Motoplanete

HondaCBR 1000 RR Fireblade 2016

Présentation à retenir Technique Concurrentes Galerie Millésimes Comparer Avis Indispensables Occasions

Envie de poursuite

Sportive

La nouvelle génération de CBR 1000, celle qui remettrait Honda sur le podium des hypersports, se fait attendre. Et ne sera pas au menu de 2016. Les sportifs devront se contenter d'une vieillissante mais toujours gaillarde Fireblade ; qui ne sera disponible qu'en version ABS.
La Honda CBR 1000 sait jouer de sa réputation. Elle ne remporte peut-être pas tous les comparos ni tous les championnats, mais avec des ambassadeurs comme Michael Dunlop ou John MCGuinness, des chiffres de vente convenables (pour sa catégorie), le blason ailé sur le réservoir et un nom qui résonne dans l'histoire du sport moto, l'hypersport de Honda campe toujours fièrement sur ses roues. Encore plus dans le coloris Repsol 2015, avec un gros 93 sur la tête de fourche, histoire de bien faire comprendre à la communauté que Honda, le HRC, ses pilotes Dani Pedrosa et Marc Marquez demeurent redoutables en MotoGP.

La dernière mise à jour remonte à 2014 ; surtout concentrée sur le moteur. Le 4 cylindres fut retouché de ci de là, histoire de grappiller des miettes de chevaux. La CBR lorgnait depuis quelque temps le cap des 180 bourrins, et les motoristes lui ont offert cette barre. Comment ?
Surtout en travaillant sur la culasse. Conduits d'admission et sièges de soupapes redessinés, réduction de 38 à 35 mm des collecteurs d'échappement. Un peu plus bas, volume du catalyseur augmenté ; un peu plus haut, injection PGM-DSFI recartographiée. Du coup, le bloc développe 2 Kw de plus et une sensible augmentation du couple, surtout entre 4 et 6000 trs.

Le châssis demeure identique, avec un costaud cadre périmétrique en aluminium, une fourche inversée de 43 mm Showa BPF, une suspension arrière Pro-Link inspiré du MotoGP avec un amorto "Balance Free Rear Cushion" très stable et progressif. Seule la position du pilote se voit modifiée. Plus radicale en fait, avec des repose-pieds reculés de 10 mm et des demi-guidons plus ouverts.

Tableau de bord complet doté de multiples affichages, clé de contact au format "vague", qualités sportives indéniables, la CBR 1000 RR peut toujours compter une qualité de vie certaine et affirmée ; et sur son ABS sport de série. Malheureusement, celui-ci entraine une surcharge pondérale de 11 kilos. Quid du coté de la concurrence... no comment.
Cela suffira t'il à maintenir à la CBR son capital passion ? En Superbike, plus personne n'y croit sauf Ten Kate. Bonne, très bonne sportive, la CBR 1000 RR sait faire parler la poudre mais pas la déchainer comme de plus en plus de concurrentes.

M.B - Photos constructeur

Ce qu'il faut retenir

Lesplus

  • Silhouette dynamique
  • Amortissement
  • ABS sport
  • Un peu plus de watts

Lesmoins

  • Puissance moteur dépassée
  • Pas de suspates électroniques
  • ABS lourd

Tarifs

15 499
Prix neuf
Financer votre moto

Assurez votreHonda CBR 1000 RR Fireblade 2016

Estimez, calculez et comparez le coût de l'assurance de votre moto.
Calculez le coût de l'assurance Testez le tarif du specialiste assurance moto

Avis

sur 2 avis d'utilisateurs Lire les avis
Modèle commercialisé en

Performances

L'aspect technique

Honda CBR 1000 RR Fireblade 2016
  • Chassis
  • Cadre : Double poutre aluminium composite type Diamond
  • Réservoir : 17.5 litres
  • Hauteur de selle : 820 mm
  • Longueur : 2 075 mm
  • Largeur : 720 mm
  • Hauteur : 1 135 mm
  • Empattement : 1 410 mm
  • Poids en ordre de marche : 211 kg
  • Train avant
  • Fourche téléhydraulique inversée Ø 43 mm, déb : 120 mm
  • Frein 2 disques Ø 320 mm, étriers 4 pistons à fixation radiale
  • Roue AV : 120 / 70 - 17
Honda CBR 1000 RR Fireblade 2016 technique
  • Transmission
  • Boite à 6 rapports
  • Transmission secondaire par chaîne
  • Train arrière
  • monoamortisseur, déb : 138 mm
  • Frein 1 disque Ø 220 mm, étrier 1 piston
  • Roue AR : 190 / 50 - 17
  • Moteur
  • 4 Cylindres en ligne , 4 temps
  • Refroidissement : Refroidissement liquide
  • Double ACT
  • Injection Ø 46 mm
  • 4 soupapes par cylindre
  • 999,80 cc (76 x 55,1 mm)
  • 181 ch à 12 250 tr/min
  • 11,60 mkg à 10 500 tr/min
  • Compression : 12.3 : 1
  • Crit'air :

Galerie

Millésimes

2015

Agrandir ou voir la fiche de la CBR 1000 RR Fireblade 2015 Agrandir ou voir la fiche de la CBR 1000 RR Fireblade 2015 Agrandir ou voir la fiche de la CBR 1000 RR Fireblade 2015

Comparer

Comparer la CBR 1000 RR Fireblade face à ses concurrentes

Consommation

Honda CBR 1000 RR Fireblade 2016 Non communiqué
Kawasaki ZX-10R 1000 2016 : 5,90 l/100km
Yamaha YZF-R1 1000 2016 Non communiqué
Suzuki 1000 GSX-R Concept 2016 Non communiqué
Ducati 1299 Panigale 2016 Non communiqué

Couple

Honda CBR 1000 RR Fireblade 2016 : 11,60 mkg
Kawasaki ZX-10R 1000 2016 : 11,60 mkg
Yamaha YZF-R1 1000 2016 : 11,50 mkg
Suzuki 1000 GSX-R Concept 2016 Non communiqué
Ducati 1299 Panigale 2016 : 14,74 mkg

Puissance

Honda CBR 1000 RR Fireblade 2016 : 181 ch
Kawasaki ZX-10R 1000 2016 : 200 ch
Yamaha YZF-R1 1000 2016 : 200 ch
Suzuki 1000 GSX-R Concept 2016 : 200 ch
Ducati 1299 Panigale 2016 : 205 ch

rapport Poids / Puissance

Honda CBR 1000 RR Fireblade 2016 Non communiqué
Kawasaki ZX-10R 1000 2016 Non communiqué
Yamaha YZF-R1 1000 2016 : 0 kg/ch
Suzuki 1000 GSX-R Concept 2016 Non communiqué
Ducati 1299 Panigale 2016 : 0 kg/ch

Vitesse

Honda CBR 1000 RR Fireblade 2016 : 300 km/h
Kawasaki ZX-10R 1000 2016 : 300 km/h
Yamaha YZF-R1 1000 2016 : 300 km/h
Suzuki 1000 GSX-R Concept 2016 : 300 km/h
Ducati 1299 Panigale 2016 : 300 km/h
Comparateur
Comparer des motos

Avis (2)

Modèle 2016
Je suis déçu par Honda ! Pourtant fidèle propriétaire de CBR (et fidèle à la marque depuis 1987), j\'ai d\'ailleurs une 900 de 1999 et une 1000 de 2008 dans mon garage, je pense délaisser la marque ailée si elle ne rentre pas dans la course des autres hypersportives. La CBR n\'est pas enthousiasmante, c\'est du réchauffé, du vu et du revu même si sur route, soyons honnête, elle fait parfaitement son boulot. J\'attends 2017 pour voir ce qui sortira des cartons Honda sinon, ma prochaine sera peut-être une BMW S 1000 RR. Où est l\'époque de la CBR de 92 qui mettait tout le monde d\'accord, celle des VTR SP1 et SP2, celle de la NR 750 qui nous faisait rêver ? Honda, faire revivre un trail mythique comme l\'Africa, c\'est bien mais il y a encore et toujours des amoureux de sportives. Réveillez-vous ! Répondre à CBR Rider

vous avez toujours la rc213v-s vu que vous écrivez la nr750. Vous ne pouvez plus affirmer le manque de rêve d\' honda Participer à la conversation

Cbr1000

Je suis propriétaire d\'une CBR 1000rr fireblade. C\'est une excellente machine, très fiable. Machine qui permet de bonnes mises sur angle. Bon transferts de masses. L\'absence de traction contrôle n\'est pas un problème. En sortie de virage, une bonne motricité à l\'accélération (bien coller les fesses vers l\'arrière de la selle). Lors d\'un usage hard, surtout sur piste, la consommation d\'huile augmente. Petit hic pour les grandes tailles, la visibilité dans les rétros. Répondre à Jim

doudou
Bonjour Jim, votre commentaire est très compliqué à comprendre pour les novices comme moi.J\'ai eu le modèle 2008, je trouvais la moto très rigide et pas facile à emmener, mais je ne suis qu\'un petit amateur, vous semblez très calé! Participer à la conversation

Jim
Hello doudou. Effectivement, la rigidité d\'une moto est l\'un des points les plus difficile à négocier. Trop rigide, le cadre risque de casser. Pas assez rigide, le comportement de la machine peut en être perturbé, surtout sur de mauvaises routes (pour absorber les chocs......). Le transfert de masses est lié aux freinages. Dans ces cas, il y a un transfert des masses vers l\'avant. L\'adhérence de la roue arrière est alors diminuée. Pour exemple, le risque de chute augmente lorsqu\'on coupe les gaz dans un virage. Le transfert des masses se produit à l\'inverse, c\'est-à-dire vers l\'arrière, lorsqu\'on accélère. Ce phénomène est différent sur une moto avec ABS. Pour en revenir à la prise d\'angle, effectivement en cas de freinage sur l\'angle, la CBR semble vouloir se relever et prendre une trajectoire rectiligne. Cependant, en connaissance de cause, on adapte son pilotage et on peut plonger. On peut aussi jouer sur l\'assiette de la machine, mais dans ce cas, ce sera pour une utilisation sur circuit. Ne pas oublier : d\'abord jeter le regard et après la machine. Bonne route. Participer à la conversation

Jim
Suite pour doudou, J\'ai fourché. En cas d\'accélération sur l\'angle, la CBR semble vouloir se relever et prendre une trajectoire rectiligne (et non lors d\'un freinage). Tout cela est lié à l\'inertie et l\'opposition des forces centrifuge et centripète. Sur piste, on compense ces problèmes par certains réglages (assiette, pression de la fourche ......), mais aussi par son pilotage (exemples : déplacement du corps, du poids, accélération, freinage......). La vitesse de passage en courbe et la recherche d\'un angle maxi dépendent des réglages et du style de pilotage. Si l\'entrée d\'un virage est importante, c\'est surtout (sur piste) la sortie qui est primordiale. Le moment de la remise des gaz. Il faut relever la moto le plus tôt possible. Participer à la conversation
Voir plus de commentaires
Déposez votre avis sur la Honda CBR 1000 RR Fireblade 2016
Notez cette moto :

Indispensables

Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire Motoblouz, avec des milliers de références disponibles.

Actus