Motoplanete

Buell1125 CR 2010

Présentation à retenir Technique Concurrentes Galerie Millésimes Avis Indispensables Occasions

Roadster en rangers

Roadster

Un street-fighter avec beaucoup de chevaux à la sauce Buell, c’est forcément un engin qui dérange, qui vous claque dans le museau. Et quand ça sort 146 chevaux pour un poids de sportive, on n’a qu’une envie : dessouder de l’asphalte.

La série des XB avait déjà donné un bel aperçu des talents et de l'ingéniosité du petit constructeur américain. Le châssis d'une forte identité, le gabarit hyper compact de ses engins, la gueule vraiment pas comme les autres des roadsters XB-S... Ça cause, mais ça ne suffit plus à Erik Buell. Après avoir installé des moteurs Harley super tapés avec 40 %de puissance en plus, Buell a fait les choses plus simplement : il a tout simplement transformé son hypersport en street-fighter. Un roadster à la grosse gniak avec tout ce qu'il faut pour déranger le quartier. Mélanger la 1125 R avec la vision d'Erik d'un café-racer moderne donne aujourd'hui la 1125 CR.

A première vue, le travail des ateliers design et technique se serait contenté de seulement changé le tête de fourche. Un petit "seulement" qui suffit pourtant à transfigurer la Buell. Cette tronche mini (aux faux airs de Suzuki B-King) fait énormément ressortir les épaules tout en lui donnant un aspect encore plus agressif. Buell reconsidère la machine à baffes ; une série pour les concurrentes, une autre pour celui qui osera tourner vigoureusement la poignée de gaz.
Avec son Buell 1125 CRmoteur tout jeune et plein de fougue à 146 ch, la CR joue dans le haut du panier des street-fighters. Le moteur Helicon développé par Rotax pour la sportive 1125 R ne reçoit comme modification qu'un rapport de transmission finale raccourcie, histoire d'encore plus vous arracher les bras.

Pour tenir la fourche inversée de 47 mm, les bracelets ont fait place à un guidon plus relevé, et entre vos bras téméraires, le chassis ne craint pas grand-chose... Alors, vous pouvez ouvrir si vous êtes courageux et expérimenté. Avec son empattement court, son poids contenu de 170 kg (le même que sur la 1125 R) et son faible angle de colonne, la Buell réagira en un clin d'oeil, avec ce caractère que Erik aime imprégner à ses machines. Le cadre périmétrique contenant l'essence, le bras oscillant, l'enorme disque de 375 mm mordu par un étrier à 8 pistons - ce sont les mêmes éléments que sur la sportive. On peut donc être confiant sur les prestations de la bête.

Un peu de technique et d'optimisation -Retour sur le moteur HELICON - 146 chevaux

Un nouveau bicylindre très moderne, compact, fermé avec un angle de 72°, équipée d'une injection, de cotes super-carrées de 103 x 67,5 mm, d'un refroidissement liquide, de 4 soupapes par cylindre, 3 arbres d'équilibrage, double ACT, lubrification par carter sec, double corps de papillon inversés de 61mm... Un équipement parfait pour un berlingot d'hypersport dernière génération. Un moteur autrichien, développé par un cahier des charges très précis du staff de Erik. Un twin ROTAX, le célèbre motoriste qui fabrique, entre autres, le bi des Aprilia RSV 1000. Un gage de sérieux et de puissance. Et pour ceux qui reste encore sous le choc, voici de quoi vous faire du bien : la bouilleur crache 146 bourrins et plus dMoteur Helicon 1125 Re 11 mkg de couple.
Autour de ce gros bicylindre, des éléments optimisent encore la mécanique. La boite à air (12 l) pressurisé permet 5% de performances supplémentaires. Les radiateurs sont placés latéralement, derrière les flancs de carénages... ou plutôt, dans les énormes écopes d'aspirateur. Leur position est calculée pour optimiser le centrage des masses et le centre de gravité. D'ailleurs, la disposition de chaque élément sur la 1125 R / CR a été pensé dans cet optique. C'est notamment le cas du système d'échappement, placé comme toujours sous la selle ; du coté de chez Buell, on dit que "le silencieux est réglé pour fournir une puissance et une courbe de couple linéaires en supprimant le coût, le poids et la complexité d’un système d’échappement actif. Une chambre Helmholtz située dans le silencieux permet de réduire encore le bruit. ". Bref, pas d'EXUP, un comportement quelque peu lissé pour plus d'efficacité, et des gaz à moitié étouffés par les normes anti-bruit. Donc, en mettant un bon pot adaptable, ça devrait dépoter sévère, comme le coup de matraque de votre voisin quand vous mettrez en route. Les forces de l'ordre finiront par vous calmer, sauf sur circuit (et encore, pas tous).

Avec cette 1125 CR, Buell a t'il voulu concevoir son street-fighter, ou SA vision d'un street-fighter. Sûrement quelque chose de puissant, un peu dingue et intimidant, pour gros bras assurément et ceux qui veulent rouler différent. Une sorte de mélange de rodéo américain et de grosse bourre à l'européenne. D'ailleurs, Buell annonce son dernier-né "Avec son attitude impitoyable et sa silhouette parfaite, la 1125CR est une moto de route pensée pour les descendants de la génération Café Racer" presque comme une couverture du Joe Bar Team.

A peine un an et la 1125 CR est déjà optimisée. Pour 2010, quelques changements sont à l'appel : un nouveau gudion en alu, de nouveaux joints d'étanchéité du piston de frein avant, de nouveaux roulementsde pompe à eau et d'axe de roue arrière. Et une petite augmentation du tarif, le roadster dépassant maintenant les 12 000 euros.

M.B
(photos constructeur)

Partager

Ce qu'il faut retenir

Lesplus

    Lesmoins

      Tarifs

      12 195
      Prix neuf
      Estimation cote occasion : 6 763 €
      Comparer les crédits

      Assurez votreBuell 1125 CR 2010

      Estimez, calculez et comparez le coût de l'assurance de votre moto.
      Calculez le coût de l'assurance Comparez avec le tarif AMV

      Avis

      sur 0 avis d'utilisateurs Lire les avis
      Modèle commercialisé en

      Performances

      L'aspect technique

      Buell 1125 CR 2010
      • Chassis
      • Cadre : périmétrique en aluminium, contenant le carburant
      • Réservoir : 21.2 litres
      • Hauteur de selle : 775 mm
      • Longueur : 2 050 mm
      • Largeur : 744 mm
      • Empattement : 1 385 mm
      • Poids à sec : 170 kg
      • Train avant
      • Fourche téléhydraulique inversée Showa Ø 47 mm, déb : 120 mm
      • 1 disque Ø 375 mm, étrier 8 pistons
      • Roue AV : 120 / 70 - 17
      Buell 1125 CR 2010
      • Transmission
      • Boite à 6 rapports
      • Transmission secondaire par courroie crantée
      • Train arrière
      • Monoamortisseur, déb : 127 mm
      • 1 disque Ø 240 mm, étrier 2 pistons
      • Roue AR : 180 / 55 - 17
      • Moteur
      • Bicylindre en V à 72° , 4 temps
      • Refroidissement : Refroidissement liquide
      • Injection
      • 2 ACT
      • 4 soupapes par cylindre
      • 1 125 cc (103 x 67.5 mm mm)
      • 146 ch à 9 800 tr/min
      • 11,10 mkg à 8 000 tr/min
      • Rapport poids / puissance : 1,16 kg/ch
      • Crit'air :

      Galerie

      Millésimes

      Avis

      Déposez votre avis sur la Buell 1125 CR 2010
      Notez cette moto :

      Indispensables

      Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
      Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.

      Occasions

      Comparateur
      Comparer des motos