Motoplanete

SuzukiSV 650 N 2002

Présentation Technique à retenir Concurrentes Galerie Millésimes Avis Indispensables Occasions

Le roadster plaisir

Roadster

           Beaucoup de jeunes permis se demandent ce que donne une moto en version bridée, si ce n’est pas trop veau, si ils ne vont regretter le bon vieux temps où ils se faisaient des frayeurs au guidon de leur 51, alors pour répondre à leur interrogation voici l’essai d’une d’entre elle et pas des moindres : Madame Suzette appelée plus communément SV 650.

Mais commençons par la partie qui ne mute pas suite à la castration : la partie cycle.

Faisons tout d’abord un petit tour de la bête à l’arrêt :
elle a une bonne bouille à la fois rondouillarde et fine qui a bien participée à sa grande propagation dans le monde motard.

En soulevant la selle passager on y découvre un petit coffre bien pratique qui contient la trousse à outil Suzuki très complète. On peut aussi y loger une petite bouteille d’eau (ou d’huile si vous accompagné une triumph... ou tout autre objet de même gabarit, n’est-ce pas mesdemoiselles !). Un bloc disque pourra aussi y prendre place, ainsi qu’un pantalon de pluie voire même un antivol en U mais de petite taille.

En parlant de selle : posons-y notre séant ! De prime à bord ce qui surprend le plus c'est le poids plume et la finesse de la miss… vive le V2 ! La faible hauteur de selle conviendra au plus grand nombre, dont les petites motardes mais pas trop petites non plus. Par contre les grandes jambes se sentiront à l’étroit.

Niveau confort c’est honnête … du moment qu’on ne roule pas plus de 200 km. Pour le duo, Suzette n’est pas jalouse, elle sait que c’est elle la meilleure ! Elle accepte volontiers un passager/e : selle bien rembourrée et agréable (du moins tout autant que pour le pilote), poignée de maintient bien préhensible et qui permet d’avoir une bonne position droite. Le seul problème est un trop grand espace entre le pilote et le passager qui se prend tous les remouds à haute vitesse.

Prenons maintenant le guidon : la position reste quasi-droite et confortable. Le levier de frein est réglable en écartement, pour pouvoir aussi bien être palpé par de grosses paluches de bûcheron, que caressé par de douces mimines de princesse.
Niveau instrumentation on y retrouve un bloque compteur/compte tours classique avec un compteur kilométrique électronique et un partiel, utile pour savoir où l’on en est par rapport à l’autonomie car il n’y a pas de jauge d’essence mais uniquement un témoin de réserve.

Bon fini de blablater ! On débraille, start :bbbrrrrvvvv, première et c’est parti.
Premiers tours de roue: wwaaahh ça tourne tout seul ! C’est tout léger ! On en fait ce que l'on veut. Les demi tours et les manœuvres en ville sont aisés. Puis premier freinage : houla la fourche avant parait bien molle ; mais pour le moment c’est plutôt un bon point car les petites bosses et autres défauts de la route sont bien absorbés … ce bon point pourrait vite se transformer en mauvais par la suite … mais revenons à nos poneys.

On sort de la ville pour une ballade sur les petites routes enlacées des Vosges. Les suspensions sont confortables et gomment bien les irrégularités de la route. Les épingles et pif paf sont un vrai régal au guidon de la SV : elle se balance toute seule et va où l’on veut. En revanche dès que la rythme s'accélère c'est une toute autre histoire: tant que les virages sont fait d'un bitume parfait il n’y a pas trop de soucis, mais dès qu'il y a la moindre irrégularité : trou, bosse, dénivelé, la fourche avant commence à pomper, la direction devient floue et ça louvoie à tout va... cependant ceci reste tout à fait contrôlable et sans réel danger.. pour les sportif les plus ardus, un changement d'huile et de ressorts devrait grandement améliorer tout ça.

Les freins : c'est quoi ça ? On en arriverait presque à se poser la question en enroulant tranquillement avec le twin de cette petite japonaise. Son couple bien présent permet au moindre relâchement de la poigné de décélérer très franchement à tel point qu'en balade tranquille on se sert des freins uniquement pour s'arrêter. Néanmoins dès que l'on sort l'attaque, ils servent et bien ! Puissants juste comme il faut, ils se montrent tout à fait à la hauteur. Le faible poids de la miss facilite aussi grandement le travail.
A noter un petit défaut de la boite de vitesses qui fait parfois quelques caprices entre la 1ère et la 2ème mais rien de bien méchant.

           Bilan :

           Le castrage supprime simplement le coté fun qui a fait la réputation et la grande diffusion de la SV mais n’en a pas fait pour autant une machine dénuée de charmes : on prend plaisir à la chevaucher même fougueusement et cela permet d’apprendre avec une machine qui pardonne facilement mais où il faut tout de même doser… Une excellente moto pour débuter en 34ch et pourquoi même ne pas se contenter par la suite des 70 ch de trait.
Ce n’est pas pour rien si on croise des SV à tous les coins de rue ... son plus gros défaut ?!

Dref - (photos constructeur)

 
  Elément   /   Intervalle en km
6 000
12 000
18 000
24 000
         
- Filtre à air
inspecter
inspecter
remplacer
inspecter
- Jeu des poussoirs (soupapes)
-
-
-
inspecter
- Bougies
inspecter
remplacer
inspecter
remplacer
- Huile
remplacer
remplacer
remplacer
remplacer
- Filtre à huile
-
-
remplacer
-
 

L'aspect technique

Suzuki SV 650 N 2002
  • Chassis
  • Cadre : Treillis tubulaire en aluminium
  • Réservoir : 16 litres
  • Hauteur de selle : 805 mm
  • Longueur : 2 045 mm
  • Largeur : 740 mm
  • Hauteur : 1 130 mm
  • Empattement : 1 420 mm
  • Poids à sec : 165 kg
  • Poids en ordre de marche : 189 kg
  • Train avant
  • Fourche téléhydraulique Ø 41 mm, déb : 130 mm
  • 2 disques Ø 290 mm, étriers 2 pistons
  • Roue AV : 120 / 60 - 17
Suzuki SV 650 N 2002
  • Transmission
  • Boite à 6 rapports
  • finale par chaine
  • Train arrière
  • Monoamortisseur, déb : 125 mm
  • 1 disque Ø 240 mm, étrier 2 pistons
  • Roue AR : 160 / 60 - 17
  • Moteur
  • Bicylindre en V à 90° , 4 temps
  • Refroidissement : Refroidissement liquide
  • 2 carburateurs Ø 39 mm
  • 2 ACT
  • 4 soupapes par cylindre
  • 645 cc (81 x 62.6 mm)
  • 70 ch à 9 000 tr/min
  • 6,30 mkg à 7 400 tr/min
  • Rapport poids / puissance : 2,36 kg/ch
  • Crit'air :
  • Moto bridable à 34 ch pour l'ancien permis A MTT1 - pas garanti pour le permis A2

Ce qu'il faut retenir

Lesplus

    Lesmoins

      Tarifs

      6 650
      Prix neuf
      Estimation cote occasion : 1 961 €

      Avis

      sur 21 avis d'utilisateurs Lire les avis
      Modèle commercialisé en

      Performances

      Assurez votreSuzuki SV 650 N 2002

      Estimez, calculez et comparez le coût de l'assurance de votre moto.
      Calculez le coût de l'assurance Comparez avec le tarif AMV

      Galerie

      Millésimes

      Avis

      Modèle 1999
      Ben elle est encore en bon état. Répondre à nono.be

      Modèle 1999
      g un svn depuis 2 ans et demi ma 1ère moto j'ai fais creusé la selle, encore un peu haute pour moi,mais on si fé .tellement maniable,super la légèreté pour une peite femme.mon reproche: arrière qui chasse lors des rétrogradages un peu rapides et fourche pas stable a une certaine allure. une très bonne moto que j'aurai du mal a changer . super pour les femmes (et pour les hommes!!!) Répondre à catherinet

      Modèle 1999
      Salut bonne tenue de route elle efface les petites fautes des jeunes permis bonne stabilité en courbe, de plus il faut connaitre la bete pour savoir exploiter le moteur ne pas trop le fatiguer. Cependant suzette aime aller dans les tours. Pour le passager les jambes sont pliées, c'est une position a mon gout tres inconfortable, il ne faut pas parcourir plus de cinquante de kms. Répondre à milardoni

      Mon SV aura bientôt 4 ans et me rend service tous les jours.Pas de complexe face aux hypersports couchés au feu tricolore...elle assure même sans l'injection!!! Attention aux rétrogradages trop virulents si vous tenez à vos dents de devant car vous pourriez avoir des surprises si vos coudes ne sont pas bien verrouillés comme on vous l'a appris lors de vos (lointaines!?) séances de conduite.Seul vrai souci: un train de pneus d'origine insuffisant pour ne pas dire quasi- criminel sous la pluie et en utilisant les possibilités du moteur autant que possible.Bonne route à tous. Répondre à SAM

      Modèle 1999
      4ieme machine (750z-750zx-900xj)et sans contest la meilleure et la plus facile à piloter. Moteur incroyable, légereté et agilité sont largement ses points forts-freinage quasi parfait-Se méfier des rétrogradage à la volée car il est facile de bloquer la roue avec le frein moteur. Seul gros point noir mais vraiment noir une fourche molle et qui claque (sur mon modèle en tout cas-si quelqu'un a une solution autre que huile plus dure et autres cales, je suis preneur )absoluement indigne de la part de Suzuki. Quelques soucis sous la pluie avec le puit de bougie qui prend l'eau (solution colmater avec du silicone sinon vous finissez sur un cylindre) Enfin c'est une moto pour soliste il faut bien l'avouer toutefois la position du passager est loin d'etre ridicule mais celui-ci se trouve trop loin du pilote et encaisse donc toute les turbulances Répondre à pat dol

      Modèle 1999
      Salut à tous.Je suis posseseur d'une SV 650 mod 2002.je l'ai un peu ameliorée hestetiquement et franchement c'est un regal de conduite.Elle tient largement la route face a d'autres motos reputées plus rapide(fazer,hornet...)dans les cols c'est que du plaisir et sur les nationales idem.Pas cher a l'entretien.Que demande le peuple...Je pense que je vais la garder un moment. Répondre à Fredo d'en

      Modèle 1999
      Salut, possesseur d'une sv650s depuis quatre ans (modeles 2002) et bien heureux!petite modifs ressorts HYPERPRO pour plus de progressivité de la fourche et durit aviation pour plus d'endurance du levier frein av. Sinon rien a dire c'est un modele terriblement attachant et te met la banane a chaques sorties meme avec des motos plus grosses elle impose sont rythme plutot soutenu et surtout dans les cols! et meme a deux no soucis. Ma premiere moto et en ayant essayé d'autres je n'en vois aucune qui a le meme potentiel plaisir que la sv650! Bonne route a tous, gaffe aus radars de sarco! Ciao. Répondre à yyvesss

      Modèle 1999
      LA SV 650 C EST CE QUE J AI CHOISI APRES .... Y AVOIR BIEN REFLAICHI ...UN COUPLE MORTEL POURCA CYLINDR2 PLUS DE REPRISE QUE 600 HORNET ..900 HORNET ET TT C EST PETIT 4 CYLINDRE EN LIGNE ...LEGERTE ELLE EST IDEALE CETTE MOTO AVEC AUTANT D ACCELERATION QU UNE FZ6 DE O A 100 VIVE LE TWIN VIVE LA SV Répondre à MIJO 88

      Modèle 1999
      Slt tout le monde! Perso je suis motard depuis peu de temps et roule en SVN 2000 assez sympa esthétiquement, mais le meilleur est la conduite! Je n'ai pas encore exploité toutes les capacité de cette bécane, ms elle est géniale à conduire et ses 86ch (débridage, qq accessoires) procurrent de bonnes sensations! C une excellente moto qui tien la route et qui est génial pr les nvo motards comme moi... Bonne route... Répondre à Lyonnais

      g une sv650 n 2003 depuis un an ,que du bonheur . je m'en sert tous les jours [ travail ,balade ] et etant donne que j'habite en ecosse [ bcp de pluie ,neige ,routes sinueuses ] cette une moto qui s'adapte bien a toute conditons une fois qu'on metrise bien le twin .pour ma part je conseil une nouvelle monte de pneu ,j'ai teste les michelins pilot power et pilot race superbe sensation de securite super grip, les seconds etants des pneus bigomme tendrent [3 gamme]ils s'usent plus vite mais vous serrez colle a l'asphalte.maintenant le principale defaut me concernant ce sont les suspentions ,en conduite sportive :mauvaise tenu de route ,guidage peu precit ;en balade : conford pas au top . je m'suis renseigner chez ohlins trop cher ; un de vous serait il me dire si je peut adapter de bonne suspention venant d'une sportive [ j'entend par la mono ar avec tous les rglages et fourche inverse avec tous les rgl] et si oui de quelle moto .merci d'avance faite gaffe sur la route et bonne bourre bye Répondre à nico

      Modèle 1999
      salut a tous, cela fait 1 an que j'ai la plaisir de conduire cette machine!!!elle a tout d'une grande,geniale en ville elle tient bien la route, frein rien a redire,pour le duo il faut changer la selle, et si on fait beaucoup de route metre un saut de vent.sinon que du bonheur. Répondre à ghislaine0

      Modèle 1999
      salut, je possede la sv depuis plus de 2ans, c'est une moto exeptionnel mais qui demande bcp de temps a comprendre son moteur, une fois celui ci compris, la sv ca arrache, pas de honte a avoir a coté d'une 600 supersport, le tout est de savoir la onduire...apres 2ans et 22.000km, je commence a la comprendre ma titine ;) Répondre à mathpadlf

      Modèle 1999
      la svn 650de 05 est ma troisieme motos 2 twin 1 mono une exelente moto vivante;sure;qui freine dur;un moteur qui developpe atout les regimes;bref je pense une moto vraiment plaisante a conduire entretien peu elevé;conso idem seul bemol la ligne echappement silencieux souder , obligation de decoupe de la ligne pour changer de pot moi je v monter une ligne 2en1 exo7 titane pas de decoupe est un son a part j'espere que sa va demenager dur la prochaine sv 1000 Répondre à alchimiste

      Modèle 1999
      salut a tous ! ! ! je viens d acheter un svn 650 vivement la fin du rodage !!! une super moto mais la selle d origine est vraiment inconfortable ! ! ! ! bonne route a tous ! ! ! Répondre à bibi01

      Salut ! j'ai moi meme une SV650 ! C une tres bonne moto mais je pense que le meilleur reste à venir car je viens de franchir les 1000 Km et son comportement change ,enfin je l'espère car si elle est très coupleuse par contre je suis déçu lorsque l'on monte dans les tours ! g besoin de plus de puissance ! conduite et maniabilité irréprochable ! Excellente pour la ville et comme premiere moto ! BONNE ROUTE Répondre à Coco

      Modèle 1999
      Franchement j'adorai que ce soit ma premère moto (je lui mettrais des bracelets dans le style café racer!!!!!) , des que j'ai passeé mon permis, j'épluche les petites annonces!!!! ;-) Répondre à Magicxou

      Modèle 1999
      salut a tous g une sv 650 depui hier et gen suis deja amoureux c une becane geniale je conseile a tous les debutent qui vienne de passer le permis de commencer avec cette becanne salutation a tous les motar Répondre à jarod

      Modèle 1999
      je possede cette moto et je l adore. coupleuse et facile. par contre j ai 2 potes qui vont s acheter des 4 cylindres bien virils et ils vont me mettre ma race. mais bon, je fermerai la route. ps : en plus AMV m a fait la mysere Répondre à marquis bl

      Modèle 1999
      Salut, Je trouve cette moto géniale je vais passer le permis... et j'aimerais bien que ce soit ma première, y'a un seul truc qui me chagrine,c'est "duo"??? ma copine aime bien être derrière moi... ma question est la suivante: aux possésseurs de sv650 est-ce qu'en duo elle assure du point de vue disons routier et de la selle? merci d'avance. Répondre à Zamott

      la sv est ma première moto. j'avoue que je n'en suis pas du tout déçu, bien au contraire. je commence à maîtriser la bête, c'est du bonheur... Répondre à pika

      Modèle 1999
      Salut Je suis ravis d'avoire ce SV650. J'ai eu l'occasion de rouler avec avec un Fazer 2004 et je n'ai pas retrouver ces sensation de velosité même si le Yam marche trés bien!Un peu déroutant au début par le poids a l'avant et le coups de pieds que l'ons prend si l'on ne dose pas la poignée, avec quelques bornes dans les pattes elle devien un vrais joué a fait fremire certain avec de plus gros cubes!! Ma prochaine bécane seras surement un SV 1000!!! Répondre à Gronion
      Voir plus de commentaires
      Déposez votre avis sur la Suzuki SV 650 N 2002
      Notez cette moto :

      Indispensables

      Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
      Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.

      Occasions

      Comparateur
      Comparer des motos