Motoplanete

HusqvarnaVitpilen 401 2017

Présentation Technique à retenir Concurrentes Galerie Millésimes Avis Indispensables Occasions

Objet roulant non-identifié

Roadster

          ALERTE : Objet - Roulant - Non – Identifié. Elle s’appelle Vitpilen. Ni roadster, ni scrambler, ni quoi que ce soit d’autre. Ses créateurs refusant de l’affilier à une catégorie de moto déjà existante, c’est une rencontre du troisième type. Cela dit, avec son design audacieux et futuriste, ce météore venu de nulle-part va bousculer la tendance vintage et néo-rétro. Comme la « Husqvarna Nuda 900 » avant elle (ovni du supermotard), la Vitpilen a sa propre interprétation des formes et de l’espace. Elle semble venir tout droit d’une autre dimension, surtout dans son segment d’adoption, qui cultive l’anachronisme et l’authenticité.

          Bon, certain rétorqueront que du haut de ses quatre-cent petit cm3, sa galaxie de provenance ne doit pas être bien loin... C’est vrai que cette cylindrée est un peu décevante, mais en réalité : on s’en moque. Le marché auquel elle va se confronter, fait d’elle une moto d’apparat plus que d’utilité. Les clients des café-racers, néo-rétro, et autre prépa’ privilégient le plaisir par l’objet, au plaisir par la sensation. Donc, le monocylindre de 397 cm3, ses 44 ch et 3.8 mkg de couple suffiront bien.

          Stylistiquement, vous l’aurez compris, elle vient d’un autre univers. L’appellation « Vitpilen » signifie « flèche blanche » en suédois. Elle évoque une soucoupe incandescente, traversant notre atmosphère à toute allure. Certes, la moto ne peut pas vraiment revendiquer les attributs dynamiques d’un engin de l’espace, mais elle s’octroie largement ses attributs picturaux. Ses lignes sont vraiment très avant-gardistes. En témoigne le réservoir de 10 litres biscornu, tout juste sorti de la démouleuse. Le feu avant full led conforte également ce néo-modernisme. On apprécie la singularité de son gabarit, très compact et ramassé, notamment grâce au bâti arrière, plus court que le bras oscillant. Voilà un joli petit joujou pour les anciens, comme pour les plus jeunes, puisqu’elle sera éligible A2. Après de longues années d’absences des rubans de bitume (outre les SM, pas très éloignés des sentiers battus), Husqvarna fait le choix de revenir en force avec un design très en avance sur son temps. De quoi rattraper le retard, et c’est tout ce qu’on leur souhaite.

          Pour ce qui est du châssis et de la motorisation, cette fois-ci on sait d’où ça provient : de la petite KTM DUKE 390. La base est donc connue : cadre treillis tubulaire, fourche de 43 mm, unique étrier de frein à 4 pistons, mono virulent à haut régime... une vraie petite boule de nerfs, pleine de bonne volonté. Mais, déguisé en engin extraterrestre. Son accoutrement l’alourdi un peu puisqu’elle culmine à 148 kg à sec, contre le même poids mais avec les pleins faits pour la Katoche. Appelez quand même E.T, et dites-lui qu’on a trouvé mieux que la panière à vélo d’Elliott pour son périple retour. Bon, par contre, "téléphone maison", il oublieSi le comportement semble être assuré, l’équipement électronique est assez rudimentaire. Elle dispose uniquement d’un ABS (Bosh 9.11). Encore une fois, cela suffira... Sortie prévue fin automne 2017 !

          Désolé de détruire vos rêves d’ufologie mais on vous doit des aveux. On a peut-être un tout petit peu extrapolé sur l’origine spatiale de la Husqvarna. L’appellation « Vitpilen » ne vient pas de l’espace mais directement du passé puisque qu’elle était déjà utilisée en 1955 pour un modèle routier de la gamme.
- "Allo Marty ?!..."

Rémima - Photos constructeur

L'aspect technique

Husqvarna Vitpilen 401 2017
  • Chassis
  • Cadre : Treillis tubulaire en acier
  • Réservoir : 9.5 litres
  • Hauteur de selle : 835 mm
  • Empattement : 1 357 mm
  • Poids à sec : 148 kg
  • Train avant
  • Fourche téléhydraulique inversée Ø 43 mm, déb : 142 mm
  • 1 disque Ø 320 mm, étrier 4 pistons
  • Roue AV : 110 / 70 - 17
Husqvarna Vitpilen 401 2017
  • Transmission
  • Boite à 6 rapports
  • secondaire par chaîne
  • Train arrière
  • Mono-amortisseur, déb : 150 mm
  • 1 disque Ø 230 mm, étrier 1 piston
  • Roue AR : 150 / 60 - 17
  • Moteur
  • Monocylindre en ligne , 4 temps
  • Refroidissement : par eau
  • Injection Ø 46 mm
  • 2 ACT
  • 4 soupapes
  • 375 cc (89 x 60 mm)
  • 44 ch à 9 000 tr/min
  • 3,80 mkg à 7 000 tr/min
  • Rapport poids / puissance : 3,36 kg/ch
  • Crit'air :
  • Moto bridable à 34 ch pour l'ancien permis A MTT1 - pas garanti pour le permis A2

Ce qu'il faut retenir

Lesplus

    Lesmoins

      Tarifs

      5 000
      Prix neuf (estimation Motoplanete)
      Estimation cote occasion : 5 672 €

      Avis

      sur 0 avis d'utilisateurs Lire les avis
      Modèle commercialisé en

      Performances

      Assurez votreHusqvarna Vitpilen 401 2017

      Estimez, calculez et comparez le coût de l'assurance de votre moto.
      Calculez le coût de l'assurance Comparez avec le tarif AMV

      Galerie

      Millésimes

      Avis

      Déposez votre avis sur la Husqvarna Vitpilen 401 2017
      Notez cette moto :

      Indispensables

      Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
      Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.

      Occasions

      Comparateur
      Comparer des motos