Motoplanete

SuzukiGSX-S 1000 GT 2023

Sans inquisition

Sport-GT

L’idée aurait pu venir de Kawasaki, d’un préparateur, d’Erik Buell ou de Christopher Nolan. Mais non, c’est de Suzuki qu’est née cette moto au style percutant. La GSX-S 1000 GT pourrait être sans complexe la routière de Batman.

La firme d’Hamamatsu avait besoin de se relancer, de se faire voir, d’exprimer une nervosité qu’elle avait laissé filer. Son gros streetfighter a pris le pari d’une physionomie décalée; cette déclinaison «Sport route» pousse l’idée entre le choc et un avion de chasse furtif.

Prendre la relève de la GSX-S 1000 F n’est pas chose aisée. Avec son allure de gros scooter, l’engin avait un peu de mal à séduire et à placer ses pions face à une Ninja 1000 SX plus affirmée. L’expérience GT est bien plus exposée sur ce modèle. Le carénage impose sa forte présence, avec une proue semblant briser les rochers. Affronter l’air semble une mission, concasser des kilomètres sa profession (de foi?), intimider les copines une obligation.

Une chose est sûre: la menace est omniprésente. La tronche de cette machine nous renvoie vers un Muto de l’univers Godzilla, auquel on aurait greffé des yeux de R1. Ses épaules de chauve-souris bodybuildée interdisent le sourire. Il est clair que les designers prennent de sacrés acides pour définir cette identité – avec un objectif totalement réussi: une GSX-S, ça se remarque.
Un peu sur le poids, la GT accusant 12 kilos supplémentaires. Avouez que vous en auriez donné beaucoup plus.

Suzuki GSX-S 1000 GT Sa mécanique étant celle du roadster fraichement mis à jour, on retrouve les mêmes améliorations. Cela se traduit par une efficience accrue par rapport à la F. Deux chevaux de plus à 11000 tr/mn, de meilleures accélérations, mais un couple en légère baisse. On passe d’un peu plus de 11 mkg à un peu moins. Sa courbe est plus lissée pour davantage de rondeur à l’utilisation.
Le 4 cylindres d’origine GSX-R fut révisé pour la nouvelle génération de GSX-S, avec des modifs au niveau des arbres à cames, des ressorts de soupapes, des corps d’injection, de l’embrayage et du système de sélection de boite. La boite à air changea également pour faire mieux respirer le moteur.

Le pilote sera dans une nouvelle ambiance. Peut-être du fait que la position de conduite a évolué. Le guidon est plus large de 23 mm et plus proche du pilote de 14 mm par rapport à la sport-GT précédente. Cela devrait être plus relax à bord mais... Ce n’est pas ça qui va se remarquer tout de suite. L’étonnement est sous le regard.
Un domaine où Suzuki rattrape la concurrence, c’est du côté de l’instrumentation. La GSX-S 1000 GT est la première du constructeur à adopter le full digital avec un écran TFT couleur de 6,5 pouces. L’Hayabusa s’est aussi équipée de cette technologie mais seulement d’un petit pavé coincé entre les aiguilles. Pour le roadster-GT, c’est l’ouverture vers un monde multimédia. Connectez-lui un smartphone via un câble USB ou le Bluetooth et le système de bord mySPIN vous permet de piloter la liste de vos contacts pour passer un coup de fil, gérer votre calendrier de rendez-vous, sélectionner musique et playlists, ou utiliser un navigateur GPS.

Suzuki GSX-S 1000 GT Ça, c’est ce qui est en place d’origine. Cette interface est prévue pour recevoir des applications tierces. Ce qui va permettre d’ajouter plus tard des fonctionnalités supplémentaires. La météo, des fonctions de navigation additionnelles, des interactions inédites.... Le début du Suzuki Store?

Le mySPIN est compatible Android et iOs. Tout se commande depuis les nouveaux switchs sur le commodo gauche. Maintenant que Suz s’est mis à la page, il a fort à parier que cette dalle de 10,65 cm envahisse les gros modèles de la gamme à courte échéance.
Heureusement, elle n’affiche pas que du divertissement. Le compte-tours occupe en temps normal une bonne grosse moitié de l’écran. Les infos pratiques utilisent une place discrète (trips, températures, horloge, jauge de carburant) alors qu’une section graphique informe sur les assistances électroniques engagées: le niveau du contrôle de traction, la cartographie moteur, l’activation du shifter et le rapport enclenché. Vous préférez fond blanc ou noir? Les multiples menus permettent de paramétrer ce genre de préférences.

La GSX-S 1000 GT récupère les aides au pilotage équipant le roadster, comme le SDMS contenant 3 Modes de conduite (A / sport - B / dynamique - C / tranquille), le shifter Up&Down désactivable, le contrôle de traction à 5 niveaux + off, le Easy Start pour lancer le moteur d’une simple pression et le Low RPM Assist pour faciliter les évolutions à bas régimes.
Suz a pensé que rajouter un carénage ne suffisait pas. D’où la présence en plus d’un régulateur de vitesse (actif entre 30 et 180 km/h) et d’un freinage actif en courbe.
La GSX-S 1000 F n’embarquait même pas la moitié de cette électronique.

Suzuki GSX-S 1000 GT C’est coté châssis que la GT ne souffre d’aucune modification (enfin presque). Pour quoi faire d’ailleurs? Une telle partie-cycle pourrait encaisser 30 bourrins de plus avant de commencer à se tordre. Le bras oscillant provient d’une ancienne GSX-R 1000, le cadre est très similaire à celui de l’hypersport, la fourche inversée KYB est entièrement réglable et l’amorto peut se régler en détente et en précharge. Rouler tourisme ou sport, ça ne va pas lui poser de problème.
Où la colonne vertébrale se différencie, c’est concernant la boucle arrière. Elle est modifiée et renforcée pour soutenir l’équipage et les valises (en option), et également abaissée pour installer une selle passagère plus épaisse.

La 1000 GT justifie son nom par une notion de confort que le roadster n’envisage pas. Pour commencer, les selles sont différentes et plus accueillantes. Le passager profite de poignées de maintien. Les cale-pieds et le guidon sont isolés par du caoutchouc. La bulle (non réglable) et l’habillage ont passé pas mal de temps en soufflerie pour optimiser le rapport efficacité aérodynamique / protection. Enfin, les suspensions sont réglées pour un usage plus routier que le 1000 GSX-S.

Le constructeur a évidemment prévu toute une panoplie d’accessoires pour rendre cette GSX-S 1000 vraiment GT. Au menu, valises de 36 litres pouvant accueillir un casque intégral, bulle haute, poignées chauffantes, selles confort, bagagerie souple, protections en tout genre... et accessoires de déco.
De quoi faire vite enfler la note, posée d’origine à 14799 euros. Un tarif calibré extrêmement proche de la concurrence.

M.B - Photos constructeur

Ce qu'il faut retenir

Tarifs

15 099
Financer votre moto
Tarif équivalent à 11,16 x le SMIC de 2023

Assurez votreSuzuki GSX-S 1000 GT 2023

Estimez, calculez et comparez le coût de l'assurance de votre moto.
Calculez le coût de l'assurance Testez le tarif du specialiste assurance moto

Avis

sur 5 avis d'utilisateurs
Modèle commercialisé en

Performances

Fiche technique

Suzuki GSX-S 1000 GT 2023
  • Châssis
  • Cadre : périmétrique en aluminium
  • Réservoir : 19 litres
  • Hauteur de selle : 810 mm
  • Longueur : 2 140 mm
  • Largeur : 825 mm
  • Hauteur : 1 215 mm
  • Empattement : 1 460 mm
  • Poids en ordre de marche : 226 kg
  • Train avant
  • Fourche téléhydraulique inversée Ø 43 mm
  • 2 disques Ø 310 mm, étriers radiaux Brembo 4 pistons
  • Roue AV : 120 / 70 - 17 → Commander ce type de pneu
  • Pression : 2.5 bars
Suzuki GSX-S 1000 GT 2023 technique
  • Transmission
  • boîte à 6 rapports , manuelle - shifter de série
  • secondaire par chaîne
  • Moteur
  • 4 Cylindres en ligne , 4 temps
  • Refroidissement : liquide
  • Injection
  • 2 ACT
  • 4 soupapes par cylindre
  • 999 cc (73.4 x 59 mm)
  • 152 ch à 11 000 tr/min
  • 10,80 mkg à 9 250 tr/min
  • Compression : 12.2 : 1
  • Crit'air :
  • Options / équipements
  • Assistance au freinage : ABS
  • Bluetooth
  • Poignées chauffantes

Galerie

Millésimes

2022

2023

Comparer

Comparer la GSX-S 1000 GT face à ses concurrentes

Prix

Suzuki GSX-S 1000 GT 2023 : 15 099 €
Kawasaki Ninja 1000 SX 2023 : 15 599 €
BMW R 1250 RS 2023 : 16 870 €

Accélération

Suzuki GSX-S 1000 GT 2023 Non communiqué
Kawasaki Ninja 1000 SX 2023 Non communiqué
BMW R 1250 RS 2023 : 3,25 s

Consommation

Suzuki GSX-S 1000 GT 2023 : 5,30 l/100km
Kawasaki Ninja 1000 SX 2023 : 5,80 l/100km
BMW R 1250 RS 2023 : 4,75 l/100km

Autonomie

Suzuki GSX-S 1000 GT 2023 : 358 km
Kawasaki Ninja 1000 SX 2023 : 328 km
BMW R 1250 RS 2023 : 379 km

Couple

Suzuki GSX-S 1000 GT 2023 : 10,80 mkg
Kawasaki Ninja 1000 SX 2023 : 11,30 mkg
BMW R 1250 RS 2023 : 14,50 mkg

Puissance

Suzuki GSX-S 1000 GT 2023 : 152 ch
Kawasaki Ninja 1000 SX 2023 : 142 ch
BMW R 1250 RS 2023 : 136 ch

Vitesse

Suzuki GSX-S 1000 GT 2023 : 250 km/h
Kawasaki Ninja 1000 SX 2023 : 250 km/h
BMW R 1250 RS 2023 : 200 km/h
Comparateur
Comparer des motos

Avis (5)

ZzazzouzZ Modèle 2022
J'entre chez Suz pour acheter des joints spi, je vois cette moto, monte dessus, surprise ! J'ai les pieds qui touchent le sol (je mesure 1,65) la selle est très basse.(je sors d'un Honda CB1000R) Essai: accélération puissante voir violante si on monte dans les tours, mais on peut aussi enrouler. Le poids est placé très bas, la prise en main est naturelle. J'ai craqué, je l'ai achetée : j'ai ajouté un top case même si c'est affreux ! A 2 le passager est un peu loin derrière mais pas trop. Bref que du bon !

Robin Modèle 2022
J ais fais une cinquantaine de kms avec je la trouve génial ce modèle me plait énormément. Je vais discuter du prix voir pour pour une bonne remise avec le concessionnaire si c est d accord je commmande.

J'ai essayé cette moto ce matin, après avoir chevauché une MT10 dix minutes avant. Cette moto est vraiment bien aboutie , moteur à la fois souple et incisif, position de pilotage naturelle (Pas trop en avant, ni bras tendus). Bardés d'options securisantes et modulables.ecran Ras ,très clair et fonctionnel. Bref essayez la,une bonne surprise vous attend, vraiment. Cdt

une gt au poids contenu

luluc Modèle 2022
MAGNIFIQUE.enfin une moto,pour voyager a deux,et sans avoir le permis poids-lourd !!,je ne l'esperais plus,belle geule,poids limité,dit monsieur suzuki,tu rajoute une bequille centrale,eventuellement un top-case,quitte a suprimer un peu d'electronique,et je l'achète.joyeux noël a tous V

Une GT légère mais pêchue !

Ugholin Modèle 2022
Belle réussite qui semble valoir 4 étoiles, selon ce que j'ai cru comprendre du bilan de synthèse. La cinquième je la garde à cause des pneus qui n'ont pas excellente réputation, à cause de la bulle non réglable et à cause d'un topcase inexistant et qui aurait pu faire partie du paquet global. Mais bon, pour le reste ça semble génial et il me tarde de l'essayer pour la comparer avec la Ninja 1000 SX.
Voir plus de commentaires
Déposez votre avis sur la Suzuki GSX-S 1000 GT 2023
Notez cette moto :

Indispensables

Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire Motoblouz, avec des milliers de références disponibles.

Occasions

Nous n'avons aucune occasion relative à ce modèle, mais affinez votre recherche et trouvez le modèle qui vous correspond.

Actus