Fiche moto ACCUEIL > FICHES MOTO > HONDA > VFR 1200 F 2010 > Présentation
Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

Une nouvelle génération de motos

Honda VFR 1200 F

Cliquez sur l'image pour la visualiser en grand format

 
Honda

Honda VFR 1200 F 2010

Sport-GT
Fiche créée le 08/10/2009
Honda VFR 1200 F

          Combien d’années que l’on attend cette nouvelle VFR ? Quatre ? Dix ? Cela a-t-il une importance maintenant… La nouvelle VFR est enfin révélée, avec à la clé bien plus qu’une évolution de cette très célèbre moto. Ce modèle 2010 bouscule beaucoup de références établies. Un nouveau moteur, un nouveau cadre, un nouveau design, une nouvelle façon de penser la sport-GT, une nouvelle génération de machines.

          Regardez, contemplez, étonnez-vous de ce style. Il fallait frapper fort avec cette nouvelle VFR. Et un moteur de forte cylindrée ne suffisait pas pour Honda. Le plus grand constructeur moto du monde a travaillé plus que de raison pour son fer-de-lance technologique. Le résultat est un engin comme il n’en a jamais été vu. Pas d’agressivité à outrance ou de lignes sensuelles mais quelques effets de style culturels – la 1200 VFR dicte ses propres codes, son propre design, semblable à nul autre. Sa robe maitrise la fonction et le style, avec un petit quelque chose de surréaliste et un étonnement général. Il y avant tout ce phare, reprenant l’identité du concept V4 présenté à l’Intermot 2008. Un espèce de faux X très singulier, laissant augurer un éclairage remarquable. Les rétroviseurs dotés de clignotantes intégrés y vont de leur touche de « nacre », directement dérivés de la dernière CBR 1000 RR… et nous renvoyant à la lointaine CBR 1100 XX. Qu’elle remplace également au passage ; et ce n’est pas un hasard si Senseï Kishi, le père de la 1100 Blackbird, a participé à l’élaboration de cette nouvelle VFR.
Ces panneaux de carénage vous intriguent, n’est-ce pas !?! Ce n’est plus le carénage intégral tel que l’on le concevait jusqu’à aujourd’hui. Depuis quelques années, surtout sur les sportives, la surface se réduisait , s’épurait. Sur la VFR 1200 F, le sabot s’est clairement dissocié du reste de l’habillage. La moto s’habille maintenant d’un profond manteau, un carénage multicouche. Les cavités créées entre le phare et les flancs permettent de canaliser le flux d’air et d’améliorer la stabilité à haute vitesse. Deux panneaux supplémentaires greffés derrière les panneaux principaux rajoutent un effet de style et permettent d’évacuer l’air chaud à l’extérieur des genoux du pilote. Les épaules de la moto rejoignent en douces courbes les flancs du réservoir, dont la partie centrale est de couleur différente. Une façon d’envisager le carénage intégral tel qu’on peut le voir sur certaines BMW. Cette robe travaillée nous ferait presque oublier l’un de ses rôles majeurs : la protection. Et là, il semblerait que la mission soit très réussie. Le pilote devrait être plus que satisfait de l’abri. Un pilote qui ne sera pas où donner de la tête dans un premier temps, car entre le V4, sa puissance, découvrir les nouveaux commodos (plus ergonomiques, repensés dans le dessin, avec une inversion de position du klaxon et des clignos), et se délecter du nouveau tableau de bord… Oh, rien de révolutionnaire dans les infos (vitesse, rapport engagé, température moteur et extérieure, montre, niveau de carburant et de consommation), mais le style est particulièrement réussi. 2 fenêtres digitales enserrant le compte-tours à aiguilles – du beau, du fonctionnel, de l’élégance !


          Maintenant, ceux que vous attendez tous. L.E MOTEUR. Lassé d’entendre depuis des années que la VFR 800 manque de couple (on la toujours comparé à des machines de son segment mais bien plus généreusement motorisé), Honda s’est donné au maximum dans la création d’un nouveau V4. Mais il n’a plus rien à voir avec l’identité de ses prédécesseurs. Fini le temps où les VFR étaient doté d’un V4 Superbike à 90° provenant des fabuleuses RVF de compétition. Cette fois, c’est un bloc entièrement nouveau, dédié pour cette VFR, avec un nouvel angle de 76°, une cylindrée de 1237 cm3, et une puissance colossale digne d’une hypersport. La VFR 1200 F développe 173 chevaux. Une valeur qui nous laisse pantois. Pour le couple, c’est plus de 13 mkg à 8750 tr/mn – 80% sont disponibles dès 3000 trs. De sport-GT, la VFR est presque devenu hypersport-GT. Il n’y aura que son poids de 267 kg (environ 10 de plus que la 800 V-tec) toute mouillée pour nous rappeler ses prétentions. Et ce n’est pas tout : ce moteur a été pensé avec un grand souci d’intégration. . Ainsi, les cylindres arrières sont placés côte à côte mais très proches alors que les cylindres avant sont plus nettement espacés. Ce dessin permet d’obtenir une forme fine et compacte qui s’insère idéalement entre les jambes du pilote tout en participant à la centralisation des masses.

          Coté transmission, Honda a également fait très fort et novateur. La VFR de 2010 pourra être équipée (en option) d'une toute nouvelle boite de vitesse automatique à double embrayage. Inspirée de ce qui se fait en automobile, cette technologie combine l'avantage de supprimer les à-coups habituellement présent sur les boites automobiles classiques, à une baisse de consommation non négligeable. Coté technique, la boite de vitesse est en fait composée de deux demi-boites (et donc deux embrayages) qui gèrent chacune des rapport différents : une pour les rapports paires, l'autre pour les impaires. Ainsi, lorsqu'un rapport est en fonctionnement, les rapports directement inférieur et supérieur sont déjà engagés dans l'autre demi-boite. Lors du passage d'une vitesse, il ne reste plus aux deux embrayages qu'à  travailler de manière inversée. Les rapports étant déjà pré-engagés, le changement de vitesse se fait donc rapidement, sans a-coups ni perte de régime. Le tout avec une consommation annoncée comme égale voire meilleure que pour une boite de vitesse classique.
La commande électronique proposera deux modes automatiques : normal ou sport. Pour les puristes, il sera possible de passer en mode manuel.
La vidéo ci-dessous montre les différentes utilisation de la boite automatique à double embrayage (qui devrait probablement être étendue à d'autre modèles de la marque).


          Le chapitre sécurité, cher à Honda, a bien évidemment reçu autant d’attention. Pour la première fois sur une routière sportive, l’embrayage est à glissement limité, comme sur les pures pistardes. Ce dispositif empêche le blocage de la roue arrière lorsque l’on rétrograde de façon musclée. L’ABS est installé de série, secondée par une freinage combiné avant-arrière, et les disques de 320 mm sont mordus par des étriers radiaux à 6 pistons – pour rappel, la seule autre machine équipée de tels étriers est la R1 depuis 2009. La partie-cycle est d’ailleurs prévue pour encaisser toutes les contraintes du sport. A l’origine de la fourche inversée de 43 mm s’ancre un gros cadre double poutre en aluminium ; le genre que l’on verrait aussi bien dans une machine de SBK. Le bras oscillant, qui participe beaucoup à l’identité de la VFR, est complètement nouveau, à présent doté d’un cardan. Même si ce n’est pas une innovation (BM le fait depuis longtemps), c’est un grand pas en avant pour cette sport-GT, qui s’équipe de cet élément réclamé depuis longtemps par les possesseurs de VFR. Aux extrémités de la machine, les jantes aux fins bâtons sont tout simplement superbes.



          Cette VFR 1200 F va marquer son temps, peut-être plus que la VFR 750 ne l’a fait. Technologiquement, Honda a fait très fort. Et 24 ans après, la plus célèbre des sport-GT veut recréer ce qu’elle a initié autrefois : une nouvelle façon de rouler.

M.B - Photos constructeur

 

Les indispensables pour la moto et le motard
Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.

Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
L'aspect technique de la

Honda VFR 1200 F 2010

Honda VFR 1200 F
  • Chassis :
  • Cadre : Double poutre en alu
  • Réservoir : 18.5 litres
  • Hauteur de selle : 815 mm
  • Longueur : 2244 mm
  • Largeur : 886 mm
  • Hauteur : 1222 mm
  • Empattement : 1545 mm
  • Poids en ordre de marche : 267 kg
  • Train avant :
  • Fourche téléhydraulique inversée de 43 mm, déb : 120 mm
  • 2 disques de 320 mm, étriers radiaux 6 pistons
  • Roue AV : 120 / 70 - 17"
  • Transmission :
  • Boite à 6 rapports et double embrayage
  • Transmission par cardan
  • Train arrière :
  • Monobras et mono-amortisseur, déb : 130 mm
  • 1 disque de 276 mm, étrier 2 pistons
  • Roue AR : 190 / 55 - 17"
  • Moteur :
  • 4 Cylindres en V à 76°, 4 temps
  • Refroidissement : Refroidissement liquide
  • Injection
  • 2 ACT
  • 4 soupapes par cylindre
  • 1237 cc (81 x 60 mm)
  • 173 ch à 10000 tr/min
  • 13.1 mkg à 8750 tr/min
Ce qu'il faut retenir de la

Honda VFR 1200 F 2010

Les plus
  • Style fort
  • Technologie embarquée
  • Puissance
  • Gros V4
  • Boite semi-robotisée
Les moins
  • Design déroutant
  • Poids en hausse
  • Tarif qui grimpe
Ajouter vous aussi un commentaire sur "la Honda VFR 1200 F 2010"
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette moto :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :