Motoplanete

Suzuki1000 Katana 2020

Présentation à retenir Technique Concurrentes Galerie Millésimes Avis Indispensables Occasions

Une icone découpe le temps

Roadster

A son tour, Suzuki se lance dans le segment du néo-rétro. Comme d'habitude avec pas mal de retard et un choix entre la surprise et l'exercice. Pour marquer de son empreinte ce segment très à la mode, chaque constructeur puise dans son passé et le réinterprète avec une sauce plus ou moins épicée. Sous cette doctrine, quelle machine Suz allait-il sortir des limbes pour déclencher des vibrations temporelles ?

La 750 GSX-R ? Elle a certes gagné sa place au panthéon de la moto en 1985 ; mais elle revit quasiment chaque année avec des séries spéciales.
La RE-5 ? Une idée géniale mais un bide à l'époque. Et puis, quasiment tout le monde s'en fout du moteur rotatif aujourd'hui... La GS 750 ? La Van Van ?
Non, il faut un modèle qui a choqué les esprits, qui a secoué son temps, qui est devenu une référence pour certains ou pour tous. Et la moto qui correspondait le plus quand le défi fut lancé, c'est la KATANA !

Comme à l'aube des années 80, cette moto marque son territoire et sa différence par un design décalé. Suzuki a su habilement transporter l'étrange allure de la 1100 Katana vers son futur, dessinant un présent du même acabit. Ce bond temporel dicte l'apparat de cette 'Classique' : lignes tendues, robotiques, déviantes, elle se veut taillée par des coups de sabre, dont elle porte le nom. Le demi-carénage a bien pris soin de présenter l'élément le plus indiscutable (et tant discutée) que cette moto devait porter. Un phare bien carré, posé à la verticale et surtout coincé entre les diagonales de la tête de fourche. Effet garanti. Des LEDs s'occuperont de la luminosité.
Afin d'épurer sa poupe, plaque et clignos ont dégagés sur un support prenant son ancrage sur le bras oscillant. Un appendice que l'on retrouve sur de plus en plus de machines. On a ainsi une sortie d'assise parfaitement affranchie des lourdeurs obligatoires, où la selle bi-ton peut sereinement s'assoupir sur un feu aux gencives de vampire.

Suzuki 1000 Katana 2020 Le style est accompli, dirait-on. Sur la forme, alors que sur le fond... Miss Katana n'a pas totalement respecté l'esprit de son aïeule. Pourtant, comme elle, son être est fondé sur le gros roadster de la gamme. Sauf que Suzuki l'avait transformé à l'époque en Sport-GT. Une paire de guidon-bracelets allongeaient la position de conduite, permettant une allure sportive et un calvaire pour les avant-bras. La nouvelle génération offrira une position de conduite de roadster, plus décontract'... presque dommage ; quelque chose de typée aurait mieux convenu à la silhouette. Avis perso. Ce ne sera pas totalement la même que sur une GSX-S 1000, du fait de l'assise rehaussée de 10 mm, à 825 mm du sol.

Dans les années 80, le véritable nom de la grosse Katana était GSX 1100 S. Aujourd'hui, sa ‘revival' est techniquement basée sur la 1000 GSX-S. Amusant comme les appellations savent ironiquement traverser les époques. Partie-cycle comme moteur auront ainsi peu de critiques à essuyer. Le gros 4 cylindres provient d'une ancienne GSX-R 1000, bien sûr retravaillé pour un usage et un agrément roadster. Avec 150 chevaux, une rondeur et une consistance toute Suzuki, ce bloc est un compagnon de puissance de fort bonne compagnie. Moins explosif que la dernière génération d'hyper-roadsters, il s'en montre plus rassurant mais encore assez fort pour arracher des paires de molaires.
Etroitement dérivé lui aussi d'une GSX-R 1000, le cadre périmétrique en aluminium sait faire vaillamment le job, aidé par une fourche inversée Kayaba de 43 mm entièrement réglable ainsi qu'un amortisseur arrière du même manufacturier, réglable en précharge et détente. Comme il faudra bien freiner à un moment ou un autre, deux disques de 310 mm sont prêts à souffrir sous les assauts des pinces Brembo à 4 pistons.

L'électronique embarquée ne diffère pas non plus. Avec un jeu de cartes en silicium comprenant l'ABS, l'Easy Start System et un contrôle de traction à 3 niveaux, désactivable. Le minimum syndical aujourd'hui, pendant que la concurrence ne cesse la surenchère avec des ABS actifs en courbe, des modes de conduite, des anti-machins de partout. Suzuki laisse encore pas mal de confiance au pilote, tout juste un peu moins qu'un Z 1000.
On regrette que la Katana ne profite pas de quelques bonus, afin de marquer une différence technologique à la conduite. Kawa l'a bien fait avec sa Z 900 RS, mieux équipée à ce niveau-là que sa sœur Z 900.
Pas de capteurs en plus, point de neurones supplémentaires... Mais tout de même un nouveau tableau de bord, spécialement pour elle. Une dalle numérique du format de celle des dernières 1000 GSX-R, emplie d'une charte graphique propre. Les infos sont nombreuses, rien ne manque, et la petite touche appréciable fera sa fierté : le logo japonais ? au démarrage.

Suzuki 1000 Katana 2020 Le réservoir semble avoir été emprunté au dos de Robocop. Son dessin s'harmonise entre le passé et la plastique de la Katana, avec hélas une punition surprenante. Il embarque 5 litres de carburant en moins. Avec 12 litres de contenance totale, l'autonomie risque de devenir une préoccupation. On pourrait le voir comme un autre hommage au passé : qui se souvient du rayon d'action réduit de la 1000 TLR, où l'angoisse vous gagnait une fois dépassé les 100 km sur le trip du compteur ?!?
Autre petite sanction, plus anecdotique, l'habillage vintage posé sur cette GSX-S l'alourdit de 5 kilos. Pas d'inquiétude – 215 kilos, cela demeure raisonnable. Dans les canons des roadsters japonais.

Suzuki aurait pu secouer bien plus tôt le marché ; le concept-bike Stratosphère ayant balisé le terrain, cette Katana aurait eu un impact nettement plus fort en débarquant dans la foulée de la BMW NineT. Il n'est pas trop tard mais le sabre arrive pendant la bataille, avec plus de difficultés pour s'imposer. De surcroit, certains n'y verront qu'un GSX-S 1000 rhabillée. Ce n'est pas faux, mais quel rhabillage ! Car avec lui, le roadster Suzuki possède enfin de quoi se faire remarquer au niveau style – les versions standard et F manquant vraiment de sex-appeal. Du coup, cette 1000 Katana pourrait bien surprendre sur un terrain où on ne l'attend pas.
Point anecdotique et pourtant équivoque, la 1000 Katana est la néo-rétro la plus puissante du moment, et de loin.

M.B - Photos constructeur

Ce qu'il faut retenir

Lesplus

    Lesmoins

      Tarifs

      13 699
      Prix neuf
      Comparer les crédits

      Assurez votreSuzuki 1000 Katana 2020

      Estimez, calculez et comparez le coût de l'assurance de votre moto.
      Calculez le coût de l'assurance Testez le tarif du specialiste assurance moto

      Avis

      sur 9 avis d'utilisateurs Lire les avis
      Modèle commercialisé en

      Performances

      L'aspect technique

      Suzuki 1000 Katana 2020
      • Chassis
      • Cadre : périmétrique en aluminium
      • Réservoir : 12 litres
      • Hauteur de selle : 825 mm
      • Longueur : 2 130 mm
      • Largeur : 835 mm
      • Hauteur : 1 110 mm
      • Empattement : 1 460 mm
      • Poids en ordre de marche : 215 kg
      • Train avant
      • Fourche téléhydraulique inversée Ø 43 mm, déb : 120 mm
      • 2 disques Ø 310 mm, étriers radiaux Brembo 4 pistons
      • Roue AV : 120 / 70 - 17
      Suzuki 1000 Katana 2020 technique
      • Transmission
      • Boite à 6 rapports
      • secondaire par chaîne
      • Train arrière
      • Mono-amortisseur, déb : 63 mm
      • 1 disque Ø nc, étrier 1 piston
      • Roue AR : 190 / 50 - 17
      • Moteur
      • 4 Cylindres en ligne , 4 temps
      • Refroidissement : par eau
      • Injection Ø 44 mm
      • 2 ACT
      • 4 soupapes par cylindre
      • 999 cc (73.4 x 59 mm)
      • 150 ch à 10 000 tr/min
      • 10,80 mkg à 9 500 tr/min
      • Compression : 12.2 : 1
      • Crit'air :

      Galerie

      Millésimes

      Avis (9)

      Une réussite pour moi

      Sined Modèle 2019
      J'adore cette moto il n'y a pour moi rien à changer sur cette moto, on connait le moteur bien sûr, je pense malheureusement qu'elle ne fera pas top des ventes à entendre dire c'est bien dommage car je trouve que les japonais ce ressemblent toute et là on a une machine qui sort du lot elle a un air d'ancienne mais avec une grosse touche modernisme.., j'adore. Répondre à Sined

      A part un certain aspect Katana ??

      Modèle 2020
      Ou est l'esprit Suzuki...vaguement dans la tête de fourche...manque de créativité, heureusement que je peux encore rouler en 1400GSX de 2007, la K7 après avoir eu des , 750GS, 850GSG, 1100GSG il faut que Suzuki se reprenne en main. Répondre à Mercrus

      Hormis l'excellent moteur le look ne fait pas beaucoup d'adeptes. La mode néo-retro passera comme toutes les modes.. je pense que Suzuki aurait frappé plus fort en apportant quelques modifications sur le look et quelques chevaux supplémentaires sur la GSXS 1000.. histoire de faire un joli pied de nez aux autres Roadsters du segment.. BMW S1000-R ou Tuono V4 Factory et autres.. Répondre à Lube

      Modèle 2020
      Fallait faire la même chose avec la bandit, elle au moins a marquée les esprits... Répondre à skwell

      olaphe Modèle 2019
      On aime ou on aime pas. Si on aime ou pas, il fat essayer avant de juger.... Moi c\'est fait. Choqué, abasourdi, émerveillé et finalement ... TOTALEMENT CONQUIS. J\'en ai acheté une et j\'ose le crier haut et fort..... LA MEILLEURE MOTO DE MA VIE Répondre à olaphe

      Picfeu Modèle 2019
      Un cul des années 80 un devant des années 90 et le tout qui veut rien dire ... Suzuki bordel , sortez une nouvelle 1400 gsx tellement de monde l'on réclamez mais arrêté avec vos reliques... Répondre à Picfeu

      Pourquoi ce modèle ?

      Thierry Modèle 2019
      Franchement je n\'aime pas . Il y avait la 1100 inazuma qui était une belle machine avec de la classe , et là ils nous pondent un truc aussi moche que l\'original , je ne comprends plus suzuki , plus de bandit , plus de custom , que des motos retravaillées à toutes les sauces sur la même base les! Répondre à Thierry

      Suzuki Katana remix

      toretto2208 Modèle 2019
      Très jolie moto, mais une impression de déjà vu avec le coloris gris et noir, en plus beaucoup trop cher pour ce que c\'est... Répondre à toretto2208

      Milpat87 Modèle 2019
      J\'adore!!!... Je suis sûr que quelques préparateurs vont nous améliorer le look de ce guidon . Répondre à Milpat87
      Voir plus de commentaires

      Indispensables

      Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
      Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.

      Occasions

      Comparateur
      Comparer des motos