Fiche moto ACCUEIL > FICHES MOTO > SUZUKI > GSX-R 1000 R RYUYO 2019 > Présentation
Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

Un défi pour les pilotes

Suzuki GSX-R 1000 R RYUYO

Cliquez sur l'image pour la visualiser en grand format

 
Suzuki

Nouveauté : Suzuki GSX-R 1000 R RYUYO 2019

Sportive
Fiche créée le 17/09/2018
Suzuki GSX-R 1000 R RYUYO

          Là, on rentre dans le dur ! Jusqu'à présent, on avait bien 'rigolé' avec une GSX-R 1000 qui poussait jusqu'à vous déboulonner les avant-bras – Avec cette version Ryuyo, on va passer aux choses sérieuses. Des gros watts avec un moteur enrichi aux vitamines, une partie-cycle affutée, une meule allégée et préparée, un nom qui en dit long et des secondes prêtes à être croquées : voici une GSX-R 1000 R calibrée pour les pistards.

          Les hypersports savent développer le culte de la performance. Depuis peu, les modèles de série vont un peu plus loin que ça en proposant des modèles plus efficaces. Pas les séries spéciales afin de respecter les obligations du WSBK mais des meules encore plus motivées pour faire du circuit. Parfois à l'extrême, comme la BMW HP4 Race ; tantôt pour satisfaire les envies de pilotes d'un certain calibre comme les Factory Works de chez Aprilia, ou du GYTR chez Yamaha. Pour Suzuki, la proposition prend forme sous une robe noire aux arômes bleutés, blasonnée de cet énorme RYUYO. Kezako ? Une ville japonaise située au cœur d'Iwata, où Suzuki à installé un complexe et une piste où se déroulent les essais de ses nouveaux modèles. Un tracé de 6,5 km doté d'une longue ligne droite de 2,3 km (encore plus que celle du Mistral, au Paul Ricard). De quoi prendre de belles vitesses de pointe.

          Cette GSX-R 1000 R ô combien particulière revendique une aura très sportive. Alors, Suzuki a laissé un staff de mecs avec des outils, des chronos et des pièces racing s'exciter sur la moto. Pour un résultat des plus secs, des plus enthousiasmants, des plus provocateurs aussi. Le 4 cylindres, parmi les plus puissants de la production avec 202 chevaux, voit sa puissance faire un bond de 10 bourriques.
Comment ? En optant pour une gestion électronique complète et des pièces Yoshimura. Le faisceau kit, l'unité de contrôle EM-PRO et une ligne complète en titane R-11sq Racing autorisent le moulin à cracher 212 chevaux à 12 900 tr/mn ainsi qu'un couple de 12,75 mkg à 10 300 trs. Le logiciel interne permet de se créer deux cartographies entièrement personnalisables. Pas de changement coté admission sauf un filtre K&N. Et le meilleur reste à venir.

          Du carbone ! Oh oui, plein. Le carénage est entièrement fait de ce matériau, tout comme les garde-boues, les protections de cadre, le cache de la boite à air, le support de selle et les protège-talons. Une dose de vernis et peu de peinture permettent aux regards de pleinement apprécier la fibre noire et résistante.
Dessous, le gros cadre périmétrique en alu reçoit de nouveaux coéquipiers, et exaltent d'autres. Le train avant par exemple. On trouve du Öhlins, mais étrangement, Suzuki n'a pas opté pour une fourche complète. La Showa BPF avec tubes additionnels est maintenue, recevant toutefois l'assistance de cartouches Öhlins NIX 30 pour un regain d'efficacité. Le manufacturier suédois est également présent pour l''amortisseur de direction et un amorto arrière TTX GP. Du beau matos, que vous n'aurez même pas à toucher pour vos premiers tours de piste. Les heureux acheteurs se feront régler leur machine en fonction de leurs gabarits, de leurs désirs et de leur niveau de pilotage.
Coté pneus, la Ryuyo a réservé du slick, du meilleur, de l'inédit. Dunlop est en charge du grip, avec un KR 108 de 205 / 60 – 17 pour l'arrière. Et le tout nouveau KR 109 en 125/80 – 17 pour l'avant. Plus que nouveau, étant donné qu'on ne le trouve pas encore dans le commerce – cette gomme est de la veine des pneus en développement, uniquement montés sur de gros teams en championnat. Cette Suz sera la première à l'utiliser en (très petite) série.

          La confiance est renouvelée pour les étriers radiaux monoblocs Brembo. La commande devait en revanche se montrer plus adaptée aux exigences des gros et/ou fins freineurs. Aux cotés de la main droite siège maintenant un maitre-cylindre Brembo RCS Corsa Corta. Il offre 3 types de freinage pour maximiser les sensations.
- Normal, pour plus de souplesse
- Sport, permettant de diminuer la course à vide et d'offrir un freinage plus dynamique, avec plus de mordant
- Race, avec une course à vide minimale et une réponse instantanée.
De nouvelles plaquettes Z04 type SBK et des dissipateurs de chaleur viennent renforcer la gniak du freinage.

          La piste exige certaines commandes, certaines gardes, certains éléments de meilleure qualité. Des protections viennent s'ancrer sur les carters, les commandes aux pieds en Ergal sont ajustables, la protection du levier de frein est en alu usiné et... Tiens, restons un peu sur l'Ergal. Suzuki, ou plutôt les accessoiristes sollicités, l'utilisent également pour les demi-guidons réglables en inclinaison.
La selle a été virée au profit d'un élément en néoprène mieux adapté, le té de fourche est en aluminium taillé dans la masse, le kit-chaine est un modèle course DID 520 ERW3, et on trouve un jeu de boutons de boutons au commodo gauche pour commander les mappings, le pit-limiter, et les autres fonctions essentielles au pilotage.

          En dessert, du caviar : le poids en baisse. La ligne Yosh ne fait pas que rajouter des watts. Elle permet une économie de 5,9 kilos. Associé avec les pièces spéciales, l'abandon de pièces superflus, l'habillage léger et la préparation générale, la Gex 1000 Ryuyo descend à 168 kilos.
C'est entendu, Suzuki nous a sorti  une GSX-R de pilotage, très racing, et très rare. Seulement 20 exemplaires seront produits, uniquement réservables sur internet et seulement pour l'Italie via le mini-site dédié... à partir du 10 novembre. Espérons que cette initiative de Suzuki Italie donne des idées aux autres importateurs, voire à la maison-mère. Le tarif demandé est dans la lignée des séries spéciales telles que les Ducati R ou Honda CBR SP2. Un morceau de choix pour les Suzukistes avides de pistes, qui pourront passer directement de la case concessionnaire à celle du circuit.

M.B - Médias constructeur

Les indispensables pour la moto et le motard
Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.

Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
L'aspect technique de la

Suzuki GSX-R 1000 R RYUYO 2019

Suzuki GSX-R 1000 R RYUYO
  • Chassis :
  • Cadre : périmétrique en aluminium
  • Réservoir : 16 litres
  • Hauteur de selle : 825 mm
  • Longueur : 2075 mm
  • Largeur : 705 mm
  • Hauteur : 1145 mm
  • Empattement : 1420 mm
  • Poids à sec : 168 kg
  • Train avant :
  • Fourche téléhydraulique inversée Showa BPF Ø 43 mm + cartouches Öhlins
  • 2 disques Ø 320 mm, étriers radiaux monobloc Brembo 4 pistons
  • Roue AV : 125 / 80 - 17"
  • Transmission :
  • Boite à 6 rapports
  • secondaire par chaîne
  • Train arrière :
  • Mono-amortisseur Öhlins TTX-GP
  • 1 disque Ø 220 mm, étrier 1 piston
  • Roue AR : 205 / 60 - 17"
  • Moteur :
  • 4 Cylindres en ligne, 4 temps
  • Refroidissement : par eau
  • Injection Ø 46 mm
  • 2 ACT, distrib variable
  • 4 soupapes par cylindre
  • 999.8 cc (76 x 55.1 mm)
  • 212 ch à 12900 tr/min
  • 12.75 mkg à 10300 tr/min
  • Rapport poids / puissance : 0.79 kg/ch
Ce qu'il faut retenir de la

Suzuki GSX-R 1000 R RYUYO 2019

Les plus
  • Taillée pour la performance
  • Equipement de premier plan
  • Moteur encore plus puissant
Les moins
  • Pas de fourche complète Öhlins
  • Ni de jantes en magnésium forgé
  • Argh, que 20 exemplaires ; et uniquement en Italie
Ajouter vous aussi un commentaire sur "la Suzuki GSX-R 1000 R RYUYO 2019"
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette moto :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :