Fiche moto ACCUEIL > FICHES MOTO > SUZUKI > GSF 1250 Bandit S 2016 > Présentation
Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

Retraite au soleil

Suzuki GSF 1250 Bandit S

Cliquez sur l'image pour la visualiser en grand format

 
Suzuki

Suzuki GSF 1250 Bandit S 2016

Roadster
Fiche créée le 10/12/2015
Suzuki GSF 1250 Bandit S

          La Suzuki Bandit est comme une TV ou le four à micro-ondes. On a tellement l'impression qu'elle est là depuis toujours qu'on y fait même plus gaffe. Mais quand ils sont arrivés sur le marché, chacun de ces engins a tellement secoué son milieu que tout le monde s'en endiablait au bureau comme au comptoir.
Bien que sa carrière soit de plus en plus discrète, la grosse GSF, uniquement disponible en version S depuis quelques années, s'est offert un petit lifting pour 2015. Histoire de rester dans le coup ? Non, simplement pour continuer à plaire gentiment.

          Autant vous le dire tout de suite, seule la tête de fourche a changé. Châssis tubulaire double berceau en acier, gros 4 cylindres de 1255 cm3, partie-cycle classique avec fourche de 41 mm et mono-amortisseur - du fonctionnel sans esbroufe qui ne demande qu'à rouler ; en profitant d'une puissance et d'un couple linéaire mais présents et toujours répondant. Alors, voyons ce que l'appendice de proue nous offre pour cet énième braquage de la GSF 1250.
Dotée de deux petites ouïes d'admission d'air factices, la tête de fourche se prend de timides et symboliques airs de GSX-R. Ce petit frisson sportif passé, on découvre que le visage déborde et descend sur les flancs. Suzuki annonce une protection et un aérodynamisme en progrès.

          Pas de quoi mettre la Bandit au 1250 au panthéon des roadsters routiers ; juste de quoi la rafraichir un peu. Suz aurait aussi sobrement travaillé sur l'injection pour rendre le moteur un peu plus agréable et lissé. Mis à part sa gentillesse et sa technologie plébéienne, on ne peut pas faire de véritables reproches à la GSF 1250 S. Equipée de l'ABS, d'une béquille centrale, d'une selle réglable sur deux hauteurs, d'une position de conduite sans critique et d'une disponibilité de tous les jours, elle propose aussi un tarif canon pour une telle cylindrée.

M.B - photos constructeur

Les indispensables pour la moto et le motard
Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.

Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
L'aspect technique de la

Suzuki GSF 1250 Bandit S 2016

Suzuki GSF 1250 Bandit S
  • Chassis :
  • Cadre : Double berceau tubulaire en acier
  • Réservoir : 19 litres
  • Hauteur de selle : 805 / 825 mm
  • Longueur : 2130 mm
  • Largeur : 790 mm
  • Hauteur : 1235 mm
  • Empattement : 1485 mm
  • Poids à sec : 225 kg
  • Poids en ordre de marche : 254 kg
  • Train avant :
  • Fourche téléhydraulique Ø 43 mm, déb : 130 mm
  • 2 disques Ø 310 mm, étriers 4 pistons
  • Roue AV : 120 / 70 - 17"
  • Transmission :
  • Boite à 6 rapports
  • Transmission secondaire par chaine
  • Train arrière :
  • Mono-amortisseur, déb : 136 mm
  • 1 disque Ø 240 mm, étrier 1 piston
  • Roue AR : 180 / 55 - 17"
  • Moteur :
  • 4 Cylindres en ligne, 4 temps
  • Refroidissement : Refroidissement liquide
  • Injection Ø 36 mm
  • 2 ACT
  • 4 soupapes par cylindre
  • 1255 cc (79 x 64 mm)
  • 98 ch à 7500 tr/min
  • 11 mkg à 3700 tr/min
  • Rapport poids / puissance : 2.3 kg/ch
Ce qu'il faut retenir de la

Suzuki GSF 1250 Bandit S 2016

Les plus
  • Tête de fourche plus affirmée
  • Couple et puissance
  • Gros roadster populaire
  • Tarif
Les moins
  • Pas de technologie d'avant-garde
  • Carrière discrète
  • Amortisseur arrière moins réglable
Ajouter vous aussi un commentaire sur "la Suzuki GSF 1250 Bandit S 2016"
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette moto :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :