Motoplanete

Moto-Guzzi750 V7 II Stone 2016

Présentation à retenir Technique Concurrentes Galerie Millésimes Avis Indispensables Occasions

Jeune aigle à 6 griffes

Roadster

La Guzzi V7 fait partie de ces machines pleine de fraicheur autant que discrète ; tant l'on en croise peu. Pourtant, le charme est là, avec sa silhouette menue, vintage, craquante, ses cylindres au positionnement incontournable de la marque, sa frimousse de demoiselle du village... On pourrait presque croire qu'elle n'en sort que pour les fêtes, et que la technologie ne s'est pas attardé beaucoup sur elle.

Grosse erreur. Après de sérieuses évolutions en 2012, la petite italienne en remet une couche en 2015. Au point de devenir V7 II, comme pour marquer clairement une rupture avec l'ancienne génération. C'est subtil à voir, quasi impossible même, et pour cause : c'est surtout dans la mécanique que ça se passe.
Dans ses entrailles, le twin demeure. Mais son positionnement a été revu. Il avance de 10 mm dans le cadre puis s'incline de 4°. Un choix technique pour améliorer le comportement en virage et, petit bonus, libérer un peu de place entre les culasses et les genoux.
Un peu plus de dynamisme dans le châssis, bien plus dans la transmission. Et c'est un tournant dans l'histoire de ce bloc moteur. Il se voit associé à une boite 6 vitesses. Guzzi en a profité pour revoir la première et la cinquième afin de lisser les régimes entre chaque rapport. Et ajouter un peu de douceur. En plus d'une refonte de la transmission primaire et d'un embrayage amélioré, le travail interne annonce plus de souplesse et d'efficacité dans le fonctionnement de la boite. Parfait ; il était temps que la botte gauche ait droit à une sélection moderne et agréable.

Choisir une Guzzi, c'est aussi choisir une histoire, un moteur, un caractère. Choisir la V7, c'est accepter un coeur pas très puissant mais attachant et qui pulse comme aucun autre. Son bicylindre sort sans esbroufe et sans déshonneur 47 chevaux et un couple maxi qui plafonne tout juste au-dessus de 6 mkg. De quoi se promener tranquillement ; sans chercher à taper de l'arsouille ou des sensations grisantes. Et pourtant, Guzzi a tout de même offert à sa V7 II un contrôle de traction. Si, si, pour de vrai. Baptisé MGCT, le bougre n'aura pas beaucoup de boulot à faire vu les watts de ce roadster. Mais.... On sait jamais. Une dérobade peut toujours s'inviter à la fête quand il fait un temps pourri. Justement, l'ABS est là pour compléter la sécurité.
Y a autre chose à bord ? Oui, n'oublions pas le nouvel alternateur et la fixation 50 mm plus basse du bras oscillant. Ca, c'est pour améliorer le travail des suspensions.

La V7 II cumule les petites attentions coté moteur et technique. Cet élan se poursuit jusqu'au confort du passager. Vous ne l'avez pas vu mais vous vous rendrez compte de l'amélioration de la position de conduite. Depuis la V7 précédente, l'assise est descendue à 790 mm (-15 mm), et les repose-pieds de 25 mm. On se sentira plus à l'aise, d'autant que cette bécane sait être facile de prise en main. Son poids contenu attirera lui aussi les facilités d'usage. Toutefois, avec 189 kilos à la pesée, la V7 II a pris pas loin de 10 kilos dans le bide.
Ne quittons pas ce chapitre sans rappeler que cette petite moto freine avec un gros disque de 320 mm pincé par un étrier Brembo à 4 pistons. Très classique, le châssis est constitué d'un cadre double berceau en acier, d'une fourche de 40 mm, d'un duo d'amortisseurs et d'une transmission finale par arbre.

Regardons avec un peu de recul. Depuis quelques temps, la V7 a décidé de mettre une vitesse supplémentaire à son développement. Et aujourd'hui, c'est un roadster pas vraiment donné vu ses performances, mais c'est aussi une machine rétro pourvue d'un cardan, de l'ABS et d'un contrôle de traction. Tout en étant la moins chère du segment. Le style et le caractère compense aisément la fougue mesurée du moteur. La Guzzi V7 II Stone, c'est les petites routes de l'Italie dans les cylindres ; mais on se l'offrira surtout sur un coup de cœur. D'ailleurs, une foule d'accessoires et un copieux rayon lifestyle accompagne cette nouvelle génération de V7.

.

M.B - Photos constructeur

Ce qu'il faut retenir

Lesplus

    Lesmoins

      Tarifs

      8 299
      Prix neuf
      Estimation cote occasion : 6 839 €
      Comparer les crédits

      Assurez votreMoto-Guzzi 750 V7 II Stone 2016

      Estimez, calculez et comparez le coût de l'assurance de votre moto.
      Calculez le coût de l'assurance Comparez avec le tarif AMV

      Avis

      sur 2 avis d'utilisateurs Lire les avis
      Modèle commercialisé en

      Performances

      L'aspect technique

      Moto-Guzzi 750 V7 II Stone 2016
      • Chassis
      • Cadre : Double berceau tubulaire en acier
      • Réservoir : 21 litres
      • Hauteur de selle : 790 mm
      • Longueur : 2 203 mm
      • Largeur : 800 mm
      • Hauteur : 1 115 mm
      • Empattement : 1 449 mm
      • Poids en ordre de marche : 189 kg
      • Train avant
      • Fourche téléscopique Ø 40 mm, déb : 130 mm
      • Simple disque flottant Ø 320 mm, étrier à 4 pistons
      • Roue AV : 100 / 90 - 18
      Moto-Guzzi 750 V7 II Stone 2016
      • Transmission
      • Boite à 6 rapports
      • Transmission secondaire par cardan
      • Train arrière
      • à deux combinés, déb : 85 mm
      • Simple disque flottant Ø 260 mm, étrier à 2 pistons
      • Roue AR : 130 / 80 - 17
      • Moteur
      • Bicylindre en V transversal à 90° , 4 temps
      • Refroidissement : Refroidissement par air
      • Injection Ø 38 mm
      • culbuté
      • 2 soupapes par cylindre
      • 744 cc (80 x 74 mm)
      • 47 ch à 6 250 tr/min
      • 6,10 mkg à 3 000 tr/min
      • Crit'air :

      Galerie

      Millésimes

      Avis

      jolie petite moto, avec beaucoup de point fort à mon gout, légére, cardan,génial, 6 vitesses = économique,confortable et de plus abs.... j\' adhére yeeeeeessssss Répondre à jean

      Bonjour. Quel est le confort pour la passager? Je lis tellement de choses de graves à ce sujet que ça me fait peur alors que j'adore cette bécane. Si j'ai une petit balade de 130 km c'est jouable ou mortel pour elle? Merci. Seb Participer à la conversation

      Modèle 2015
      quand j\'ai vu le racer j\'ai craqué pour son look et puis après sur route sinueuse ,un réel plaisir d\'enrouler au final ont oublie le manquant de chevaux moto très attachante que je vais garder en 2 ème monture Répondre à laron
      Voir plus de commentaires
      Déposez votre avis sur la Moto-Guzzi 750 V7 II Stone 2016
      Notez cette moto :

      Indispensables

      Un matériel en bon etat et un entretien régulier de la moto sont indispensables pour la sécurité du pilote et les performances de la machine.
      Vous trouvez tout le nécessaire (équipement, pièces, outillage, etc...) et bien plus chez notre partenaire, avec des milliers de références disponibles.

      Occasions

      Comparateur
      Comparer des motos