Fiche moto ACCUEIL > FICHES MOTO > SUZUKI > GSX 250 R 2017 > Présentation
Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

Championnat urbain ?

Suzuki GSX 250 R

Cliquez sur l'image pour la visualiser en grand format

 
Suzuki

Suzuki GSX 250 R 2017

Sportive
Fiche créée le 04/11/2016
Suzuki GSX 250 R

         Le croiriez-vous si l'on vous annonçait que la bataille sera plus acharnée chez les sportives 300 que chez les Supersports 600 ?!? Et pourtant, la réalité est telle aujourd'hui. Avec la 250 GSX R, le clan des petites teignes s'étoffe encore un peu plus. Chaque constructeur nippon a désormais sa petite sportive : Kawasaki Ninja 300 R, Yamaha YZF-R3, Honda CBR 300 R (non importée) et désormais GSX-R 250. Et c'est sans compter les KTM RC 390, Benelli Tornado 302 et l'hypothétique BMW S 310 RR. Pendant ce temps, la fin a sonné pour les 600 GSX-R, CBR 600 RR, ZX-6R et Daytona 675.
Le combat s'est déplacé ? Non, les temps changent.

         La GSX R 250 répond à une demande forte, celle des marchés asiatiques. Surtout. Mais comme ses concurrentes, elle peut intéresser une clientèle récente et en augmentation : les titulaires du permis A2. Facilité, gabarit compact et puissance mesurée, ces machines proposent de vrais atouts pour s'amuser sans dépenser fortune et frayeur. La petite Suzuki est de cette veine. Rien que son nom est une invitation au sport. Mais précisions une petite chose. Il ne s'agit pas exactement d'une GSX-R mais d'une GSX 250 R. La subtilité des appellations nous précise que ce n'est pas tout à fait une sportive (GSX-R) mais plutôt une routière sportive. L'Hayabusa joue sur la même ambigüité, son nom étant GSX 1300 R et non pas GSX-R 1300.

         Bref, y a une nouvelle machine de sport chez Suzuki. Et plutôt jolie. Elle ne trahit pas l'esprit maison et fait tout pour flatter l'œil. Bien carénée, incisive, la Suz' veut plaire et valoriser tant son gabarit que son pilote. Les feux arrière et ceux de position avant sont à LEDs, le poste de pilotage généreux avec son tableau de bord full LCD typé 1000 GSX-R, et la position de conduite s'annonce plus que correcte avec des demi-guidons au dessus du té de fourche et des repose-pieds placés bas. Sport-GT, quoi ! Dommage qu'elle ne réxupère pas le système de démarrage sans clé de sa petite soeur GSX-R 125.
Mais qu'elle soit routière ou sportive, une GSX.....R se doit d'avancer. Suzuki implante un twin 248 cm3 dans cette machine, piqué à l'ex-Inazuma 250 mais revu. Le profil des cames est optimisé pour les accélérations entre 20 et 90 km/h, la tranche de vitesse la plus utilisée par les utilisateurs de cette cylindrée d'après la marque. Les nouvelles soupapes améliorent le flux d'admission et de nouvelles pièces diminuent les pertes par friction. Au final, ce bloc sort 25 chevaux à 8 000 tr/mn et un couple maxi de 2.5 mkg à 6 500 tr/mn. Des valeurs en adéquation avec sa cylindrée mais bien inférieures aux canons du segment qu'elle vient chatouiller. Les concurrents orbitent autour de 40 chevaux. D'autant plus que la GSX 250 R est lourde : 181 kilos sur la balance. Elle confirme là son rôle plus proche de la routière que de la sportive.

         Coté technique et châssis, elle fait appel comme ses copines à des solutions simples et éprouvées. Pour ce segment et le niveau de performances, inutile de faire appel à du cadre alu, du magnésium ou des matériaux coûteux qui ne changeraient pas grand-chose, sauf le prix. Les suspensions Kayaba sont constituées d'une fourche classique et d'un mono-amortisseur. Chaque roue est pourvue d'un disque à pétales, l'ensemble étant secondé par un ABS. Quant au cadre, tout le monde se contentera d'un double berceau an acier.
La Suzuki GSX250R arrive non pas en conquérante saignante mais en Sport-GT abordable. Elle ne distingue pas coté technique et moteur pour bousculer le segment mais son design GSX-R et sa politique tarifaire devrait davantage interpeller.

M.B - Photos constructeur

Les indispensables pour la moto et le motard
Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.

Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
L'aspect technique de la

Suzuki GSX 250 R 2017

Suzuki GSX 250 R
  • Chassis :
  • Cadre : double berceau tubulaire en acier
  • Réservoir : 15 litres
  • Hauteur de selle : 790 mm
  • Longueur : 2085 mm
  • Largeur : 740 mm
  • Hauteur : 1110 mm
  • Empattement : 1430 mm
  • Poids à sec : 181 kg
  • Train avant :
  • Fourche téléhydraulique Ø nc
  • 1 disque Ø nc, étrier 2 pistons
  • Roue AV : 110 / 80 - 17"
  • Transmission :
  • Boite à 6 rapports
  • secondaire par chaîne
  • Train arrière :
  • Mono-amortisseur
  • 1 disque Ø nc, étrier 1 piston
  • Roue AR : 140 / 70 - 17"
  • Moteur :
  • Bicylindre en ligne, 4 temps
  • Refroidissement : par eau
  • Injection Ø nc
  • 1 ACT
  • 2 soupapes par cylindre
  • 248 cc (53.5 x 55.2 mm)
  • 25 ch à 8000 tr/min
  • 2.5 mkg à 6500 tr/min
  • Rapport poids / puissance : 7.24 kg/ch
Ce qu'il faut retenir de la

Suzuki GSX 250 R 2017

Les plus
Les moins
Ajouter vous aussi un commentaire sur "la Suzuki GSX 250 R 2017"
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette moto :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :