Motoplanete

Harley-Davidson1870 Softail Fat Boy FLFBS 2021

Présentation à retenir Technique Concurrentes Galerie Millésimes Avis Indispensables Occasions

Expression majoritaire

Custom

Harley a voulu relifté l'une de ses machines les plus emblématiques. Pour 2021, ce travail de modernisation se traduit par... du chrome brillant à la place du chrome satiné. Un peu léger comme coup évolution ; mais tout à fait dans l'esprit de communication de la firme. De toute façon, on ne touche pas au Fat Boy, sauf lors du grand virage Softail qui a évincé les Dyna. Ce morceau de marbre stylistique et d'acier patinant l'histoire n'a pas résisté à une audace de designer. Le Fat Boy est encore plus Fat, et son front trépigne à présent de toupet plus néo que rétro.

Il fallait oser. Et Harley a osé. Le faciès de cette Fat Boy en secouera plus d'un. Toujours capoté, le phare a basculé clairement dans le modernisme. Avec un léger souvenir de Suzuki VZR 1800 Intruder. Un souffle d'impertinence qui n'a effleuré que la fourche, laissant l'ensemble de la silhouette dans sa confortable ouate de conformisme. Un zeste quand même pour les jantes, fortes d'une prestance façon muscle-car américaine. Ses pneus deviennent monstrueux : 240 à l'arrière, et un 160 à l'avant - le plus large jamais monté sur une H-D de série. Autrefois monture de Terminator, la Fat Boy se siérait de mieux dans Fast & Furious.

Harley-Davidson 1870 Softail Fat Boy FLFBS Une effronterie que la moto peut pleinement assumer par la greffe du moteur Milwaukee Eight. Avec 1870 cm3, les cylindres peuvent largement distribuer du gros couple. 15.8 mkg s'évertuent à martyriser le gommard arrière, porté à 240 mm de large (+ 40 mm). Ce ne sont pas moins de 3 mkg de gagnés depuis le Twin Cam 103. Peut-être les puristes tousseront-ils en sachant que 4 soupapes s'agitent par cylindre. Mais ce bloc moderne, prévu pour durer / évoluer, saura apporter le sourire à l'usage. Un filtre à air plus intimidant, badgé de la cylindrée (en cubic inches), rappelle au quidam quelle moto il toise.
Avec un tel cubage, il prend la relève du tonitruant Fat Boy S de 2017, embrasé par le Twin Cam Screamin'Eagle des ex-CVO.

Fat Boy dans l'âme et Softail dans la technique. De ce fait, la machine profite de la grosse évolution opérée par Harley. Le cadre, repensé, renforcé et allégé, demande 50 % de pièces et 22 % de soudures en moins. Plus léger de presque 6 kilos, il est surtout plus rigide de 65%. Ce qui amène au final une rigidité châssis globale amélioré de 34 %.
Un mieux pour la tenue de cap, rehaussé par les nouvelles suspensions. L'arrière est totalement revu avec un mono-amortisseur (avec réglage facilité de la précharge) pendant que l'avant récupère la fourche des modèles Touring. Pour conclure, et prenant le contrepied de son appellation, la Fat Boy nouvelle génération perd du poids. Les évolutions techniques lui auront ôté 16 kilos.

M.B - photos constructeur

Ce qu'il faut retenir

Lesplus

    Lesmoins

      Tarifs

      24 190
      Prix neuf
      Financer votre moto

      Assurez votreHarley-Davidson 1870 Softail Fat Boy FLFBS 2021

      Estimez, calculez et comparez le coût de l'assurance de votre moto.
      Calculez le coût de l'assurance Testez le tarif du specialiste assurance moto

      Avis

      sur 1 avis d'utilisateurs Lire les avis
      Modèle commercialisé en

      Performances

      L'aspect technique

      Harley-Davidson 1870 Softail Fat Boy FLFBS 2021
      • Chassis
      • Cadre : Double berceau tubulaire en acier
      • Réservoir : 18.9 litres
      • Hauteur de selle : 675 mm
      • Longueur : 2 370 mm
      • Largeur : 972 mm
      • Hauteur : 1 107 mm
      • Empattement : 1 665 mm
      • Poids à sec : 304 kg
      • Poids en ordre de marche : 317 kg
      • Train avant
      • Fourche telescopique Ø 41.3 mm, déb : 130 mm
      • 1 disque Ø 300 mm, étriers 4 pistons
      • Roue AV : 160 / 60 - 18
      Harley-Davidson 1870 Softail Fat Boy FLFBS 2021 technique
      • Transmission
      • Boite à 6 rapports , manuelle
      • Transmission secondaire par courroie crantée
      • Train arrière
      • Mono-amortisseur sous la selle, déb : 86 mm
      • 1 disque Ø 292 mm, étriers 2 pistons
      • Roue AR : 240 / 40 - 18
      • Moteur
      • Bicylindre en V à 45° , 4 temps
      • Refroidissement : Refroidissement par air
      • Injection séquentielle ESPFI
      • culbuté
      • 4 soupapes par cylindre
      • 1 868 cc (102 x 114.3 mm)
      • 93 ch à 5 020 tr/min
      • 15,80 mkg à 3 250 tr/min
      • Rapport poids / puissance : 3,27 kg/ch
      • Compression : 10.5 : 1
      • Crit'air :

      Galerie

      Millésimes

      Avis (1)

      MEGATRON Modèle 2020
      Pour avoir ce modele en 107 ci depuis 3 ans, que du bonheur. environ 315 kg avec les pleins. selle basse. cale pied autoroute extra , avec les commandes avancées . le guidon tombe bien, on est a l'aise pour rouler. le passager est également a l aise meme pas eu besoin de changer de selle. pour avoir eu plusieurs HD , stage 1, ici avec le 107 on peu vraiment s'en passer. économies au bout... couple énorme ca pousse sur tous les rapports . vitesse de croisiere 90 km/ h 2000 tours . a 110 km/h environ 2500 trs .. juste le gros gommard de 240 ( !!! ) look extra .. qui demande une petite adaptation dans les virages, ronds point .. il faut forcer un peu la moto car elle a tendance a moins enrober le virage qu'un 180 .. bref .. le 107 est déja si bien que je n'avais pas besoin du 114 personnellement . Répondre à MEGATRON
      Voir plus de commentaires

      Indispensables

      Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
      Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.

      Occasions

      Comparateur
      Comparer des motos