Fiche moto ACCUEIL > FICHES MOTO > MV-AGUSTA > F4 1078 RR 312 2008 > Présentation
Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

De plus en plus violent !

MV-Agusta F4 1078 RR 312

Cliquez sur l'image pour la visualiser en grand format

 
MV-Agusta

MV-Agusta F4 1078 RR 312 2008

Sportive
Fiche créée le 12/07/2009
MV-Agusta F4 1078 RR 312

    Une fois encore MV-Agusta s’est investi et a mis toutes ses connaissances dans leur nouveau bolide. La bête aussi connue sous le nom de « la plus belle moto du monde » a une toute nouvelle tenue pour 2008. En effet, la MV F4 R 312 est encore plus puissante, plus agressive, et avec une meilleure maîtrise de cette puissance.
    Ils ont rajouté un autre R pour les F4, ainsi que sur les R312, afin de différencier ces nouvelles versions des anciennes, car elles sont à partir de maintenant pourvues d’un moteur de 1078cc. Cette dernière conserve sa vitesse de pointe, en fond de sixième, 312 km/h !
    Il n’y a qu’un seul objectif pour 2008 : Amélioration. Un objectif comme celui-ci est coutumier pour une entreprise qui possède près de 75 titres de champion, le succès ancré dans son âme. Cette année, le défi est de mettre une machine, homologuée pour la circulation, qui puisse aller plus vite qu’un 747 au décollage. Comme les autres défis, dans le passé, ce nouveau défi a de nouveau demandé du courage, de la volonté, de la passion, du sacrifice, de l’investissement et de la « MV Team ». Le but était simple : créer la meilleure sportive au monde et un moindre résultat aurait été impensable. Les 1078cc de l’exclusive et très appréciées F4 CC ont été introduit dans la nouvelle F4 RR 312. La sur-capacité du moteur offre à la fois plus de couple, mais également plus de puissance à haut régime. Cela est dû à une série d’améliorations sur le moteur, où une telle chose était possible, le but était simplement d’aller au-delà des limites imposées par le moteur « standard ». Le RR 312 n’est pas une machine avec des limites ou des points faibles, et c’est pour cela que seul les meilleurs composants ont été utilisés.
    La conception de la partie cycle ainsi que le cadre a été bien étudiées par la marque, ils ont conservés sensiblement les mêmes caractéristiques de maniabilité et de solidité. Chaque composant de la machine a été analysé et raffiné pour faire face à la nouvelle puissance qui est de 190ch. Un chiffre impressionnant mais le nouveau moteur lui interdit l’entrée du Superbike. Cependant l’ancienne F4 1000 sera encore disponible pour la piste et aura toutes les mises à jour mécaniques apportées à l’ensemble moteur (embrayage anti-dribble, nouveaux rapports vitesse), ainsi que toutes les modifications apportées sur la partie cycle (freins, nouvelle suspension), et sera homologué pour les deux FIM SuperStock et SuperBike.

La fierté du designer italien.
    Les limites du design sont pour tous les produits, et donc toutes les motos, dictées par les variations des paramètres, influant sur la technique de fabrication et aussi le coût. MV peut surmonter ces limitations. Son objectif principal a toujours été de créer de la beauté et de la perfection. La beauté ne doit jamais être abandonné dans l’évolution d’un produit. Selon le mode de MV, c’est la pierre angulaire pour élaborer leurs nouveaux modèles. Hormis peut-être un coup de génie, la réalisation de cette philosophie fait appel plus à des artistes que des ingénieurs. En Italie en général, surtout chez MV, une telle philosophie est possible. La F4 RR 312 en est un parfait exemple, et ajoute de la fierté, l’entreprise a toujours dit depuis la création cette F4 que c’était la plus belle. Le secret d’une longue durée de vie est de mieux préparer les sportives « standard » et d’approcher la perfection. Chaque ligne et chaque angle de la machine a été conçue de manière à créer visuellement des « effet spéciaux » : finition, jeux de lumière et d’ombre, impliquant tous les sens avec des composants sur mesure. Les sens sont accentués par les nouvelles couleurs de cette F4 RR 312. Celle-ci repose sur une base de blanc perle, de noir anthracite, de bleu, ou de couleur traditionnelles comme le rouge. Souvent des détails font qu’une pièce ressort, c’est pour cette raison qu’MV a consacré beaucoup de temps et d’efforts pour refaire la même chose. De nouveaux éléments ont été insérés pour 2008, un nouvel optique et des écrans fumés pour la F4 CC. D’autres évolutions esthétiques incluant des autocollants et des graphiques pour ne pas mentionner les modifications apportées au tableau de bord, certains de ces composants sont de finition plastique, l’amortisseur est en revanche maintenant en rouge, et non plus en jaune. Les 4 échappements, en forme de flûtes sont conservés, mais plus inclinés.

L’équipement.
    Le succès de cette nouvelle F4 RR 312  réside dans une large mesure, dans l’affinement des produits et de la technique par rapport à la R 312, et comprend les éléments suivants :

- nouveaux autocollants et nouvelles couleurs.
- écran fumé de la F4 CC.
- petits pots d’échappements.
- nouvelle suspension.
- amortisseur de direction Sachs de la F4 CC.
- freins monoblocs Brembo.
- Moteur de 1078cc.
- embrayage anti-dribble.
- nouvelle boite de vitesse avec des rapports courts.

    Le résultat final est époustouflant, un ensemble de l’art sportif italien résumé en une seule machine.

Moteur de 1078cc.
    Du point de vue de MV, le moteur est l’élément clé, à la fois la performance et la maniabilité. La raison en est que lorsque la puissance d’un moteur est sollicitée, le cadre et la suspension doivent supportés les contraintes et répondre avec la plus grande efficacité. Parmi les modifications apportées, un élément essentiel est l’augmentation de la cylindrée de 996cc à 1078cc, cela en augmentant l’alésage de 76 à 79mm. La culasse a été retravaillée afin de répondre à de nouvelles spécifications et fonctionnalités, un ajout de 10mm de long en arrondi. D’avantage de puissance en sortie, mais cela influe sur la linéarité des 4 cylindres. C’est ainsi que les ingénieurs ont travaillé et ont réussi à obtenir le moteur le plus puissant des Hypersport. Malgré l’augmentation considérable du volume, le moteur conserve sensiblement son régime moteur et offre désormais encore plus de couple : 124 Nm à 8200tr/min (12.65 mkg). Un régime max en baisse par rapport à l’ancienne F4. La puissance de sortie de la F4 RR 312 semble presque innocente, mais c’est bien un gain, et une nouvelle puissance de 190ch qui équipe cette nouvelle sportive. En ce qui concerne les rapports de vitesse, les trois premiers rapports sont plus longs, ce qui répand un peu plus de la puissance de sortie à haut régime et permet également d’augmenter l’accélération. Le premier rapport monte à 140km/h, la seconde jusqu’à près de 180km/h, et la troisième vous pousse à près de 210, le tout dans un rugissement infernal et démoniaque. La seconde évolution très importante sur cette nouvelle F4 est l’embrayage anti-dribble qui ne remplace pas l’EBS (Engine Brake System), mais qui est en parallèle, afin d’assurer le meilleur agrément possible au pilote. Il s’agit d’un système mécanique d’anti-dribble avec des rampes et des roulements à rouleaux. Le résultat permet de tomber les rapports sans couper les gaz et de ne pas bloquer la roue arrière lors de la décélération, cela est progressif afin de vous permettre de prendre les meilleures trajectoires possibles en courbes. Etant très simple d’utilisation, cela permet d’augmenter le sentiment du pilote sur la machine, et réduire les temps de freinages. Quand la machine est vraiment sollicitée, le conducteur est plus efficace autant sur piste que sur route, presque sans s’en rendre compte.

Un cadre unique.
    Ceux qui ont couru en MV-Agusta savent que le cadre et les performances du moteur sont vraiment des points forts pour les F4. La géométrie, les spécifications, et la robustesse sont responsables de la sensation de stabilité que lorsque la moto transmet toute sa puissance avec acharnement sur une piste. Le constructeur a décidé d’allier ces trois éléments dans son choix des matériaux, ce qui permet d’obtenir un cadre chrome-molybdène en tube acier. Le gros travail des ingénieurs de Varese a été d’essayer d’améliorer ce qui était déjà parfait, l’équilibre d’une machine qui était déjà au-delà de la perfection. Les performances de ce cadre avaient déjà plus que satisfait les pilotes car ils étaient en mesure de faire la différence sur les freinages et dans les virages. La diversité des styles de pilotage ne fait aucune différence, que l’on soit doux ou agressif, dans les deux cas, le cadre est parfait. Le bras oscillant arrière est toujours le même, rien n’a changé. Il est même encore plus efficace face à la puissance de ce nouveau moteur.

Suspension avec de nouveaux étalonnages sport.

    Ceux qui ont l’habitude de travailler dans le monde de la course savent que la sophistication est au cœur d’une « extrême » production, et donc rien ne doit être négligé ou laissé au hasard. Même le plus petit détail peut influer sur le changement global et l’équilibre de la machine. Cela signifie qu’il faut travailler très méticuleusement où la perfection compte autant que l’intuition. C’est pourquoi le F4 RR 312 a maintenant mis à jour l’étalonnage de la suspension. La recherche d’un parfait équilibre a conduit les ingénieurs à équiper la nouvelle F4 de fourches et d’un amortisseur monobloc permettant de faire face à cette puissance. Les composants sont les mêmes que sur la R 312 : Fourche avant Marzocchi de 50mm et un amortisseur arrière monobloc Sachs, et un amortisseur de direction identique à celui de la F4 CC. Les fourches traitées au nitrure de carbone, en dehors de leur agressivité, sont de couleurs originale, et sont là pour améliorer les caractéristiques d’enfoncement. La course a été augmentée de 1mm et est désormais de 130mm. Afin de souligner la course, le monobloc est muni d’un réglage de pré charge hydraulique qui peut être facilement et rapidement remis à zéro à l’aide d’une clé allen. La compression Hydraulique est ajustée à 2 grammes près, l’un pour la haute vitesse, et l’autre pour la basse. Cela permet d’améliorer le comportement arrière sous haute compression et lorsque le conducteur roule sur des surfaces déformées.

Freins monobloc Brembo.
    De freins de course Brembo sont montés en série sur la F4 RR 312. Ce système est une copie exacte de celle utilisée pendant les courses de Superbike. Deux disques de 320 x 5 mm sont montés à l’avant avec une seule pièce monobloc d’étriers radiaux, logeant 4 pistons et 4 plaquettes. La seule différence avec les freins de course Brembo « officiels » réside dans le deuxième couvercle de protection équipant les pistons pour la F4 RR 312. Cet élément sert à réduire l’usure des freins qui ne seront certainement pas entretenu aussi souvent que ceux qui sont destinés à la piste.

    Pour conclure, voilà encore un magnifique bijou que MV s’apprête à sortir, pour le plus grand bonheur des chanceux et richissimes motards. Car il va s’en dire que la machine ne sera pas au tarif de ses concurrentes. Mais l’exception n’a pas de prix. 

Nioume

Les indispensables pour la moto et le motard
Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.

Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
L'aspect technique de la

MV-Agusta F4 1078 RR 312 2008

MV-Agusta F4 1078 RR 312
  • Chassis :
  • Cadre : treillis au Chrome-molybdène
  • Réservoir : 21 litres
  • Hauteur de selle : 810 mm
  • Longueur : 2007 mm
  • Largeur : 685 mm
  • Empattement : 1408 mm
  • Poids à sec : 192 kg
  • Train avant :
  • Fourche téléhydraulique inversée Ø 50 mm, déb : 130 mm
  • 2 disques Ø 320 mm, étriers 4 pistons à fixation radiale
  • Roue AV : 120 / 70 - 17"
  • Transmission :
  • Boite 6 rapports à cassette
  • Transmission finale par chaine
  • Train arrière :
  • Mono-amortisseur, déb : 120 mm
  • 1 disque Ø 210 mm, étrier 4 pistons
  • Roue AR : 190 / 55 - 17"
  • Moteur :
  • 4 Cylindres en ligne, 4 temps
  • Refroidissement : Refroidissement liquide
  • Injection
  • 2 ACT
  • 4 soupapes radiales par cylindre
  • 1078.37 cc (79 x 55 mm)
  • 190 ch à 12200 tr/min
  • 12.4 mkg à 8200 tr/min
  • Rapport poids / puissance : 1.01 kg/ch
Ce qu'il faut retenir de la

MV-Agusta F4 1078 RR 312 2008

Ajouter vous aussi un commentaire sur "la MV-Agusta F4 1078 RR 312 2008"
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette moto :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :