Fiche moto ACCUEIL > FICHES MOTO > BMW > S 1000 RR 2017 > Présentation
Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

L'horizon de la piste

BMW S 1000 RR

Cliquez sur l'image pour la visualiser en grand format

 
BMW

BMW S 1000 RR 2017

Sportive
Fiche créée le 13/11/2016
BMW S 1000 RR

         Une continuité sans faille. Peut-on ainsi et simplement faire état du plus puissant missile créé par BMW Motorrad ?!? Non, la S 1000 RR est bien plus que ça. Celle qui a fait basculer Béhème dans le monde de l'hypersport approche tout doucement d'une décennie de puissance. Et si sa silhouette n'a que peu changé depuis son apparition en 2009, elle sait toujours provoquer la même émotion. Coté moteur, le ton ne change pas : surpuissance. Et que ce soit hier ou aujourd'hui, il faut toujours sérieusement s'accrocher à ses bracelets.

         Sérieusement revu en 2015, avec une puissance de feu et un châssis optimisé, l'avion de chasse bavarois se contente d'une "mise à jour Euro4". Comment ça "se contente" ? Oui, le temps n'est pas encore venu pour une refonte complète. La S 1000 RR a déjà de quoi moucher bien du monde. Son 4 cylindres a été adapté aux normes, sans pour autant l'amputer d'une once de vigueur. Crachant officiellement 199 chevaux – au vilebrequin ou à la roue arrière ? ;-) -, ce bloc figure toujours parmi les plus méchants du marché. Un moulin qui ne se contente pas de sortir des watts à vous arracher le casque, mais aussi soucieux de vous faire palpiter la colonne vertébrale. Une S 1000 RR, ça dépote, et l'on sent que l'on a vécu quelque chose une fois le sprint fini.

         Après avoir permis au moteur de s'en battre les bielles du "pollutionomètre", les ingénieurs peuvent tranquillement peaufiner l'électronique de bord. En dotation standard, on trouve trois Modes de Pilotage, les Road, Rain et Race, complété par un ABS Race. L'évolution de la S 1000 RR offre à présent le contrôle de traction avec détecteur de prise d'angle, raffinement précédemment disponible en option. Sa sensibilité est réglable sur +/- 7 niveaux.
Tiens, à propos d'options, qu'est-ce qu'on dans la catalogue coté assistances au pilotage ? Toujours l'aide au départ automatisé (Launch Control), le limiteur de vitesse pour les stands (Pit Lane Limiter) et deux modes de pilotage supplémentaires (Slick et User). A présent, on trouve aussi l'ABS Pro, à savoir l'antiblocage des freins qui module automatiquement sa puissance en fonction de l'angle de la moto. Toujours pratique quand on saisit brutalement les freins alors qu'on est à moitié couché en pleine attaque.

         La S 1000 RR "Euro4" conserve châssis et périphériques de l'ancienne, qui avaient déjà eu leur lot de modifications. Tels que le cadre périmétrique en alu retravaillé, l'empattement rallongé, le train avant plus agressif, et le poids réduit (- 4 kgs). Efficace, tendu, impériale, sport. D'ailleurs, BMW renforce cette image car dorénavant, cette sportive est configurée d'origine en version monoplace, avec le capot de selle et l'ablation des repose-pieds. Ce qui correspond d'ailleurs le mieux à son identité.
Mais si on veut emmener la copine, fan d'adrénaline, avide de vous saisir le cuir ?!? Pas d'angoisse, il suffira de demander le "pack passager" lors de la commande – dispo gratos en option départ usine.
Faites gaffe en furetant dans ce rayon ; on a vite fait de se laisser séduire par les options BM. Entre l'amortissement piloté DDC, les Modes de Pilotage Pro, les poignées chauffantes, le Shifter Pro (montée & descente des rapports), les jantes forgées, le régulateur de vitesse, les commandes réglables HP, les pièces en carbone, le kit de paramétrage électronique, le silencieux… Plein de trucs sympas qui ne laissent pas indifférent. Mais tout cela à un prix.

         Quelques retouches pour la S 1000 RR, qui lui permet d'affirmer son efficacité. Elle semble ne craindre ni le temps, ni les concurrentes ; qui lui font pourtant de plus en plus ombrage. Qu'importe. Elle demeure un monstre de puissance et une pistarde superbement aboutie. Ses seuls véritables défauts, si on peut les considérer ainsi, sont les exigences d'un sérieux niveau de pilotage pour en profiter pleinement et une liste d'options trop tentante. Mais sans être Troy Corser ou Sylvain Barrier, la machine a de quoi vous offrir de belles séances de sport.
Fait inaccoutumé : avec l'inflation technologique et tarifaire qu'affichent les concurrentes, la BMW devient l'une des plus abordables des hypersports - prix de base, bien sur.

M.B - Photos constructeur

Les indispensables pour la moto et le motard
Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.

Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
L'aspect technique de la

BMW S 1000 RR 2017

BMW S 1000 RR
  • Chassis :
  • Cadre : double poutre périmetrique en aluminium
  • Réservoir : 17.5 litres
  • Hauteur de selle : 815 mm
  • Longueur : 2050 mm
  • Largeur : 826 mm
  • Empattement : 1438 mm
  • Poids en ordre de marche : 208 kg
  • Train avant :
  • Fourche téléhydraulique inversée Ø 46 mm, déb : 120 mm
  • 2 disques Ø 320 mm, étriers radiaux 4 pistons
  • Roue AV : 120 / 70 - 17"
  • Transmission :
  • Boite à 6 rapports
  • secondaire par chaîne
  • Train arrière :
  • Mono-amortisseur, déb : 120 mm
  • 1 disque Ø 220 mm, étrier 1 piston
  • Roue AR : 190 / 55 - 17"
  • Moteur :
  • 4 Cylindres en ligne, 4 temps
  • Refroidissement : par eau
  • Injection Ø 48 mm
  • 2 ACT
  • 4 soupapes par cylindre
  • 999 cc (80 x 49.7 mm)
  • 199 ch à 13500 tr/min
  • 11.5 mkg à 10500 tr/min
Ce qu'il faut retenir de la

BMW S 1000 RR 2017

Les plus
  • Sportive aboutie
  • Puissance démoniaque
  • Electronique à l'affut
Les moins
  • Grosse liste d'options
Ajouter vous aussi un commentaire sur "la BMW S 1000 RR 2017"
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette moto :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :