Motoplanete

Moto-Guzzi940 BELLAGIO 2012

Présentation à retenir Technique Concurrentes Galerie Millésimes Avis Indispensables Occasions

Le Yankee italien

Custom

Le Bellagio a inauguré un nouveau style de custom pour le constructeur italien, moins California (en vogue depuis plus de... 30 ans), moins touring, plus bad boy, un peu comme la ligne des Sportster de Harley. L'édition 35 ans de la Calif semblait être un hommage teinté d'un 'au revoir'. Ce 940 reprendrait-il le flambeau d'une nouvelle génération chez Guzzi ?

Son nom chante comme le célèbre hôtel de Las Vegas. Pourtant, on trouve son origine dans les Alpes italiennes : il s'agit du nom d'une petite ville situé sur les bords du lac de Côme. Autrefois s'y réunissait la bourgeoisie lombarde ; aujourd'hui, ce nom est porté par ce 940 custom. Un bel engin, au twin débordant doublé d'une prestance à la fois discrète et présente. Le Bellagio a de la gueule, est un poil provocant, et accentue son agressivité par ses double échappements terminés par des embouts multi-percés. Coté équipement, on est loin du temps de la California : grosse fourche, tableau de bord électronique avec fenêtre digitale, freinage estampillé Brembo et monobras avec cardan. Conçu pour un max de disponibilité dès les bas-régimes, le nouveau bicylindre conserve toute la philosophie Guzzi. Dans notre monde de 16 soupapes et de radiateur toujours plus imposant, le 940 évolue dans la dolce vita. Quel plaisir de savourer un moteur chevillé à l’authentisme, avec 2 soupapes par cylindre, un refroidissement par air, et un caractère comme on en trouve de moins en moins. Pas vraiment souple mais costaud à la mi-course, le moteur possède un goût relevé et déroutant – on est loin de la fadeur de certaines productions japonaises. Le Bellagio, c’est du steak de buffle avec une vraie sauce au roquefort ; une viande qui se découpe avec un gros couteau, qui n’a pas besoin de déborder de l’assiette, et qui vous laisse un gout fort en bouche une fois que vous l’avez bien maché. Doté d'un nouveau cadre et d'un gabarit plus compact que les précédents customs de Mandello, le 940 Bellagio récupère à son tour le bras oscillant à cardan C.A.RC de dernière génération ainsi que l'écran digital des plus récentes Guzzi. Sur la 940, il est accouplé à une instrumentation simplifiée faisant la part belle à un indicateur de vitesse subtilement rétro. Depuis 2012, le Bellagio perd 50 mm de hauteur de selle.

M.B - photos constructeur

Partager

Ce qu'il faut retenir

Lesplus

    Lesmoins

      Tarifs

      9 990
      Prix neuf
      Comparer les crédits

      Assurez votreMoto-Guzzi 940 BELLAGIO 2012

      Estimez, calculez et comparez le coût de l'assurance de votre moto.
      Calculez le coût de l'assurance Comparez avec le tarif AMV

      Avis

      sur 1 avis d'utilisateurs Lire les avis

      Remplace

       0
      0
      Modèle commercialisé en

      Performances

      L'aspect technique

      Moto-Guzzi 940 BELLAGIO 2012
      • Chassis
      • Cadre : Double berceau tubulaire en acier
      • Réservoir : 19 litres
      • Hauteur de selle : 730 mm
      • Longueur : 2 270 mm
      • Largeur : 890 mm
      • Hauteur : 1 310 mm
      • Empattement : 1 570 mm
      • Poids à sec : 224 kg
      • Train avant
      • Fourche téléhydraulique Ø 45 mm, déb : 140 mm
      • 1 disque Ø 320 mm , étrier 2 pistons
      • Roue AV : 120 / 70 - 18
      Moto-Guzzi 940 BELLAGIO 2012
      • Transmission
      • Boite à 6 rapports
      • Transmission secondaire par cardan
      • Train arrière
      • Mono-amortisseur, déb : 120 mm
      • 1 disque Ø 282 mm, étrier à 2 pistons
      • Roue AR : 180 / 55 - 17
      • Moteur
      • Bicylindre en V transversal à 90° , 4 temps
      • Refroidissement : Refroidissement par air
      • Injection Ø 40 mm
      • 1 ACT, culbuté
      • 2 soupapes par cylindre
      • 935,60 cc (95 x 66 mm)
      • 75 ch à 7 200 tr/min
      • 8 mkg à 6 000 tr/min
      • Rapport poids / puissance : 2,99 kg/ch
      • Crit'air :

      Galerie

      Millésimes

      Avis

      Modèle 2007
      Magnifique alternative à la 1000 GT de chez ducat, au 1200 Sporster... Mais tellement dommage pour le confort du passager...le passager bordel faut y penser Répondre à STROM*MAN
      Voir plus de commentaires
      Déposez votre avis sur la Moto-Guzzi 940 BELLAGIO 2012
      Notez cette moto :

      Indispensables

      Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
      Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.

      Occasions

      Comparateur
      Comparer des motos