Fiche moto ACCUEIL > FICHES MOTO > HARLEY-DAVIDSON > XL 1200 X SPORTSTER Forty Eight 2019 > Présentation
Partagez avec vos amis :
Partagez avec vos amis :

Second chapitre des Fifties

Harley-Davidson XL 1200 X SPORTSTER Forty Eight

Cliquez sur l'image pour la visualiser en grand format

 
Harley-Davidson

Harley-Davidson XL 1200 X SPORTSTER Forty Eight 2019

Roadster
Fiche créée le 25/08/2018
Harley-Davidson XL 1200 X SPORTSTER Forty Eight

          Le Sportster Forty-Eight a tout d'une petite canaille. Ombrageux, trapu, dépouillé, l'engin ne demande qu'à bousculer mais pas forcément à être bousculé. Or, ce n'est pas du coté des suspensions que Harley s'est bâti une réputation. Cet opus revisité du 1200 Forty-Eight devrait améliorer la tenue de route. Comment ? Par la greffe d'une fourche de 49 mm dotée de cartouches et d'un duo d'amortisseurs réglables en précharge. Rien d'exceptionnel, mais saluons le geste ; surtout si cela améliore les prestations au quotidien. Plus costaud autant visuellement que techniquement, ce train avant a nécessité la pose de tés de fourche plus maousse en aluminium.
Une petite touche de design permet de repartir pour quelques tours de calendrier. De nouvelles roues à bâtons, une selle redessinée et plus confort

          Depuis 2014, le Sportster 48 est équipé du système de sécurité HD Smart permettant un démarrage sans clé et l'ABS en série. Pas mal de modifications au niveau freinage ont également été apportées cette année là.. Des étriers mordent un disque plus grand à l'avant (300 mm) mais inchangé à l'arrière (260 mm). Le maitre-cylindre en aluminium a été changé, pour moins de friction et plus de feeling. Le Sportster accueillit aussi un nouveau système électrique, des commandes redessinées pourvues d'un commutateur sur la gauche pour naviguer sur l'écran du nouveau compteur. Signalons aussi de l'évolution pour l'échappement et le réservoir d'huile.

        Génèse : Quel étrange prénom pour un Sportster ? Juste deux mots qui sonnent comme un vieux disque d'Elvis, avec de délicates senteurs de gomme, un petit gout de rébellion et les vapeurs d'un mauvais réveil de Chicago. Comme son petit cousin 883 Iron, le 1200 Sportster Forty Eight n'aime pas qu’on le dérange quand il vient donner du frisson à la rue. Vintage et bobber dans le style, mâchouillant une chique de passé avec un regard noir sur l’horizon, cette production H-D vous donnerait des coups de béquille dans les tibias si vous la regardiez de travers. Pour l’instant, elle semble attendre tranquillement son café, en repensant à l’année 1948.

          Voila l’explication de son appellation. Tout se tient dans son réservoir, le modèle "peanut", d’une contenance de 7,95 litres créé en 1948, juste à la sortie de la guerre. Basse, sombre, à la fois longue et ramassée, cette Harley s’adresse tout particulièrement aux jeunes bad boys, ceux qui ne jurent que par l’essentiel. Pour eux, le 48 posera sa tasse de café et laissera le rebelle s’approcher.

          Ce pneu avant déroute. Il semble écraser l’asphalte, finement tenu sur jante de 16 pouces. Avec son 130 mm de tour de hanche, il est quasi aussi ventru que le boudin arrière. Convaincu par le noir, le Sportster  48 s’en est envahit. Fourreaux de fourche, carters de boite, moteur, roues, garde-boues, cadre, réservoir d’huile, guidon, commandes… ils sont tous aussi sombres que la nuit. Du coup, échappements, couvre-culasses et tiges de culbuteurs s’illuminent. Le soin du détail serpente du guidon jusqu’à la poupe. Le train avant menaçant peut se distinguer de son garde-boue raccourci tenu par un support laqué, l’arrière d’égoïste (la selle est monoplace) est remarquablement épuré avec le combiné phare-clignos intégré dans l’extrémité du garde-boue, comme sur le Iron et le Nightster. Etre authentique mais différent – cela se ressent jusqu’aux rétroviseurs, montés en position inversée, et singularisant encore plus la silhouette.

          Les présentations sont faites ? La 48 a dessoudé son café, son gros twin culbuté peut s’occuper de vous. Pour lui, tout est question de gros couple et de vibrations savamment dosées. Il ne dormira pas, vous non plus !

M.B - Photos constructeur

Les indispensables pour la moto et le motard
Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.

Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
Harley-Davidson XL 1200 X SPORTSTER Forty Eight
  • Chassis :
  • Cadre : Double berceau en acier
  • Réservoir : 7.9 litres
  • Hauteur de selle : 710 mm
  • Longueur : 2165 mm
  • Largeur : 845 mm
  • Empattement : 1495 mm
  • Poids à sec : 247 kg
  • Poids en ordre de marche : 252 kg
  • Train avant :
  • Fourche téléscopique Ø 49 mm, déb : 92 mm
  • 1 disque Ø 300 mm étriers 2 pistons
  • Roue AV : 130 / 90 - 16"
  • Transmission :
  • Boite à 5 rapports
  • Transmission secondaire par courroie crantée.
  • Train arrière :
  • 2 amortisseurs latéraux, déb : 54 mm
  • 1 disque Ø 260 mm, étrier 2 pistons
  • Roue AR : 150 / 80 - 16"
  • Moteur :
  • Bicylindre en V à 45°, 4 temps
  • Refroidissement : Refroidissement par air
  • Injection
  • culbuté
  • 2 soupapes par cylindre
  • 1202 cc (88,9 x 96,8 mm)
  • 67 ch à 6000 tr/min
  • 9.8 mkg à 3500 tr/min
  • Rapport poids / puissance : 3.69 kg/ch
  • Moto accessible au permis A2 ou bridable à 47.5ch / 35 Kw
Ce qu'il faut retenir de la

Harley-Davidson XL 1200 X SPORTSTER Forty Eight 2019

Les plus
  • Look
  • 1200 coffreux
  • Sombre et tenace
Les moins
  • Selle mono
  • Freinage limite
Ajouter vous aussi un commentaire sur "la Harley-Davidson XL 1200 X SPORTSTER Forty Eight 2019"
Gagnez du temps, créez vous un compte et postez tant que vous voulez !
Pseudo :
Votre E-mail :
Notez cette moto :
Bof - 2 - 3 - 4 - Top
Titre :
Commentaire :