Motoplanete

MV-Agusta1000 Brutale RS 2023

La folie raisonnable

Roadster

Le sublime baril de TNT de MV-Agusta devient enfin un peu plus accessible. Après les Oro, RR, et la dérivée Rush, la Brutale 1000 descend en gamme pour proposer ses hautes performances à une clientèle plus large (mais qu’un tout petit peu). C’est surtout du coté de la partie-cycle que les changements s’opèrent. Mais attention, on reste dans du premium, à haute injection d’adrénaline.

Avec son tarif équarrisseur, la 1000 RR ne pouvait que proposer du super matos pour ses suspensions. En l’occurrence du Öhlins semi-actif. Afin d’abaisser le coût, la RS choisit un autre niveau de suspensions, avec une fourche inversée Marzocchi de 50 mm et un amortisseur Sachs. Tous les éléments sont ajustables dans tous les sens, avec le bonus de la compression lente et rapide pour l’élément arrière. Il faudra sortir les outils pour les réglages, car il n’y a pas de servo-moteurs et de cerveau électronique comme sur les suspates suédoises. On perd modérément en qualité et en efficacité, beaucoup en tarif.

La Brutale RS se veut aussi moins radicale que la RR. Les demi-guidons ont leurs branches bien plus hautes, permettant de passer d’une position de conduite typée café-racer à quelque chose de bien plus relevé, plus roadster. La selle a aussi fait un effort avec un rembourrage plus doux. Le pilote profitera ainsi de plus de confort, d’une attitude moins extrême, et de tout autant de puissance sous la main. Car si la RS semble plus complaisante, son moteur n’a fait aucune concession. On a toujours affaire à un monstre de puissance.

Le 4 cylindres s’agite. De l’Italie en concentré, prête à exploser quand les régimes s’affolent. Les plus audacieux oseront emmener le vilebrequin jusqu’à 13000 tr/mn. Dans le hurlement des 4 flutes d’échappement se fondent la vitesse, la furie de 208 chevaux et des repères qui explosent. Gros cœur recommandé et addiction de furie prescrite. Ceux qui voudront en avoir le cœur net se délecteront de la présence de bielles en titane; matériau utilisé aussi pour les 16 soupapes.

Avec 2023, quelques petites choses ont changé dans le moteur. Surtout l'ajout d'un nouvel arbre d'équilibrage, permettant de réduire les vibrations de moitié. Cela améliorera sensiblement le confort à la conduite.
Un rembourrage à double densité pour la selle va dans le même sens, tout comme une gestion électronique peaufinée et une commande des gaz à la meilleure réactivité. L'affichage au tableau de bord reçoit aussi une mise à jour. De quoi constater que tout va très vite avec la grosse Brutale et qu'il a suffisammentde patate là-dedans pour faire un aller simple sur Mars.

MV-Agusta 1000 Brutale RS Heureusement, l’électronique de bord évite de se mettre sur orbite. Sauf si on débranche tout. Mais avant ça, la MV-Agusta joue de sécurité avec des contrôles de traction (8 niveaux + off) et de wheeling gérés par une plate-forme FLC (Front Lift Control). Le module ABS est fourni par Continental, avec une unité MK100 gérant la fonction Cornering. Un amortisseur de direction Öhlins calme le train avant, avec gestion électronique. Les puces veillent, et surtout les Pirelli Supercorsa SP V3. Les pneus restent le seul liant avec la route. Vu le potentiel de l’engin, mieux vaut du scotch à bitume qu’une électronique qui clignote tout le temps.

Après la sécurité viennent tous les contenus pour agrémenter la vie à bord et le plaisir de pilotage labélisé high-tech. On retrouve les grands classiques de la maison, avec un shifter Up&Down, un Launch Control, un régulateur de vitesse, un grand écran TFT couleur de 5,5 pouces avec Bluetooth, GPS, fonction miroir associé au téléphone, réglage des paramètres de la moto depuis le smartphone et appli MV Ride. Le système de surveillance de la pression des pneus demeure en option.

En dehors des suspensions, MV-Agusta n’a pas touché au cadre et aux freins. Hors de question de revoir à la baisse le niveau d’exigence de ces points vitaux. Quand ce fauve sera lancé à pleine charge, il faut du costaud pour le calmer. Les étriers Brembo Stylema connaissent et maitrisent ce boulot. De quoi amener à l’agonie les disques de 320 mm. L’arrière sera plus épargné mais bien utile pour les corrections de traj’, usant de sa galette de 220 mm et de sa mâchoire à 2 pistons. En plus de l’ABS, le freinage offre aussi une fonction RLM anti-stoppie.
L’architecture principale est, comme de coutume, constituée d’une structure principale en tubes d’acier fixée sur des platines en aluminium.

La Brutale 1000 RS fait aussi diminuer son prix avec des peintures moins travaillées.
En descendant d’une marche au niveau de la luxure, la MV-Agusta Brutale 1000 RS oublie un peu de noblesse. Mais la différence de prix interpelle entre la duchesse et la comtesse: presque 7 000 euros. Et sans aucune écorchure sur le design incomparable de ce hyper-roadster.

M.B - Photos constructeur

Ce qu'il faut retenir

Tarifs

27 000
(estimation Motoplanete)
Financer votre moto
Tarif équivalent à 19,96 x le SMIC de 2023

Assurez votreMV-Agusta 1000 Brutale RS 2023

Estimez, calculez et comparez le coût de l'assurance de votre moto.
Calculez le coût de l'assurance Testez le tarif du specialiste assurance moto

Avis

sur 2 avis d'utilisateurs
Modèle commercialisé en

Performances

Fiche technique

MV-Agusta 1000 Brutale RS 2023
  • Châssis
  • Cadre : Treillis en tubes d'acier au chrome molybdène
  • Réservoir : 16 litres
  • Hauteur de selle : 845 mm
  • Longueur : 2 080 mm
  • Largeur : 805 mm
  • Empattement : 1 415 mm
  • Poids à sec : 186 kg
  • Train avant
  • Fourche téléhydraulique inversée Ø 50 mm, déb : 120 mm
  • 2 disques Ø 320 mm, étriers radiaux Brembo Stylema 4 pistons
  • Roue AV : 120 / 70 - 17 → Commander ce type de pneu
MV-Agusta 1000 Brutale RS 2023 technique
  • Transmission
  • boîte à 6 rapports , manuelle - shifter de série
  • secondaire par chaine
  • Moteur
  • 4 Cylindres en ligne , 4 temps
  • Refroidissement : liquide
  • Injection Ø 50 mm
  • 2 ACT
  • 4 soupapes par cylindre
  • 998 cc (79 x 50.9 mm)
  • 208 ch à 13 000 tr/min
  • 11,90 mkg à 11 000 tr/min
  • Rapport poids / puissance : 0,89 kg/ch
  • Compression : 13.4 : 1
  • Crit'air :
  • Options / équipements
  • Assistance au freinage : ABS Bosch 9+ de série
  • Aide au départ arrêté (Launch Control)
  • Amortisseur de direction
  • Bluetooth
  • Contrôle du frein moteur
  • Contrôle de traction
  • Contrôle anti wheeling
  • Embrayage anti-dribble
  • GPS
  • Indicateur de vitesse engagée
  • Jantes aluminium
  • Régulateur de vitesse
  • Shifter
  • Taille de l'écran : 5.5 pouces

Galerie

Millésimes

2022

2023

Comparer

Comparer la 1000 Brutale RS face à ses concurrentes

Accélération

MV-Agusta 1000 Brutale RS 2023 : 3,15 s
Triumph 1200 Speed Triple RS 2023 Non communiqué
Kawasaki Z H2 2023 Non communiqué
BMW M 1000 R 2023 : 3,20 s
Ducati 1100 Streetfighter V4 2023 Non communiqué
KTM Superduke 1290 R 2023 Non communiqué

Consommation

MV-Agusta 1000 Brutale RS 2023 : 6,80 l/100km
Triumph 1200 Speed Triple RS 2023 Non communiqué
Kawasaki Z H2 2023 : 6 l/100km
BMW M 1000 R 2023 : 6,40 l/100km
Ducati 1100 Streetfighter V4 2023 : 7,60 l/100km
KTM Superduke 1290 R 2023 : 5,60 l/100km

Autonomie

MV-Agusta 1000 Brutale RS 2023 : 235 km
Triumph 1200 Speed Triple RS 2023 Non communiqué
Kawasaki Z H2 2023 : 317 km
BMW M 1000 R 2023 : 258 km
Ducati 1100 Streetfighter V4 2023 : 224 km
KTM Superduke 1290 R 2023 : 286 km

Couple

MV-Agusta 1000 Brutale RS 2023 : 11,90 mkg
Triumph 1200 Speed Triple RS 2023 : 12,74 mkg
Kawasaki Z H2 2023 : 14 mkg
BMW M 1000 R 2023 : 11,50 mkg
Ducati 1100 Streetfighter V4 2023 : 12,50 mkg
KTM Superduke 1290 R 2023 : 14,20 mkg

Puissance

MV-Agusta 1000 Brutale RS 2023 : 208 ch
Triumph 1200 Speed Triple RS 2023 : 180 ch
Kawasaki Z H2 2023 : 200 ch
BMW M 1000 R 2023 : 210 ch
Ducati 1100 Streetfighter V4 2023 : 208 ch
KTM Superduke 1290 R 2023 : 180 ch

rapport Poids / Puissance

MV-Agusta 1000 Brutale RS 2023 : 0,89 kg/ch
Triumph 1200 Speed Triple RS 2023 : 0,99 kg/ch
Kawasaki Z H2 2023 Non communiqué
BMW M 1000 R 2023 Non communiqué
Ducati 1100 Streetfighter V4 2023 : 0,87 kg/ch
KTM Superduke 1290 R 2023 : 1,05 kg/ch

Vitesse

MV-Agusta 1000 Brutale RS 2023 : 300 km/h
Triumph 1200 Speed Triple RS 2023 : 260 km/h
Kawasaki Z H2 2023 : 300 km/h
BMW M 1000 R 2023 : 280 km/h
Ducati 1100 Streetfighter V4 2023 : 270 km/h
KTM Superduke 1290 R 2023 : 290 km/h
Comparateur
Comparer des motos

Avis (2)

Plaisir

Zebulon Modèle 2022
Après l'avoir essayé, je suis conquis. En statique elle est superbe, le son du moteur est magique pas besoin de changer l'échappement...La position de conduite est confortable et la protection bien supérieure à beaucoup de roadsters. Sur une route joueuse l'instant est magique

Magnifique !!;mais inaccessible pour la plus part des motards ! Le prix !!
Voir plus de commentaires
Déposez votre avis sur la MV-Agusta 1000 Brutale RS 2023
Notez cette moto :

Indispensables

Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire Motoblouz, avec des milliers de références disponibles.

Occasions

Nous n'avons aucune occasion relative à ce modèle, mais affinez votre recherche et trouvez le modèle qui vous correspond.

Actus