Motoplanete

Kawasaki900 ZX-9R 1994

Présentation Technique à retenir Concurrentes Galerie Millésimes Avis Indispensables Occasions

Une certaine idée du sport

Sportive

         Si l'on éclaire le nom "Kawasaki", l'ombre qui se projette est celle du mot "sport". Une tradition qui s'est gravée dans le temps par des modèles renommés et furieux : 750 H2, 900 Z1, 1000 Z2R... jusqu'à l'arrivée de la première Ninja : la GPZ 900 R. A partir de ce modèle, les modèles sportifs du constructeur se prénommeront Ninja. Bien que soit apparus ensuite les 1000 RX et Tomcat, ces motos n'ont jamais vraiment pris le relais de la GPZ. C'est dire si cette nouvelle ZX-9R est d'importance : elle reprend le flambeau après un gouffre d'années, et vient combler le manque existant entre la ZXR 750 et la ZZR 1100.

Alors, on a soigné sa bouille à la ZX-9R. C'est vraiment une belle machine, harmonieuse dans ses formes, s'inspirant tour à tour de la ZXR et de la ZZR. Une élégance côtoyant une finition qui n'inspire aucun reproche. L'éclairage est même pourvu d'une optique lenticulaire. De par son aspect, la Kawa fait sport mais sans exagération. Ses formes sont généreuses, tout comme la puissance du moulin et le poids de l'ensemble.
Avec 215 kg à sec, la machine n'est pas dans le top de la légèreté. Pourtant, cet embonpoint ne l'affecte pas vraiment. Le travail sur la partie-cycle donne à la moto des prestations remarquables. Quant au moteur, ses origines rassurent très vite sur son potentiel. Il s'agit du bloc de la ZXR 750, revu pour monter à 899 cm3 par augmentation de la course et de l'alésage. L'admission est confiée au système d’air forcé T.R.A.I.S (Twin Ram Air Intake System) alimentant une rampe de carbus de 40 mm. Avec 139 ch au vilo, ce bouilleur présente d'excellents chiffres pour la catégorie. Hélas, dur d'en profiter sur le sol français. Pour profiter de tous les canassons (c'est interdit, hein...), il sera nécessaire de changer les arbres à cames, les pistons et le boîtier d'allumage.
Heureusement, rien à toucher sur le châssis qui s'avère d'une conception classique et sûre. Le cadre est un double berceau en alu relié à des éléments de fonderie avec un double berceau inférieur en acier. Il a fallu ce renfort car le moteur ne joue pas de rôle rigidificateur ; en effet, il est n'est plus fixé au niveau de la culasse. Dans le but d'obtenir une maniabilité accrue, la fourche inversée présente un angle de colonne de 24° soit 1 de moins que la ZXR, pour une chasse de 93 mm (99 pour la 750).
Si la ZX-9R n'est pas une sportive pure et dure (elle laisse ce rôle à la 3/4 de litre), elle se montre en revanche parfaitement à l'aise sur circuit. Quelques petits réglages adaptés la piste, une reconnaissance et on envoie la sauce. L'équilibre et l'efficacité de la moto sont tels qu'on n'a qu'une chose à faire : attaquer. La bécane se charge du reste. Très agile malgré son poids, stable et parfaitement disposée aux envies du pilote, la Kawa offre un plaisir remarquable entre les vibreurs.

-* NDLR : j'ai eu l'occasion d'en essayer une sur route. Et bien, le poids, tu le sens vachement, et même trop. Un âne mort ! Un excellent réglage des suspensions est primordial pour la conduire avec aisance. *-

En parlant de réglage, faut pas oublier de ré-adapter les suspensions une fois revenu sur la route. En restant en configuration piste, on est en présence d'une sporKAWASAKI 900 ZX-9Rtive pas très agile, avec un pilote cassé en 2 et des prestations moyennes. On ressort les tournevis, on peaufine, et la moto est transformée. Le conducteur dispose alors d'une position beaucoup moins radicale, toujours sport mais avec courtoisie. Le réservoir, lui, est moins cool. Il écarte trop les genoux et ne se prive pas du contact avec votre "virilité". On passera sur la bulle trop basse pour ne pas être grossier et on redevient sympathique en jaugeant des suspensions. A l'aise sur beaucoup de routes, la machine (après réglages) fait preuve de précision et d'une agilité retrouvée.
Dans un autre registre, le moteur n'est pas l'élément qui impressionne le plus. Très souple mais également très linéaire, il n'est pas véritablement généreux en sensations. On décèlera même une zone de faiblesse à mi-régime. Il est vrai que le bridage n'arrange rien. Au chrono, l'efficacité est manifeste et les performances convaincantes. Cependant, on aurait bien aimé plus de caractère. Pas la peine de pousser le bouilleur dans les tours. A l'approche des 10 000 trs, il n'est plus très coopératif. 2 mots sur des éléments qui ont leur réelle importance. D'abord le freinage : si la mode est aux 6 pistons, la ZX-9R se contente de 4 pour offrir à la fois constance, feeling et puissance de qualité. Ensuite sur les vitesses. Là, on sera moins aimable : La sélection est précise mais trop ferme. Cette boite provenant de la ZXR convient à une conduite musclée sur circuit mais n'est pas forcément agréable en balade sur route.

Pour sa nouvelle Ninja, Kawasaki présente une machine aux prometteuses qualités routières avec une évidente tendance sportive. Cela inclut des prestations dynamiques flatteuses, bien que le moulin manque de caractère, mais également un art de vivre spartiate : place du passager peu envieuse, protection limitée, sensibilité aux réglages importantes, pas de béquille centrale. Ce n'est certes pas aussi "Racing" que la ZXR 750, et d’autre part moins routier que la grosse ZZR. Finalement, cette ZX-9R s'intercale bien entre les deux.

M.B
(inspiré par Moto-journal - photos constructeur)

L'aspect technique

Kawasaki 900 ZX-9R 1994
  • Chassis
  • Cadre : double poutre en aluminium
  • Réservoir : 20 litres
  • Hauteur de selle : 800 mm
  • Empattement : 1 415 mm
  • Poids à sec : 215 kg
  • Poids en ordre de marche : 235 kg
  • Train avant
  • Fourche téléhydraulique inversée Ø 41 mm, déb : 110 mm
  • 2 disques Ø 320 mm, étriers 4 pistons
  • Roue AV : 120 / 70 - 17
Kawasaki 900 ZX-9R 1994
  • Transmission
  • Boite à 6 rapports
  • Transmission finale par chaîne
  • Train arrière
  • Mono-amortisseur, déb : 145 mm
  • 1 disque Ø 194 mm, étrier 1 piston
  • Roue AR : 180 / 55 - 17
  • Moteur
  • 4 Cylindres en ligne , 4 temps
  • Refroidissement : Refroidissement liquide
  • 4 carburateurs Ø 40 mm
  • 2 ACT
  • 4 soupapes par cylindre
  • 899 cc (73 x 53.7 mm)
  • 139 ch à 10 500 tr/min
  • 9,60 mkg à 9 000 tr/min
  • Rapport poids / puissance : 1,55 kg/ch
  • Crit'air :

Ce qu'il faut retenir

Lesplus

    Lesmoins

      Tarifs

      11 100
      Prix neuf

      Avis

      sur 8 avis d'utilisateurs Lire les avis
      Modèle commercialisé en

      Performances

      Assurez votreKawasaki 900 ZX-9R 1994

      Estimez, calculez et comparez le coût de l'assurance de votre moto.
      Calculez le coût de l'assurance Comparez avec le tarif AMV

      Galerie

      Millésimes

      Avis

      bobone de 94

      Modèle 1994
      Bonjour jai u pas mal de becanne plutot des occase , car petit budget , et j\'avoue la ca fait 2an que je roule avec la kawa, et malgre ca fiabilité - tj un p\'ti truc qui deconne , cette moto et vraiment tres attachante , avec un look tj present , de bonne performance , et un gabari d\'une vrai becanne , pour ceux qui aime . Répondre à sweetpower

      Modèle 1994
      Fan de cette moto depuis qu\'elle est sortie Je possède également cette Janine de 94 C\'est une moto très polyvalente, suffisament puissance et très coupleuse, cest un vrai plaisir de la conduire au quotidien comme sur circuit !! Moi et ma Janine c\'est pour la vie ^^ Répondre à Cocoman

      quoi de mieux ?

      Modèle 1994
      voici un ans que j'ai acheté un zx9r de 1994(900 ninja),j'en suis fou amoureux!!déja de gueule, je lui ai fais faire une peinture neuve, un vert métallique plus foncé que le vert kawa, avec une déco qui la rende plus agréssive que la normale...tout le monde se retourne sur mon passage!! c un monstre!!! sur la conduite, pour un hyper sport, elle est CONFORTABLE, et oui!! alors on me dit oui mais son poids?? avec 245 kgs, c sur elle est lourde mais on ne le sens pas, elle se balance à merveille, un chassis irréprochable..point de vu performance,ELLE FAIT 245 KGS!!!la mienne est bridée, et je suis tout autre hyper sport bridé!!1000 gsxr; 1000 cbr etc...enlever lui son poids, metter la à 200 kg comme beaucoup de sportives d'aujourd'hui et je bouffe tout le monde!!!!! elle a du couple, un premier coup de pompe au cul se fait à 6000 tour, et le vrai 2eme coup de pompe à 8000 tours, je passe mon rapport à 10500 tours voir 11000,ça sert à rien d'aller plus loin,au dela c creux!! cette moto n'avance pas??? ceux qui le disent ne sont pas franc, mais peut etre jaloux....VIVA KAWASAKI Répondre à marc ninja 85

      Modèle 1994
      très bonne moto consommation 5.5/6L a 5000/t environ 120km/h et tenue de route impressionnante. Répondre à les-sans-chican

      Modèle 1994
      asser lourde, mais moi j\'aime ça!!! on a un vrai gros gros cube entre les mains! parti moteur,c un 900cm3, ça pousse mais putain de bridage!!au niveau frainage, ça manque un peu de mordant, seul reproche que je pourrai lui faire... moto que je conseille Répondre à morelia

      Modèle 1994
      Re-salut à tous, quelques mois après, je confirme ce que je disais plus haut... Cette bécanne est vraiment un excellent compromis sport/route avec un confort incroyable et une souplesse moteur hors norme... Pour améliorer le tout, j'ai diminué le pignon d'une dent... Bonne route à tous... Répondre à antoine57

      Modèle 1994
      Salut à tous, surtout n'écoutez pas les mauvaises langues qui critiquent cette merveilleuse moto! Après avoir à peu près tout essayé entre le bandit 600, fazer 600, ZR7, CBR 1100 XX et la X11 et la ZZR 1100, je peux dire que mon ZX9R de 1996 (modèle 95) est vraiment la moto idéale pile poil au millieu de tout le reste... Elle est capable de vous emmener loin très loin pour de longues balades tout comme le moteur répond présent quand un abruti vous offre un wheeling pour vous allumer! Bon, j'ai un arbre à came, un Kn et un kit Dyno (stage inconnu) ainsi qu'un beau silencieux mais son seul souci reste le GROS trou en dessous de 3000 tours surtout pour une bécane qui présente 139 cv à la roue (au banc). Vous me direz, pourquoi tous ces chevaux pour faire de la balade ? Ben j'en sais rien, je l'ai acheté comme ça... Bonne route à tous! PS : Je touche du bois, je n'ai encore JAMAIS eu le moindre problème mécanique avec cette moto... Bises Répondre à Antoine57

      Modèle 1994
      je pocède un zx9r de 94,qui n'a pas du tout le comportement d'ecrit dans l'article.Mon modele ne vibre pas a 3000tr et se reveille a 6000tr pour pousser jusqu'a 11500tr sans la moindre faiblesse voir meme poussant plus fort sur les 1000 dernier tours.Une excellente moto un peu lourde certe,mais tres bien pour la route. Répondre à iguane
      Voir plus de commentaires
      Déposez votre avis sur la Kawasaki 900 ZX-9R 1994
      Notez cette moto :

      Indispensables

      Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
      Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.

      Occasions

      Comparateur
      Comparer des motos