Motoplanete

NortonAtlas 650 Nomad 2019

Présentation à retenir Technique Concurrentes Galerie Millésimes Comparer Avis Indispensables Occasions

Tentant, le quotidien en Norton

Trail

Atlas... Titan de la Grèce antique, obligé d'avoir le dos fracassé car portant le monde. Puis massif montagneux d'Afrique du Nord. Surtout, modèle emblématique de Norton, précédant la Commando des années 60 dans la saga du constructeur. Aujourd'hui, c'est une excursion dans le clan des scrambler. Plus que ça même, car cet engin se présente comme un modèle accessible, presque bon marché par rapport aux 961 Commando et 1200 V4. Mais une Norton n'est pas une anglaise qui se laisse amadouer comme ça. Même en entrée de gamme, la bécane sait se faire désirer, et son appétence à crapahuter ne masque pas ses bonnes manières.

L'Atlas a du cachet, et une double personnalité. Plutôt routier dans cette version Nomad, plus campagnard dans sa déclinaison Ranger. Quelle que soit la version, l'anglaise affirme sa présence, un coté précieux, une volonté de certifier un blason plus qu'une raison. La forme comme les détails sont de la veine des belles machines. On ne voit pas sur la plupart des scramblers de tels tés de fourche ajourés, une grille de protection d'échappement de cet acabit, une semblable attention portée à l'ensemble des éléments constitutifs. Le train avant penche carrément dans la démesure, comme son alter ego de chez Moto-Morini. Redoutable, presque impériale cette énorme fourche inversée de 50 mm secondée par des disques de frein de 320 mm et des étriers Brembo monoblocs à 4 pistons. Du bel outil ; mais à part pour la frime, à quoi ça sert de mettre du matos d'hypersportive sur ce genre de bécane ? Par contre, il est indéniable que le proprio en aura pour son argent, et qu'il sera difficile de prendre la moto en défaut avec une telle étrave.

Norton Atlas 650 Nomad 2019 Rouler au milieu des feuilles d'automne, sentir le printemps en voyant se refléter la fraicheur des arbres sur les carters chromés, évincer les flaques après une averse d'été, c'est un peu ça l'Atlas Nomad ; sauf qu'on n'aura pas vraiment envie de salir les belles jantes à rayons et le garde-boue minimaliste, eux aussi chromés.
Certainement plus partante pour une promenade mordante, emmenée plus que joyeusement avec ce tout nouveau moteur. Pour simplifier, Norton a coupé en deux le V4 de son hypersport, puis établi une cylindrée à 650 cm3. On retrouve le même alésage pour les cylindres mais une course plus longue. Ce twin parallèle avec calage à 270° promet de belles performances avec une puissance annoncée de 84 chevaux. Pas mal, pas mal du tout pour ce genre de mécanique. Un bi de MT-07, pourtant plus généreux en cubage (689 cm3), envoie déjà un très fun 75 chevaux. Le couple est dans les valeurs de la catégorie avec un 6.6 mkg.

Les suspensions sont également d'un niveau supérieur. La fourche ‘Roadholder' est réglable de partout. L'amortisseur, de la même griffe, ne disposera que de la précharge.
Pour un engin plus typé route que le Ranger, on s'attendrait à voir une monte pneumatique en 17 pouces... Perdu, seul l'arrière affiche cette dimension, avec un large 180/55-17. La roue avant se veut en 18 pouces, avec un gommard de 110. Le Ranger se différencie avec des chaussures plus trekking.
Norton a choisi de lui offrir un débattement de suspensions plus important que sur un roadster standard. 150 mm de part et d'autre. Cela autorise quelques incartades, et entraine une hauteur de selle quelque peu élevée, à 824 mm.
Plus joueur que le Ranger, l'Atlas 650 Normad bénéficie d'un empattement plus court, de 1446 mm, tout en partageant un poids (178 kilos) et un cadre identiques. Une inédite structure périmétrique tubulaire en acier enserre le moteur tout en tenant une colonne de direction inclinée à 24.2° et un remarquable bras oscillant en alu. La selle bi-matière avec surpique mérite aussi d'être appréciée pour son aperçu.

Une tentante approche que cette Atlas, avec un indéniable besoin de se différencier, d'être admirée. Norton étant loin de la capacité de production de son compatriote Triumph, et hors champ de la plupart des constructeurs, la 650 Nomad ne sera produit qu'à 250 exemplaires, pour un tarif de 9995 Livres. Ce qui nous donnera approximativement 11500 euros pour les exemplaires qui arriveront en Europe. Rajoutez à l'addition une belle dose de taxes et ce scrambler sera beaucoup moins accessible qu'espéré. Mais il restera le moins onéreux de la gamme, et plutôt une belle façon d'investir la dynastie Norton.

M.B - Photos constructeur

Ce qu'il faut retenir

Tarifs

11 590
Prix neuf
Financer votre moto

Assurez votreNorton Atlas 650 Nomad 2019

Estimez, calculez et comparez le coût de l'assurance de votre moto.
Calculez le coût de l'assurance Testez le tarif du specialiste assurance moto

Avis

sur 0 avis d'utilisateurs Lire les avis
Modèle commercialisé en

Performances

L'aspect technique

Norton Atlas 650 Nomad 2019
  • Chassis
  • Cadre : cadre périmétrique tubulaire en acier
  • Réservoir : 15 litres
  • Hauteur de selle : 824 mm
  • Empattement : 1 446 mm
  • Poids à sec : 178 kg
  • Assistance au freinage : ABS
  • Train avant
  • Fourche téléhydraulique inversée Ø 50 mm, déb : 150 mm
  • 2 disques Ø 320 mm, étriers radiaux Brembo 4 pistons
  • Roue AV : 110 / 80 - 18 → Commander ce type de pneu
Norton Atlas 650 Nomad 2019 technique
  • Transmission
  • Boite à 6 rapports
  • secondaire par chaîne
  • Moteur
  • Bicylindre parallèle , 4 temps
  • Refroidissement : liquide
  • Injection Ø nc
  • 2 ACT
  • 4 soupapes par cylindre
  • 650 cc (82 x 61.5 mm)
  • 84 ch à 11 000 tr/min
  • 6,60 mkg
  • Rapport poids / puissance : 2,12 kg/ch
  • Compression : 11.5:1
  • Crit'air :

Galerie

Millésimes

Comparer

Comparer la Atlas 650 Nomad face à ses concurrentes

Accélération

Norton Atlas 650 Nomad 2019 Non communiqué
BMW 1200 R NineT Scrambler 2019 : 3,60 s
Triumph 1200 Scrambler XC 2019 Non communiqué
Ducati 1100 Scrambler 2019 Non communiqué
Yamaha XSR 700 XTribute 2019 Non communiqué

Consommation

Norton Atlas 650 Nomad 2019 Non communiqué
BMW 1200 R NineT Scrambler 2019 : 5,30 l/100km
Triumph 1200 Scrambler XC 2019 : 4,90 l/100km
Ducati 1100 Scrambler 2019 : 5,20 l/100km
Yamaha XSR 700 XTribute 2019 : 4,30 l/100km

Couple

Norton Atlas 650 Nomad 2019 : 6,60 mkg
BMW 1200 R NineT Scrambler 2019 : 11,80 mkg
Triumph 1200 Scrambler XC 2019 : 11,20 mkg
Ducati 1100 Scrambler 2019 : 9 mkg
Yamaha XSR 700 XTribute 2019 : 6,90 mkg

Puissance

Norton Atlas 650 Nomad 2019 : 84 ch
BMW 1200 R NineT Scrambler 2019 : 110 ch
Triumph 1200 Scrambler XC 2019 : 90 ch
Ducati 1100 Scrambler 2019 : 86 ch
Yamaha XSR 700 XTribute 2019 : 75 ch

rapport Poids / Puissance

Norton Atlas 650 Nomad 2019 : 2 kg/ch
BMW 1200 R NineT Scrambler 2019 Non communiqué
Triumph 1200 Scrambler XC 2019 : 2 kg/ch
Ducati 1100 Scrambler 2019 : 2 kg/ch
Yamaha XSR 700 XTribute 2019 Non communiqué

Vitesse

Norton Atlas 650 Nomad 2019 : 200 km/h
BMW 1200 R NineT Scrambler 2019 : 200 km/h
Triumph 1200 Scrambler XC 2019 : 200 km/h
Ducati 1100 Scrambler 2019 : 190 km/h
Yamaha XSR 700 XTribute 2019 : 190 km/h
Comparateur
Comparer des motos

Avis

Déposez votre avis sur la Norton Atlas 650 Nomad 2019
Notez cette moto :

Indispensables

Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire Motoblouz, avec des milliers de références disponibles.

Occasions

Nous n'avons aucune occasion relative à ce modèle, mais affiner votre recherche et trouver le modèle qui vous correspond.

Actus