Motoplanete

Yamaha535 VIRAGO 1995

Présentation Technique à retenir Concurrentes Galerie Millésimes Avis Indispensables Occasions

Custom à ses heures

Custom

Dans la famille custom de Yamaha, la 535 a plus une vocation d\'utilitaire, sans renier son esprit d\'origine. Il faut dire que son esthétique est très flatteuse avec son moteur d\'aspect maousse, son gabarit contenu et son réservoir \"de poche\". Particulièrement à l\'aise en ville grâce à sa maniabilité supérieure et sa faible hauteur de selle, la Virago peut s\'aventurer sur la route à condition de rouler tranquillement. L\'autonomie est très limitée et le confort -convenable - typé custom : il vaut mieux éviter les bosses. Le twin n\'est pas un modèle Superbike, on s\'en doute, mais il se révèle vif et nerveux du haut de ses 42 ch. Le freinage est suffisant pour cet engin et son utilisation. Le cardan, point fort de la machine, est très discret à l\'usage - il est en outre le gage d\'un entretien beaucoup moins contraignant qu\'une chaîne classique. Sans être un modèle du genre, la 535 est un custom sympathique, plus adapté à la ville qu\'aux grands espaces, bien qu\'il puisse vous emmener en virée à l\'occasion.

M.B - Photos constructeurs et internet

L'aspect technique

Yamaha 535 VIRAGO 1995
  • Chassis
  • Cadre : en tubes d\'acier
  • Réservoir : 13.5 litres
  • Hauteur de selle : 720 mm
  • Longueur : 2 210 mm
  • Largeur : 815 mm
  • Hauteur : 1 100 mm
  • Empattement : 1 520 mm
  • Poids à sec : 182 kg
  • Poids en ordre de marche : 195 kg
  • Train avant
  • Fourche téléhydraulique Ø 36 mm, déb : 150 mm
  • 1 disque Ø 298 mm, étrier 2 pistons
Yamaha 535 VIRAGO 1995
  • Transmission
  • Boîte à 5 rapports
  • Transmission secondaire par cardan
  • Train arrière
  • 2 combinés latéraux, déb : 85 mm
  • 1 tambour Ø 230 mm
  • Roue AR : 140 / 90 - 15
  • Moteur
  • Bicylindre en V à 70° , 4 temps
  • Refroidissement : Refroidissement par air
  • 2 carburateurs Ø 34 mm
  • 1 ACT
  • 2 soupapes par cylindre
  • 535 cc (76 x 59 mm)
  • 42 ch à 7 500 tr/min
  • 4,70 mkg à 6 000 tr/min
  • Rapport poids / puissance : 4,33 kg/ch
  • Crit'air :

Ce qu'il faut retenir

Lesplus

    Lesmoins

      Tarifs

      5 490
      Prix neuf
      Estimation cote occasion : 2 358 €

      Avis

      sur 9 avis d'utilisateurs Lire les avis

      Remplace

       0
      0
      Modèle commercialisé en

      Performances

      Assurez votreYamaha 535 VIRAGO 1995

      Estimez, calculez et comparez le coût de l'assurance de votre moto.
      Calculez le coût de l'assurance Comparez avec le tarif AMV

      Concurrentes

      Galerie

      Millésimes

      Avis

      Déport de jante arriere

      Modèle 1988
      Bonjour, Je suis à la recherche du déport de jante arriere (écart entre l'un des bords du moyeu et le milieu de la jante) Merci à vous Répondre à Fabien

      modèle

      Modèle 1988
      le cdi d'une virago 1990 est il le même q'une virago 1992 Répondre à jonpeter

      Hello Comme indiqué dans la fiche moto, le modèle a très peu évolué durant des années. Donc oui, il me semble que le boitier CDI est le même. Mais je vous conseille toutefois d\'aller vous renseigner au près d\'un concessionnaire Yamaha. Afin de s\'en assurer. Bonne route. Participer à la conversation

      merçi pour ta reponse je me renseigne a bientot Participer à la conversation

      porte bagage

      Modèle 1988
      ou trouver un porte bagage pas trop cher pour une xv 535 de 1988 car pour le petit reservoir je ne trouve pas chez bagster le modele qui me permet de reutiliser ma sacoche il ont seulement le modele avec le trou du bouchon reservoir alors que j ai le reservoir sous la selle Répondre à oumba

      Modèle 1988
      bonjour, un des plus beau custom, très réussie, suffisant en puissance. Répondre à speedncis

      Je rejoins les avis précedents,(re)débutant le plaisir de la moto aprés 30 ans c'est la virago que j'ai choisi afin de me réhabituer,elle est de 1993 et impeccable Répondre à rczi

      Modèle 1988
      Cela fait 2 ans que je roule avec sur les routes corses. Un vrai régal. Une vrai moto de fille. Look sympa, légère et surtout c'est un vrai vélo. Tenue extra dans ls virages de corse. Excellent pour ce genre de route mais à deconseiller pour les plaines sans virolo ... Je vais avoir du mal à retrouver un tel compromis entre maniabilité et look custom... Répondre à Fabia73

      Modèle 1988
      Super petite moto, qui n'est pas gourmande en entretien et en carburant. Idéale pour des trajets quotidien du type aller au boulot, quelque soit les routes empruntées. Elle se comporte aussi fort bien en balade sur les routes sinueuses du massif central par exemple. Très maniable, le premier rond point est à aborder avec précaution, car l'allongement de la chasse alourdit la direction à faible vitesse. Une fois qu'on a compris ça, c'est un vélo qui peut procurer bien des émotions. Par contre si vous voulez voyager oubliez la. C'est pour cette raison que je m'en suis séparé; mais non sans regret. Répondre à Beauseigne

      Modèle 1988
      32 ans de becane et des dizaine de machines ! celle ci est étonante, un velo en ville, un moteur incassable si entretenu , le budget achat,entretien est ridicule! elle a deux visages , souple et facile en ville ,et éfficace sur la route ( 140 150 km h sans souci sur autoroute!!!) les reprises surprennent pour un " custom " on se demande quand les japonais vont le ressortir ( sous peu ??) seuls défauts ; le confort sur longues distances! et la saleté de béquille ( modele 1991! ) si vous débutez cherchez pas plus loin c'est la seule dans cette cylindrée a etre : abordable, la moins lourde, la plus fiable, la plus maniable , la moins moche, la moins fauchable, l'assurance? 80 euros par an ! ( en province et 32 ans de permis !!! ) elle ne consomme pas beaucoup , et les pieces ne sont pas cheres , de plus on trouve de tout dans les casses! ...parti pris???? meme pas!! quand vous en aurez une vous repenserez a cet avis ,et chercherez ce qui ne colle pas! so long sur les routes le plus longtemps possible !!! Répondre à tehuan

      J'ai 123000kms avec ma virago de 1988.mis à part des problèmes éléctriques (régulateur,batterie et alternateur) la mécanique et indestructible. Evidemmment l'autonomie et le confort du passager seront des motifs de divorce. Néanmoins pour une première moto, elle ne coute rien en entretien et en assurance.A conseiller pour les petits budgets et les débutant.Je l'ai garder 15 ans , c'est pas pour rien. Répondre à sva
      Voir plus de commentaires
      Déposez votre avis sur la Yamaha 535 VIRAGO 1995
      Notez cette moto :

      Indispensables

      Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
      Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.

      Occasions

      Comparateur
      Comparer des motos