Motoplanete

BMWR 1200 RT 2009

Présentation Technique à retenir Concurrentes Galerie Millésimes Avis Indispensables Occasions

A la conquète de l'Europe

Routière & GT

La voici enfin, la nouvelle routière de BMW. Avec l'apparition du nouveau moteur 1200 flat twin qui équipa en premier la R 1200 GS, on se doutait bien que toute la gamme s'offrirait bientôt ses services. Porté à 110 ch, le bicylindre ne sera pas le seul héritage technologique que la RT piquera à la GS, car elle gagne également le nouveau bras monobras Paralever. Un élément à la fois plus léger, plus rigide, dont le carter de couple conique est rempli d'huile à vie. La suspension arrière fait appel à un combiné ressort/amortisseur à gaz asservi à la course de débattement (WAD). Il se traduit par une progressivité croissante de l’amortisseur au fur et à mesure que la course de débattement augmente. . Ce système avait été inauguré en 2002 sur la R 1150 GS Adventure. La RT pioche aussi chez la K 1200 S au rayon des bonnes idées. L'ingénieux système de suspension arrière pilotée depuis un bouton au guidon (Electronic Suspension Adjustment – ESA) est proposée en option. Le freinage EVO présent sur la 1200 RT est de type ABS partiellement intégral, qui permettrait d'avoir un freinage plus souple.
Déjà présent sur la R 1200 GS, le faisceau électrique est de type multiplexé. L'électronique travaille dans un réseau permanent d'échanges de données via un bus unique où l'information transite entre les boîtiers. Les infos remontent jusqu'au nouveau tableau de bord. On y trouve 2 classiques cadrans analogiques pour la vitesse et le régime moteur, et entre les deux une fenêtre digitale qui renseigne en permanence sur la température de l’huile, la réserve de carburant, l’autonomie restante, l’heure et le rapport de boîte engagé ; si la moto est équipée de la selle chauffante proposée en option, il indique également le niveau de chauffage sélectionné. Fin du fin, l’éclairage des instruments s’adapte automatiquement à la luminosité ambiante. Nouveauté importante dans le jeu de commande : Le remplissage à vie de l’hydraulique d’embrayage.

BMW R 1200 RTStyliquement, ça bouge beaucoup chez le constructeur à l'hélice. Le design de la BM est complètement revu - plus anguleux, plus agressif, avec des prises d'air très proéminentes, un optique qui n'est pas sans rappeler celui de la Honda 1300 Pan-european, des rétros-cligno-protèges-mains particulièrement massifs, et cette touche d'élégance que n'avait pas la 1150 : les valises peintes couleur carrosserie. Avec une bulle plus haute, plus large, réglable électriquement en hauteur sur 140 mm et ses nouveaux panneaux de carénage, il est sûr que la protection se soit encore améliorée.
La selle est en 2 parties, avec l'assise du pilote réglable en hauteur ; 820 ou 840 mm qui peuvent se transformer en 780 ou 800 mm si l'on a choisit l'option selle basse. Ben oui, chez BMW, on aime les options et les accessoires. Vous en voulez un morceau, rendez-vous en bas de page. Heureusement, l'anti-démarrage électronique est de série. L'avantage d'une liste aussi pléthorique, c'est que vous pouvez vous faire une moto à la carte.
Avec un poids qui chute de 25 kgs et une puissance en hausse, ce nouveau modèle grand tourisme promet de hisser encore d'un cran l'excellence qu'avait établi la R 1150 RT.


Elle parait imposante ? Effectivement, elle l'est. Une grande routière avec une protection irréprochable et tout ce qui faut pour voyager ne peut pas avoir le gabarit d'une sportive twin. Ce n'est aucunement préjudiciable sur la BM qui fait preuve d'un remarquable équilibre. Bien que la RT ait perdu une bonne vingtaine de kg, on sent que l'on a dans les mains une machine d'un certain poids, un vaisseau de la route qui ne parait pas aussi svelte qu'une routière de moyenne cylindrée comme une Deauville. Voila pourquoi la conduite d'une RT est surprenante à plus d'un titre : cette grosse moto de presque 300 kg se manie avec une aisance et une mise en confiance positivement incroyable. La douceur du moteur et des commandes ainsi que la position du pilote revue (permettant BMW R 1200 RTde mieux sentir la conduite) font de cette GT un engin propre à évoluer avec beaucoup de plaisir et de décontraction. La ville, bien que ce ne soit pas son terrain de chasse, ne rebute absolument pas la 1 200 mais nécessite une concentration soutenue. Pas pour gérer le twin, qui a bien progressé depuis la 1150 (il est plus puissant et plus souple, comme la transmission). Faut juste faire gaffe aux valises, très larges, qui limitent le faufilement entre les voitures. Si les rétros passent "juste", le cul ne passera pas. Prévoir une bonne marge pour ne pas rayer ou arracher une valoche. Ce serait vraiment dommage.
Laissons maintenant la RT s'exprimer dans son domaine de prédilection : la route. D'ailleurs, depuis que vous êtes dessus, vous ne pensez qu'à ça... et elle aussi. Ce n'est pas parce qu'il fait froid et que tout le monde s'entasse dans les autos qu'on va laisser la meule au garage. Et pis, avec la BM, ça n’a rien d'un calvaire.
Sans doute que le nouvel habillage ne fera pas l'unanimité mais il protége de façon excellente. L'habit est l'abri, le confort fait fort. On pourrait penser que la R 1 200 RT s'inspire de sa lointaine cousine à 4 roues Série 5. Confiance, précision, chaleur à bord (poignées et selle chauffantes), autonomie... L'expression "vaisseau de la route" est vraiment idéale pour décrire cette machine.
En comportement dynamique, la 1 200 hausse encore le niveau et la rendent plus efficace et plus amusante sitôt que la route tourne. Même le freinage est plus agréable (ou tout du moins, suivant le point de vue, moins déroutant), bien que le novice doivent "apprendre" les réactions plus incisives du train avant Telelever.

La nouvelle BMW R 1 200 RT encore plus proche de l'idéal ? Certes, elle fait un pas de plus et en vraiment très proche. Le tableau n'est pas non plus complètement idyllique. La moto est chère, et avec 2-3 options, le prix grimpe en flèche. Et puis, une trousse à outils avec seulement un tournevis et une clé Allen, la complète étant en option à 400 balles... Faut pas déconner ! Est-ce le prestige de la marque ou celui de la machine ?

Options.
• Selle de pilote basse.
• Selle chauffante.
• Poignées chauffantes.
• Prise de courant supplémentaire.
• Préparation radio.
• Radio avec lecteur de CD.
• Ordinateur de bord avec témoin d’huile.
• Régulateur de vitesse.
• DWA (système d’alarme antivol).
• ESA (Electronic Suspension Adjustment – tarage électronique de la suspension).
• Clignotants sous verre blanc.
• Système d’échappement chromé.
• Selle en gris ou noir.
• Carénage moteur couleur ardoise foncée métallisée mate ou blanc aluminium métallisé mat.

Et c'est pareil au niveau des accessoires :
Accessoires.
• Grand top case.
• Petit top case.
• Dosseret petit top case.
• Sac intérieur grand top case.
• Sac intérieur petit top case.
• Sacs intérieurs pour valises gauche et droite.
• Sacoche de réservoir.
• Protection de cache-culbuteurs.
• Protection antichoc pour les valises.
• Insert pour compartiment radio.
• Deuxième et troisième prise de courant.
• Radio avec lecteur de CD.
• Système de navigation BMW Motorrad Navigator II.
• Câble et support pour le BMW Motorrad Navigator II.
• Trousse à outils.

M.B
(Texte de l'essai inspiré par l'article de C. Lacombe
Moto-Journal n° 1 649 - photos constructeur)

L'aspect technique

BMW R 1200 RT 2009
  • Chassis
  • Cadre : treillis tubulaire en acier, moteur porteur
  • Réservoir : 27 litres
  • Hauteur de selle : 820 mm
  • Longueur : 2 230 mm
  • Largeur : 905 mm
  • Hauteur : 1 430 mm
  • Empattement : 1 485 mm
  • Poids à sec : 229 kg
  • Poids en ordre de marche : 259 kg
  • Train avant
  • fourche Telelever, déb : 120 mm
  • 2 disques Ø 320 mm, étriers 4 pistons
  • Roue AV : 120 / 70 - 17
BMW R 1200 RT 2009
  • Transmission
  • Boite à 6 rapports
  • Transmission finale par cardan
  • Train arrière
  • monoamortisseur et Paralever, déb : 135 mm
  • 1 disque Ø 265 mm, étrier 2 pistons
  • Roue AR : 180 / 55 - 17
  • Moteur
  • Bicylindre à plat , 4 temps
  • Refroidissement : Refroidissement par air et huile
  • Injection électronique
  • 1 ACT par cylindre
  • 4 soupapes par cylindre
  • 1 170 cc (101 x 73 mm)
  • 110 ch à 7 500 tr/min
  • 11,70 mkg à 6 000 tr/min
  • Rapport poids / puissance : 2,08 kg/ch
  • Crit'air :

Ce qu'il faut retenir

Lesplus

    Lesmoins

      Tarifs

      16 770
      Prix neuf
      Estimation cote occasion : 6 791 €

      Avis

      sur 53 avis d'utilisateurs Lire les avis
      Modèle commercialisé en

      Performances

      Assurez votreBMW R 1200 RT 2009

      Estimez, calculez et comparez le coût de l'assurance de votre moto.
      Calculez le coût de l'assurance Comparez avec le tarif AMV

      Galerie

      Millésimes

      Avis

      Modèle 2005
      Superbe mais un peu bruyante dans le carénage à cause du moteur Répondre à Élysée

      Modèle 2005
      Cela fait 2 ans que j\'ai mon R1200RT de 2005 en remplacement d\'un 700 Deauville Honda. Mon seule regret est d\'avoir attendu pour l\'achat de la BMW. Elle est vraiment exellente dans tous les domaines. Tenue de route,souplesse,freinage et confort même à deux sur petites routes où nationnales. J\'ai été surpris également pour son \"faible\" appétit de carburant. En bref, très heureux de rouler en BMW R1200RT Au plaisir de vous croiser sur les routes Letribun Répondre à letribun

      Modèle 2005
      j'ai lu pas mal d'avis sur cette moto, la R1200RT, sur son look, ses performances, son prix... et finalement je suis allé la voir, chez le concessionnaire. Je suis possesseur d'une R100RT (non il ne manque pas de 0 !) depuis 2003 (modèle 1979), et avant cela j'ai eu une r60/6 (modèle gendarmerie selle monoplace). Quand je suis arrivé devant la bête, j'ai été un peu décontenancé par le look, c'est clair que ça change ! le monstre parait monstrueux, mais habitué à manier ma R100RT, et une fois assis sur la selle, j'ai plutôt l'impression de conduire ma 102 peugeot ! ça freine, ça accélère, c'est super maniable, il me dit même sur quel rapport je suis ! Je suis bluffé par la machine, qui sera mienne demain soir (jeudi 03/06/2010), c'est décidé. franchement, je ne suis pas déçu, et je ne pense pas que l'utilisation que je vais en faire me décevra (80 kilomètres par jour en rase campagne pour le trajet maison boulot... Répondre à bebmet

      Modèle 2005
      Ah quel pied le jour de livraison ! Enfin, une BM et pas n'importe laquelle : une R 1200 RT ; mais quelle déception après 8500 km > le moteur "cogne" à bas régime, une vibration insupportable à 2500 tours, et une bulle qui n'en finit pas de sa ballader de gauche à droite ! certes, une machine exceptionnelle (BMW oblige) mais qui n'excuse pas tout : prix d'achat et des accessoires > Top case par ex : une honte car plus de 600 € alors que GIVI vaut à peine la moitié (Maxia 52 l); BMW fabrique des top case ?...Mon avis : une machine qui coûte 3000 € de trop ... Répondre à Léon 57

      8000 bornes. C toujours le pied et le plaisir de tous les jours. Il y fait juste chaud. les protections si bonnes en hiver sont difficiles a supporter en été (les mains surtout, a cause des retros). Attention si vous prenez livraison, BM monte des gommes très tendres d'origine (5500 bornes pneu arrière sur une GT!!!) et je roule coule pourtant. Sinon, pour moi, c'est quand même proche du parfait comme engin et je ne regrette rien. Répondre à bubu

      En matière de motos c'est sur que l'on trouvera moins cher à l'achat, à l'entretien, etc etc ....Mais dans sa catégorie celles des GT elle fait toujours figure de référence n'en déplaise à certains. Ses défauts ? ceux de ses qualités peut être. Sur route et autoroute en long parcours on approche du confort d'une voiture, dans un silence de fonctionnement aux vitesses admises avec une tenue de cap et un freinage au dessus de tout soupçons pendant que les kilomètres défilent. Une moto conçue pour un usage intensif qui remplira parfaitement son rôle entre les obligations et l'évasion salutaire, avec des étapes de plusieurs centaines de kilomètres en toute quiètude. Répondre à did

      Modèle 2005
      Ma premiere moto aprés le permis. Cette moto me faisait rever mais bien evidement, aprés avoir demandé conseils aux motards confirmés, les avis étaient trés contradictoires. 2000km à ce jour et je ne regrette pas mon choix: si les premiers km sont accompagnés d'angoisse, cette moto mets vraiment trés rapidement en confiance et en quelque temps son gabari se fait completement oublié. Ses qualités en font une machine trés facile à conduire mais ce n'est pas une raison pour faire le malin (fiche N° 2, je crois)... Répondre à JmBoubou

      1ere BM pour moi mais quel pied. Elle a 2 mois et 3000 bornes. je prend du plaisir tout les jours et j'essaye de rallonger le trajet qui me ramene chez moi. Je redecouvre la moto. La puissance est largement suffisante malgre la taille de l'engin. J'avais une sl falco avant et j'ai l'impression de changer de monde. Une moto de vieux? Peut etre. Mais que les motards qui ne connaissent pas peuvent le dire. Répondre à bubu

      Modèle 2005
      Bonjour, heureux propriètaire d'une r1200rt 2006, je trouve que BM à fait d'énormes progrès en matière d'esthétisme. j'ai été propriètaire de japonaises tel que : vfr800, 900div etc etc. maintenant les japonaise sont d'un gout fadasse, sans ames, bref certaines japonaises méritent le nom de moto au RABAIS, finition minable, et en plus très en retard sur la technologie allemande. voir les pan et fjr. Répondre à Bismarck

      Point de vue d'un débutant : Alors que je viens à peine d'obtenir mon permis A après 2 mois de préparation, je viens de prendre possession de la R1200 RT. Inutile de préciser que je n'étais pas vraiment à l'aise à l'idée de piloter de suite une moto d'un tel gabarit qui plus est pour des trajets quotidiens dans Paris intra muros. Après l'émotion des 10 premières minutes et les 400 km parcourus en 4 jours en ville, routes et autoroutes (les motards confirmés vont rire ...), je suis tout simplement emballé par le confort et la facilité de prise en mains. Particulièrement souple & maniable et d'une stabilité exemplaire(seul ou en duo), on se sent très vite en confiance. Peut-être un peu trop vite d'ailleurs ... Tout a été pensé pour l'agrément du pilote (position, protection contre les intempéries, selles et poignées chaufantes + radio / CD en option), les sensations sont à la hauteur de l'investissement. En conclusion, le seul point faible que je vois à cette moto et qu'il faudra lutter pour ne pas perdre de vue que ma seule expérience est ... devant moi !!! Répondre à Jan

      Modèle 2005
      J'ai taper le 15000 km hier avec ma r1200t 2005. Commentaires: Maniabilite 9/10, Puissance: Comme c'est ma premiere moto, au debut de l'ete les 110 ch. me fesait peur, mais apres environ 10000 km d'asphalte bien ronger, voici que 20 a 25 chevaux de plus serait les bienvenues. Suspension: Je regertte de ne pas avoir choisi la suspension electronique, je roule souvent en duo et ne prend jamais le temps de lever le siege pour corriger l'ajustement manuellement. 8/10 tout de meme. Look: 9.5/10 On l'aime ou on l'aime pas. Moi j'aime. Prix: 7/10 Tres cherre mais on en a pour son argent. Entretien: 7/10 Cout d'entretien chez le concessionnaire eleve. Bref: aucun regret, mais j'ai du re-hypothequer ma maison.... Répondre à Iroul

      salut à tous, j'ai essayé les trois R 12. en premier la GS, j'aurais pas dû, elle reste ma preferee. elle est tellement naturelle, tout tombe juste, tout fonctionne a merveille. un seul détail : le guidon un tout petit poil trop large. ensuite j'ai pris une RT, là aussi un super outil, mais un cran moins bien : - le moteur en premiere demande de travailler l'embrayage, il est pas génial à très bas régime (au moment de mettre en mouvement la bete par exemple, ou dans les manoeuvres). - les sensations de la direction sont moins naturelles qu'avec le trail, on sens plus la roue avant (dimensions de la roue differentes, angle de chasse ?) rien de deroutant, mais une chose presente, alors que tout le reste se fait oublier sur les trois R12. la protection, la radio, la bagagerie : tout bon. enfin, la ST : la machine à pas etre serieux, elle va trop bien. un peu comme le trail, mais avec la position, les moustiques sur le casque, les sensations tout pour faire des betises si on roule en solo. son leger point faible serait pour moi un peu trop d'appui sur les poignets. tout ca n'engage que moi et les machines que j'ai essaye. sur une autre RT, un réglage legerement different et mes sensations seraient peut etre autres, tout comme l'archipositif de ses deux soeurs pourrait etre moins bon. salutations d'un BMiste qui ne crache pas de rouler sur une belle moto quelque soit la marque. Répondre à jc

      Après avoir épuisé tous les trails Honda dont deux Varaderos carbu et injec, me voilà à 3000 km parcourus avec ma 1200 RT rouge...après avoir hésité avec la Pan, mais après essai des deux y a eu photo, côté confort, consommation, maniabilité, la RT en donne bien plus et le flat, que certains trouvent vieillissant, donne un coté sympa, vivant, attachant, un peu à la "Harley" à cette moto.Reste son coté assez bluffant, car la RT 1200 sait se faire routière, sportive, gros scoot en ville selon l'humeur du moment.Pour moi c'est une sacrée réussite et je ne regrette pas mon achat, même si j'ai du ...tout cassé ma tirelire... Répondre à JF

      Modèle 2005
      dejà 1OOOOkms au compteur et pas le moindre regret maniabilité,confort,puissance,un régal pour les avaleurs de bitume comme moi! Répondre à flupke

      Modèle 2005
      J'avais une 1150 RT que je viens de changer contre une 1200 RT. POur l'esthétique, chacun pense ce qu'il veut, j'avoue que pour ma part ce n'est pas le critère essentiel de mon choix quand j'achéte une moto. Comme je l'utilise tous les jours en région parisienne, et par tous les temps, ce que je cherche avant tout c'est la sécurité et le confort. Mais question mécanique, je suis bluffé. La 12OO RT est beaucoup plus douce, plus vive que la 1150 RT. Là où il fallait avant pousser les tours, tout s'enchaine dans naturellement "dans le rythme". La boîte de vitesse est très précise. Par ailleurs on sent bien qu'il y a 20 kg en moins. La moto est plus pointue et joueuse. A la limite, elle serait presque trop nerveuse. j'ai quand même l'impression que le protection contre les éléments ainsi que le confort se sont un peu dégradés. La selle est un peu moins enveloppante et large, et la protection du pare brise me semble (est ce une impression) moins efficace. Mais il n'y a pas un gouffre. En conclusion,je répéte que réellement le nouveau moteur est un vrai plaisir... Bonne route à tous! Répondre à Gatzibela

      Modèle 2005
      Client BMW pendant plus de 10 ans, je me suis laissé tenté ces dernières années pour une japonaise avec l'idée de retrouver dès la sortie de la 1200 RT la marque Allemande. Je suis réellement déçu par le travail réalisé par les stylistes qui ont conçu cette machine car franchement elle n'est pas esthétique. Pour la partie cycle et moteur, BMW a repris de nombreuses idées des machines déjà existantes et quant à la carrosserie, il s'agit d'un mélange de PAN et de V STROM. C'est nul et inattendu de la part de BMW qui a su faire preuve d'aucune originalité dans ces domaines. Alors Adieu BMW et je vais dès demain commander une 1300 FJR car au moins elle a de la gueule même si la protection est moins réussie. Bien amicalement. Répondre à Alain

      Modèle 2005
      Bon, possesseur d'une "vieille" BMW R1100 RT, je suis allé essayer la nouvelle BMW R 1200RT. J'ai d'ailleurs dû me forcer car je la trouve profondément moche.. même de près. A croire que Chris Bangle sévit aussi sur les motos. -) Je monte sur la bête. Premier constat: du haut de mes 1m74 et en dépit de bottes, je ne peux pas poser les pieds a plat. Je demande a monter une selle "basse" et là, ca passe mais à peine!! C'est bluffant car en lisant les caractéristiques de la selle, je suis normalement assis plus bas que dans la configuration de ma 1100rt (selle position intermédiaire). Je mets le contact et je décolle.. Remontée désagr&ble du bruit qui passe entre le réservoir et la fourche. Ca fait un bruit de M... et çà cogne.. jusqu'aux 3000 trs/m. Après, c'est plutôt top. Maniabilité excellente. Freinage TRES bon et sans frayeur (cf R 1150 RT). La nouvelle bulle vibre et semble très légère.. d'où l'impossibilité d'entendre la radio une fois les 40kms dépassés.. Très moyen car la K 1000LT faisait mieux il y a 10 ans.. Les valises sont bien et exploitables dans toute leur largeur/longueur. Voilà, une bécane bien mais certains défauts (moteur qui cogne a bas regime, bruit trop présent derriere la bulle, qualité de la bulle en retrait) qui me dissuaderons de l'acheter. Et je ne parle pas du design, que je trouve personnellement nul Répondre à Matthieu

      Modèle 2005
      Alors là moi je dis bravo BM !! mes respects !! Enfin une Béhème qui ne ressemble pas à une BM, tant pis pour les nostalgiques, qu'ils aillent voir la police montée peut être qu'il leur reste encore des occases en noir avec des selles en cuir ! Répondre à janbolu

      Modèle 2005
      Elle en fait des commentaires, cette machine. Finalement, c'est certainement ce que recherche BMW. Quant à moi, j'ai fait comme certains : je me suis déplacé jusqu'à Bruxelles afin de voir cette 1200RT. On peut du coup la comparer à la 1150RT. Et là, c'est clair : la 1200RT est bien plus belle que la 1150RT alors que sur photos, j'étais toujours convaincu de l'inverse. Il faut donc la voir pour y croire : elle a finalement beaucoup de "gueule". => je vais donc me décider. Par contre : je n'ai pas le prix de toutes les options existantes et que ce soit le site de BMW Belgique ou France, elles ne sont pas toutes affichées. Quelqu'un a-t'il tous les prix. Merci d'avance. Répondre à Chrisdom

      tres belle moto la r1200rt apres 125000 km r1100r,185000 r1100rt on continu avec la r1200rt deja le bon de commande en poche,salut Répondre à eddy

      Modèle 2005
      Lorsque que j'ai pu voir les premières photos des modéles 1200 ST et RT, je dois avoué que j'ai eu un choc ! C'est quoi çà ? me suis-je dit. J'ai vu des tas d'autres images et j'avais bien du mal a m'habituer au nouveau look (surtout pour la ST...beurk). Voulant en savoir plus, je me suis rendu au salon de Bruxelles et là ....je n'ai qu'une chose a dire...Oufti ké bécane ! (et je suis pas de la région de liège). Et le plus étrange, c'est que c'est la moto qui me plaisait le moins qui m'a le plus troublé : La 1200 ST. Elle est superbe ! je la veux... ! ils m'ont hypnotisé, drogué ou je ne sais pas quoi d'autre...je ne comprends pas. Stylée, légère, puissante, et le prix... bon d'accord c'est pas donné...mais m'en fou ! Allez la voir, et ne vous fier pas aux photos... Répondre à Georges

      salut ,bmw a t' il voulus suivre la tendance pour attirer une nouvelle clientele (plus jeune !!) il vrai que les r1 et autre japonaise attire des persones d' une tranche d' age différente et la clientele bmw ce situe entre 35 et 50 ans voir plus . la est la quetion si bmw veut attirer ce genre de clientelle la k1200s va sans aucun doute les attirer plus pour ces performance que pour le look mais je vois mal un jeune epris de vitesse ce payer une 1200rt Répondre à dede

      J'ai vendu ma 1100RT depuis bientôt 1 mois.Une superbe routière 90000km en 5 ans, une belle Histoire et beaucoup de plaisir. Je suis donc aujourd'hui en quête d'une nouvelle monture. La première fois que je l'ai vu dans une revue je n'ai pas aimé.Depuis que j'ai installé la photo de la 1200RT sur le bureau de mon PC, je la regarde tous les jours et mon regard se forge à son look un peu agressif, évolutif,nouveau.Dommage que les équipements optionnels sont si nombreux avec un prix de base élevé.Je crois malgré tout que je vais craquer pour une B M. Répondre à Raym

      Wouaaaaa ! Elle est moche ! "Tu t'y feras !" rétorque mon concessionnaire. Ben ouais, je vais m'y faire. Mais je voudrais rester beau un peu encore alors je vais garder mon 1150. J'espère que le nouveau désigner est en période d'éssaie, on aurait une chance de voir les formes bio reprendre du térrain. On dirait une Pan en fusion dans une FJ qui embrasse une Aprila pour mieux faire du gringue à la Varadero. Bref, côté technologie, sans doute l'une des meilleurs motos du monde. L'esthétique étant une affaire de goût et non mathématique,...on s'y fera en bon soumis consommateur que nous sommes. Répondre à FIV

      Modèle 2005
      Quel dommage ce look japonisant (Pan, V Strom on ne sait)!! la partie haute et l'optique de la 1150 RT, si réussis, disparaissent au profit d'un style malheureusement trop vu. il reste à espérer que la tenue de route, la protection, le confort restent au niveau voir dépassent les anciens modèles. la course à la puissance n'étant pas mon cheval de bataille,j'attends de faire le test routier. Répondre à Nicolas

      Modèle 2005
      Encore une fois et comme le dit un certain loïc, les stylistes BM feraient bien d'aller faire des stages ailleurs. A mon avis ils vendraient beaucoup plus de motos. Pour ma part, étant quand même accro à BM pour moult raisons je vais rester fidèle encore quelques temps à ma vielle K 75 RT de 150 000 kms ! Répondre à Ouragan

      Modèle 2005
      j'attendais de la voir avant de remplacer ma 850rt, et je viens de foncer chez mon concess pour arracher la derniere 1150 rt edition (toute de noir vêtu...)qu'ils avaient en stock.... même si techniquement elle restera en retrait, je prefère rouler sur une moto qui esthetiquement me plait. ce ne pourra pas être le cas avec la nouvelle 1200. bonne route à tous Répondre à fredo77

      Modèle 2005
      les abrutis ne voit le beau que dans les belles choses... Répondre à harry

      Modèle 2005
      Plus je regarde les photos, et plus je trouve la nouvelle BM jolie. L'oeil est ainsi fait, et lorsqu'il se laisse apprivoiser aussi facilement, c'est souvent que les nouvelles formes qui s'offrent à lui sont très belles et d'avant-garde. Cette moto est très belle, attendons les premiers essais et si elle est aussi prometteuse qu'il y paraît je vends ma r 1100 rt ... Répondre à loofy

      Modèle 2005
      Ce qu'il y de bien, c'est que certaines personnes on des avis et des critiques très constructives : c'est de la merde, c'est pas beau, et j'en passe. C'est pas beau ou de la merde peut-être pour ces personnes !!! Alors essayé de faire au moins des remarques constructives !!! Pour revenir au sujet, moins j'aime bien, au moins un constructeur qui bouge... pas forcement tjs dans le bon sens, mais les goûts et les couleurs... Heureusement qu'on a pas tous les mêmes. Sinon on aurait tous la même moto, la même voiture, la même femme... là ça deviendrais embêtant !!! Répondre à Bombeirito

      La RT je la regarde, je la regarde et je trouve que sa ligne passe bien tout compte fait.... je cois qu'il faut juste lui laisser le temps de faire oublier la précédente qui était beaucoup plus consensuelle en terme d'esthétique. Par contre le ST non pas possible... je ne me souviens pas avoir vu une BMW aussi moche... et pourtant à une époque.... Répondre à Tan

      Modèle 2005
      La RT, un croisement entre une PAN et une V Strom... La ST de face, ils ont réussi à faire plus moche que la Multistrada, un comble!! un désign dans la droite ligne de la Rockster...Ayant possédé plusieurs anciens modèles de BM (séries 6 et 90S)je ne suis pas prêt à choisir le look actuel entre le Manga et le carénage de la défunte BFG.Leur styliste devrait prendre des cours chez Pininfarina... Répondre à loïc

      Modèle 2005
      elle est comander on vera apres on ne peut que leurs faire confiance Répondre à JEANNOT

      bonjour , je suis plutot d'accord avec A lala ( ! ) sur une gt la fonctionnalité prime sur l'esthetique ..... et en plus je la trouve plutot sympa sa bouille !! tout semble optimisé sur cette moto , partie cycle , transmission , moteur , protection ..... j'ai hate de l'essayer . Répondre à jd

      Modèle 2005
      je viens de découvrir cette nouvelle moto. surpris par le look qui ressemble trop à la PAN.il va falloir s'habituer à ce nouveau look. coté technique 20 kgs en moins des chevaux en plus que du bonheur... je roule en RT 1150 20000 kms par an.j'ai essayé la GS1200 et j'ai trouvé cette moto merveilleuse. j'ai donc hâte de prendre le guidon de la RT1200. Répondre à jacques

      Modèle 2005
      L'argument de vente n'est pas tout a fait honnete. La R1200RT est une vraie nouvelle moto, attendons de la voir en vrai pour se faire une idée. Les photos sont parfois suprenantes par rapport à la réalité et vice-versa. Pour rappel la R1150RT n'etait qu'une evolution moteur de la R110RT et non pas un nouveau modele à part entière, seuls quelques petits details de carrosserie avait ete revue et l'optique. Le modèle a donc vécu huit ans. A suivre... en janvier 2005. Répondre à ricky

      Modèle 2005
      Je suis d'accord avec Yvon (message du 30-11) en ce qui concerne l'argument de vente. La politique de Bm est remise en cause et je ne suis pas sur que les puristes vont acheter les nouveaux modèles!!!! la qualité et la longévité des modèles restera-t-elle? C'est pas sûr!!!!!! Répondre à fabio

      Modèle 2005
      ...Comme si l'esthétique était la première raison d'achat d'une moto. Pour ceux qui roulent tous les jours, qu'il vente qu'il pleuve ou qu'il neige (ce qui est mon cas), je peux vous assurer qu'une BM, et en particulier la RT, c'est vraiment le top. En plus, une fois en selle, vous ne voyez même plus le nez de votre bécane, alors faut arreter un peu... Visez plutôt les énormes avancées technologiques qu'elle propose, et partez en vacances avec femme et bagages dessus, on en reparlera après. Pour finir, de mon point de vue, j'adore son look, et ce n'est pas du pipeau!!! Répondre à A lala

      Modèle 2005
      Ben moi je la trouve plutôt sympa côté look. C'est vrai qu'elle fait penser à la PAN(NE) HONDA, sans jeu de mots. BM va enfin sortir du style rondouillard avec une moto qui ne donne pas l'impression d'être finie qu'à l'avant ( zavez vu la 1150 RT avec ses valises en plastique noir! vous trouvez çà beau vous ?! ) Répondre à BANDIT

      Modèle 2005
      J'ai actuellement une 1150 RT. Les caractéristiques techniques de la 1200 paraissent sympatiques. Côté look, la 1200 RT est trop môôôôôche. Elle ressemble trop à la VSTROM. Je garde la 1150. Tant pis pour BM. Répondre à Patmail

      Modèle 2005
      Je dois avouer que lorsque j'ai vu pour la première fois la 1200 RT, j'ai eu un choc !...ils y sont allés fort dans le changement de look...étonnant ! Depuis je retourne régulièrement la revoir sur le net et...force est de constater...que je m'y habitue (mes yeux s'y habitue). Technologiquement c'est quand même le top, je ne crois pas que l'on puisse trouver mieux. Quant au confort...je vérifierai cela au salon de la moto à Bruxelles ce janvier 2005. bye à vous tous Répondre à Georges

      la1150 est tellement jolie, comment peut on faire une 1200 aussi affreuse!!!! Répondre à pat

      Modèle 2005
      Je suis passionné par la R 1150 RT, mais deçu par le look de la R 1200RT, Elle est moche ! Répondre à Maxik

      ça faisait longtmeps que BMW n'avait pas sorti de moto moche... ben voila ils récidivent.... Ok c'est bien de faire original et se demarquer de la production actuelle... mais là.... le ST.... bouuhhhhh... ça fait peur !!! Même la 1200RT est moins jolie que sa grande soeur 1150cm3. Répondre à Tan

      Modèle 2005
      C‘est vrai qu’il y a un air de famille avec la Vstrom, quoi qu’il en soi, ça va sûrement faire chuter la côte de la 1150 RT. Pour le reste je pense que la qualité globale de cette moto est plutôt positive, dommage que les prix soient toujours aussi élevés. En conclusion, tout bon, avec une réserve prononcée pour son coté futuriste. A suivre … Répondre à Koala

      Moche, comme toutes les BM depuis la disparition des modéles K75 et K1. Au prix de luxe bien sur ! Encore plus moche que la ST ! Répondre à Clot

      Pas mal. Le look est peut être trop anguleux, à voir en réalité. Pour le moteur, je trouve que 110ch c'est ce qu'il faut. J'ai la 1150 et moteur un peu juste. Problème : décote de la 1150! Répondre à beuk

      Déjà que les BMW c'est de la merde vendue au prix de l'or (j'en sais quelque chose, j'en ai eu une pendant 4 ans) si en plus elles deviennent aussi moches que leurs bagnoles de goujats...où allons nous? Répondre à Kawa

      Modèle 2005
      pas si mal que ça!si au moins elle arrive à faire baisser le prix de la 1150. en esperant que la boite c'est ameliorée et les secousses à basse vitesses! à plus sur l'angle... Répondre à bruno

      Baaaaaaa, que c'est pas beau, on dirait une V Strom a sacoche. Pourtant ils avaient l'air d'être bien parti chez BM. Répondre à Domi

      Miroir de l'argument de vente, l'argument d'achat d'une BMW est la faible décote. Une raison essentielle de la faible décote est la stabilité des modèles. Visiblement BMW sort de cette logique puisque la 1150 RT n'aura vécue que 4 ans et cela est valable pour tous les modèles maintenant. Conclusion : L'argument d'achat est remis en cause...donc l'argument de vente... donc les ventes ! Bizarre comme stratégie. Un guignol d'une école de commerce a du passer par là. Cela dit la 1200 RT est moche. Mais tout se vends ! Répondre à Yvon

      Modèle 2005
      BBBEEEEUUUUAAARRRRKKKKK !!!!!!! Et merde, y'en a encore plein le clavier ... Nan sans dec' vous z'avez vu cette horreur ??? Y sont réac' les Allemands ou quoi ??? Non parce-que leur réplique du Panzer est réussie ... Répondre à Zack#01

      L'évolution semble favorable pour ce qui est du poids (surtout pour la ST)et du rapport poids/puissance mais en ce qui concerne l'esthétique si le design apparait bien "caractéristique" il est plus difficile de considérer qu'il est "des plus séduisant", enfin c'est chacun son goût, mais pour des latins ça semble à la fois un peu lourd et raide, en tout cas difficile à avaler. Répondre à J-L
      Voir plus de commentaires
      Déposez votre avis sur la BMW R 1200 RT 2009
      Notez cette moto :

      Indispensables

      Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
      Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.

      Occasions

      Comparateur
      Comparer des motos