Motoplanete

Fiche moto BMWG 310 GS 2019 Petites routes ?

Trail

Le trail est une catégorie clef, ultra-stratégique chez BMW. Avec sa R 1200 GS, le constructeur s'est assuré une suprématie insolente. D'autres modèles permettent à chacun de trouver monture de trekking à sa botte. Mais la marque bavaroise lorgne vers d'autres terres, d'autres conquêtes, d'autres cubages. Et pour les pays émergents, au potentiel énorme, la cylindrée et le tarif doivent être d'un calibre ajusté. C'est ainsi que Béhème a enrichi sa gamme d'un roadster G 310 R, qui sert de base à ce trail d'une cylindrée inédite : le G 310 GS. Une moto expressive d'aventures comme ses grandes sœurs, mais bien plus proche de la réalité économique des frontières de l'Asie.

Quelle joie que le mimétisme. Cette mini GS reproduit fidèlement la personnalité de la maxi. Angles marqués, profil de baroudeur, jeu de style et assise hautement suspendu. Mais l'apparence s'arrête là. La 310 GS donne l'impression qu'on pourrait la soulever d'une main ; la R 1200 semble un mastodonte prévu pour défoncer un mur. Bien sur qu'une 300 est plus fluette, plus légère, moins aguerrie aux affres de la cylindrée. Pour autant, elle ne démérite pas. Simplement, son ventre ne déborde pas, car pareillement motorisé que le roadster.

C'est un moteur modeste, mais faisant honneur à l'histoire du trail. Ce genre de motos s'est illustré avec des monos, sa motorisation type. Le cas se présente avec la G 310 GS, pourvu d'un unique piston s'agitant dans 313 cm3. L'ensemble des solutions techniques est classique, avec le refroidissement liquide, l'injection, 4 soupapes, double ACT et une boite à 6 rapports. Ce mono se distingue toutefois par sa culasse inversée, l'admission se retrouvant vers l'avant. Cette configuration présente l'intérêt de déplacer le centre de gravité vers le bas, et plus proche de la roue avant. Cela offre plus de réactivité aux machines de la série G.
Qu'aurons-nous sous le coude pour emmener les 169.5 kilos de cette 310 GS ? Un respectable 34 chevaux, que le moteur développe à 9 500 tr/mn. Le couple est conforme à la cylindrée, culminant à 3 mkg à 7 500 tr/mn. Une puissance dans les canons de la catégorie, permettant une utilisation quotidienne, débordante sur quelques aventures de week-end. En parfaite adéquation avec les besoins des contrées visées ou le permis A2, mais forcément limitées pour les envies et les besoins des voyageurs du vieux continent. La plupart n'aurait pas besoin de plus... Mais le désir oui. Quant à la vitesse maxi, ne lui demandez pas plus qu'un bon 140 km/h.

BMW G 310 GS 2019 - 1BMW G 310 GS 2019 - 1
BMW G 310 GS 2019 - 2BMW G 310 GS 2019 - 2BMW G 310 GS 2019 - 3BMW G 310 GS 2019 - 3BMW G 310 GS 2019 - 4BMW G 310 GS 2019 - 4BMW G 310 GS 2019 - 5BMW G 310 GS 2019 - 5BMW G 310 GS 2019 - 6BMW G 310 GS 2019 - 6

Photo de la G 310 GS 2019

Nous l'avons vu, la GS est construite sur la base du 310 R. Mais comment a-t-elle fait pour prendre 11 kilos ? Une tête de fourche plus protectrice, un habillage spécifique, un porte-paquet avec poignées intégrées, ça pèse.
Le trail reprend le moteur, et l'essentiel de la partie-cycle du roadster. On retrouve donc le cadre treillis tubulaire en acier, juste retouché au niveau de la colonne de direction ; l'angle de colonne est moins ouvert et la chasse plus grande. Dans le même souci de stabilité, le bras oscillant a été rallongé de 46 mm, portant l'empattement à 1420 mm. Le copier-coller s'exerce aussi sur l'amortisseur et la fourche inversée. Cependant, pour coller à l'utilisation trail, le débattement des suspensions a été augmenté. Plus 49 mm pour la fourche soit 180 mm de coulissement, et 40 mm supplémentaires à l'arrière, harmonisant la course sur 180 mm également. Cela permettra à la G 310 GS de franchir quelques aspérités, mais au prix d'une sanction pour le séant : la hauteur de selle passe de 785 mm à 835 mm. 5 cm de différence pour une selle, cela se sent. De toute façon, un trail, c'est haut perché.
Et ça possède une grande roue. Le train avant reçoit une jante de 19 pouces, compromis entre la route (17') et l'offroad (21'). BM conserve une 17' à l'arrière, en prenant soin de changer les chaussures pour de la gomme plus polyvalente. Dommage que les roues à rayons ne soient pas de la partie, pas même en option.
Pas de changement concernant les freins. L'ABS supervise l'équipage, constitué d'un disque de 300 mm à l'avant avec un étrier radial à 4 pistons signée Bybre (sous-marque de Brembo), et d'un autre disque à l'arrière, de 240 mm cette fois avec un étrier double piston.

Outre la hauteur d'assise nettement différente, la G 310 GS met en avant sa position de conduite. Un trail, c'est l'un des engins les plus decontrat' pour rouler. Assis en situation dominante, on est prêt à s'aventurer un peu partout. Le petit pare-brise et les épaules casseront bien mieux la force de l'air que le roadster. Mais cela restera limité, bien loin des prestations d'une grosse GS.
Une fois monté, le pilote se sentira plus protégé par la présence de l'habillage. La vue sur le cockpit sera identique à celui du 310 R. Une fenêtre où tout est digital, de la vitesse au barregraphe, de la jauge à carburant à l'indicateur de rapport engagé, et trips, calculs de conso, horloge, etc.
Les commandes au guidon sont les mêmes...sauf ce petit bouton au dessus des clignos. Pourquoi il y a marqué ABS ? Parce que ce dernier est déconnectable. Un plus quand on s'aventure dans les chemins, où le freinage nécessite parfois l'appréciation et les déviances humaines, que l'électronique ne peut pas comprendre.

Photo de la G 310 GS 2019

Si le plus petit des trails BMW porte fièrement le blason bleu et blanc, c'est parce qu'il a été conçu en Allemagne et s'inspire sans hésitation de la famille GS sous ses plus beaux aspects. Sous l'hélice, la moto trouve ses origines dans les usines indiennes. Comme le roadster, il est fabriqué par TVS Motor Compagny, à Bangalore. Du coup, impossible de revendiquer le label Made In Germany. La belle affaire... KTM fait bien fabriquer ses petites Duke par Bajaj, Harley ses 500 et 750 Street en Inde également. De toute façon, pour conquérir ce marché et offrir un prix serré, la logique économiste l'impose.
Le prix. Il sera important pour cette G 310 GS, et conditionnera en grande partie son implantation sur le territoire. Malgré la multiplication des modèles dans cette tranche de cylindrée, la sauce a toujours du mal à prendre. Il y aura pourtant matière à s'amuser gentiment chez les trails. La petite cour présentant désormais cette BMW, la Suzuki 250 V-Strom, la Honda CRF 250 L et la Kawasaki Versys-X 300. On pourrait aussi parler de la Mash 400 Adventure et de la Benelli251 TRK. Bref, ça bouge, et ça ne demande qu'à divertir nos rues. La plus petite des GS divertira t'elle aussi chemins, noisettes, voies urbaines, sous-bois et sous-entendus ?!?

M.B - Images constructeur

Ce qu'il faut retenir

Tarifs

France 5 990 € en France métropolitaine
* Tarif équivalent à 4,98 x le SMIC français de 2019
Calculez un crédit pour cette moto

Avis

sur 7 avis d'utilisateurs
Modèle commercialisé en

Performances

Fiche technique

BMW G 310 GS 2019
  • Châssis
  • Cadre : Treillis tubulaire en acier
  • Réservoir : 11 litres
  • Hauteur de selle : 835 mm
  • Longueur : 2 075 mm
  • Largeur : 880 mm
  • Empattement : 1 420 mm
  • Poids en ordre de marche : 169.5 kg
  • Train avant
  • Fourche téléhydraulique inversée Ø 41 mm, déb : 180 mm
  • Freinage 1 disque Ø 300 mm, fixation radiale, étrier 4 pistons
  • Roue AV : 110 / 80 - 19 → Commander ce type de pneu
  • Pression : 1.7 bars
BMW G 310 GS 2019 technique
  • Transmission
  • boîte à 6 rapports
  • Train arrière
  • Mono-amortisseur, déb : 180 mm
  • Freinage 1 disque Ø 265 mm, étrier 2 pistons
  • Roue AR : 150 / 70 - 17 → Commander ce type de pneu
  • Pression : 1.9 bars
  • Moteur
  • Monocylindre en ligne , 4 temps
  • Refroidissement : liquide
  • Injection
  • 2 ACT
  • 313 cc (Alésage * course: 80 x 62.1 mm)
  • 34 ch à 9 500 tr/min
  • 3 mkg à 7 500 tr/min
  • Rapport poids / puissance : environ 4.68 kg/ch
  • Rapport poids / couple : environ 53.06 kg/mkg
  • Compression : 10.6 : 1
  • Crit'air :
  • Options / équipements
  • Assistance au freinage : ABS déconnectable

Galerie

Millésimes

2017

2018

2019

2020

2021

2022

2023

2024

Comparer

Comparer la G 310 GS face à ses concurrentes

Prix

BMW G 310 GS 2019 : 5990 €
Kawasaki Versys-X 300 2019 : 5299 €
Suzuki DL 250 V-STROM 2019 Non communiqué
Benelli TRK 251 / 125 2019 : 3800 €

Consommation

BMW G 310 GS 2019 : 3,33 l/100km
Kawasaki Versys-X 300 2019 : 4,10 l/100km
Suzuki DL 250 V-STROM 2019 : 3,20 l/100km
Benelli TRK 251 / 125 2019 : 4,10 l/100km

Autonomie

BMW G 310 GS 2019 : 330 km
Kawasaki Versys-X 300 2019 : 415 km
Suzuki DL 250 V-STROM 2019 : 531 km
Benelli TRK 251 / 125 2019 : 415 km

Couple

BMW G 310 GS 2019 : 3 mkg
Kawasaki Versys-X 300 2019 : 2.6 mkg
Suzuki DL 250 V-STROM 2019 : 2.34 mkg
Benelli TRK 251 / 125 2019 : 2.14 mkg

Puissance

BMW G 310 GS 2019 : 34 ch
Kawasaki Versys-X 300 2019 : 40 ch
Suzuki DL 250 V-STROM 2019 : 25 ch
Benelli TRK 251 / 125 2019 : 25 ch

Rapport Poids / Puissance * Rapport calculé à partir du poids plein

BMW G 310 GS 2019 : 4.68 kg/ch *
Kawasaki Versys-X 300 2019 : 4 kg/ch *
Suzuki DL 250 V-STROM 2019 : 6.93 kg/ch *
Benelli TRK 251 / 125 2019 : 6.12 kg/ch

Rapport Poids / Couple * Rapport calculé à partir du poids plein

BMW G 310 GS 2019 : 53.06 kg/mkg *
Kawasaki Versys-X 300 2019 : 61.6 kg/mkg *
Suzuki DL 250 V-STROM 2019 : 74 kg/mkg *
Benelli TRK 251 / 125 2019 : 71.5 kg/mkg

Vitesse

BMW G 310 GS 2019 : 143 km/h
Kawasaki Versys-X 300 2019 : 160 km/h
Suzuki DL 250 V-STROM 2019 : 140 km/h
Benelli TRK 251 / 125 2019 : 150 km/h
Comparateur
Comparer des motos

Avis (7)

français Dragoon64 Modèle 2023
Une moto agréable, fiable et polyvalente. Je l’utilise sur route comme en TT. Débutant en off road, c’est une moto qui permet de faire son apprentissage hors route dans de bonnes conditions. C’est aussi la moto (version antérieure) sur laquelle j’ai fait 5 jours de stage dans une école de pilotage off road renommée dans l’Ain.J’ai acquis un modèle 2023 Rallye. Il est dommage que s'agissant d’un trail, même modeste, BMW ai choisi de supprimer le bouton permettant de déconnecter l’ABS ce qui est pourtant plus qu'utile en TT. De fait j’en dû en faire réinstaller un. C'est pour çà que je ne mets que 4*. Note : 4/5
Après recherches et comparaisons des avantages et inconvénients de différents modèles, l'avis de Sherlock Guigui m'a convaincu : il était revenu à ce modèle l'ayant possédé auparavant après plusieurs autres motos. J'ai déjà une R 850 RT mais elle n'était pas assez polyvalente pour mon projet. J'ai arrêté mon choix sur une G310GS d'occasion de 2019 affichant moins de 1500 km. Récupérant mon top case de 46 L j'ai ajouté 2 valises 22 L, deux Crash barres et une béquille centrale (dure à béquiller mais nécessaire pour la tension de chaîne). Puis j'ai fait un aller retour Paris / Goris (Arménie) en sillonnant pendant 1 mois et demi la Turquie. Au total plus de 23 000 km en 4 mois. Consommation essence sur le trajet 3 L 02 / 100 km. Plus longue distance d'un coup Paris Méditerranée 800 km, parcours journalier le plus fréquent les jours où je roulais 300 / 400 km. En général je me promenais à 80 km/h mais j'ai dû traverser le nord de la Grèce assez vite par autoroute en roulant à 110 / 120 km / h constant. Je n'ai pas voulu rouler à fond. Il y a des vibrations (voir plus loin) mais je n'ai pas ressenti grand chose et certainement pas les fourmillements dans les mains que distilait ma CB 200 à plus faible vitesse. De même au retour je dus prendre en partie les autoroutes italiennes aux mêmes allures sans ressentir de vibrations gênantes. Je la trouve confortable. La selle n'est pas épaisse mais je ne suis pas lourd. Très agréable en ville par la position qu'elle donne, par sa légèreté et son faible encombrement permettant de circuler dans les embouteillages et de s'en extraire. Sur route elle est aussi très agréable à 85 km /h, un peu plus si le vent n'est pas trop devant. Le moteur émet alors un bruit assez rond. Au-delà elle "crapote" jusqu'à 100 km / h pour reprendre en montant progressivement en vitesse un bruit de turbine (dans le casque). Mais les flux d'air se font sentir après 85 km/h sauf vent nul ou arrière : on roule plus qu'on ne se promène. C'est surprenant de "tordre" la poignée et de voir les 34 poneys rappliquer avec entrain ( ce n'est pas une Hayabusa quand même !) et le bruit de leur cavalcade évoque irrésistiblement le chant d'un marteau piqueur frénétique. Au moins les dépassements sont bien audibles des autres usagers de la route. J'ai beaucoup apprécié ce répondant pour doubler des camions notamment en montagne où les distances de dépassement sont courtes. La boîte est bien étagée et le moteur assez souple mais attention au calage lors d'un démarrage à froid : c'est un mono. Je trouve les possibilités de rangement assez grandes mais je suis minimaliste : sous la selle, dans le carénage avant et celui de selle et sur le cadre (pompe à pied de gonflage et bâtons de randonnée). Les Crash barres me permettent aussi de fixer quelques objets : U, clé à filtre. En Albanie, Géorgie, Arménie et même en Turquie j'ai été conduit à de l'offroad contre mon gré car je n'y connais rien mais l'état ou l'absence de route ne permettaient pas autre chose. Les pneus accrocheurs inspiraient confiance, à juste titre. Près de Mestia j'ai dû passer par 2 fossés remplis de plus de 30 cm d'eau, idem : bonne accroche des pneus. Les moins : Je regrette le point milieu du commodo de clignotant pas assez marqué qui me fait trop facilement clignoter de l'autre côté quand je veux simplement arrêter le signal. A revoir. Les vibrations existent bien : j'ai changé 2 fois l'ampoule avant sur les 25000 km au compteur. Il vaut mieux s'entraîner avant à déclipser l'ergot qui n'est pas évident à localiser (et avoir une ampoule de rechange). Dernier changement à 100 km de la fin du voyage en campagne et de nuit. La conception du phare aurait dû mieux tenir compte de ces vibrations. Autre effet des vibrations transmises par le câble USB de mon téléphone/gps : j'ai grillé la prise femelle du téléphone (le socket). Remplacée, depuis j'utilise le téléphone sans câble avec le gps actif mais en n'allumant l'écran que si nécessaire pour ménager l'autonomie. Ici, c'est le montage de mon téléphone qu'il me faut revoir. Personnellement, j'aurais préféré moins de puissance et un moteur optimisé pour une plus faible consommation encore. Mais c'est déjà pas si mal. Mon opinion Au final, je reste séduit par cette moto achetée pour ce projet mais que je pense conserver. Elle représente à peu près ce que j'attends d'une moto. Note : 4/5
français Samuell Modèle 2024
Il est question d'une moto que je vais prendre en loa , tout comme ( avec ) la grosse R1250GS, j'ai hâte, de les essayer toutes les deux.. Note : 5/5
Possédant la 1250 GS et la 310 GS, je trouve cette dernière très agréable sur les petites routes ( un vrai vélo).Elle accepte même le duo sans broncher. Aux vitesses usuelles, c'est un vrai bonheur. Note : 4/5
français Sherlock guigui Modèle 2021
J ai possédé le premier modèle et par la suite je suis passé sur un 800 d une autre marque et pourtant après trois ans je n arrivait pas à le sortir cette petite bécane de ma tête, après plus de 14 ans de permis moto et beaucoup de modèles possédé c est la première fois que je reviens à un même modèle, alors oui elle monte pas a 200 km,et c est pas un modèle pour se la péter, bien que je la trouve superbe, mais le moteur pour la cylindrée est juste un régal et un plaisir pour rouler, le confort, un truc de malade, une ligne arrow, des poignées chauffantes, un réhausseur de guidon pour faire du tout chemin, j ai pas trouvé mieux, la 390 aventure a un super moteur aussi et plus de puissance mais alors niveau confort le jour et la nuit, pas chère en assurance,super légère et bien équilibré. A mes yeux le top même si c est pas une grosse , fait le job et le fais super bien Note : 5/5
Ce petit trail, si semblable au vaisseau amiral de la flotte des BMW GS est une remarquable petite machine, qui convient admirablement à un usage urbain, périurbain et aussi quelques escapades à 100 ou 150 km de chez vous. Excellente maniabilité, stabilité et freinage sans reproches et un petit mono coupleux qui vous délivre de la puissance a 1500 tours comme à 7000 tours, pour un excellent agrément de conduite en ville , sur les petites routes sinueuses ou sur l'autoroute.
Une consommation inférieure à 3,5l/100km, si vous ne la prenez pas pour une sportive, vous permet de faire plus de 300 km avec un plein. Equipée de sacoches cavalières semi-rigides et d'un sac de selle pour ne pas abimer le look de la moto, elle vous emmène en balade pour une semaine sans problèmes ! Elle mérite largement son prix !!!
Note : 4/5
français Chris 1000 Modèle 2017
Moto très intéressante puisque dans la lignée de la 310 R .
Toujours en attente des essais en réel sur route .
Mais toujours aussi en attente du prix! prix qui sera déterminant car si BMW la sort à 6000€ c\'est même pas la peine !La concurrence a beaucoup mieux a 6200€ ou 6500€
Si BMW propose du 5490€ elle aura toutes ses chances !
Note : 4/5
Déposez votre avis sur la BMW G 310 GS 2019

Indispensables

Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez nos partenaires Motoblouz et la Bécanerie, avec des milliers de références disponibles.
Suivre l'actualité

Soyez notifié par email lorsqu'une nouvelle fiche est publiée dans cette catégorie.

Vos données personnelles font l’objet d’un traitement informatique par la société qui gère le site Motoplanete sur le fondement de votre consentement et sont utilisées pour la gestion de vos alertes. Pour en savoir plus et pour exercer vos droits, consultez notre politique de données personnelles.

Actus