Fiche moto ACCUEIL > FICHES MOTO > MV-AGUSTA > 800 Brutale RR 2018 > Présentation
Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

Ange démoniaque

MV-Agusta 800 Brutale RR

Cliquez sur l'image pour la visualiser en grand format

 
MV-Agusta

MV-Agusta 800 Brutale RR 2018

Roadster
Fiche créée le 15/02/2018
MV-Agusta 800 Brutale RR

          Après une belle refonte de la 800 Brutale, MV-Agusta a juste laissé le temps de la découvrir avant de passer à quelque chose de plus costaud. Belle, envoutante, raide comme il se doit et pousse-au-crime avec son 3 cylindres avide de tours, la jouvencelle italienne manque peut-être d'un peu de watts pour les sportifs. Ca tombe bien, la B3 existe aussi en version RR depuis peu. Et c'est à son tour de passer en phase II.

          La RR, c'est la 800 Brutale en mieux un peu partout. La silhouette est ainsi quasi similaire, apte à séduire tous et chacun. La finition se veut toutefois un cran au-dessus. De l'autre coté des Alpes, on sait charmer, parfois avec de petites ou subtiles attentions. C'est ainsi que le roadster ajoute à sa dotation une robe plus expressive, un sabot moteur, des jantes forgées spécifiques, des pneus plus sportifs, et une bonne dose d'adrénaline dans le 3 cylindres.

          Si la 800 Brutale a perdu quelques chevaux dans son évolution Euro4, ce n'est pas le cas de la RR. On change véritablement de registre, avec des watts digne d'une plus grosse cylindrée. Dans ce tricylindre optimisé se bousculent 140 chevaux à 13 100 tr/mn. Beau boulot de la part des motoristes, qui n'ont rien lâché ni en puissance ni en couple. Celui-ci plafonne toujours à 8.77 mkg une fois atteint les 10 100 trs. Depuis la 800 Standard, cela fait un gain de 24 ch et de 31 Nm soit environ 0.3 mkg.
Tout en passant Euro4, le moteur profite de l'occasion pour améliorer ses entrailles. Un nouveau tendeur de chaîne mécanique, de nouveaux arbres à cames, de nouveaux guides de soupapes, des carters moteurs participant à la réduction du bruit, de nouveaux engrenages de transmission, ainsi qu'un nouveau démarreur et entrainement primaire. Ainsi, sans renoncer à sa fougue, le bloc est moins polluant mais aussi moitié moins bruyant et cause moins de vibrations.

          Le seul point où la RR a morflé, c'est coté poids. 7 kilos sont à compter dans le rang des accusés. La balance n'explose pour autant. Avec 175 kilos à sec, la machine reste d'une légèreté très appréciable.
Les motoristes ont bossé, les ingés en électronique aussi. S'en suit une mise à jour des différents modules de bord, la Brutale pouvant compter sur un accélérateur ride-by-wire, un contrôle de traction à 8 niveaux, un shifter up&down, un ABS déconnectable avec sécurité anti-retournement et plusieurs cartographies d'injection. Le tableau de bord, dorénavant en provenance de la Rivale, comprend maintenant une fonction diagnostique et la direction sera maitrisée par un nouvel amortisseur de direction à 8 niveaux par réglage manuel.

          Qui dit grosse patate sous-entend châssis ad-hoc. Chez MV, on sait faire. Aucun problème quant à l'efficacité de la Brutale avec le fameux cadre platines alu / treillis tubulaire en acier, la fourche inversée Marzocchi de 43 mm et l'amorto Sachs totalement réglables, et le freinage Brembo avec des disques de 320 mm et étriers radiaux 4 pistons à l'avant – disque de 220 mm et étrier 2 pistons à l'arrière.

          Pas de révolution pour la 800 Brutale RR mais une mise à jour bienvenue, afin d'épicer les sorties enjouées au guidon d'un des plus beaux roadsters mid-size de la production. L'engin a de la gueule, un fort potentiel de séduction, et suffisamment de patate pour vous emmener aux limites de la raison. Pour les dépasser, mieux vaut une grosse dose de technique et de sang-froid. La Brutale ne porte pas son nom pour rien. Et les vertus de l'ivresse se méritent.

M.B - Photos constructeur

Les indispensables pour la moto et le motard
Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.

Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
L'aspect technique de la

MV-Agusta 800 Brutale RR 2018

MV-Agusta 800 Brutale RR
  • Chassis :
  • Cadre : Treillis tubulaire en acier relié à 2 platines en alu
  • Réservoir : 16.5 litres
  • Hauteur de selle : 830 mm
  • Longueur : 2045 mm
  • Largeur : 875 mm
  • Empattement : 1400 mm
  • Poids à sec : 175 kg
  • Train avant :
  • Fourche téléhydraulique inversée Ø 43 mm, déb : 125 mm
  • 2 disques Ø 320 mm, étriers 4 pistons fixation radiale
  • Roue AV : 120 / 70 - 17"
  • Transmission :
  • Boite à 6 rapports
  • secondaire par chaîne
  • Train arrière :
  • Mono-amortisseur, déb : 124 mm
  • 1 disque Ø 220 mm, étrier 2 pistons
  • Roue AR : 180 / 55 - 17"
  • Moteur :
  • 3 Cylindres en ligne, 4 temps
  • Refroidissement : par eau
  • Injection Ø nc
  • 2 ACT
  • 4 soupapes par cylindre
  • 798 cc (79 x 54.3 mm)
  • 140 ch à 13100 tr/min
  • 8.77 mkg à 10100 tr/min
  • Rapport poids / puissance : 1.25 kg/ch
Ce qu'il faut retenir de la

MV-Agusta 800 Brutale RR 2018

Ajouter vous aussi un commentaire sur "la MV-Agusta 800 Brutale RR 2018"
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette moto :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :