Motoplanete

BMW1200 R NineT Pure 2018

Présentation Technique à retenir Concurrentes Galerie Millésimes Avis Indispensables Occasions

Simplicité

Roadster

La NineT est sans conteste la plus forte réussite actuelle de la vague néo-rétro. BMW a frappé juste avec ce roadster au faux gout de vintage. Tendance et tentant, cette bécane a rencontré immédiatement le succès puis donné vie à toute une famille. Scrambler, Urban G/S, Racer... Et alors qu'elle se met au gout du jour, la NineT se décline aussi dans une version plus abordable, la Pure. Histoire d'offrir le gout pour un tarif moins costaud. Juste pour ça ? Non, pour donner plus de liberté aux esprits créatifs. Mais pourquoi ? Comment ? Avec quoi ?

La Pure ne porte pas son nom par hasard. Elle se veut épurée, essentielle, authentique, revenant aux bases du roadster classique. Effectivement, elle le parait ; et en la comparant à la NineT, plus premium, on sent la différence. Pas forcément dans le bon sens. Ciao la fourche inversée piquée à la S 1000 RR, les étriers radiaux, le réservoir en aluminium, la double sortie d'échappement et les jantes à rayons. Nous venons de citer l'essentiel de ce qui différencie une NineT de la Pure, et cette dernière semble ainsi descendre de la marche haut de gamme. Mais si c'est l'esprit de cette BM qui vous intéresse, vous ferez di de ces différences, tout comme vous prêterez peu attention aux clignos non LED, à l'unique compteur, aux embouts de guidon sans masselottes en alu... Le design a toujours de quoi combler les amateurs, et la Pure a su garder des pièces singulières, comme l'admission d'air recouverte d'un cache en alu anodisé, les platines stylisées sous la selle, ou le petit logo BMW au milieu du phare. Et la Pure aime le noir, jusqu'à en faire profiter son cadre, son monobras, ses fourreaux de fourche et son moteur. Seuls les couvre-culasses s'en échappent avec une couche de gris granite.

En revanche, aucune différence pour le cœur de la machine. Comme toutes les motos de cette famille vintage, la motorisation est confiée à l'ancienne génération de Boxer 1200. Peu de durites, pas de flotte, c'est mieux pour préserver l'aspect rétro. Et cela permet à ce flat de continuer sa carrière, uniquement dans la gamme Heritage. Il n'en démérite pas et conserve de beaux restes. Débordant de part et d'autre comme il sied à une R, ce 1170 cm3 s'est craqué Euro4 sans rien perdre de ses 110 chevaux. Il a juste oublié un peu de couple, avec 11.8 mkg. La transmission est assurée par une boite à 6 rapports et un cardan.

Pas de surprises coté châssis, la Pure ayant pris soin de conserver la structure tubulaire en acier à 3 sections. Avec la possibilité de déposer le cadre passager, la customisation sera au cœur des débats.
Ca, c'est coté garage, soir et week-end. Pour la journée et la route, on se servira davantage de la fourche standard de 43 mm et du système arrière Paralever. La Pure annonçant un empattement légèrement plus long que la NineT mais un poids moindre, on retrouvera un comportement très similaire, quoiqu'un peu moins sportif.
Le freinage s'offre les services standards de Béhème à ce niveau de gamme, comptant au bout de ses durites tressées 3 étriers de frein et autant de disques. L'avant se compose de deux galettes de 320 mm mordues par des étriers axiaux à 4 pistons ; l'arrière fait confiance à un disque de 265 mm et un étrier à 2 pistons. L'ABS en série sécurise le tout. C'est d'ailleurs la seule assistance à bord. Un cran de sécurité active peut être ajouté en passant par la case option et en greffant l'antipatinage ASC.

Comme toujours, le catalogue est fourni. Et permet de gratiner la Pure avec des éléments du plus essentiel au plus futile. Citons brièvement le compte-tours additionnel, le réservoir en alu avec soudure apparente, le capot de selle aussi en alu, la grille de protection du phare, la selle monoplace, le té de fourche avec guidon-bracelets intégré, l'emblème Classic, etc.

Modèle d'accès au clan Heritage de BMW, la R NineT Pure tient à faire figure de roadster simple, dépouillé, usant du simple pour laisser la créativité d'autrui l'envahir. Un engin source d'inspiration en somme. Comme les modèles Racer et Urban G/S, il est dérivé de la NineT Scrambler. Et ne peut prétendre à des titres de faveur comme la NineT première du nom. La Pure s'est débarrassée de nombre d'éléments chics – ce faisant, son prix s'en ressent. C'est la moins chère de la famille, ce qui permet à l'hésitant de lorgner sur le catalogue d'options et accessoires pour agrémenter et personnaliser son engin.

L'aspect technique

BMW 1200 R NineT Pure 2018
  • Chassis
  • Cadre : Treillis en tubes d'acier avec moteur porteur
  • Réservoir : 17 litres
  • Hauteur de selle : 805 mm
  • Longueur : 2 105 mm
  • Largeur : 900 mm
  • Empattement : 1 493 mm
  • Poids en ordre de marche : 219 kg
  • Train avant
  • Fourche téléhydraulique Ø 43 mm, déb : 125 mm
  • 2 disques Ø 320 mm, étriers 4 pistons
  • Roue AV : 120/70 - 17
BMW 1200 R NineT Pure 2018
  • Transmission
  • Boite à 6 rapports
  • secondaire par cardan
  • Train arrière
  • Mono-amortisseur et monobras Paralever, déb : 120 mm
  • 1 disque Ø 265 mm, étrier 2 pistons
  • Roue AR : 180/55 - 17
  • Moteur
  • Bicylindre à plat , 4 temps
  • Refroidissement : par air
  • Injection Ø 50 mm
  • 2 ACT
  • 4 soupapes par cylindre
  • 1 170 cc (101 x 73 mm)
  • 110 ch à 7 750 tr/min
  • 11,80 mkg à 6 000 tr/min
  • Crit'air :

Ce qu'il faut retenir

Lesplus

    Lesmoins

      Tarifs

      13 000
      Prix neuf

      Avis

      sur 2 avis d'utilisateurs Lire les avis

      Remplace

       0
      0
      Modèle commercialisé en

      Performances

      Assurez votreBMW 1200 R NineT Pure 2018

      Estimez, calculez et comparez le coût de l'assurance de votre moto.
      Calculez le coût de l'assurance Comparez avec le tarif AMV

      Galerie

      Millésimes

      Avis

      Modèle 2017
      moi je m\'eclate a la cinquantaine plus envie d un avion de chasse et je me contante de ces 110 chveaux qui sufise a lever la roue avant quant tu essore la poigner de gaz il faut dire que je l ai pris ont ne peu plus pure sans antipatinage et attention ya un gros couple sa surprend je dit ça pour les novices moto de bonhmme elle me rapelle mon vmax de 1990 mais avec une bien meilleur tenue de rotte et des frein por l autonomie c est un peu juste 250km pour le con fort c est un peu hard mais quand ont as ete coursier pendant plus de 20 piges c est de la rigolade et moi perso que des moto a cardan le reste j en veu meme pas si tu me la donne pas envie ded me faire ch.... a regler mon quit chaine ja i pus l age de ces connereies la je monte dessus je me casse oui je veu quant je veu ou je veux capiche les amis roulleurs <<les vrais>> pas les keke de l ete les pilotes du dimanche Répondre à atomizator

      Hors de prix..

      Modèle 2017
      Pour avoir eu un Nine T lors de sa sortie et ensuite un speed triple R, j\'ai pu voir la différence de finition entre les deux marques pour des prix voisins, c\'est le jour et la nuit, alors un modèle de base à 12850 Euros..! c\'est entre 3000 et 4000 Euros de trop..! et si encore on avait une qualité Triumph, mais non loin de là..! Maintenant chacun a son libre arbitre, pour moi, c\'est un non, c\'est tout. Merci, amusez-vous bien.. Répondre à XavierC
      Voir plus de commentaires
      Déposez votre avis sur la BMW 1200 R NineT Pure 2018
      Notez cette moto :

      Indispensables

      Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
      Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.

      Occasions

      Comparateur
      Comparer des motos