Fiche moto ACCUEIL > FICHES MOTO > KAWASAKI > 1400 ZZR 2018 > Présentation
Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

Le Kawasaki Carcharias

Kawasaki 1400 ZZR

Cliquez sur l'image pour la visualiser en grand format

 
Kawasaki

Nouveauté : Kawasaki 1400 ZZR 2018

Sport-GT
Fiche créée le 02/09/2017
Kawasaki 1400 ZZR

          Insensible aux affrontements des autres catégories et aux modes, la ZZR poursuit sa route à (très) haute vitesse, en se suffisant d'un changement de déco chaque année. Sa dernière évolution n'est d'ailleurs pas si vieille. 2016 l'a libérée, délivrée. Depuis, la Kawasaki 1400 ZZR peut enfin pleinement s'exprimer. Le constructeur lui a offert l'an dernier de subtiles modifications pour un spectaculaire résultat : la liberté. Afin de passer les normes Euro4 et se craquer l'homologation pour rouler en full power, de nouveaux réglages furent implantés dans le boitier ECU et le système d'échappement a été revu. Son gros bloc ne perd pas une once de puissance. Voici enfin la possibilité pour cette grosse moto de délivrer ses 200 chevaux sur route ouverte. En contrepartie, le 1141 cm3 perd un demi-mkg de couple... Il en reste encore plus de 16 à digérer par le gommard.
Le tableau de bord est légèrement optimisé, avec un écran à forte visibilité. De plus, il est pourvu d'un changement de mode jour/nuit pour adapter l'affichage à la luminosité extérieure. Détail déjà présent et pratique, les fonctions de l’écran LCD défilent via un commodo fixé au guidon.

          Hier comme aujourd’hui, la ZZR 1400 fait partie d’une race qui a aujourd’hui quasiment disparu du monde moto : les super-bombardiers ultra-puissants. S’il n’en reste que trois aujourd’hui (cette Kawa, la 1200 VFR et la Suzuki 1300 GSX-R), elles n’en sont pas moins des figures emblématiques, derniers vestiges d’un culte à la puissance et à la démesure. La firme d’Akashi aurait pu se contenter de la laisser telle qu’elle au catalogue jusqu’à attendre une douce extinction...
Mais non. La ZZR est un monument chez Kawa, et cette nouvelle version se veut encore plus musclée, encore plus aboutie, encore plus exceptionnelle.

          A sa sortie, sa silhouette puissante et son regard fiévreux ont bousculé bien du monde. Pour la phase 2 qui se perpétue ici, Kawa a retouché un peu tout ça pour lui donner plus d’élan, plus de dynamisme, sans vraiment toucher à la ligne générale. Sauf son faciès qui devient moins difficile tout en gagnant en agressivité. Il menaçait avec la grâce d’un requin-pèlerin percé d'yeux de tarentule ;  il menace aujourd’hui avec la seigneurie d’un grand requin blanc (le Carcharodon Carcharias). On portera moins d’attention aux ouïes de ventilation plus saillantes, celles-ci améliorant pourtant la dissipation thermique du moteur. Quand aux échappements, impossible de passer à cotés tant leur volume a pris de l’importance.
Une évolution stylistique somme toute sommaire, alors qu’en dessous, la 1400 ZZR a été largement revue.

          Et ce que nous regardons de près sur ce genre de machine, c’est le moteur. Déjà très costaud, le 4 cylindres a gagné 4 mm de course par cylindre (de 61 à 65 mm) pour afficher une cylindrée en hausse de 89 cm3. Avec un bloc de 1441 cm3, inutile de vous préciser le monstrueux couple que la boite va devoir digérer. Kawa a d’ailleurs greffé ses récentes innovations technologiques et adapté les mappings pour tout booster là-bas dedans. Avec ce bloc énorme, ce nouvel opus de la ZZR revendique le chiffre colossal de 200 chevaux - et ça monte même à 210 avec l'admission d'air forcé. Un chiffre effrayant dans l'absolu, mais qui nous laisse cependant quelque peu sur notre faim. Mais pourquoi diantre ? C'est assurément une puissance énorme... Parce qu'avec ses cm3 en plus et le progrès technologique, on espérait que le monstre gagnerait bien plus, histoire de graver durablement une suprématie dans les chiffres. Or, il affiche la même puissance qu'un ZX-10 R, cubant pourtant 30% de cylindrée de moins. Le ZZR fera largement plus mal au pneu arrière avec son colossal couple de 16,1 mkg. Ce dernier a bien profité de l'augmentation de cylindrée. Par delà les chiffres, la ZZR se permet quand même de moucher la concurrence et d'affoler les fans de 400m DA : elle descend sous les 10 secondes à cet exercice et revendique le record planétaire d'accélération pour une moto de série.
Plus de couple partout, plus de puissance à moyens et hauts régimes, et pour canaliser tout ça, le contrôle de traction (KTRC) sélectionnable sur 3 modes et 2 choix de cartographie d’injection : full power ou low power avec 75% de la patate – judicieux sous la pluie mais débile en France, où t’auras l’air malin avec 75 chevaux sur un tel engin...

         La ZZR 1400 est l’une des très rares motos a bénéficié d’un cadre monocoque en aluminium. Pour encaisser les watts supplémentaires du gros bouilleur, celui-ci avait été revu, tout comme le bras oscillant. Les réglages de suspensions sont censés favoriser la sportivité de la machine sans sacrifier la stabilité à haute vitesse.

M.B - Photos constructeur


Les indispensables pour la moto et le motard
Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.

Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
L'aspect technique de la

Kawasaki 1400 ZZR 2018

Kawasaki 1400 ZZR
  • Chassis :
  • Cadre : monocoque en aluminium
  • Réservoir : 22 litres
  • Hauteur de selle : 800 mm
  • Longueur : 2170 mm
  • Largeur : 770 mm
  • Hauteur : 1170 mm
  • Empattement : 1480 mm
  • Poids en ordre de marche : 268 kg
  • Train avant :
  • Fourche téléhydraulique Ø 43 mm, déb : 117 mm
  • 2 disques Ø 310 mm, étriers radiaux à 4 pistons
  • Roue AV : 120 / 70 - 17"
  • Transmission :
  • Boite à 6 rapports
  • Transmission secondaire par chaine
  • Train arrière :
  • Mono-amortisseur, déb : 124 mm
  • 1 disque Ø 250 mm, étrier à 2 pistons
  • Roue AR : 190 / 50 - 17"
  • Moteur :
  • 4 Cylindres en ligne, 4 temps
  • Refroidissement : Refroidissement liquide
  • Injection ø 44 mm
  • 2 ACT
  • 4 soupapes par cylindre
  • 1441 cc (84 x 65 mm)
  • 200 ch à 10000 tr/min
  • 210 ch avec l'air forcé
  • 16.1 mkg à 7500 tr/min
Ce qu'il faut retenir de la

Kawasaki 1400 ZZR 2018

Les plus
  • Enfin en full
  • Regard acéré
  • KTRC, ABS, et power mode
  • Croiseur très puissant
Les moins
  • Machine de fort gabarit
  • Echappements encombrants
Celle qu'elle remplace
Ajouter vous aussi un commentaire sur "la Kawasaki 1400 ZZR 2018"
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette moto :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :