Motoplanete

YamahaYZF-R1 1000 2020

Présentation à retenir Technique Concurrentes Galerie Millésimes Avis Indispensables Occasions

L'emprise de la compétition

Sportive

La R1 avait besoin de se peaufiner, d’évoluer, de tenir la distance face aux monstres de son clan. Depuis l’arrivée de la Ducati Panigale V4-R, le petit monde du WSBK est en ébullition pressurisée. La Yamaha y faisant de nouveau belle figure, le temps est venu de redonner un coup de gaz avec pas mal de petites évolutions pour 2020.

Surtout coté technique. La liste est longue et les nouveautés raviront les fans d’électronique. Coté design, la R1 bouge très peu. Toujours très inspirée par la M1 de MotoGP, elle se contente de retoucher quelque peu son faciès et ses flancs au niveau du réservoir. L’œil doit être aguerri pour percevoir les différences. Mais l’efficacité est là : L'efficacité aérodynamique est augmentée de plus de 5 %, ce qui se traduit par des performances plus importants à haute vitesse. Les nouveaux phares LED et les feux de position LED repensés soulignent davantage l'aspect et le caractère de ce modèle 2020. Ce carénage intègre un nouveau conduit d'air en aluminium situé à l'arrière pour une rigidité accrue. La partie inférieure du carénage qui couvre le système d'échappement est désormais fabriquée en titane.
Sous la surface, par contre, le détail est bien plus prolixe.

200 chevaux. C’est la norme depuis quelque temps dans cette catégorie. Le moteur crossplane les développe toujours, sans augmentation depuis la génération précédente mais ce n’est pas pour autant que les ingénieurs sont restés les bras croisés.Ils ont amélioré les performances du 4 cylindres à haut régime grâce à l'adoption de nouveaux culbuteurs à linguets à linguets et de nouveaux profils de came qui offrent un levage de soupape optimisé, ainsi que des ouvertures et fermetures de soupape plus stables à régime élevé. Ceci garantit un fonctionnement plus souple et plus efficace du moteur.

Efficacité de combustion augmentée

L'une des modifications les plus importantes de ce modèle réside dans la nouvelle conception de l'admission : une culasse repensée et un ensemble d'injecteurs repositionnés optimisent les performances moteur. Les clapets d'admission sont déplacés plus près des chambres de combustion afin de réduire le volume d'admission pour une meilleure stabilité de combustion et une plus grande efficacité. De nouveaux injecteurs Bosch sont désormais positionnés au-dessus des corps d'injection de 45 mm de diamètre, plutôt qu'en dessous. Ces nouveaux injecteurs à 10 trous fournissent le carburant de façon plus directe dans les chambres de combustion, et offrent également un angle de pulvérisation plus large de 21,5 degrés afin d'améliorer l'efficacité de la combustion.
D'autres améliorations sont à noter : système d'échappement repensé et comptant 4 catalyseurs, dont une paire située devant la chambre d'échappement et une autre paire à l'arrière. Le silencieux et les protecteurs thermiques du moteur sont dotés d'éléments complémentaires afin de limiter le volume sonore.
La nouvelle R1 paye cependant son tribu. Elle s’alourdit de 2 kilos.

Efficacité accrue du moteur

Pour une plus grande efficacité de fonctionnement du moteur et des pertes de puissance plus réduites, le circuit de lubrification du vilebrequin a été revu et possède maintenant des paliers de vilebrequin de plus grande taille. De surcroît, la pompe à huile utilise un rotor 10 % plus compact. Dans le carter moteur, des conduits d'huile redimensionnés optimisent la pression, tandis que les pistons profitent des buses repensées pour leur refroidissement.
Le pignon de deuxième vitesse est désormais plus large pour une plus grande efficacité de transmission, et la chaîne de transmission finale se voit renforcée par l'utilisation de maillons plus épais. En outre, afin d'améliorer le refroidissement au niveau des orifices d'échappement, une nouvelle disposition du conduit de liquide de refroidissement de la culasse a été déterminée.

Système d'accélération Ride-by-Wire APSG pour un meilleur contrôle

Le système de contrôle électronique de l'ouverture des gaz de Yamaha (YCC-T) qui commande les clapets d'admission est conservé pour 2020. Pour une meilleure sensation d'accélération et un poids réduit, la R1 profite d'un nouveau système APSG (poignée d'accélération avec capteur de position). Un dispositif aimant/capteur transmet ses signaux au YCC-T. Afin de conserver une sensation intuitive à la poignée d'accélération, la nouvelle unité APSG est équipée d'un ressort, d'une glissière et d'un engrenage spécifiques. La rotation de la poignée et l'accélération demeurent naturelles et progressives pour un meilleur contrôle et une plus grande interaction pilote/machine.

Suspensions optimisées pour un meilleur ressenti

La fourche de la R1, une Kayaba de 43 mm de diamètre et d'une course de 120 mm, est considérée comme les meilleures de sa catégorie, et ses composants ont été modifiés pour améliorer le ressenti du pilote. Les nouveaux clapets d'amortissement sont disposés en empilement, et cette caractéristique, associée à un tarage du ressort moindre et à un niveau d'huile de fourche revu, transmet au conducteur des informations plus précises sur la surface de roulement. Il en ressort une maîtrise de la machine plus directe et plus naturelle.
Un amortisseur de direction modifié, ainsi que par de nouveaux réglages de l'amortisseur arrière, améliorent encore les performances du châssis de la R1 2020.

Freinage et tenue de route

Le double disque avant de 320 mm avec étriers monoblocs est réputé pour sa puissance et le feeling de freinage redoutable qu'il offre. En 2020, des plaquettes disposant d'un nouveau matériau de friction accentuent la puissance de freinage. Les derniers pneus Bridgestone Battlax RS11 autorisent une traction exceptionnelle et des sensations précises, ce qui permet au pilote de repousser encore plus ses limites.

Technologie de commande électronique de pointe

La R1 a été la première moto de série à adopter une forme d'intelligence artificielle via une centrale inertielle à 6 axes (IMU). La R1 possède une véritable mesure en 3D du mouvement. L'IMU (Inertial Measuring Unit soit capteur d'inertie) évalue les déplacements dans les trois dimensions (vers l'avant, vers les côtés, et de haut en bas), plus un mesurage gyroscopique dans les trois dimensions (le tangage, le roulis et le lacet). En analysant constamment ces données relevées 125 fois par seconde, l'IMU définit la position de la R1 et son comportement - y inclus l'angle d'inclinaison, le glissement et les changements d'assiette.
Pour 2020, l’hypersport bénéficie de deux nouvelles technologies qui augmentent davantage son potentiel sur piste.

Nouveau système de contrôle du freinage (BC) - ABS en virage

Le nouveau système de contrôle du freinage (BC) permet au pilote de sélectionner l'un des deux modes ABS (BC1 et BC2), en cohérence avec ses préférences personnelles et les conditions de roulage.
Le mode BC1 propose un réglage ABS constant, tandis que le mode BC2 s'ajuste en fonction de l'angle d'inclinaison et de l'adhérence de la machine. En mode BC2, la sensibilité de l'ABS augmente au fur et à mesure que l'angle d'inclinaison augmente, ce qui renforce la confiance et le contrôle en courbe.
Les données relatives à la vitesse des roues avant et arrière ainsi que les informations de la centrale inertielle (IMU), tel que l'angle d'inclinaison et la glisse, sont transmises à la centrale hydraulique et à l'unité de commande électronique ABS qui effectuent des calculs en temps réel. Ces informations permettent ensuite à la commande de frein d'empêcher le blocage des roues en modulant la pression hydraulique dans les circuits de freinage avant et arrière.

Nouveau système de gestion du frein moteur (EBM)

Autre nouvelle technologie électronique de la R1 : son système de gestion du frein moteur (EBM), qui offre au pilote la possibilité de choisir parmi trois niveaux de force de freinage (élevée - moyenne - basse) pour s'adapter à une grande variété de situations de conduite et de préférences personnelles. En utilisant les données de différents capteurs, notamment le rapport enclenché, le régime moteur, la position de la poignée d'accélérateur et la position du papillon des gaz, l'ECU ajuste l'ouverture de l'accélérateur, le calage d'allumage et le volume d'injection pour contrôler le niveau de freinage moteur. L'EBM1 propose la force de freinage moteur la plus élevée, l'EBM3 la plus faible.

Assistance au démarrage (LCS) modifié

L'assistance au démarrage (LCS) de la R1 se montre encore plus efficace pour 2020. Le mode LCS1 a été modifié pour s'activer à 9 000 tr/min avec une ouverture des gaz de 41 degrés.
En tenant compte du BC et de l'EBM, ainsi que de la modification du système de contrôle des départs (LCS), la R1 2020 possède un total de 7 systèmes électronique d'aide à la conduite et de fonctions de commande. Le pilote est plus serein et peut adapter exactement la machine à ses exigences. Chaque système électronique s'intègre en toute transparence aux autres systèmes afin d'offrir une sensation naturelle et intuitive.

Tableau de bord TFT complet

L'écran LCD de type TFT présente désormais les nouvelles fonctions de commande de frein (BC) et de gestion du frein moteur (EBM).

Yamaha R1 2020 : nouvelles caractéristiques

- Carénage optimisé
- Efficacité aérodynamique augmentée de plus de 5 %
- Suspension optimisée pour un meilleur retour d'informations en provenance du sol
- Nouveau système ABS à 2 modes (BC) pour les freinages en courbe
- Nouveau système de gestion du frein moteur (EBM) à 3 modes
- Système de contrôle des départs (LCS) optimisé
- Nouveau système d'accélération Ride-by-Wire APSG
- Meilleures performances et efficacité de combustion à régime élevé
- Freinage optimisé
- Nouveaux réglages d'amortisseur de direction
- Pneus Bridgestone Battlax RS11
- Instrumentation de type TFT optimisé avec indicateurs BC et EBM
- Moteur conforme aux exigences EU5

Yamaha 1000 R1 : principales caractéristiques

- Moteur 4 temps crossplane de 998 cm³ et 200 ch
- Distribution linéaire du couple
- Systèmes de contrôle électroniques d'avant-garde
- centrale inertielle IMU à 6 axes avec capteurs Gyro/G pour une véritable mesure en 3D du mouvement
- Modes de puissance (PWR)
- Système de contrôle de la traction (TCS) / Glisse de la roue arrière sur l'angle (SCS)
- Contrôle du cabrage (LIF) et assistance au démarrage (LCS)
- Système de passage rapide des rapports (QSS, Quick Shift System)
- Cadre Deltabox compact en aluminium
- Bras oscillant de type banane courbé vers le haut / boucle arrière en magnésium
- Jantes en magnésium et réservoir de carburant en aluminium de 17 litres
- Quatre modes de sélection de puissance (PWR)
- Tableau de bord LCD de type TFT

Crédit infos et images : Yamaha

Partager

Ce qu'il faut retenir

Lesplus

    Lesmoins

      Tarifs

      19 299
      Prix neuf
      Comparer les crédits

      Assurez votreYamaha YZF-R1 1000 2020

      Estimez, calculez et comparez le coût de l'assurance de votre moto.
      Calculez le coût de l'assurance Comparez avec le tarif AMV

      Avis

      sur 3 avis d'utilisateurs Lire les avis
      Modèle commercialisé en

      Performances

      L'aspect technique

      Yamaha YZF-R1 1000 2020
      • Chassis
      • Cadre : périmétrique Diamond en aluminium
      • Réservoir : 17 litres
      • Hauteur de selle : 855 mm
      • Longueur : 2 055 mm
      • Largeur : 690 mm
      • Hauteur : 1 165 mm
      • Empattement : 1 405 mm
      • Poids en ordre de marche : 201 kg
      • Train avant
      • Fourche téléhydraulique inversée Ø 43 mm, déb : 120 mm
      • 2 disques Ø 320 mm, étriers radiaux 4 pistons
      • Roue AV : 120 / 70 - 17
      Yamaha YZF-R1 1000 2020
      • Transmission
      • Boite à 6 rapports
      • secondaire par chaîne
      • Train arrière
      • Mono-amortisseur, déb : 120 mm
      • 1 disque Ø 220 mm, étrier 1 piston
      • Roue AR : 190 / 55 - 17
      • Moteur
      • 4 Cylindres en ligne , 4 temps
      • Refroidissement : par eau
      • Injection Ø nc
      • 2 ACT
      • 4 soupapes par cylindre
      • 998 cc (79 x 50.9 mm)
      • 200 ch à 13 500 tr/min
      • 11,60 mkg à 11 500 tr/min
      • Crit'air :

      Galerie

      Millésimes

      Avis

      Modèle 2020
      Superbe moto, c'est pour celà que j'en ai pris une : pour le look, le son du moteur crossplane et la maniabilité. Très bonne moto pour le circuit, agile, rapide et qui freine bien, mais complètement inadapté pour la route : la 1° tire beaucoup trop long, le moteur CP4 ratatouille et tourne "carré" sous 3000-4000 t/mn lorsqu'on est sur un filet de gaz. Par contre avec plus de gaz et à partir de 4000 t/mn le moteur s'équilibre et se réveil, ça part soudainement jusqu'au régime de la puissance max ! Une bonne moto ..... pour la piste uniquement puisque pas prévue pour rouler doucement. Répondre à R1FREDERIC74

      Superbe machine cette R1 2020 !!! Enfin les japps se réveillent sur leur retards en électronique par rapport aux Italiens !!! Par contre de là a dire que la R1 a été la 1ère bécane pourvue d\'une intelligence électronique..........je connais pas le nom de ce gentil journaleux moto mais il devait être encore dans les couilles a son père quand je roulais déjà en MV !!! GAzzzzzz V Répondre à Paul

      r1 .

      elle est trops belle.j en suis amoureux deja Répondre à prg
      Voir plus de commentaires
      Déposez votre avis sur la Yamaha YZF-R1 1000 2020
      Notez cette moto :

      Indispensables

      Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
      Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.

      Occasions

      Comparateur
      Comparer des motos