Motoplanete
Présentation à retenir Technique Concurrentes Galerie Millésimes Avis Indispensables Occasions

Hyperfighter à haute pression

Roadster

Kawasaki a enfin sorti une version roadster de sa H2. Et quelle version !!! Rejoignant la famille des Z, cet engin presque surréaliste fera la part belle aux émotions et aux amateurs d'ingénierie. Reprenant la technique des H2 et des H2 SX, le Z H2 sera le seul roadster du marché à être équipé d'un compresseur. Il y a là de quoi vous envoyer sur Mars.

200 chevaux. Un truc de dingue. L'hyperfighter d'Akashi crache la même puissance que la H2 à sa sortie. Une force équivalente à celle d'une R1 ou d'une GSX-R 1000. Avec le fameux compresseur soufflant dans les entrailles, le Z H2 promet des énormes coups de raquette dans le dos à chaque accélération. Il y a les chevaux... il y a la façon dont le bouilleur les distribue. Chez les H2, c'est du gros cœur qui soulève celui du pilote à chaque rotation de la poignée des gaz.
Ce bloc s'est vu retouché afin d'offrir plus de couple dans les bas et moyens régimes. Affolant, son maxi atteint les 14 mkg.

Si le Z H2 profite du compresseur et du cadre treillis de ses pressurisées cousines, il reçoit d'autres attributs techniques. Pas de monobras oscillant mais un élément de type ZX-10R. Le freinage s'appuie des étriers Brembo M4.32.
L'antiblocage des freins et le shifter sont présents ainsi qu'une foule de boutons sur les commodos, manifestement empruntés à la Versys SE. De quoi piloter les nombreuses assistances électroniques pour éviter que le Z ne vous satellise à chaque sortie de virage. On trouve le freinage intelligent KIBS, une centrale inertielle IMU, l'assistant au départ arrêté, le contrôle de traction KTRC à 3 modes, 2 modes de puissance, un régulateur de vitesse, et un bel écran TFT couleur avec connectivité smartphone.

En se basant sur la technologie des H2, le plus méchant Z de la famille écupére un de ses tares : le poids. Avec un total tous pleins faits de 239 kilos, le rapport poids/puissance est moins effrayant que la puissance totale affichée. Il est le plus lourd des hyper-roadsters, mais sa technique et le caractère de sa mécanique présurisée en font un combattant des plus furieux.
Le prix calmera aussi bien des ardeurs, mais l'engin n'est pas un roadster comme les autres. Un mélange d'agressivité, de furie et de folie réservé à ceux pour qui péter les plombs de ne suffit pas.

M.B - Photos constructeur

Ce qu'il faut retenir

Lesplus

    Lesmoins

      Tarifs

      17 099
      Prix neuf
      Comparer les crédits

      Assurez votreKawasaki Z H2 2020

      Estimez, calculez et comparez le coût de l'assurance de votre moto.
      Calculez le coût de l'assurance Testez le tarif du specialiste assurance moto

      Avis

      sur 3 avis d'utilisateurs Lire les avis
      Modèle commercialisé en

      Performances

      L'aspect technique

      Kawasaki Z H2 2020
      • Chassis
      • Cadre : Treillis tubulaire en acier
      • Réservoir : 19 litres
      • Hauteur de selle : 830 mm
      • Longueur : 2 085 mm
      • Largeur : 810 mm
      • Hauteur : 1 130 mm
      • Empattement : 1 455 mm
      • Poids en ordre de marche : 239 kg
      • Train avant
      • Fourche téléhydraulique inversée Ø 43 mm, déb : 120 mm
      • 2 disques Ø 320 mm, étriers radiaux monobloc 4 pistons Brembo M4.32
      • Roue AV : 120 / 70 - 17
      Kawasaki Z H2 2020 technique
      • Transmission
      • Boite à 6 rapports
      • secondaire par chaîne
      • Train arrière
      • Mono-amortisseur, déb : 134 mm
      • 1 disque Ø 260 mm, étrier 2 pistons
      • Roue AR : 190 / 55 - 17
      • Moteur
      • Refroidissement : liquide
      • Injection Ø 40 mm
      • 2 ACT
      • 4 soupapes par cylindre
      • 998 cc (76 x 55 mm)
      • 200 ch à 11 000 tr/min
      • 14 mkg à 8 500 tr/min
      • Compression : 11.2 : 1
      • Crit'air :

      Galerie

      Millésimes

      Avis (3)

      Après l'essai

      Modèle 2020
      Pour avoir essayé la zh2 en duo, la moto est vraiment très agréable, le confort et au rendez-vous j'avais l'impression d'être dans mon fauteuil. Le freinage ainsi que les suspensions reste le B môle de cette moto (après c'est en comparaison avec la s1000r de 2017 et 2 s1000rr que j'ai possédé et possède). La douceur a bas régime une tuerie en 6eme a 60km/h tu t'envoie sur la poignée ça part de suite. Une moto très maniable malgré son poids qu'on ne ressent pas une fois dessus. Répondre à Sangokay s1000rr

      Horrible

      Modèle 2020
      Je pense que le Z1000 de 2010 s'est plutôt bien vendu, grâce à un design audacieux...cette moto, frappait par son design avant-gardiste et ses lignes taillées à la serpe. Ce nouveau Z"H2" ressemble à un ensemble de tuyauterie, l'arrière est râté, l'avant est juste grossier avec ce phare énorme !...avec l'arrivée des leds, un phare comme ça, ça ne se fait plus. Je lance un pari avec vous : Qui va payer cher une moto horrible ?... Seulement ceux qui auront les moyens d'épater la galerie. Honnêtement, de vous à moi, je vous joints 3 photos, et dîtes-moi si vous trouvez votre Z élégant à comparaison : photo numéro 1 (H2 avec tête de fouche Z1000 2014), je signe direct le chèque, et c'était pas difficile à concevoir...et commercialiser. Photo numéro 2 (DUCATI), je pense que je prends (pas le choix), cette ligne !...un vrai respect pour le client photo numéro 3 (regardez l'arrière, chez KAWASAKI, vous êtes en manque d'inspiration ?...j'aimerais vraiment rencontrer vos designers, parfois, je me dis que pomper un peu d'inspiration "ailleurs", vos clients ne vous en voudront pas) Vu le danger que représente la moto, KAWASAKI a oublié que pour un motard, les performances ne suffisent pas, une moto doit être belle à regarder, elle doit être désirable par son propriétaire qui doit en être fier. Je me balade et je la vois parquée ?...votre Z"H2", je ne gaspillerais pas l'espace de ma mémoire photo. Je lorgne désormais sur la nouvelle ducati STREETFIGHTER V4 de 2020. Je comptais remplacer mon Z1000 de 2010 par un modèle de la marque (fidèle depuis si longtemps), mais je n'ai rien trouvé de "motivant", DUCATI a fait fort, très fort. (nan, mais regardez le phare avec du Z"H2", quelle blague !...vous avez vu le phare avant KTM 1290 ?...les phares avant Yamaha R1 ?...la ducat streetfighter 2020 (encore elle)... C'est ça votre image, votre conception de l'évolution de la moto ?...merde...mais c'est effrayant. Ou est la pureté des lignes tant espérées ?...on restera chez le "tuning Jacky style malaysien" ?... Il est temps de changer la "direction artistique" chez KAWA, je pense qu'il est trop tard, mais bon...car, si le design change, l'ADN déjà bâclé de la marque perdra toute cohérence. Des modèles au design élégant (2010), puis design grotesque (2014-2020), les clients s'y perdraient, jouant d'années en années à la roulette le remplacement de leur moto. Un coup belles, un coup moches...que faire ? En tout cas, là, vous m'avez vraiment déçu. Regardons les ventes, si vous le voulez bien... A bientôt (peut-être en 2024, je change de moto tous les 4 ans en moyenne, mais vraiment peut-être). Répondre à iomedes

      Zh2

      Modèle 2020
      Le compteur reste trop petit. Le pneu arrière semble plus petit qu'avant...dommage. Le pot d'échappement n'est pas bien dessiné Répondre à Marsu77200
      Voir plus de commentaires

      Indispensables

      Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
      Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.
      pub

      Occasions

      Comparateur
      Comparer des motos