic Inches. Les américaines causent ainsi. Mais comme on n'y comprend rien à leurs systèmes de mesures, on va simplifier en précisant que le twin affiche 999 cm3. Pour tomber sous la barre des 1000, le bloc très moderne de la Scout perd 6 mm d'alésage. Il demeure un moteur super-carré avec des côtes de 93 x 73.6 mm, plus typé pour les tours/minutes que pour le gras du couple. Et technologique ! On reste surpris quand on apprend qu'un moteur de custom américain affiche sur son pedigree le refroidissement liquide, double ACT, injection, Ride-by-Wire. La technique est là, la puissance moins. En perdant du cubage, les watts sont passés de 100 à 78 chevaux. Une gifle. Qui ne complexe en rien la Sixty, car son haras est dans la moyenne haute de la catégorie. Même sanction pour le couple, dont la valeur maxi s'établit à 9.1 mkg.
Particularité que certains verront comme du caractère, d'autres comme une tare : les watts vont se chercher bien plus haut dans les tours que sur les machines concurrentes. Donc, moins de disponibilité en bas mais plus d'allonge.
On perd du coffre, on saigne la boite. Bye bye les 6 vitesses. Cette Scout se voit amputée de son sixième rapport. N'allez pas croire que Indian a retouché la transmission et resserré les rapports pour compenser la puissance moindre de la machine. Non, juste enlevé la six, c'est tout. Pondérons ; le bloc a gardé assez de muscle pour offrir du répondant.

          Pourtant, on ne peut pas réduire la définition de la Scout Sixty à sa seule déflation de cylindrée. Pour faire chuter le tarif, Indian a viré pas mal de chromes. Sur le moteur, les carters, les amortos. Les jantes sont moins classes, la selle troque son beau cuir pour du sky noir... Bref, le clinquant se fait la malle pour que la moto se concentre sur l'essentiel.
Et l'essentiel, c'est d'aller marcher sur les plates-bandes des Sportster. Face à un 1200 Forty-Eight, la Scout Sixty n'a aucune raison de plier l'échine. Face au l'écusson de Milwaukee et sa ligne sculptée dans le métal, l'Indian affirme une fraicheur et un tonus visuel aussi saisissant.

          Techniquement, la Scout Sixty est aussi à des années-lumière de l'offre de Milwaukee. Deux bâtis en aluminium viennent s'ancrer sur le moteur en bas et sur des tubes en acier en haut. La moto est très correctement tenue par son cadre, le reste du châssis n'appelle à aucune critique particulière. Fourche classique, deux amortisseurs latéraux, des jantes de 16 pouces avec un gros pneu à l'avant et un petit à l'arrière, deux disques de frein... pour la machine mais par roue. On aurait apprécié d'avoir deux galettes à l'avant, histoire de planter les freins plus qu'il n'est de coutume. Mais la Sixty le veux t'elle ainsi ? Non, cruiser et anticiper sont marqués en gros dans son cahier des charges. Pour déconner, ça se passe chez les cousins Victory, surtout avec l'Octane.

          Vendue 10% moins cher pour 10% de cylindrée en moins, l'Indian Scout Sixty ne propose pas pour autant 10% de plaisir en moins que la 1133. Sa robe comme son châssis sont identiques. Seuls les performances et le chrome descendent d'une catégorie. Elle s'affiche comme la découverte du monde Indian, comme les 883 permettent de mettre une roue dans l'univers Harley.  Avec son centre de gravité bas, sa partie-cycle non dénuée de rigueur et son tempérament, la Scout Sixty constitue un genre de passerelle entre le custom traditionnel et le roadster vintage.

M.B - Photos et vidéo constructeur

Les indispensables pour la moto et le motard
Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.

Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
L'aspect technique de la

Indian 999 SCOUT Sixty 2017

Indian 999 SCOUT Sixty
  • Chassis :
  • Cadre : cadre moulé en aluminium
  • Réservoir : 12.1 litres
  • Hauteur de selle : 643 mm
  • Longueur : 2311 mm
  • Largeur : 880 mm
  • Hauteur : 1207 mm
  • Empattement : 1562 mm
  • Poids à sec : 246 kg
  • Poids en ordre de marche : 256 kg
  • Train avant :
  • Fourche téléhydraulique Ø 41 mm, déb : 120 mm
  • 2 disques Ø 298 mm, étriers 2 pistons
  • Roue AV : 130 / 90 - 16"
  • Transmission :
  • Boite à 5 rapports
  • secondaire par courroie
  • Train arrière :
  • 2 amortisseurs latéraux, déb : 76 mm
  • 1 disque Ø 298 mm, étriers 1 piston
  • Roue AR : 150 / 80 - 16"
  • Moteur :
  • Bicylindre en V à 60°, 4 temps
  • Refroidissement : par eau
  • Injection Ø 60 mm
  • 2 ACT
  • 4 soupapes par cylindre
  • 999 cc (73.6 x 93 mm)
  • 78 ch à 7300 tr/min
  • 9.1 mkg à 5600 tr/min
  • Rapport poids / puissance : 3.15 kg/ch
  • Moto accessible au permis A2 ou bridable à 47.5ch / 35 Kw
Ce qu'il faut retenir de la

Indian 999 SCOUT Sixty 2017

Les plus
  • Chassis sain et joueur
  • Ligne identique à la Scout standard
  • Une Indian abordable
Les moins
  • Pneu de qualité moyenne
  • Différence de prix pas assez marquée
Ajouter vous aussi un commentaire sur "la Indian 999 SCOUT Sixty 2017"
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette moto :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :