Motoplanete
À la une des Actualités

Norton racheté par le géant indien TVS.

Norton racheté par le géant indien TVS.

          Depuis plusieurs mois, Norton était dans la tourmente et fut même mise en faillite fin janvier. Le constructeur anglais avait beau jouir d'un prestige peu commun et étoffer tranquillementsa gamme avec des modèles désirables, il n'a pas pu résister à une gestion financière... discutable.

          Noyé de dettes, Norton avait peu d'issues possibles. La disparation, l'obole d'un riche mécène, ou le rachat. C'est cette dernière option que l'on apprend aujourd'hui. Le géant indien TVS Motor Company s'est porté acquéreur du constructeur anglais. En mettant sur la table 16 millions de livres sterling (soit 18,4 millions d'euros), TVS s'offre une belle pépite : Norton est l'une des plus anciennes marques de motos au monde, son passé sportif est riche tant que prestigieux, certains modèles d'autrefois ont marqué leur temps (Manx, Dominator, Commando, F1, etc...) et la gamme actuelle entretient une forte image. Norton propose les trails 650 Atlas Nomad ou Ranger, les sportives 650 Superlight en version standard ou SS et la 1200 V4 (RR ou SS), la 961 Commando en plusieurs versions et la Dominator. Toutes proposées à un tarif premium.

          Avec ce rachat, beaucoup de questions se posent. TVS s'est-il offert l'entreprise pour perpétuer le nom et les productions ou bien... ?
On se souvient de la prise de contrôle de Benelli par Qianjiang en 2005. 10 ans plus tard, les modèles sulfureux tels que la 1130 Tornado ou la TnT R 160, ainsi que toute la gamme de moto fortes en gueule, ont disparu pour laisser la place à de la petite et moyenne cylindrée. Heureusement que la 500 Leoncino remonte sensiblement le niveau depuis peu. TVS ne reprendrait-il que le nom pour introduire ses machines vaguement connues en Europe en les rebadgeant ?

Apache 310 RR - La sportive de TVS Motor

          Peu probable, même si certaines de ses productions sont déjà dans des catalogues sous d'autres noms (les BMW G 310 R et GS sont fabriqués par TVS). En rachetant Norton et tout ce que l'entreprise a déjà mis en place, TVS n'aura pas à partir de zéro pour fabriquer des motos haut de gamme. En relançant la production et en pérennisant son investissement, la société gagnerait en R&D et pourrait profiter du nom et de la technologie issus du blason anglais. Toutefois, qu'en sera-t-il de l'exploitation du moteur 650, conçu par Norton et le chinois Zongshen ? Quant au moteur 961 de la Commando, les droits ont été récemment vendus à une autre boite chinoise, Jinlang.

          Il y aussi la question des dettes. Norton doit au fisc anglais plus de 300 000 Livres. Pourtant, ce n'est pas l'argent qui a manqué avec les subventions et les accords. Mais en s'offrant des voitures de fonction comme des Jaguar, Range Rover et Aston Martin, on se doute que les frais d'entretien de la direction devaient être colossaux. Comptons aussi un fonds de retraite frauduleux qui aurait surtout servi a alimenté les comptes et pas trop les souscripteurs (on parle de 14 millions de Livres). Enfin, n'oublions pas tous les clients qui attendent d'être livrés de leur moto commandée... et payée. Au total, Norton aurait une ardoise de quelques 28 millions de Livres. TVS ne déclare rien à ce sujet.

Les Norton Atlas 650 en version Ranger et Nomad

          TVS va devoir mettre au propre un sacré sac de crabes, bien qu'il ait annoncé n'avoir racheté que les actifs. La société annonce vouloir continuer la production des modèles de Donington ainsi que ceux présentés pour le futur proche. Les employés conserveront leurs jobs et seront intégrés à TVS. Le conglomérat indien a aussi un partenariat de longue date avec l'université de Warwick dans le domaine de la haute technologie industrielle. Ce ne serait donc pas stratégique de faire de belles annonces puis de jouer un autre jeu et se mettre l'Angleterre à dos.
Ensuite, cela pourrait grandement bénéficier à Norton, qui profiterait d'une meilleure gestion ainsi que des capacités financières et techniques énormes de TVS Group (près de 8,5 milliards de dollars).

          M. Sudarshan Venu, le directeur général adjoint de TVS Motor Company, a déclaré: " Norton continuera de conserver son identité propre avec des plans d'affaires dédiés et spécifiques. TVS Motor travaillera en étroite collaboration avec les clients et les employés dans la construction de la réussite et de la prééminence de la marque de moto Norton et nous sommes impatients de développer ensemble au niveau mondial en les années à venir. "

Avis

Les indispensables du motard

Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
Dernières actus