Motoplanete

ActualitéMotoGP Catalogne : Week-end contrasté pour Bagnaia !

MotoGP Catalogne : Week-end contrasté pour Bagnaia !

Pour cette nouvelle manche du championnat du monde MotoGP, la course sprint annonçait de grandes répercussions. Voyons comment s'est déroulée cette sixième épreuve en Catalogne, dans son entièreté.

Course Sprint MotoGP de Catalogne : L'épreuve phare de ce week-end

La folie de l'épreuve a d'abord été illustrée par les chutes successives de Raul Fernandez, qui menait la course pour la première fois, et de Brad Binder. Ces événements ont laissé le champ libre à Bagnaia, Acosta, et Martin. Cependant, malgré une bagarre intense en tête, Bagnaia (Ducati Lenovo Team) a chuté dans le dernier tour, laissant s'échapper la victoire. Espargaro (Aprilia Racing), qui a récemment annoncé sa retraite, est resté au contact des leaders et a profité des erreurs du groupe pour répéter sa performance de l'an passé, en s'imposant dans la course sprint.

Marc Marquez, ayant couru la quasi-totalité de la course sans aileron, a réussi à prendre la deuxième place, et Jorge Martin de finir au pied du podium. Quelques secondes plus tard, Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP) s'est vu dérober la 9ᵉ place par Marco Bezzecchi, tandis que Johann Zarco a fini au tapis.

Résultats course sprint MotoGP de Catalogne 2024


Position
Num
Pilote
Team
Temps
Tours
Points
Départ
1
41
Aprilia Racing
20'01.478
0
12
1
2
93
Gresini Racing MotoGP
20'02.370
0
9
14
3
31
Tech3 GASGAS Factory Racing
20'02.647
0
7
5
4
89
Prima Pramac Racing
20'03.625
0
6
7
5
23
Ducati Lenovo Team
20'04.458
0
5
11
6
49
Pertamina enduro VR46 MotoGP Team
20'06.101
0
4
6
7
43
Red Bull Ktm Factory Racing
20'09.562
0
3
9
8
12
Aprilia Racing
20'09.723
0
2
12
9
72
Pertamina enduro VR46 MotoGP Team
20'10.121
0
1
16
10
20
Monster Energy Yamaha Motogp
20'10.719
0
0
17
11
21
Prima Pramac Racing
20'11.015
0
0
10
12
42
Monster Energy Yamaha Motogp
20'14.523
0
0
8
13
30
LCR Honda MotoGP
20'14.677
0
0
20
14
73
Gresini Racing MotoGP
20'14.856
0
0
13
15
36
Repsol Honda Team
20'17.916
0
0
21
16
10
Repsol Honda Team
20'19.478
0
0
22
17
37
Tech3 GASGAS Factory Racing
20'26.740
0
0
19
18
6
HRC Test Team
20'35.229
0
0
23
19
1
Ducati Lenovo Team
18'20.068
-1
0
2
20
88
Aprilia racing independant team
15'04.033
-3
0
15
21
5
LCR Honda MotoGP
11'51.230
-5
0
18
22
33
Red Bull Ktm Factory Racing
10'01.177
-6
0
4
23
25
Aprilia racing independant team
6'41.120
-8
0
3

À l'issue du sprint, Martin, leader du championnat, possède 44 points d'avance sur Bagnaia, désormais 4ᵉ, soulignant l'importance cruciale du Grand Prix à venir.

accident sprint Bagnaia MotoGP Catalogne
Pecco Bagnaia sait que les erreurs commises ne sont pas sans conséquence pour la suite...

Grand Prix de Catalogne : Les jours se suivent et ne se ressemblent pas pour Bagnaia

Le double champion du monde en titre (qui avait connu un énorme crash il y a huit mois sur ce même circuit) se devait de réagir par rapport à la veille. "Je savais que j'avais une chance de me racheter aujourd'hui", déclarait-il après la course. Bagnaia, pourtant bousculé, s'est bien repris pour conquérir son 21ᵉ succès en carrière. Il aura mis du temps à se dessiner, mais la première place acquise à cinq tours du terme de la course se verra confortée par une avance de 1.740 secondes sur Martin, à l'arrivée. Ce dernier, parti 7ᵉ, a par ailleurs entamé une belle remontée dès le premier virage. Un redressement qui n'est toutefois pas comparable à celui de son compatriote, l'octuple champion du monde Marc Marquez, propulsé de la 14ᵉ place sur la grille de départ, sur le podium au 21ᵉ tour : "Je ne suis pas fier de ce retour, car ça part d'une erreur", déclarait-il en éternel insatisfait.

Résultats course Grand Prix moto de Catalogne 2024

Vainqueur de la course sprint, Aleix Espargaro termine 4ᵉ, tandis que Pedro Acosta (Red Bull GASGAS Tech3) jouait les premiers rôles avant de chuter. Agressif, trop pour une piste considérée comme glissante, avec peu de grip, il conclut la course en 13ᵉ position. Vinales, vainqueur de la troisième étape au Grand Prix des Amériques, figure hors du top 10. 

Le constat après la sixième manche est sans appel, Bagnaia pêche dans la régularité, en se montrant heureusement plus constant le dimanche qu'il ne l'est le samedi.


Position
Num
Pilote
Team
Temps
Tours
Points
Départ
1
1
Ducati Lenovo Team
40'11.726
0
25
2
2
89
Prima Pramac Racing
40'13.466
0
20
7
3
93
Gresini Racing MotoGP
40'22.217
0
16
14
4
41
Aprilia Racing
40'22.269
0
13
1
5
49
Pertamina enduro VR46 MotoGP Team
40'27.167
0
11
6
6
25
Aprilia racing independant team
40'27.642
0
10
3
7
73
Gresini Racing MotoGP
40'28.608
0
9
13
8
33
Red Bull Ktm Factory Racing
40'30.304
0
8
4
9
20
Monster Energy Yamaha Motogp
40'32.203
0
7
17
10
88
Aprilia racing independant team
40'32.615
0
6
15
11
72
Pertamina enduro VR46 MotoGP Team
40'32.749
0
5
16
12
12
Aprilia Racing
40'33.863
0
4
12
13
31
Tech3 GASGAS Factory Racing
40'43.693
0
3
5
14
30
LCR Honda MotoGP
40'44.713
0
2
20
15
36
Repsol Honda Team
40'44.858
0
1
21
16
5
LCR Honda MotoGP
40'46.280
0
0
18
17
10
Repsol Honda Team
40'48.415
0
0
22
18
23
Ducati Lenovo Team
41'02.341
0
0
11
19
6
HRC Test Team
41'07.021
0
0
23
20
42
Monster Energy Yamaha Motogp
41'15.154
0
0
8
21
21
Prima Pramac Racing
28'34.198
-7
0
10
22
37
Tech3 GASGAS Factory Racing
8'30.595
-19
0
19
23
43
Red Bull Ktm Factory Racing
3'26.356
-22
0
9

Enea Bastianini, une pénalité qui fait causer

Après une 5ᵉ position au sprint, Enea Bastianini vivait un GP plus compliqué, ponctué d'une 9ᵉ place avant de subir une pénalité de 32 secondes pour ne pas avoir réalisé le deuxième long lap, ignorant volontairement la décision des commissaires. Une correction légitime pour certains, critiquée par d'autres, qui lui vaut un écroulement de la 9ᵉ à la 18ᵉ position. De quoi lui faire perdre définitivement sa place chez le team usine Ducati ? Le verdict devrait être rendu au Mugello, la prochaine échéance.

Enea Bastianini, pilote Ducati Lenovo Team
J'ai doublé Alex dans la ligne droite, et au moment de freiner, il a freiné plus tard que moi et ça m'a poussé vers les vibreurs. Pour moi, il était impossible de continuer à freiner, et la seule solution était de couper la chicane. De plus, j'ai perdu du temps parce que j'ai suivi l'itinéraire 'Long Lap'. J'ai attendu qu'ils cèdent la position à Alex, mais ensuite le 'Long Lap' est arrivé pour moi. Je n'étais pas d'accord et j'ai décidé de continuer. Je sais que ce n'est pas la bonne décision, mais nous devons faire quelque chose... Dans chaque course, il y a quelque chose à expliquer aux commissaires.

On rappelle que Johann Zarco avait, lui aussi, remis en cause la direction de course, il y a peu.

Par conséquent, cette décision profite à Quartararo et dans une moindre mesure, à Johann Zarco, respectivement 9ᵉ et 16ᵉ après coup. Pour autant, le pilote le plus chevronné n'a pas caché -une nouvelle fois- sa déception caractérisée par un "manque de sensations". Pour Quartararo en revanche, l'optimisme prime toujours, et encore plus avec ce top 9 enregistré : "Le meilleur résultat que l'on puisse faire aujourd'hui." Et à la question de savoir si l'écart avec la tête est scruté, il rétorque : "J'ai davantage regardé l'écart avec le 5ᵉ (5 secondes). L'écart avec le vainqueur fait mal, mais on est sur le bon chemin." La route vers le triomphe est encore loin et on a bien compris qu'il ne faut pas griller les étapes pour Yamaha et le Français, lequel peut se consoler de la première place parmi les pilotes de constructeurs japonais, avec 12 secondes d'avance sur le pilote Honda, Takaaki Nakagami.

Le MotoGP, la sélection par le talent

Acosta est la définition même du pilote talentueux, même si les points acquis sur les deux dernières sorties ne parlent pas pour lui. Le pilote a plié, mais ne rompt pas cette fois en allant chercher les points justement. Nul doute qu'il faudra compter sur lui dès cette saison et pour les années à venir en MotoGP. Un privilège que tous n'ont pas, ou n'auront plus. Le MotoGP représente le gratin dont une minorité parvient à accéder, et se maintenir. Après six courses seulement, certains pilotes sont en survie dans la discipline, eut égard de leur situation contractuelle.

Dès lors, la place chez KTM semble comptée pour Jack Miller, une nouvelle fois à terre à l'issue du week-end. Ce dernier serait donc loin d'être le seul à faire les frais d'un jeu de chaises musicales englobant les pilotes Moto2.

L'avenir de la structure Pramac illustre parfaitement le flou qui plane sur la catégorie. Alors que le contrat entre le constructeur Ducati et Pramac Racing prévoit un renouvellement automatique de l'association pour les deux saisons à venir, cette dernière dispose d'une option pour le rompre en fin d'année. Une décision qui pourrait avoir des répercussions sur Fermin Aldeguer, prétendant au titre en Moto2 (en tête de la course, il a chuté ce week-end) proche d'effectuer ses débuts l'an prochain pour la "deuxième équipe officielle de Ducati. Yamaha veille au grain par rapport à la situation du Racing Team.

Classement pilotes MotoGP 2024 après le GP de Catalogne (27/05/2024)

Si la course sprint s'est montrée plus emballante, on a encore eu la confirmation hier d'une lutte acharnée pour le titre entre Bagnaia, Martin et Marquez. Le pilote italien ne cède finalement qu'un point de plus au Martinator. En dépit d'une course difficile ponctuée par une rétrogradation, Enea Bastianini, demeure au pied du podium, à 61 unités du leader.


Position
Num
Pilote
Team
Points
Victoires
Poles
Podiums
1
89
Prima Pramac Racing
155
5
2
9
2
1
Ducati Lenovo Team
116
3
0
4
3
93
Gresini Racing MotoGP
114
0
2
7
4
23
Ducati Lenovo Team
94
0
2
2
5
12
Aprilia Racing
87
3
2
4
6
31
Tech3 GASGAS Factory Racing
83
0
0
4
7
41
Aprilia Racing
76
1
2
2
8
33
Red Bull Ktm Factory Racing
75
0
0
2
9
49
Pertamina enduro VR46 MotoGP Team
62
0
0
0
10
73
Gresini Racing MotoGP
42
0
0
0
11
72
Pertamina enduro VR46 MotoGP Team
42
0
0
1
12
20
Monster Energy Yamaha Motogp
32
0
0
0
13
88
Aprilia racing independant team
29
0
0
0
14
25
Aprilia racing independant team
28
0
0
0
15
43
Red Bull Ktm Factory Racing
27
0
0
0
16
21
Prima Pramac Racing
15
0
0
0
17
36
Repsol Honda Team
13
0
0
0
18
37
Tech3 GASGAS Factory Racing
13
0
0
0
19
5
LCR Honda MotoGP
9
0
0
0
20
30
LCR Honda MotoGP
8
0
0
0
21
42
Monster Energy Yamaha Motogp
7
0
0
0
22
26
Red Bull Ktm Factory Racing
7
0
0
1
23
10
Repsol Honda Team
0
0
0
0
24
32
Aprilia Racing
0
0
0
0
25
6
HRC Test Team
0
0
0
0


Calendrier des courses MotoGP 2024

Le décompte a révélé que 176 684 fans ont assisté au Grand Prix de Catalogne ce week-end, soit une progression de plus de 16 % par rapport à 2023. S'il n'avait jamais mis les pieds sur le podium du MotoGP en Catalogne, Bagnaia est bien plus confiant à l'approche du suivant : "Le week-end du Mugello est mon préféré avec celui de Misano. C'est un circuit où j'ai toujours été rapide. J'ai remporté le sprint et la course du dimanche en 2023, et la victoire en Catalogne me donne beaucoup de motivation !"

1 Grand Prix du Qatar (circuit de Losail), 10 mars. Vainqueur : Francesco Bagnaia (Ducati).
2 Grand Prix du Portugal (circuit Internacional do Algarve), 24 mars. Vainqueur : Jorge Martín (Ducati).
Grand Prix d'Argentine (Termas de Río Hondo), 7 avril.
3 Grand Prix des Amériques (circuit des Amériques), 14 avril. Vainqueur : Maverick Viñales (Aprilia)
4 Grand Prix d'Espagne (circuit de Jerez), 28 avril. Vainqueur : Francesco Bagnaia (Ducati)
5 Grand Prix de France (circuit Bugatti du Mans), 12 mai. Vainqueur Jorge Martin (Ducati)
6 Grand Prix de Catalogne (circuit de Barcelona-Catalunya), 26 mai. Vainqueur Francesco Bagnaia (Ducati)
7 Grand Prix d'Italie (circuit Mugello), 2 juin.
Grand Prix du Kazakhstan (circuit Sokol International Racetrack), 16 juin.
8 Grand Prix des Pays-Bas (TT circuit Assen), 30 juin.
9 Grand Prix d'Allemagne (circuit Sachsenring), 7 juillet.
10 Grand Prix de Grande-Bretagne (circuit Silverstone), 4 août.
11 Grand Prix d'Autriche (circuit de Spielberg), 18 août.
12 Grand Prix d'Aragón (circuit Motorland Aragon), 1er septembre.
13 Grand Prix de Saint-Marin (Misano World Circuit Marco Simoncelli), 8 septembre.
14 Grand Prix d'Inde (circuit international Buddh), 22 septembre.
15 Grand Prix d'Indonésie (circuit Mandalika International Street), 29 septembre.
16 Grand Prix du Japon (circuit Twin Ring Motegi), 6 octobre.
17 Grand Prix d'Australie (circuit Phillip Island Circuit), 20 octobre.
18 Grand Prix de Thaïlande (circuit Chang International), 27 octobre.
19 Grand Prix de Malaisie (circuit Sepang International), 3 novembre.
20 Grand Prix de Valence (circuit Ricardo Tormo), 17 novembre.

Suivre l'actualité

Vous voulez en savoir plus sur l’actualité moto, recevez les informations dans votre boite mail.

Vos données personnelles font l’objet d’un traitement informatique par la société qui gère le site Motoplanete sur le fondement de votre consentement et sont utilisées pour la gestion de vos alertes. Pour en savoir plus et pour exercer vos droits, consultez notre politique de données personnelles.

Indispensables

La sécurité du pilote et les performances de votre moto sont primordiales. Chez nos partenaires 'Motoblouz' et 'la Bécanerie', vous découvrirez tout ce dont vous avez besoin, de l'équipement aux pièces détachées, pour entretenir votre machine à la perfection.

Question du jour

A qui appartient ce regard ?

A qui appartient ce regard ?